MWLU : Chapitre 60 Bonus

MWLU : Chapitre 59 Bonus
MWLU : Chapitre 61 Bonus

Cette fois-ci, on est de retour pour un chapitre bonus qui vous est offert par Thibaut !

Profitez-en bien et remerciez-le comme il faut.

Vous avez remarqué qu’il reste encore un chapitre bonus en stock, il sera publié demain, samedi !

Et je ferai également en sorte de publier le chapitre bonus de LDO demain dans la soirée (les votes seront bien plus courts qu’à l’accoutumée, par contre.)

En attendant, bonne lecture !

 


 

〈 60. Le présage (4) 〉

 

Kim Sae-Jin continua ses explications plus avant, mais Yu Sae-Jung, le cerveau dysfonctionnant totalement, n’avait pas l’air de calculer le moindre mot. Figée dans une expression pantoise, elle répondait de concis « Oui », « Ahh », « Ok » ou autres interjections du même genre.

« …C… Comment est-ce que c’est seulement possible ? »

Ces mots furent le résultat d’une longue agonie et la seule chose qu’elle put réussir à articuler de façon intelligible en sortant de sa confusion.

Il réfléchit pendant un moment sur la façon dont il devait lui répondre avant de se décider pour la réponse la plus évasive possible.

« C’est grâce à mon Trait. »

« Quoiiiiiii ? Mais quel genre de trait peut… »

… être aussi démentiellement génial ?!

Yu Sae-Jung ferma la bouche et termina la phrase dans sa tête avant de se trouver incapable de ne pas poser la question en criant à l’injustice.

Normalement, un Trait était divisé en deux grandes catégories – le type complet et le type évolutif.

Ceux nés avec le type complet, pouvaient manipuler un pouvoir énorme dès le départ, mais comme le Trait ne pouvait pas être développé plus que ça, la seule façon de progresser était à travers l’entrainement rigoureux, tant technique que physique. L’un des exemples les plus parlants de ce type de Trait était la Maitrise de l’Epée Lourde de Joo Ji-Hyuk.

Cependant, bien que l’autre, le type évolutif, commençait à un niveau bien plus faible, avec beaucoup d’efforts, le Trait et la constitution physiques pouvaient augmenter. Ce qui signifiait qu’il y avait une grande possibilité que des années plus tard, ceux possédant ce type de Trait pouvaient atteindre des sommets que les autres n’avaient aucune chance d’effleurer.

Plus de la moitié des Chevaliers, des Sorciers et des autres professions spécialisées possédaient un Trait et parmi eux, à peu près 80% étaient de type complet.

Mais à voir que plus de la moitié des 20% qui restaient étaient des Chevaliers classés plus haut que le niveau moyen supérieur, ou des Sorciers de rang B ou plus, il était raisonnable de dire que ce genre de Trait était réellement une bénédiction divine.

« …Alors c’est donc ça. »

Elle décida par elle-même que Sae-Jin devait être le possesseur d’un Trait de type évolutif, même une version super-cheatée, d’ailleurs, et cessa de lui poser des questions à ce propos.

Elle n’avait jamais, absolument jamais entendu parler d’un Trait tellement pété et déséquilibré auparavant, mais quel que pouvait être le cas, il était toujours tabou de vouloir se renseigner trop intensément sur le Trait de quelqu’un qui n’en parlait pas de lui-même.

« Ohhhh, alors tu me crois, maintenant ? »

Sae-Jin sourit et la regarda d’un œil lui montrant clairement à quel point il était fier d’elle. Il s’attendait à ce qu’elle doute au moins un peu plus longtemps et qu’elle commence à l’assaillir de questions.

« Ai-je le choix ? Même si c’est vraiiiiiment incroyable, puisque tu as dit que c’était vrai, alors je te crois. »

Pour une raison inconnue, Sae-Jung était contente d’avoir ce regard doux posé sur elle. Et un large sourire commença à se dessiner également sur son propre minois.

« Bâââilllle, d’ailleurs, il n’y a pas une pièce pour se reposer ici ? Je suis tellement épuisée… Et ma tête bourdonne, j’ai l’impression d’être en plein rêve. Tu m’en diras plus quand je me réveille, hein ? »

Et elle bâilla encore tout en lui parlant.

« Bien sûr. »

La trouvant vraiment adorable à ce moment précis, il finit plus ou moins par s’approcher d’elle et caresser sa tête. C’était clairement un contact plus intime à ce qu’elle avait l’habitude d’être confrontée, mais finalement, elle ne trouva pas ça si désagréable. En fait, c’était plutôt sympa.

