LVL1S : Chapitre 18

LVL1S : Chapitre 17
LVL1S : Chapitre 19

Chapitre 18

 

Le jour fatidique était enfin arrivé.

Seigneur, les émissaires sont là.

Se tenant au bord de la falaise, trois groupes attendaient de pouvoir descendre, la pleine lune accrochée dans leur dos, au milieu du ciel nocturne.

Viens avec moi, Alpeon. Et fais prévenir Bianca de nous rejoindre près du lac.

Ce sera fait.

J’avais travaillé dur pour devenir plus fort durant les dix derniers jours. Mais comparé à Soleste, j’avais toujours l’impression d’être un gamin face à un catcheur professionnel.

Ces émissaires… Bon, au moins, le précédent Roi est parvenu à défendre cet endroit pendant des années. C’est déjà digne de respect.

« Mâchouilleur ! Tu vas leur donner une leçon ? Tu veux que j’y aille pour le faire moi-même ? »

J’avais envie de rire face à la confiance extrême de Gwyn, mais évidemment, je n’avais pas de lèvres.

Pas moyen, Gwyn. Tu… Tu n’es pas du tout à leur niveau.

Et ce fut ainsi que je brisai le rêve de Gwyn dans l’œuf.

« Johra, même s’ils disent être une délégation, leur nombre est bien plus faible que ce à quoi je m’attendais. »

Ian semblait être plus confiante en notre victoire en voyant leurs nombres. Peut-être qu’après avoir appris qu’il devait y avoir des émissaires de trois groupes différents, elle s’attendait à voir débarquer une force importante.

On dirait que s’ils ne sont pas venus plus nombreux, c’est à cause d’un pacte fait avec le précédent Roi.

Kueeeeeek

Remarquant les nouveaux arrivants, Mallepi laissa échapper un mignon petit cri.

Alors qu’ils passaient les frontières de mon territoire, je pus observer leurs statuts. Ils étaient six au total, comme ce qu’Alpeon prévoyait. Trois délégations de deux personnes. Même s’ils se présentaient comme des émissaires, leurs intentions étaient tout sauf diplomatiques. Leurs noms étaient dorés, démontrant leurs statuts uniques et leurs niveaux, statistiques et compétences n’étaient pas très différentes du Roi que j’avais combattu.

Ils sont juste de niveau E.

Ils étaient forts, bien sûr, et détenaient des statuts respectables au sein de leurs différentes organisations. Mais pour moi, qui avait échappé à une situation de vie ou de mort face à Soleste, leur position intimidante me faisait simplement bâiller.

Est-ce que je serais capable de les affronter tous les six à la fois ?

J’étais obsédé par ma puissance, et j’imaginais déjà des moyens de les défier tous en même temps.

Mes chances sont… quoi, 50/50 ?

Seigneur, comment avez-vous prévu de vous en occuper ?

Nymue venait de sortir du lac et m’avait adressé poliment la parole.

Le Roi fait ce qu’il a à faire.

« Vous êtes confiant dans le fait de conserver ce territoire ? »

Personne ne devrait jeter son dévolu sur ce qui m’appartient.

* Kuwoong ! Thud ! Tak Guwoo ! *

Ce fut le son de cinq entités qui atterrissaient près du lac.

C’est parti.

J’amenai mes subordonnés pour saluer les émissaires.

En approchant, je fus choqué par leurs apparence, qui était à mille lieues de ce à quoi je m’attendais en me fiant à leurs pages de statut.

« Es-tu le nouveau Roi ? Vraiment décevant, moi qui m’attendais à un combat épique. »

C’était un Asmodien massif qui parlait d’une voix profonde et rocailleuse. Il culminait à deux mètres du sol avec sa peau sombre et ses cornes noires et rouges sur sa tête. Il s’appelait Talvin et son clan était un hybride de demi-humains et de dragons. À en juger par ses statistiques, il devait être le plus fort des six.

Seigneur, je vais vous amener la tête de cet intrus impudent.

Assez. Sans mon ordre, vous ne les attaquez pas.

Quand Bianca avait failli aller lui chercher des crasses, Legol, Arin et Hattan s’étaient également préparés à se joindre au combat.

Seigneur, cet émissaire est un peu trop malpoli.

Alpeon aussi était de cet avis.

* Boo Woong ! Boo Woong ! Boo Woong ! »

Elle s’envola et prit une posture menaçante, accompagnée de Mir, Tagan et Jenna.

Toi aussi, Alpeon ? Ne sont-ils pas mes invités ?

Oui Seigneur, désolée. À vos ordres.

« Roi ridicule, sais-tu pourquoi nous sommes là ? »

Le magnifique guerrier Elfe Léon m’avait lui aussi adressé la parole, d’une manière arrogante et distante.

