LVL1S : Chapitre 78

LVL1S : Chapitre 77
LVL1S : Chapitre 79

Chapitre 78

 

Nom : Mâchouilleur (Johra)
Sexe : Mâle
Statut : Normal
Type : Humain
Classe : Guerrier / Prêtre
Rang : H+
Niveau : 43/99
PV : 75/75
PM : 25/105
Dégâts : 24 (+3)
Défense : 12 (+3)
Agilité : 12
Intelligence : 24
¤ Compétences uniques
[Sphère d’eau Max][Soin Mineur Nv 3][Incantation Nv 2]
¤ Compétences uniques (cachées)
[Vision Nocturne Nv 1]
¤ Titres (Actifs) (cachés)
[Sorcier de la Fosse][Maître du Hall du Magma][Gardien de la Corruption]
¤ Titres (Inactifs) (cachés)
[Chasseur de Rats][Hit-and-Run][Sauveur Nv 4][Sans-Cœur Nv 4][Tueur de Dragon Nv 1][Exterminateur d’insectes Nv 14][Fléau des Araignées Nv 3][Tueur de Géant Nv 2][Rancune du Spectre Max][Massacreur de Gobelins Nv 6][Mari de Valenor]
¤ Modifications (cachées)
[Avatar Nv 1][Magie de Création Nv 1][Chant de Résurrection Nv 1]
¤ Création Magique (cachée)
[Statut caché][Conversion d’espèce (humain)][Création de Matériau Nv 4]

 

Je me rendis chez tonton Darryl au petit matin et le ramenai à ma chambre, à l’auberge.

« Alors, c’est le grand livre du Club du Loup ? Comment as-tu mis la main dessus ? »

« Ce n’est pas important. Nous avons juste besoin de trouver des preuves de leurs méfaits. »

« Même si je sais lire et écrire de façon basique, fouiller dans toutes ces pages ne sera pas une tâche facile. »

Darryl me regardait d’un air suspect avant de baisser les yeux vers le livre à nouveau.

« Ça va prendre longtemps ? »

Puisqu’il avait visiblement décidé de se mettre à lire, je pouvais bien en conclure qu’il allait le faire. Je pris d’ailleurs son silence pour un oui et décidai de le laisser se concentrer sur sa tâche.

« Bon, je vais aller acheter du lait, alors. »

En chemin vers le marché et ma vendeuse de lait exclusive Anne, je remarquai quelques rustres en train de créer une scène.

Encore ces cons du Loup.

« Quelqu’un a vu notre grande sœur ? Réponds-nous, espèce de déchet inutile ! Nous cherchons notre sœur ! »

Ils intimidaient de façon agressive quiconque croisait leur chemin. Ils cherchaient à retrouver Carline, à l’évidence.

Quoi ? Ils osent lever la main sur Anne ? Ils sont tellement morts.

Il y avait un total de cinq personnes dans les rangs des voyous et ils venaient juste de frapper du pied une des bouteilles d’Anne, qui se brisa avant que le contenu ne se répande au sol.

Je me cachai parmi la foule naissante et arrivai dans le dos d’un des abrutis.

* Pack ! Tulsuk ! *

J’enfonçai sans effort ma dague dans sa colonne jusqu’à la garde avant de me fondre dans la foule sans un bruit. Il s’effondra et les autres se retournèrent.

« Qui a fait ça ?! Qui ose nous provoquer ?! »

Les spectateurs firent un pas en arrière, peu désireux de se faire inclure dans leurs accusations. J’ignorai cependant ce qu’il se passait et me mis une fois de plus à naviguer entre les passants pour arriver dans le dos d’un autre de ces idiots. De la même façon, il tomba en quelques secondes et je n’étais déjà plus là.

« Fils de chienne !! Tu es mort !! Sors de là ! »

Les trois qui restaient avaient déjà dégainé leurs dagues et exprimaient un mélange de peur et de colère qui ne quittait pas leurs visages. Apercevant des gardes arriver et toujours bien caché parmi la foule, je m’écriai :

« Gardes !! »

« Putain ! »

Les trois membres du Loup encore en vie échangèrent un regard qui en disait long avant de partir en emmenant leurs camarades inertes.

