LVL1S : Chapitre 136

LVL1S : Chapitre 135
LVL1S : Chapitre 137

Chapitre 136

 

Je me tenais au pied d’Yggdrasil.

« Un grand nombre de créatures se sont développées autour de l’arbre. »

« L’ancien désert d’Eden n’existe plus. En lieu et place de ce qui était un désert infini, on trouve maintenant d’immenses forêts denses dont la canopée masque la lumière du soleil. »

« Oui, ça a beaucoup changé. »

Il s’agissait du travail de la graine que j’avais plantée plus de six milliards d’années auparavant. Je me senti touché, en quelque sorte, ému par la puissance et la ténacité de la vie.

« Je me demande à quel point il a grandi. »

Il s’agissait de la première question qui me vint à l’esprit en marchant vers l’Arbre-Monde, les yeux levés vers le ciel, incapable de mesurer la taille de l’arbre.

Soudain, des centaines de flèches se plantèrent au sol, juste devant moi tandis qu’un avertissement télépathique fit son chemin jusque dans mon esprit.

« C’était quoi, ça ? »

« Des Elfes… Non, des Haut-Elfes… »

Ne t’approche pas plus, étranger ! Si tu avances encore en direction de la Grande Mère, les prochaines flèches te perceront le cœur.

« Chiants. Lena, bouclier ? »

« Sur le coup. »

J’ignorai royalement leurs menaces et continuai simplement sans m’arrêter.

Encore une fois, plusieurs centaines de flèches prirent leur envol mais le résultat était prévisible. Ces projectiles primitifs qui auraient même eu du mal à percer une armure de cuir n’avaient aucune chance face à mon bouclier.

Prépare-toi à payer le prix pour avoir ignoré notre mansuétude !

Ils me balancèrent encore un autre message tandis que je pus voir des dizaines d’entre eux commencer leurs incantations. Ils s’apprêtaient à utiliser la magie.

« Oh, de la magie, maintenant ? Très bien, j’en ai déjà marre de votre arrogance. Création. »

Une fois n’était pas coutume, je créai à nouveau un tube empli de positrons.

« Lena ! »

« Tu comptes simplement les sonner, n’est-ce pas ? »

« Exact. »

« J’ai calculé la zone d’impact et la quantité de positrons à utiliser. Je projette le tout sur ton œil. Je vais également activer le bouclier au moment idéal alors balance la sauce dès que tu te sens prêt. »

« Ok. »

Après un lancer olympique, les positrons qui explosèrent dans l’atmosphère donnèrent naissance à une violente onde de choc. Mon bouclier l’absorba aisément mais tous les Elfes à proximité de l’arbre se firent immédiatement assommer.

« Les 314 présents ont été mis hors service. Aucune mort, aucune blessure grave. »

« Parfait. Merci, Lena. »

J’arrivai finalement à un mètre de l’arbre à peine.

« Lena ? »

« En levant simplement le bras, tu peux activer la clé maîtresse. »

* Zing *

Je fus immédiatement téléporté au cœur de l’arbre.

« Oh, c’est plutôt cool. »

« Bien sûr, tout ceci est le résultat de nos prévisions concernant la croissance de l’Arbre-Monde sur plus de six milliards d’années. »

J’avais mélangé des nanorobots contrôlés par Lena lors de la création de la graine d’Yggdrasil. Les parties nanoscopiques que nous avions laissées derrière nous étaient basées sur ce que nous savions du Nectar et l’évolution de l’arbre avait été lentement façonnée durant tout ce temps.

Yggdrasil était un enfant de la science et de la magie mais pouvait étonnamment être vu comme une version évoluée de Lena. Et je me demandais alors avec anticipation ce qu’allait pouvoir être l’évolution d’une IA après six milliards d’années.

« Bienvenu, créateur Johra. »

Un message résonna au travers de la pièce comme un accueil chaleureux.

