LVL1S : Chapitre 79

LVL1S : Chapitre 78
LVL1S : Chapitre 80 Bonus

Chapitre 79

 

Nom : Mâchouilleur (Johra)
Sexe : Mâle
Statut : Normal
Type : Humain
Classe : Guerrier / Prêtre
Rang : H+
Niveau : 43/99
PV : 75/75
PM : 25/105
Dégâts : 24 (+3)
Défense : 12 (+3)
Agilité : 12
Intelligence : 24
¤ Compétences uniques
[Sphère d’eau Max][Soin Mineur Nv 3][Incantation Nv 2]
¤ Compétences uniques (cachées)
[Vision Nocturne Nv 1]
¤ Titres (Actifs) (cachés)
[Sorcier de la Fosse][Maître du Hall du Magma][Gardien de la Corruption]
¤ Titres (Inactifs) (cachés)
[Chasseur de Rats][Hit-and-Run][Sauveur Nv 4][Sans-Cœur Nv 4][Tueur de Dragon Nv 1][Exterminateur d’insectes Nv 14][Fléau des Araignées Nv 3][Tueur de Géant Nv 2][Rancune du Spectre Max][Massacreur de Gobelins Nv 6][Mari de Valenor]
¤ Modifications (cachées)
[Avatar Nv 1][Magie de Création Nv 1][Chant de Résurrection Nv 1]
¤ Création Magique (cachée)
[Statut caché][Conversion d’espèce (humain)][Création de Matériau Nv 4]

 

* Chtuluk ! *

Le sous-sol du Temple désert était désormais plein de membres inconscients du Club du Loup. J’étais tombé sur Carline en train d’essayer frénétiquement de s’évader et je l’avais simplement assommée à nouveau.

J’attachai alors Ikan aux anneaux d’acier qu’il restait dans le mur avant d’attraper une chaise à l’étage pour retourner m’asseoir au milieu de la pièce. J’avais maintenant kidnappé cinq membres et un boss du Loup.

Bon, les attraper et les ramener ici était assez facile mais je suppose qu’ils sont maintenant sous ma responsabilité. Combien de jours une personne peut-elle tenir sans eau ? Ils ne sont là que depuis hier, alors ça devrait aller.

Je me demandais s’ils allaient reprendre connaissance bientôt mais ils n’avaient vraiment pas l’air pressés.

Je vais aller voir Darryl, peut-être qu’il trouvé quelque preuve tangible que je pourrai utiliser contre eux.

M’assurant que j’avais bien verrouillé la porte, je retournai rapidement à l’auberge. Même si leurs potes savaient que leur boss était pris au piège là-bas, ils n’allaient pas le libérer si facilement, j’avais scellé la porte de l’intérieur avec ma Création de matériau. Si Ikan avait pu deviner que Carline était retenue dans le Temple abandonné, d’autres membres auraient pu y penser également.

En arrivant à ma chambre, je fus accueilli par un Darryl des plus enthousiastes.

« Jette un œil, Johra, c’est un rapport des paiements réguliers en or qui ont été faits à Miriam de la part d’un type affilié au Loup. Ce doit être des pots-de-vin. Nous les avons ferrés ! »

« Beau boulot, on les tient maintenant, je vais ramener ça au maire séance tenante. »

« Au maire ? »

« Oui, c’est une quête que j’ai reçue du maire en personne. »

« Oh, alors c’était ça. »

Il fut surpris d’apprendre que j’avais reçu cette quête du type le plus puissant de la ville.

« Pourquoi ne resterais-tu pas ici un moment pour faire profil bas ? Je ne voudrais pas que le Club du Loup te fasse payer ce qui va arriver. »

Laissant Darryl derrière moi, je me rendis à l’hôtel de ville pour y rencontrer le maire.

* Tak *

Une pièce d’argent plus tard, le réceptionniste m’adressa un sourire.

« Bonjour, que puis-je faire pour vous ? »

« Je suis venu voir le maire. »

« Avez-vous un rendez-vous ? »

Je secouai la tête.