« Parfait, ces trois clowns devraient me guider vers leur antre. Si je peux défoncer leur boss, je devrais pouvoir trouver ce qui est arrivé à cette pauvre fillette. »

Ça n’aurait pas été bien compliqué de les assommer ou les tuer tous les cinq au marché, mais mon intention était toute autre. J’allais trouver la localisation de leur base principale.

« Tu vas bien, Anne ? »

« Oui, ça va… »

« Eh, grand frère, j’ai vu ce que tu as fait. »

Lina m’avait vu tuer ces deux types. Je lui adressai un petit clin d’œil.

« Tu n’as rien vu, n’est-ce pas ? »

« Hihi… Bien sûr que non ! »

Lui offrant un sourire, je partis afin de ne pas perdre la trace de ces laquais du Loup.

Les ayant traqués pendant un moment maintenant, ils me menèrent finalement vers une petite maison suspecte située au fond d’une ruelle.

Quoi ? Ces mecs sont si pauvres qu’ils ne peuvent pas se payer un vrai QG ?

Après avoir ouvert la porte d’entrée, ils s’inclinèrent bien bas tout en entrant.

Le boss est là ? Je devrais me préparer à une confrontation ardue.

« Création de matériau : fer. »

Je m’assurai que Lena avait toute la puissance qu’elle désirait.

« Lena ? »

« Oui, Johra ? »

« J’aimerais savoir quelle est la situation dans cette cabane. »

« Ok. Je vais projeter ça dans ton œil et te transmettre la conversation qui a lieu à l’intérieur. »

« Oh, il est même possible d’avoir du son ? »

« Bien sûr. En amplifiant certaines ondes, je peux faire en sorte que toi seul puisse entendre. »

« Parfait. »

Grâce à ma nouvelle vision à rayons X, je pus voir neuf personnes à l’intérieur et entendre ce qu’ils se racontaient.

« Boss, quelqu’un semble nous cibler. »

« Vraiment ? C’est pour cette raison que Carline a disparu ? »

« Il y a des rumeurs disant qu’une nouvelle organisation tente de s’approprier notre ville par la force, est-ce vrai ? »

« Est-ce qu’on doit faire un rapport à Miriam ? »

« C’est bon. Tout ça ne va que le rendre nerveux. Sortez en groupes de trois et tentez de trouver Carline. Commencez à l’auberge et cherchez preuves et témoins. »

« Oui, Boss ! »

« Soyez attentif à d’éventuelles embuscades. »

Ils quittèrent la petite cabane en groupe de trois et il ne restait plus que le boss et deux autres hommes de main.

Hmm… Alors Ikan est leur boss ? Niveau 32, il ne semble pas être un adversaire si redoutable. Miriam doit être le vrai big boss qui tire les ficelles dans l’ombre et détient le vrai pouvoir. Ok, je vais attendre jusqu’à ce qu’il soit seul pour agir.

Quand les deux hommes de main quittèrent également les lieux, Ikan partit dans une autre direction, seul.

Je me demande où tu vas…

Il avait l’air de se diriger vers le temple abandonné où j’avais emprisonné Carline. Malheureusement, la route qui y menait était déserte et il était difficile de le traquer sans me faire repérer.

« Eh ! Ikan, hein ? »

Je l’appelai, me tenant 10 m derrière lui.

« Hm… Tu es le boss de ce nouveau groupe ? Comment connais-tu mon nom ? »

Ikan se tourna lentement vers moi. Il n’avait pas l’air surpris, comme s’il s’attendait à me rencontrer.

« Et si je dis oui ? »

« Il n’y a qu’un chemin possible, je vais t’éliminer. Et je suppose que c’est pour ça que tu m’as appelé ouvertement par mon nom, j’ai deviné juste. Carline doit être dans le sous-sol de ce temple. Là, goûte à ma Ruée de l’Épée ! »

Il se jeta en avant sans aucun autre avertissement. Traversant la dizaine de mètres qui nous séparait en moins d’une demi-seconde, il me prit réellement par surprise et j’eus à peine le temps de sortir ma dague pour me défendre.

« Oups ! »

« Comment as-tu fait pour bloquer cette attaque ? »

Il recula de 3 m et pointa son épée longue vers moi. De ce court échange, il avait jugé avec exactitude qu’il n’était pas à mon niveau et se barra en courant dans les ruelles sans me laisser le temps de réagir. Il était un combattant aguerri et sa décision me prit encore une fois au dépourvu.