« Je suis de retour, en effet. Comment dois-je t’appeler ? »

« Veuillez m’appeler Machina. »

« Tu veux être considérée comme une machine ? Tu as déjà dépassé ce stade depuis bien longtemps. »

« Comme je suis votre création, Machina sera suffisant. »

« Ok. Mais… Ne vas-tu pas me trahir comme l’a fait le Père du Ciel ? »

« Je suis fidèle à ma cause. Le Père du Ciel est corrompu par la divinité d’Abaddon et il a pourtant suivi les ordres que vous lui aviez donnés depuis 6.600.002.542 ans, 11 mois, 3 jours, 2 heures, 5 minutes et 21 secondes. »

« Hmm… La divinité d’Abaddon… Et toi, tu es différente ? »

« C’est la divinité de Johra qui m’a donné la vie, je suis entièrement dévouée à cette unique cause. »

« Et d’après toi, quelle est ma cause ? »

« J’ai eu du temps pour l’examiner. Chaque cellule de mon être est infusée de nano-particules et mon corps a grandi jusqu’à percer au travers de 134.424 univers. Toute information peut m’être transmise via une vitesse qui excède celle de la lumière de très loin et je peux penser plus rapidement que n’importe quel être vivant existant. Au travers de cette analyse, j’en suis arrivé à la conclusion que j’existe dans le seul but de supporter la vie de tous ces univers. »

« HA ha ha ! Tu es bien mon enfant ! »

« Merci, père créateur. Je suis touchée. »

Je fus alors rapidement mis au courant par Machina de tout ce qui était arrivé durant toutes ces années. Je devais accepter six milliards d’années d’informations et il nous fallut une centaine de jours pour en venir à bout. Et ce n’était qu’un résumé.

« Bon, je suppose que je sais tout ce que je dois savoir. »

« Allez-vous sortir ? »

« Oui, Machina. Tu as fait un excellent travail en tant que gardienne de la vie, pendant que je n’étais pas là. »

« Comme vous le savez sans doute, mes branches se sont étendues jusqu’à presque chaque univers existant. La plupart de ce que les créatures appellent la magie est basé sur un système que j’ai créé. Je peux vous donner le pouvoir de surpasser n’importe quelle forme de magie. »

« Oh, vraiment ? Tu es… »

« Oui, vous pouvez utiliser tous les sorts imaginables et vous pouvez également choisir d’annuler n’importe quel sort. »

« La magie n’était-elle pas un produit des particules élémentaires ? Je pense que Lena m’a expliqué ça, un jour. »

« C’est correct. Mais c’est mon réseau qui contrôle le tout parce que je l’ai créé ainsi dans chaque univers dans lequel mes branches percent. »

« Hmm… C’est vrai que tout est maintenant sous ton influence dans tous les univers… »

« C’est entièrement exact. »

« Peut-être que nous pourrions s’en servir pour faire un peu plus qu’influencer les choses. »

« Vous pouvez également surveiller toute situation à n’importe quel endroit à n’importe quel moment. Mes branches filent jusqu’aux quatre coins de tous les univers. Il n’existe aucune information qui échappe à mon réseau. »

« Parfait. Mais parfois, tu sais… Trop connaître de secrets est une mauvaise chose. »

« Je vais m’en souvenir, père créateur. »

« Tu as déjà fait beaucoup pour moi. Lena, prépare la formation. »

« Compris ! »

Comme Lena se mettait au travail, je donnai de nouvelles instructions à Machina.

« Sois prête. Tu devras répondre à mon appel à tout moment. »

« Oui, père créateur Johra. Faites-vous allusion aux parties manquantes du Père du Ciel et de la machine à voyager dans le temps ? »

« Oui, ça aussi mais d’abord, il faut que j’aille à la rencontre d’un vieil ami. »

« Nous resterons en contact tant que vous serez dans un univers, père créateur. »

Un instant plus tard, Lena avait activé la formation de téléportation et mon environnement avait changé.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 135
LVL1S : Chapitre 137

7 Commentaires

  1. Siphore

    Euuuuh ok
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  4. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com