« …Ehem. »

C’est ainsi qu’elle laissa échapper une quinte de toux factice et se dépêcha de baisser la tête. Ne doutant pas que son visage brûlant avait viré au rouge, elle ne voulait pas se montrer ainsi à Sae-Jin.

« C’est au sous-sol. Viens, je t’y conduis. »

Quand Sae-Jin retira sa main en l’invitant à le suivre, elle acquiesçât timidement, une trace de déception dans les yeux.

 

*

 

Et au même moment, au sein du quartier général de l’Ordre du Corbeau, Kim Yu-Rin se tenait face aux portes de la salle de conférence exécutive et prit une profonde inspiration.

Le jour où elle décida de façon têtue et résolue d’aller à la rencontre de Kim Sae-Jin pour leur diner promis, elle avait fait un marché avec Chae Young-Ho et les autres cadres dirigeants.

Elle devait leur faire un rapport sur ce qu’il s’était passé pendant la soirée.

C’était parce que Kim Sae-Jin avait désormais une telle réputation, un diner entre lui et Yu-Rin ne pouvait clairement plus être considéré comme une affaire privée. Plus du tout, même.

Et ce jour était le jour où elle devait leur faire son rapport des évènements de la veille. Mais elle n’avait pas besoin de s’en faire. Même si elle n’avait pas reçu d’informations concernant une nouvelle poupée Athany, juste comme la fois précédente, Kim Sae-Jin lui avait offert un formulaire de demande d’arme.

« …Tu peux le faire. Oui, tu peux, Kim Yu-Rin ! Détends-toi. »

Elle fit de son mieux pour tenter de s’auto-hypnotiser, et ouvrit prudemment la porte.

À l’intérieur de la salle de conférence, les dirigeants des équipes 1 à 8 étaient tous présents et l’attendaient. En d’autres termes, à l’exception du Vice-Maître de l’Ordre qui était resté chez lui avec plusieurs scandales sur la gueule et son propre père, le Maître de l’Ordre, qui avait dû rencontrer le président le même jour, tous les hauts placés étaient là.

« Oh, tu es arrivé. »

Chae Young-Ho l’accueillit le premier. Elle répondit alors à l’avalanche de salutations avec un sourire chaleureux et trouva un siège vide où s’installer.

« Alors, de quoi avez-vous parlé, tous les deux ? »

Comme elle s’y attendait, ce fut Chae Young-Ho qui prit la parole et ne tourna pas autour du pot. Il jetait des coups d’œil discrets mais incessants au papier qu’elle avait entre les mains. À en juger par le style et le revêtement du document, elle devait effectivement avoir ramené quelque chose, finalement.

« Nous avons discuté de nombreux sujets. De tout ça, ce qui me laissa la plus forte impression fut la partie concernant ses plans concernant le futur de la poupée Athany et ses améliorations. »

Kim Yu-Rin parla volontairement de la manière la plus relaxée possible.

La nuit précédente, Sae-Jin lui avait parlé de ses plans, de la façon dont il comptait améliorer la poupée, de façon assez légère. Ce qu’il avait dit, c’était que les effets de l’artefact devraient être au moins deux fois plus puissants qu’avant – Evidemment parce que sa nouvelle forme d’Orque lui octroyait une nouvelle amélioration de sa Technique de Forge.

« Hu-uh. Est-ce que ça ne veut pas dire qu’elle sera aussi efficace qu’une fontaine de mana de rang A ? Même maintenant, elle est déjà au niveau d’une fontaine de rang B ou C… Huh, vraiment ? »

Même si c’était une chose dont Sae-Jin avait parlé nonchalamment, pour ces personnes, c’était une information qui n’avait pas de prix. Un ou deux cadres présents pensaient même se débarrasser des actions qu’ils possédaient sur les Tours de Sorciers spécialisés dans la construction desdites fontaines.

« Oui. Et mis à part la poupée Athany désignée pour l’aide à l’entraînement, il a aussi parlé de son désir de la faire évoluer dans d’autres directions. »

Encouragée par les réactions positives de ses interlocuteurs, Yu-Rin devint plus enjouée.

« Au fait, c’est quoi ce papier dans tes mains ? »

Mais Chae Young-Ho ne perdait pas le nord et coupa court. Yu-Rin finit par froncer les sourcils mais ne dit mot et posa le document sur la table de conférence.