Vous autres Elfes et Asmodiens souhaitez retourner dans votre monde, n’est-ce pas ?

Je lui répondis télépathiquement, ce qui les rendit plutôt confus. Peut-être ne s’attendaient-ils pas à ce que je maîtrise la télépathie.

Et vous, vous êtes de la Ligue de la Réincarnation ?

J’avais tourné mon attention vers un golem gigantesque et la petite fille assise sur son épaule.

« Nous.allons.seulement.observer.aujourd’hui. »

Il avait prononcé chaque mot bien séparément, sa voix tonnant à travers la Fosse comme un coup de tonnerre distant. Le Golem s’appelait Matilda.

Vous êtes tous mes invités aujourd’hui.

C’était quelque chose que j’avais déjà décidé.

« Nous n’avons pas besoin de ton hospitalité. Nous sommes là pour nous affronter et décider qui sera celui qui s’occupera de toi. »

Ce coup-ci, c’était le tour du petit Asmodien, une nénette nommé Pylbiam et qui avait une couleur bien plus pâle que Talvin.

Bien. Vous pouvez venir tous en même temps. Si l’un d’entre vous parvient à m’assommer, je lui transmettrai généreusement la propriété de cet endroit. Cependant, si vous n’y parvenez pas, vous allez devoir accéder à une de mes requêtes. Vous avez jusqu’au lever du soleil.

« Comment pourrait-on accepter sans même savoir ce que tu vas nous demander ? »

Un chasseur Elfe, Naarin, était perspicace et avait saisi le piège dans ma condition.

Comment votre résolution peut-elle être aussi faible… Pour retourner dans votre monde natal, vous n’êtes mêmes pas prêts à accepter une simple requête ? Si c’est le cas, alors je ne vous donne même pas le droit de me défier.

J’avais réussi à le provoquer et il se mit à discuter intensément avec son partenaire, Léon. Pendant ce temps, Talvin se présenta devant moi après avoir échangé un regard avec sa camarade Pylbiam.

« Petit Roi, est-ce que tes conditions peuvent être limitées à nous uniquement ? »

J’acquiesçai.

« Bien, j’aime ta confiance ! Je vais te défier, seul. »

« Stop, Talvin ! Est-ce que tu essayes de voler le territoire avant que nous ne puissions le défier ? »

Naarin s’était précipité pour l’intercepter. Très probablement parce qu’il était inquiet que si Talvin devait gagner, il deviendrait le nouveau Roi automatiquement.

« Hm… Ne vous inquiétez pas. Si je gagne, j’accepterai tous les défis qui me seront proposés. Petit Roi, est-ce acceptable ? »

J’acquiesçai encore une fois.

« Hmm, une Liche Dorée, je serai donc le premier à vérifier à quel point le nouveau Roi est digne de son nom ! »

Talvin se jeta vers moi, brandissant un énorme gourdin qu’il maniait d’une seule main.

* Buuwooooooong ! *

Je levai mon bras paresseusement afin de le bloquer. Mon adversaire fut choqué par les puissantes vibrations résultant de l’impact, lui indiquant ma formidable puissance physique.

Vous êtes bien notre Roi. Veuillez pardonner à ces sujets de ne pas savoir se tenir.

Alpeon en profita pour me lancer des compliments et me montrer son respect et sa dévotion.

Les quelques derniers jours, j’avais suivi un entraînement permanent pour améliorer ma force. J’avais continué ma Rechercher Magique tout en restant immergé dans le bassin à Nectar, choisissant de me concentrer sur ma résistance aux dégâts de chute et sur ma résistance physique. Peut-être à cause de l’environnement naturel et la pression du liquide sur mes os, la Recherche Magique avait fusionné les deux en une compétence appelée Immunité Physique. À ce moment, mon corps prit une teinte dorée comme le Nectar, donnant à mes os une riche teinte comparée à leur noir précédent.

Ce n’était pas une évolution, mais plutôt une amélioration de mes deux compétences réunies. Et puis, contrairement à son nom, Immunité Physique, que j’avais montée au niveau 2, n’offrait pas une protection complète. En réalité, ça me permettait d’annuler les dégâts physiques s’ils se situaient sous un certain seuil.

La statistique d’attaque de Talvin était seulement à 350, j’étais parfaitement certain que j’allais pouvoir le bloquer. Bien sûr, si mon adversaire avait été Soleste, je n’aurais absolument jamais tenté un truc pareil.

Malgré les quelques centaines de kilos de puissance derrière son attaque, en incluant son propre poids, celui de son arme et l’élan donné à cette dernière, je fus capable de la bloquer d’un seul doigt. Mon Immunité Physique créait une situation qui défiait toute logique, alors que mon doigt était profondément enfoncé dans le gourdin.