« Hmm… Alors je vais devoir lui demander s’il a un moment. »

Elle murmura quelque chose à un jeune coursier qui se précipita dans un couloir et revint presque aussi rapidement.

« Malheureusement, je maire n’est pas disponible actuellement mais son adjoint est là. Désirez-vous le voir ? »

Je ne voulais pas parler à quiconque de notre arrangement secret, aussi refusai-je poliment.

« Non, il y a quelque chose que je dois lui dire en personne. Quand sera-t-il disponible ? »

« Il est parti rendre visite au comte Volfgang et devrait être de retour demain après-midi. »

Je lui répondis par un hochement de tête et me rendis vers la sortie quand quelqu’un m’appela, derrière moi.

« Eh là, tu es venu voir le maire ? »

« Oui ? »

« Dois-je lui transmettre quelque chose ? »

« Pardon ? »

« Oh, eh bien, il est de ma responsabilité de m’occuper de ce genre de choses quand il n’est pas dans le coin alors si vous avez quoi que ce soit à lui donner, vous pouvez me le donner à la place. »

« Pardon, mais qui êtes-vous ? »

« Ah… Mes excuses, je ne me suis pas présenté. Je suis l’assistant de l’adjoint, mon nom est Pillgion. »

« C’est bon, je reviendrai demain. »

« Ah… C’est un peu ennuyeux, vous voyez, les autres me voient comme quelqu’un d’incompétent et si je ne peux même pas m’occuper d’une chose si simple… »

Malgré ses manières polies, il avait l’air nerveux, voire désespéré.

« Non merci, je le donnerai au maire en personne. »

Son sourire factice disparut sans crier gare et il me pointa du doigt en criant.

« Attrapez ce voleur ! Il a dérobé des documents officiels du gouvernement ! »

« Quoi ? Quoi ? Mais merde ! »

Je l’attrapai par la gorge mais cela ne fit qu’empirer la situation. Le type arbora un sourire carnassier tandis que les gardes approchaient pour m’arrêter.

« Putain, il ment ! Il est corrompu ! »

« Comme si quiconque allait te croire. Gardes ! Remettez-moi les documents qu’il a sur lui et jetez-le en prison ! »

Ma preuve, que j’avais eu tant de mal à trouver, fut rapidement confisquée par les gardes qui s’occupèrent de moi. Bien entendu, j’aurais pu décider de résister avec ma dague mais je ne voulais pas me rebeller contre le gouvernement à ce moment.

Après une journée en prison, le maire apparut finalement, accompagné de ses gardes.

« Oh, c’était toi ? Tu as créé un scandale pendant que j’étais absent. »

« Pourquoi n’étiez-vous pas dans votre bureau ? »

« Et comment aurais-je pu savoir quand tu allais te décider à passer me voir ? »

Il intima aux gardes de me libérer et nous allâmes dans son bureau afin de discuter.

« Alors ils s’en sont sortis, hein ? »

« Oui, mais puisqu’ils sont maintenant des criminels recherchés, ils ne vont pas avoir la belle vie, où que ce soit dans le royaume. »

« Je suppose que ça y est, alors. »

* Cling ! *

Il me lança une pièce d’or.

« Pourquoi ? »

« Pour avoir terminé la quête. »

« C’est plus que ce que nous avions convenu. »

« Tu es un aventurier compétent et je suis sûr qu’on pourra te trouver une utilisé à l’avenir. J’aimerais te payer plus, mais malheureusement, une pièce d’or est le maximum que je peux me permettre. »

« Ne vous inquiétez pas pour ça, mais… est-ce que tout est arrangé ? »

Il acquiesçât et se replongea dans sa pile de documents.

Je me rendis au Temple, mais le sous-sol était déjà désert, tout le monde s’était échappé.

« Hmmm, je m’en doutais un peu. »

« Johra, à en juger par le métal fondu, ils ont dû utiliser une flamme de plus de 2 000 degrés Celsius. »

En entendant la voix de Lena analyser la situation, je sentis des gouttes de sueur froide me perler dans le dos. En parlant de magie de feu, plus la flamme était chaude, plus le mage était puissant. Je ne voulais pas imaginer à quel point Miriam était fort pour pouvoir faire fondre mes entraves d’acier.