« C’est un formulaire de demande pour une arme de la Forge de l’Orque, un cadeau de monsieur Sae-Jin. »

« Oho ? Alors c’est ce fameux formulaire ? »

« Comme prévu… Si on dine avec lui, il offre une arme fabriquée par l’Orque – alors c’était vrai, c’était vrai… »

Les cadres dirigeants proches du papier que Yu-Rin venait de poser s’excitèrent sans le cacher et se rassemblèrent autour du précieux. Seul Chae Young-Ho affichait une expression quelque peu insatisfaite, plongé dans ses pensées.

« Comment as-tu prévu d’utiliser ce formulaire ? »

« Eh bien… Je crois que c’est une bonne idée de l’offrir en récompense à la personne se hissant au sommet des classements internes… Je suis contente tant que ça leur permet de progresser ! »

Pour elle, les réactions étaient bonnes, mais plus important, Kim Yu-Rin trouvait l’expression sombre et délicate de Chae Young-Ho merveilleuse à déguster. Alors, un large sourire en travers du visage, elle ajouta, pleine d’énergie.

« Plus tard, si tu veux faire passer un message au président de la Société, tu me préviens ! Nous sommes devenus vraiiiiiment proches, tu vois. … Ah. »

Aussitôt, elle se rendit compte du faux pas. En fait, l’ambiance durant leur rendez-vous aurait été tellement plus agréable si elle n’avait pas été aussi tendue. Leurs conversations ne coulaient pas du tout comme l’eau, et à un moment de la soirée, elle l’avait même vu avec un visage frustré.

« Oh ! C’est un soulagement. J’ai entendu dire que d’autres Ordres agonisent rien qu’à l’idée de ne pas pouvoir se lier d’amitié avec lui. Comme prévu, notre Yu-Rin est juste une fille bénie. Bénie, je te le dis. »

« Uh-huh. J’ai toujours su qu’il en était ainsi, mais vous étiez différente, non ? Mademoiselle Yu-Rin. Ce vieux était jaloux de vous rien qu’un mois avant votre promotion au plus haut niveau. »

« Quelles absurdités tu vas inventer là ?! Et j’ai toujours la quarantaine, alors qui est le vieux ? »

Mais à en voir l’ambiance joyeuse et le visage décomposé de Chae Young-Ho..

« …Ha, haha… Vraiment ? »

Elle ne pouvait juste pas corriger son erreur. Mais elle commençait aussi à se sentir un peu aigrie dans un coin de sa tête.

Alors que les gens ci-présents avaient rabaissé le moindre résultat qu’elle pouvait ramener après avoir traversé un enfer jugé important pour les vrais Chevaliers, ces mêmes voix approuvaient maintenant sincèrement ses actions juste parce qu’elle possédait une relation personnelle extraordinaire…

« Vous pouvez… Venir me voir… N’importe quand… »

 

*

 

« Cinq incidents ? Il y en a eu autant ? »

– Oui. Comme vous l’avez demandé, je suis arrivé avant les autres Chevaliers et j’ai résolu les différentes situations. Et ouah, même le temps de déploiement, c’est quelque chose. Bon, en considérant que ça ne prend que 10 minutes de Seoul à Gangwon, alors…

« Ouah… Mais il n’y a pas de problème avec ton corps si tu bouges aussi vite ? »

– Pas de souci, tant qu’on utilise une barrière de mana. Mais pour pouvoir supporter une telle pression atmosphérique, je pense qu’on doit être au minimum de niveau moyen supérieur.

C’était la saison ouverte des renouveaux florissants – mais comme s’ils avaient eu un arrangement préalable, ils ne florissaient pas dans la bonne direction.

Et étrangement, de toutes les nations au monde, la République de Corée l’avait vraiment mal. Les citoyens se sentaient anxieux face à cette soudaine explosion d’incidents impliquant des monstres. Il ne se passait plus un seul jour sans qu’il n’arrive quelque chose quelque part.

Mais malheureusement, les cendres encore incandescentes de l’état actuel des choses retombèrent sur Kim Sae-Jin et Muffin. Le nombre de personnes suspectant le Griffon d’être potentiellement dangereux augmentait de jour en jour.

Et afin de changer l’opinion du public, il demanda à Joo Ji-Hyuk de chevaucher le Griffon et de partir éliminer des monstres.

« Alors, comment ont réagi les citoyens ? Ils ont eu peur ? »

– Pas du tout. Je n’ai vu personne comme ça, mais plutôt des gens qui souriaient, ils disaient qu’ils trouvaient les tresses adorables.