« Oh… »

Talvin laissa échapper un cri de surprise, et retira l’arme pour la poser sur son épaule, avant de se retirer en tout hâte.

Je n’ai pas besoin d’une quelconque astuce pour vous affronter tous, alors cessez de me faire perdre mon temps et venez vous en prendre une. Ma patience s’amenuise, je n’ai pas toute la nuit.

Talvin échangea un regard avec sa camarade Pylbiam avant de reprendre une posture d’attaque, les deux étant prêts à se jeter sur moi. Je fis face calmement, tendant mon bras vers eux la paume vers le ciel, leur faisant signe d’approcher d’un geste provocateur. Je me sentais comme Neo dans Matrix, je me sentais comme The Rock sur un ring, je me sentais tellement confiant ! Je ne savais pas s’ils pouvaient reconnaitre ce geste de mon monde, mais je supposais qu’ils allaient être capables de comprendre ce que ça voulait dire.

« Bien. Ce sont tes mots, alors ne viens pas les pleurer ! »

Ils étaient prêts à attaquer. De la même façon, Léon et Naarin utilisèrent des sorts de renforcement et se mirent à enchanter leurs flèches.

Je jetai un regard à la fillette sur l’épaule du Golem.

Pourquoi ne vous joignez-vous pas à la fête ? Je vais me faire chier si je dois m’occuper de vous l’un après l’autre…

* Grrrr *

Elle montra les crocs, toujours sans dire le moindre mot. Peut-être que j’avais enfin réussi à la toucher, quelque part dans sa fierté. Elle s’appelait Roslin et elle était un Vampire.

* Kuwoong ! Kuwoong ! Kuwoong ! *

« Petit.Roi.Tu.As.Mis.Roslin.Colère.Je.Vais.Tuer. »

Le Golem s’énervait en s’approchant de moi, piétinant le sol.

Pourquoi pas ? Je ne m’échappe pas, je ne vais nulle part. Allez, viens.

« C’est.Déjà.Trop.Tard.Pour.Regretter. »

Il leva son énorme poing, prêt à l’abattre, mais j’avais déjà préparé un sort. Je tendis la main vers le pied du Golem et criai.

« Volcan ! »

* Kwaddddddddddd, Kwadddddddddddd, Kwawang ! *

Le sol explosa violemment et du magma brûlant et rouge vif s’en échappa. À une température avoisinant les 1400 degrés, le magma était l’une des substances les plus chaudes sur Terre. Je supposais que même là, ça pouvait faire fondre à peu près n’importe quoi, y compris un Golem.

Et Volcan était le sort le plus puissant que j’avais obtenu via la Recherche Magique.

* Kuwoong ! *

L’explosion initiale avait renversé le Golem Matilda en arrière, le faisant perdre l’équilibre et tomber sur le dos.

« Kya ! Meurs. Toi, squelette. Inutile ! »

La petite Vampire Roslin courait sur le corps du Golem, se ruant dans ma direction en brandissant ses griffes en avant, les faisant devenir de plus en plus longues et pointues.

Ouah, on dirait les griffes d’un lion des cavernes.

C’était effectivement une compétence que j’avais vue sur sa page de statut un peu plus tôt, mais la voir en direct me faisait supposer que ça pourrait ne pas être si simple, finalement.

« Flèche Magique ! »

En même temps, Naarin décocha une flèche de l’arrière pendant que Pylbian lançait un javelot après l’avoir verrouillé sur moi.

« Mur de feu. Inferno ! »

Un gigantesque mur de feu s’éleva devant moi, et Roslin, qui avait bondi dans les airs depuis le pied du Golem fut aspirée dans le mur de feu par l’effet de succion d’Inferno. De la même façon, flèche et javelot disparurent dans les flammes.

« Non.Roselin ! »

Le Golem Matilda tenta d’atteindre la Vampire de la main pour la tirer en arrière, mais malheureusement pour lui, il n’était pas très agile et ne put se remettre debout assez rapidement.

* Thud Thud Thud *

* Takat ! *

Léon et Talvin passèrent à travers le mur de feu dans une tentative d’assaut héroïque afin de me prendre par surprise.

Vous portez des armes enchantées.

Ils avaient certainement une expérience de combat profonde, et ayant vu que leurs attaques physiques n’avaient aucun effet, ils avaient rapidement sorti des armes magiques.

« Ecrasement Démoniaque. »

« Lame Sonique ! »

Ils se hâtèrent de balancer leurs compétences, ce qui ne m’inquiétait pas car j’étais familier avec leurs statuts. Pourtant, la lame sonique de Léon provoqua une onde de choc puissante qui balaya mon mur de feu, permettant à Roslin de se rouler par terre en essayant de se débarrasser des flammes sur ses vêtements.