Je me demande quel aurait été le résultat si nous avions combattu face à face.

Pourtant, il était rassurant pour tous ceux concernés qu’ils eussent quitté la ville. Si nous avions dû nous battre, même si j’avais pu gagner, il y aurait eu de nombreux dégâts collatéraux.

Je quittai le sous-sol et me rendis dans ma chambre pour y trouver Darryl endormi sur mon lit, enfoui sous une pile de documents.

« Darryl ! »

« Hm ? Ah ! Je n’avais aucune idée de ce qu’il s’était passé quand je ne t’ai pas vu rentrer hier. Je me suis rendu à l’hôtel de ville mais tu n’y étais pas et personne ne m’a rien dit. Alors je suis simplement rentré pour t’attendre ici. »

Je décidai de le mettre au parfum et lui expliquai tout ce qui était arrivé.

« Eh bien, au moins tu as réussi. Mais maintenant qu’ils se sont échappés, ils vont préparer leur revanche, c’est sûr. Miriam est le fils d’un célèbre marchand d’une ville voisine. Et puis, il y a des rumeurs qui disent qu’il possède certaines relations obscures et qu’il les a utilisées pour s’assurer sa position d’adjoint au maire. Maintenant que tu l’as fait bannir de la ville, tu dois être prudent. »

« Ah, alors c’était son assistant qui… ? »

« Oh, tu ne savais pas ? Je suppose que je n’en ai jamais parlé… »

Je lui répondis que tout allait bien et qu’il n’y avait pas de souci. Nous allâmes alors vers le marché où tout le monde semblait dans une humeur nettement plus affable que la veille, en particulier les marchands parce qu’ils n’avaient plus à payer une taxe de protection inutile.

Je me retournai pour poser une question à Darryl.

« Ils ont réussi à localiser la gamine qui a été vendue comme esclave ? »

« Vraiment ? Je pensais que le Club du Loup l’avait prise lorsqu’ils se sont échappés. »

« Non, pendant mon interrogatoire, j’ai appris qu’ils ont reçu un bon paquet d’argent pour sa vente. »

« Hmm… Eh bien, elle était plutôt jeune, alors je ne pense pas qu’ils l’aient vendue à une maison close. Notre meilleure chance serait d’aller voir sur le marché aux esclaves. »

« Dans la ville ? »

« Exact, il existe une demande, que ce soit pour les esclaves ou les maisons closes. »

Mon expression devint rapidement horrible tandis que nous nous y rendîmes tous les deux. C’était toujours une petite ville et il ne nous fallut pas longtemps pour arriver au seul endroit qui traitait des esclaves.

« Hmm ? Oh, vous parlez de cette fillette qui a été vendue par Club du Loup ? Elle a déjà été achetée. »

« Par qui ? Où ? »

« Je suis désolé, monsieur, mais je ne peux pas vous donner cette information. »

C’était prévisible. La discrétion était une nécessité pour le commerce des esclaves.

« Alors, que faisons-nous maintenant ? »

« Je ne sais pas. Peut-être que tout ce qu’il nous reste à faire, c’est espérer qu’elle ait été vendue à un gentil propriétaire et laisser couler… »

Dans mon esprit, je rejouai la scène dans laquelle elle me fixait avec ces yeux haineux, cette nuit-là. J’avais eu cette prémonition, si je m’asseyais et la laissais filer, j’allais sûrement affecter le cours de l’histoire et créer des problèmes.

Je secouai la tête pour m’éclaircir les idées. Regardant autour de moi, je vis un groupe de mendiants dans une ruelle non loin.

« Attends-moi là. »

À ce moment, je pouvais aisément jouer le rôle d’un clochard ou d’un aventurier. Je comptais partir à la pêche aux informations en allant voir des collègues à moi.

« Voilà pour vous, les gars. »

Je leur tendis quelques poignées de pain, que j’avais acheté un peu plus tôt sur le marché.

