LVL1S : Chapitre 125 BONUS, CADEAU

LVL1S : Chapitre 124
LVL1S : Chapitre 126

Chapitre 125

 

* Squik Squik *

Un nombre incroyable de rats se tenaient sur leurs pattes arrières, à quelques mètres de moi à peine. Non, ils n’étaient pas que des rats. Ils tenaient tous des armes, fût-ce une épée, un bouclier ou un arc.

« Qu’est-ce qui se passe ? Est-ce la vengeance pour tous les rats que j’ai tués dans ma vie ? »

Je tentai d’appeler Lena.

« Lena, prépare vite le bouclier Rohim ! »

Hm… Des milliers, non, des dizaines de milliers de rats m’encerclent. Mais d’où viennent-ils exactement ?

Malheureusement, Lena n’entendit pas mon appel, sans aucun doute bien trop absorbée par ses calculs sur la situation actuelle pour remarquer ce qui se passait autour de moi.

« Merde, quel mauvais timing. Thanatos ! Gnoss ! »

Je tentai alors d’appeler les deux autres mais de même, ils ne répondirent pas.

Pfff… Pourquoi est-ce que personne ne se montre quand j’en ai besoin ?

Heureusement, les Hommes-Rats – et j’avais arbitrairement décidé de les appeler ainsi – gardaient leurs distances et semblaient ne pas être particulièrement pressés. J’entendais occasionnellement un ou deux couinements par-ci par-là mais en considérant leur nombre, ils étaient clairement disciplinés.

Après à peu près une heure de cette situation ridicule, je commençais déjà à m’impatienter un peu et à douter de leurs réelles intentions.

Soudain, au loin, j’entendis quelque chose d’autre.

* Squik ! Squik ! *

L’armée de rats fit place comme si elle était la mer Rouge s’ouvrant devant Moïse. Une petite ratte, d’un bon mètre de hauteur et arborant une fourrure rose qui contrastait violemment avec le noir de la mer de rat s’approcha de moi.

On dirait que dans leur tribu, les femelles bénéficient d’un certain pouvoir…

* Plaf *

La nouvelle venue glissa et s’étala la face la première dans le sable, à dix mètres à peine de moi.

Les rats se mirent tous à couiner dans tous les sens ; il était clair qu’ils se moquaient d’elle à leur façon. Même si certains des plus âgés donnaient du coude à leurs plus jeunes voisins, il fallut quand même un certain temps pour que cesse les rires.

La femelle regarda autour d’elle, légèrement rouge et honteuse.

Que dois-je faire ?

Se tapotant la fourrure pour se débarrasser du sable en trop, elle s’approcha et s’inclina face à moi.

« Bienvenue, Sauveur ! »

« Quoi ? Sauveur… ? »

« Ah ! Vous êtes-vous cogné la tête lorsque nous vous avons invoqué ? Avez-vous perdu la mémoire ? Assurément, Sha a envoyé le bon Sauveur, n’est-ce pas ? »

« Tu peux comprendre ce que je dis ? Mais qui es-tu ? »

« Ah… Pardonnez mon impolitesse et permettez-moi de me présenter, bien qu’un peu tardivement. Je suis la plus âgée des enfants de Dieu, Evelysla. Je possède la capacité de communiquer dans n’importe quel langage. »

« Evelysla ? »

J’avais déjà entendu ce nom quelque part, c’était sûr. J’étais cependant si concentré sur les autres choses dont elle parlait que je vins à y voir un mauvais présage.

« Les enfants de Dieu ? Qui est Sha ? Mais de quoi parles-tu ? »

« Oh… Sha ne vous a pas parlé de nous ? Elle était supposée expliquer la situation dans le détail. Attendez… Connaissant Sha, elle a probablement fait les choses à moitié, pas étonnant qu’elle se fasse sans arrêt réprimander par L. »

« Attends. Sha ? L ? Sont-ce les dieux de l’omnipotence et de l’omniscience ? »

Elle secoua la tête.

« Le dieu tout-puissant a créé plusieurs univers et les a dispersés au travers des dimensions grâce à sa puissance incroyable. Sha et L sont des enfants du tout-puissant lui-même. »

« Attends, alors ils n’ont pas été là depuis le commencement ? »

« Tu poses des question intéressantes… Peu importe. Puisque Sha ne vous a rien expliqué, je vais le faire. De cette porte, derrière vous, Abaddon, la fille la plus âgée de Sha et L, reviendra afin de mettre un terme à tous les univers. »

« Derrière moi ? Cette porte faite de pierre ? »

Je pointai évidemment la seule structure qui n’était pas de sable, l’arche de pierre.

« Oui. »

« Hmm… C’est une sacrée histoire. Commençons par quelque chose de simple. »

« Cet endroit est connu sous le nom d’Eden, l’endroit où naît la vie. »

« Eden ? »

« Exact. C’est ici que Sha et L ont été créés. »

« Huh… On dirait que ça ressemble drôlement aux mythes bibliques. N’as-tu pas dit tout à l’heure qu’Abaddon était la fille la plus âgée de Sha et L ? »

Everlysla acquiesça.