« Gravité haute. »

Alors que les deux assaillants s’approchaient de moi, mon sort de Gravité les calma directement en les plaquant au sol. Ils tombèrent comme des cons, l’un sur l’autre, incapables de gérer l’augmentation soudaine de leur poids.

Réveillez-vous, la nuit vient de commencer, et je n’ai pas encore fini de m’amuser.

Une fois de plus, ma provocation se fraya un chemin jusqu’à destination, vers ces émissaires tellement emplis d’arrogance encore quelques minutes plus tôt. Ils étaient maintenant rouges et honteux, étonnamment.

« On va te le faire regretter ! »

Je les observais calmement alors qu’ils se remirent en position, je n’étais pas menacé le moins du monde.

« Nous allons devoir abandonner fierté et honneur, et nous concentrer sur la victoire. »

Léon était en train de donner des instructions à Talvin tout en essuyant la poussière sur son visage.

« Je ferai de mon mieux face à ce Roi. »

Talvin avait finalement accepté la situation, le Roi n’était pas un adversaire qu’il pouvait affronter seul, ou même sous-estimer.

« Roi.Tu.Es.Trop.Dur.Je.Vais.Te.Faire.Plier.Le.Genou. »

Roslin et Matilda devenaient plus sérieux, eux aussi.

Pendant ce temps, Naarin restait en arrière, prêt à décocher des flèches s’il y avait la moindre opportunité ou la moindre ouverture.

Hmm… Quelle est la manière la plus rapide de m’occuper de ces clowns…

De telles pensées arrogantes traversaient désormais mon esprit.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 17
LVL1S : Chapitre 19

19 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Un jour je vais compter le nombre de chapitres sur lesquels tu as le premier commentaire mdr

      Répondre
  2. Danicool

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  3. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre.
    Eh ben de sacré amélioration dit donc ;p

    Répondre
  4. Ramba007

    ligne 12 “mai évidemment” petite faute de frappe il manque un s.

    Répondre
    1. Ramba007

      ligne 15 “je brisai” il manque un s.
      Merci beaucoup pour ce chapitre et ce merveilleux travail.
      Ne prenez pas mal mes corrections, je respecte beaucoup votre travail.

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Ah non c’est parfait.
        Bon, je fais pas forcément attention à ce qui se passe ici, alors c’est mieux de les donner sur le canal des réparations sur notre Discord, mais c’est très bien de corriger les erreurs 🙂

        Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Il commence a se la péter un peu.

    Répondre
  6. Newkan

    Merci pour le chap

    Répondre
  7. Ramba007

    ligne 5 “fais” il faut corriger pour fait
    ligne 7 “J’avais travaillé dur pour devenir plus fort durant les dix derniers jours” on préférera la tournure “Durant les dix derniers jours, j’avais travaillé dur pour devenir plus fort”
    ligne 30 “Ils sont juste” il manque un s
    ligne 46″J’amenai” il manque un s
    ligne 47 “par leurs apparence” il manque un s
    ligne 50 “d’un voix profonde ” il manque un e
    ligne 106 “les puissantes vibrations résultant” il manque es à résultant
    ligne 111 “dégâts de chute à sur ma résistance ” et à la place de à
    ligne 131 “Venez vous” un petit – à la place de l’espace.
    ligne 175 “flèche javelot ” il manque et
    ligne 193 “deux assaillant ” il manque un s
    ligne 195 “leur poids.” il y a un s en trop
    ligne 197 “jusqu’à destination vers ” de au lieu de vers

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Ligne 5, je ne vois pas d’erreur, il y a bien marqué “fait”.
      Ligne 7,la tournure de phrase, j’ai préféré de cette façon pour diverses raisons.
      Ligne 30, “juste” est un adverbe invariable.
      Ligne 47, c’est du passé simple donc pas de s.
      Ligne 50, corrigé 🙂
      Ligne 106, participe présent, invariable.
      Ligne 111, corrigé 🙂
      Ligne 131, pas de tiret, non. Tu peux dire “Viens t’en prendre une”, y a pas de tiret dans ce cas-là.
      Ligne 175, corrigé 🙂
      Ligne 193, corrigé 🙂
      Ligne 195, ??? un S en trop ? Je n’en vois pas.
      Ligne 197, non, ce n’est pas une erreur. La provocation se fraye un chemin jusqu’à destination, vers les cibles. Oui, j’aurais pu rajouter une virgule, mais elle n’est pas nécessaire. Allez, je la mets quand même, tiens.

      Répondre
  8. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  10. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  12. rhys974

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com