« C’est vraiment pour nous, mec ? »

Je hochai la tête avec assurance.

« Tu es aussi un mendiant, non ? Tu es sûr que c’est bon pour toi ? »

Ils luttaient pour parler correctement, emplissant déjà leurs joues de pain frais comme si la question qu’ils posaient n’avait aucune importance.

« J’ai déjà mangé, alors je peux bien partager avant qu’il ne se gâte. »

Ils étaient en réalité trois jeunes enfants, entre 9 et 12 ans. Rien d’autre que des gosses qui avaient fui leurs maisons, situées dans une petite ville minière à proximité. Leurs familles traversaient visiblement une période difficile et ne pouvaient pas se permettre de tous les nourrir et ces gamins s’étaient dit que leur seule façon de survive allait être de mendier argent et nourriture dans une grande ville.

« Voilà, prenez-en encore. »

Les jeunes mendiants firent un festin de mon pain et du lait qui l’accompagnait, jusqu’à ce qu’ils ne purent que s’allonger, totalement pleins et satisfaits.

« J’ai une question pour vous, les gars. »

« Nous ne savons rien sur rien. »

« Non, je pense que par rapport à ça, vous pourrez m’aider. »

Je leur décrivis la petite fille qui avait été kidnappée et leur demandai s’ils avaient vu ou entendu quoi que ce fut à son sujet.

« Il y a quatre ou cinq jours, un groupe de voyous a vendu une petite fille comme ça. »

« Oui, ça doit être elle ! »

« Mais je ne sais pas qui l’a achetée parce qu’il s’agissait d’un noble quelconque dans une voiture noire et je n’ai pas pu bien voir le blason de sa famille. »

Depuis le début, je ne m’attendais pas à ce que ce soit une tâche facile, alors je n’étais pas prêt à abandonner la chasse.

« Alors, durant les derniers jours, combien de nobles se sont rendus au marché aux esclaves ? »

« …Trois ? »

« Vous pouvez m’en dire plus ? »

« Non, il y en a eu quatre ! »

Je tentai de creuser leur mémoire afin d’en sortir n’importe quoi d’utile avant de retourner voir Darryl.

« J’ai quelque chose. »

« Huh ? De ces mendiants ? »

Je lui répétai alors tout ce qu’ils venaient de me dire en espérant que ça me permette peut-être d’identifier nos suspects, sachant qu’il connaissait la noblesse locale bien mieux que moi.

« Très bien… Je vois. Merci, Darryl. À partir de maintenant, je m’en charge seul. »

« Ok. Je serai à la boulangerie, perdu dans mes réparations. Fais-moi savoir si tu as besoin d’aide. Elle était mon assistante, après tout. »

Je tentai alors de la pister en me rendant près des maisons des nobles, une à une. En demandant à Lena de scanner les voix à l’intérieur de celles-ci, je pouvais être sûr de trouver la bonne. Et elle se manifesta en face de la maison du comte Sion.

« Trouvée. Elle est attachée à la cave, à deux heures. »

« Vraiment ? Tu es sûre qu’elle est attachée ? »

« Oui. Et je détecte également la voix de ce Pillgion, celui qui t’as fait arrêter. Il est au deuxième étage de ce bâtiment. »

« Oh ? Tu peux me transmettre une image ou un son ? »

« Je vais faire de mon mieux. »

« Compte Sion, avez-vous déjà oublié à quel point Miriam vous a aidé, ces dernières années ? »

« Bien sûr que non ! Mais cette fois, les choses sont allées trop loin. Miriam est déjà rentré dans sa ville natale et Ikan s’est échappé vers les montagnes. Et puis, quelle est votre relation avec cette gamine, de toute façon ? »

« Miriam nous a ordonné de punir la personne derrière tout ça, et je vais avoir besoin de votre aide. »

« Ugh… Je comprends. »

De leur conversation, je compris que Miriam cherchait toujours sa vengeance, via une autre personne cette fois.

Je ne suis pas une lopette, hein.