Juste au cas où les citoyens ordinaires devaient trouver Muffin effrayant, Sae-Jin lui imposa un tatouage magique qui lui faisait dégager une odeur attirante ; en plus de ça, il avait tressé ses longs cheveux blancs… Il voulait maximiser le potentiel mignon de la créature, et comme c’était une femelle, c’était juste parfait.

« Au fait, est-ce que Muffin a agi bizarrement ? Monsieur Hahn-Sung l’a surnommée la réincarnation de Satan, ou un truc dans le genre. »

– Pardon ? Qu’est-ce qu’il veut dire, par Satan, quand Muffin est si adorable ? Huhuhu… Peut-être qu’il a fait un mauvais rêve ?

« …Tu penses aussi ? On dirait que… Peut-être que monsieur Hahn-Sung travaille un peu trop. Je devrais me dépêcher d’embaucher plus de monde. »

– Hahaha… Ah, monsieur le président, j’ai juste reçu une demande d’interview. Que dois-je faire ?

« Tu fais ce qui te semble le mieux. Allez, je te laisse. »

– Compris, monsieur le président.

Quand la conversation avec Joo Ji-Hyuk fut terminée, Sae-Jin empocha son téléphone et ouvrit sa fenêtre de statut.

[Nom : Kim Sae-Jin]
[Age : Grosso modo 23 ans]
[Taille : 1m85]
[Poids : 85 kg]

〉 Statut :

[Force : 113][Endurance : 112][Agilité : 116][Manipulation de Chi : 46][Affinité Magique : 36][Puissance Magique : 31][Chance : 17]

* Temps restant sous Forme Humaine (300/343) minutes.

« Ouyouh. »

Il laisse échapper un soupir de soulagement.

Heureusement, sa taille qui n’avait cessé d’augmenter s’était stabilisée depuis une semaine ; seul son poids avait changé, et légèrement. Mais même ce changement était venu de l’une de ses compétences passives nouvellement acquises.

[La Qualité Spéciale du Guerrier (Niveau F)]

– Etape 1 : Le corps de l’hôte va subir des changements pour mieux coller à la définition du guerrier, au fur et à mesure du temps (taux actuel : 15.5%)

– Les étapes suivants seront débloquées une fois l’étape 1 terminée.

Il semblait bien qu’avec le déblocage de cette compétence, il pouvait être plus tranquille quant au fait d’être assimilé par la Forme du Loup.

Cela dit, il y avait un nouveau problème, complètement inattendu, qui était arrivé pendant ce temps.

Le coupable était un calepin posé sur son bureau.

Ce bloc-notes était un outil de communication qu’il avait fabriqué en activant la Technique de Forge de l’Orque pour dix minutes d’affilée. Il en avait fait une paire et quand des lettres étaient écrites sur les pages de l’un, les mêmes lettres apparaissaient sur l’autre.

Il avait créé ces calepins par mesure de sécurité pour communiquer avec la Taverne des Mercenaires. De peur que le Lycan puisse agir sans qu’il n’en ait connaissance, il en avait envoyé un à la Taverne plus de trois mois auparavant.

…Eeeeeet t’as essayé de me persécuter jusqu’à aujourd’hui.

Se sentant perplexe, il ramassa l’objet du crime. Au milieu de 21ème page, ces mots étaient très clairement écrits.

[Le gouvernement a fait passer le mot, ils souhaitent l’aide du Lycan. Le job consiste à découvrir la vérité derrière les incidents actuels. La récompense est une arme fabriquée par le Forgeron Orque ainsi que l’oubli de tous les crimes passés.

On dirait que le gouvernement a compris à quel point ils vous ont offensé, vous, le Lycan, et qu’ils essayent maintenant de vous acheter avec des récompenses conséquentes. Mais je vous laisse libre de votre choix.

De plus, ce bloc-notes va être confisqué par la Division de Police d’Enquêtes Spéciales. J’ai immédiatement déchiré les pages précédentes et je les ai brûlées, au moment où j’ai appris qu’ils allaient se saisir de cet objet. Mais tout de même, je dois m’excuser d’avoir été découvert.]

La récompense était supposément une arme faite par le Forgeron Orque. Un gloussement vide menaça de briser les lèvres de Sae-Jin.

« Vraiment, c’est ridicule… »

Depuis plusieurs semaines, un certain employé civil, prétendant être envoyé par une entité gouvernementale quelconque, venait tous les deux jours pour supplier en toute sincérité. Il souhaitait acquérir une poupée Athany. Il disait qu’elle serait utilisée purement et simplement dans le cadre des relations diplomatiques internationales.