« Ok, alors pourquoi est-ce qu’Abaddon désire détruire tous les univers ? »

« J’ai entendu que c’était parce qu’elle voulait monopoliser l’amour de Sha et L. Elle ne peut pas accepter de partager l’amour de ses parents avec d’autres êtres vivants. »

« C’est puéril. Pourquoi les parents ne font-ils rien ? »

« Au bout du compte, elle reste leur fille. Et puis, s’ils la combattaient directement, ça pourrait résulter en la destruction de tous les univers. »

« Quoi ? Pourquoi ? »

« Désolé, c’est tout ce que je sais. »

« Et tu me dis que voilà, c’est tout, c’est comme ça ? Pourquoi m’appelles-tu Sauveur ? »

« Nous devons l’exiler dans le vide à nouveau et j’ai entendu que seul le Sauveur peut le faire. »

« Oh… Alors c’est toi qui m’a invoqué ici ? »

« Exact. Je l’ai fait suite aux instructions de Sha. »

« Où est Sha, maintenant ? »

« Elle s’est enfuie. Si elle rencontrait Abaddon, la fin des univers, … »

« Je vois. Alors il faut que je mette un terme à ce danger et que je joue le rôle d’un grand frère dans une famille à problèmes ? C’est pour ça que je suis là ?! »

« Exact ! Vous avez compris si rapidement, Sauveur ! »

« Alors mettons deux choses au clair tout de suite. D’abord, je m’appelle Johra. Pas Pascal, ni Sauveur. »

« Très bien, Sauveur Johra. »

« Juste Johra. Arrête avec ce Sauveur. Je n’ai aucune envie de prendre part à tout ça. »

« Mais si vous n’interférez pas… alors tous les univers ne vont-ils pas être détruits ? »

« Ce n’est pas de mon fait. Pourquoi ne pas en discuter avec Abaddon ? Et deuxièmement, renvois-moi immédiatement là où j’étais avant de me faire invoquer ici. Tu as le mauvais type, compris ? C’est tout ce que j’ai à dire, si vous n’obtempérez pas, je vais vous le faire regretter amèrement. »

En entendant mes menaces, la ratte se mit à sangloter.

« Pourquoi pleures-tu, maintenant ? Tu pensais vraiment que ça me ferait changer d’avis ? »

« Non… C’est juste que si vous n’êtes pas la bonne personne, alors la vie des dix milles membres de mon clan que nous avons sacrifiés pour vous invoquer ont été gâchées pour rien. S’il vous plaît, accordez-moi un moment pour pleurer le sacrifice vain de mes amis. »

« Quoi ?! Autant de morts juste pour me faire venir ici ?! »

« C’était le minimum auquel s’attendre pour invoquer un dieu. Tous, ils ont tous sacrifié leur vie volontairement, croyant qu’ils jouaient leur rôle dans le sauvetage des univers. »

Je croisai les bras et fronçai les sourcils.

« Comment as-tu pu sacrifier dix mille vies et invoquer la mauvaise personne ? »

« Je suis désolée, j’ai besoin de parler avec les miens en premier lieu. Plus tard, nous consulterons Sha et nous vous ferons savoir ce qu’elle en dit. »

« Pouvez-vous réellement parler avec Sha ? »

« Parfois elle répond, oui. Mais pas toujours. Et nous n’entretenons jamais de conversation. Après tout, ils sont nos créateurs. »

Retournant parmi les rats, elle se mit à piailler avec les uns et les autres, notamment les plus grands spécimens. Tous les rats qui attendaient avec attention tombèrent au sol et se mirent à pleurer de chaudes larmes.

Hmm… Même si je ne crois pas avoir fait quoi que ce soit de mal, l’idée de toutes ces vies perdues sur mon dos est quand même sacrément lourde à accepter.

Cette période de lamentations dura pendant plus de trente minutes et était sincèrement touchante. Après quoi Evelysla revint me voir, dépitée.

« J’ai appris que nous pouvions vous renvoyer d’où vous venez en sacrifiant trente mille vies. »

« Quoi ? Tren… C’est une blague ? »

« C’est notre faute. Nous vous avons invoqué ici par erreur et nous devons en prendre la responsabilité. »

« Attends une seconde. »

Est-ce une espèce de piège ? Que se passerait-il si j’acceptais réellement de quitter sous ces conditions ? Puis-je vraiment accepter ce ticket de départ, à ce prix ? Merde, je ne sais plus quoi dire !

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 124
LVL1S : Chapitre 126

10 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour ce chap!!
    C’est vraiment WTF ces enchaînement quand même des fois XD

    Répondre
  2. Gunts92

    Et encore un swipe des familles je ne suis même plus surpris. Mais c so ridiculous

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Moi j’adore ça, au moins ça se renouvelle bien. Et crois-moi, ça part dans la direction que cherche l’auteur depuis fort longtemps.

      Répondre
  3. lowethi

    XD j’ai l’impression que la notions de mort et de vie prend toujour des proportions demesurer sa en deviens bizarre

    Répondre
  4. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Entre thanatos et le peuple des rats, le sens du sacrifice est important xD

    Répondre
  7. Sagha

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com