Je pénétrai dans le manoir très prudemment et pris 10 bonnes minutes pour atteindre l’entrée du sous-sol, où la fillette était retenue. J’utilisai la vision infrarouge de Lena pour garder conscience de mon environnement avant d’y pénétrer.

Après avoir fracassé la serrure, je vis apparaître une gamine inconsciente et pleine de contusions. Elle s’était faite frapper de bas en haut et de haut en bas. Ses PV étaient presque à zéro, serais-je arrivé un peu plus tard qu’elle aurait peut-être succombé.

« Merde, soin mineur ! »

Après m’être assuré qu’elle était désormais dans un état stable, je l’attrapai et m’enfuis de la maison, me rendant vers chez Darryl.

« Quoi ?! »

En arrivant, je le vis toujours occupé avec ses réparations même s’il était tard dans la nuit. Quand il me vit transporter mon paquetage humain et l’état dans lequel il était, il n’était pas sûr de la façon dont il devait réagir.

« Amène juste un peu d’eau, et un linge pour qu’on s’occuper de ses blessures. »

Je lui parlai brusquement, le faisant reprendre ses esprits. Il prépara ce que je lui demandais.

« Où l’as-tu trouvée, Johra ? »

Je secouai simplement la tête. Je ne voulais pas le lui dire afin de ne pas l’impliquer dans les affaires de Miriam.

Je pense que je devrais rester en-dehors de ça et t’occuper d’elle. »

Ils cherchaient à me faire du mal, ce qui signifiait que Darryl, qui était associé à moi, n’allait pas être épargné.

« Est-ce que ça a un rapport avec un noble ? »

À cette question, je pus acquiescer en silence mais fermement.

« Très bien. J’ai un peu d’argent, que j’ai pu économiser, alors je suppose qu’on peut aller se cacher dans les mines de charbon. »

« Je pense que je devrais être capable de résoudre cette histoire dans les trois mois, au plus tard. »

« Ok, alors on se revoit dans trois mois à l’auberge. »

Il attrapa la fillette et se retourna pour emballer quelques affaires avant de partir pour un voyage assez long.

« Hmm… Puisque je n’ai plus besoin de m’inquiéter pour eux, il est temps d’inverser les rôles et de me mettre en chasse. Après tout, l’attaque est la meilleure des défenses. »

Mon poing était aussi serré que mon esprit était prêt.

Mais d’abord, il faut que je forme, je suis bien trop crevé.

La fatigue s’était accumulée durant les quelques derniers jours durant lesquels je n’avais pas pu me reposer correctement. Après avoir vérifié à plusieurs reprises que je n’étais pas suivi, je décidai de redevenir un mendiant pour la nuit et m’endormis dans une ruelle sombre et malpropre en face du poste de garde.

Qu’ils essayent de me faire quoi que ce soit ici, hah !

Et je plongeai dans un profond sommeil tout en observant les étoiles de cette nuit d’automne.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 78
LVL1S : Chapitre 80 Bonus

8 Commentaires

  1. Gunts92

    Il va encore se réveiller avec des menotte ce con

    Répondre
  2. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Bon ben, il a enfin réussi à retrouver la petite fille. ça fait un problème en moins pour Johra et ça a été plus rapide que prévu.

    Bizarrement, à cause d’un personnage assez célèbre d’Aventure, si ça avait été lui à la place de Johra, je ne peux pas m’empêcher de penser que ça serait mal passer pour la petite fille ^^”.

    Je me demande ce qui va se passer maintenant. Sur ce, il me tarde d’aller mater le chapitre bonus que tu nous as gentiment donné ce soir Raka ^^.

    Répondre
    1. Alanska

      Heureusement pour elle, il n’est pas encore paladin, et ne possède pas de bouclier. 😉

      Répondre
      1. DarkramDarkram

        Oui, heureusement pour elle qu’il n’a pas ses deux choses ^^. Et surtout, heureusement qu’il n’a pas la même mentalité que ce paladin parce que sinon, je n’aurai pas donné chère de sa peau (et de la plupart des gens). Après, il n’a pas non plus le côté boulet du gars donc tout va bien malgré tout ^^.

        Répondre
  4. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com