Sae-Jin voulait l’ignorer, mais il tentait vraiment ça pour une bonne cause, alors tout en lui répondant qu’une poupée Athany était impossible à produire actuellement, il lui donna un formulaire pour une arme de l’Orque à la place.

Et ils veulent s’en servir pour ça…

Evidemment, ils n’avaient aucune idée que Kim Sae-Jin et le Lycan étaient la même personne, mais tout de même, ce n’était clairement pas correct, non ? Ce n’était pas de la diplomatie, après tout.

« …Fuuu. »

Soupirant de façon grandiose, Sae-Jin commença à écrire des mots de refus sur les pages du calepin. Puisqu’il se sentait quelque peu contrarié par tout ça, il montra également un soupçon d’arrogance et de bravade dans sa réponse.

[Vous m’avez fait passer pour un criminel en un clin d’œil. Maintenant vous demandez de l’aide ? Ça me laisse sans voix. En toute honnêteté, j’ai déjà compris ce qui se passait à travers ces incidents ainsi que leur fil directeur. Mais comment un criminel pourrait-il résoudre des crimes ?]

Il s’arrêta là. Il cherchait à camoufler son écriture et écrivait de la main gauche, et ce n’était pas facile du tout. Bien sûr, grâce à la compétence d’artisanat du Gobelin, l’écriture de sa main gauche était quasiment identique à celle de sa main droite.

[Et c’est pourquoi, avant que mes soi-disant antécédents criminels ne soient effacés, ainsi que tant que je n’aurai pas obtenu les excuses personnelles de la part de cette femme tigre, chef de la division d’enquêtes spéciales, j’ai prévu de rester assis bien confortablement sur ce que je sais à propos de ces incidents.]

 

*

 

Au moment où il écrivait ces mots…

Kwaaaaaaaang- !!!

Le bureau où le calepin était posé devint un tas de poussière sous le poing d’une certaine femme.

« Eu Ah ! »

« Maman !! »

Sous les cris de la foule, tous les regards se braquèrent sur cette femme en particulier.

Une personnalité violente et féroce comme celle d’un vrai tigre – mais décrite comme la gardienne de la nation coréenne par les médias ; et peut-être la femme la plus bipolaire au monde…

« Haa, un tigre ?? Ce putain de con inutile de fils de pute ose me… ? »

La seule Bête Divine vivante au monde, de type Soo-In, Yu Baek-Song. Elle ne pouvait simplement pas ravaler sa colère face à ces mots qu’elle considérait comme des insultes. Ses cils tremblants et son front crispé illustraient bien le niveau de fureur qu’elle avait atteint à cet instant.

« Ouah. Je, Je.. Je crois que je vais sérieusement me fâcher… Un… Un tigre ?! »

Elle haïssait le mot ‘tigre’, du plus profond de son être. Comme elle était un ‘Tigre Blanc’, elle avait cette obsession irrationnelle qui la poussait à se séparer clairement et catégoriquement de ces bêtes de bas étage qu’étaient les tigres communs.

« Kheuaaaaaang ! »

Yu Baek-Song poussa un cri animal et puissant. Bien sûr, elle était toujours « humaine », et pour ne rien arranger, une humaine avec un physique plutôt chétif qui rendait ses vocalises pas très terrifiantes. Néanmoins, si on devait tout de même en dire quoi que ce fut, c’était adorable.

Mais elle poussait ce genre de cri contre nature sans se soucier de grand-chose d’autre à chaque fois qu’elle devenait colérique, au-delà de l’irritation. C’était la fierté d’être une première génération couplée aux instincts de l’animal en elle qui prenaient la parole.

« Kheuang !! Kheuang !! »

Face à cette scène, tous les spectateurs présents durent faire de leur mieux pour ne pas éclater de rire.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 59 Bonus
MWLU : Chapitre 61 Bonus

15 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !

    Roh, je me demande qui sera la première personne à qui il dira son trait :p

    Répondre
  4. tang san

    merci pour le chapitre, nous sommes gâté en ce moment merci aux donateurs !

    Répondre
  5. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Newkan

    Merci

    Répondre
  7. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je me demandai quand on réentendrai parler de cette femme tigre.
    Moi je dis : odeur qui attire les hommes-bêtes + physique de guerrier + femme tigre = nouveau membre du harem. LOL

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Danicool

    Merci Raka et Thibaut pour le chapitre 🙂

    Répondre
  12. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com