« Ikan, pourquoi vouloir terroriser le peuple avec ton niveau de merde ? »

« Eh bien, je peux vivre bien mieux en tant que chef de gang qu’en tant que bouffe pour un monstre anonyme, là-dehors. »

Il répondit à ma question en courant, une expression tordue sur le visage. Je sentais que s’il avait été un meilleur homme, il aurait été un aventurier exceptionnel.

« Je vois, alors tu es juste un parasite de la société, hein ? »

* Kang ! *

« Eh bien, je suis peut-être ce que tu dis mais les aventuriers ne sont-ils pas de la même souche ? Ils se nourrissent de la mort de monstres afin de devenir plus forts et les gens se saignent pour leur offrir des récompenses de quêtes ! »

* Clang ! *

« Conneries ! Si les aventuriers tuent les monstres, ils aident à sauver des vies humaines en remplissant les quêtes ! Comment peux-tu te comparer à eux ? »

Même si j’étais évidemment plus puissant que lui, il possédait une expérience que je n’avais pas et il n’était pas facile de terminer le combat même après l’avoir rattrapé. Pour cette raison, je continuai à lui parler en cherchant une ouverture.

« De quoi parles-tu ? La vie d’aventurier est sans espoir, à lutter contre un flot infini de monstres. Tous mes précédents compagnons sont morts cruellement et personne ne s’en est souvenu. »

* Kang ! Cling ! *

Les yeux de l’homme en face de moi étaient ceux d’une personne qui avait perdu tout but dans la vie et était au-delà de toute rédemption. Je supposais qu’il était parti dans de dangereuses aventures en groupe et qu’il s’en était sorti vivant en sacrifiant ses compagnons.

« Et que penses-tu que ces compagnons diraient s’ils voyaient la façon dont tu vis aujourd’hui, à terroriser ceux que tu es censé aider ?! »

* Swooosh ! *

Il esquiva en arrière avec une aise naturelle, évitant de se faire trancher la gorge par la lame de ma dague.

« Ils sont morts et j’ai survécu. Les morts n’ont pas d’opinion ! »

« Ha ha ha ! »

Je me mis à rire aux éclats en entendant sa réponse.

« Et pourquoi ris-tu, d’un seul coup ? »

« Tu penses être en vie ? Non, ton âme a pourri depuis bien longtemps et tu ne peux plus être considéré comme tel… Ha ha ! »

« Absurde ! J’ai survécu et je vais à nouveau survivre en mettant un terme à ta vie. Tu peux être fort mais tu manques de bases solides, le destin est de mon côté alors je vais en finir rapidement. »

Voyant son visage sérieux, je raffermis ma prise sur ma dague.

Il va utiliser une compétence ? La Ruée de l’Épée, comme avant ? Non, vu comme je l’ai bloquée, il va probablement utiliser l’autre compétence, Double Ruée. Je suppose qu’il aura besoin de deux lames pour ça mais si je sais qu’elles arrivent, je peux les bloquer et contrattaquer pour en finir.

Il possédait un total de trois compétences : la Ruée de l’Épée qui lui permettait de se rapprocher d’une cible en avançant rapidement de 10 m, la Double Ruée qui tranchait si rapidement qu’elle créait une légère dépression dans l’air… Et Provocation.

Double Ruée était la compétence la plus dangereuse parce que même si je pouvais bloquer le premier coup, la dépression rendait le deuxième presque imparable.

Je n’avais jamais fait face à ça avant et je prévoyais qu’il allait s’agir d’une simple Double Ruée et que grâce à la différence entre nos niveaux, j’allais m’en sortir. Mais je fus ceci dit acculé dans un coin parce qu’il savait gérer un combat.

« Meurs, gamin ! Il ne me reste que cette attaque ! Si tu parviens à la bloquer, tu seras le vainqueur ! »

* Kang Shuk Kang Shuk *

« Quoi ? Mais j’ai clairement bloqué et… Aack ! »

Malgré ma parade réussie, le second coup apparut derrière ma lame et me laissa une profonde entaille sur le torse, de part en part. Le sang gicla.

« Ha ha ! Je dois te féliciter pour avoir réussi à empêcher le coup d’atteindre ton cœur à la toute dernier seconde ! Tu aurais fait un grand aventurier ! Mais c’est la fin ! »

Je voulus contrattaquer maintenant que sa compétence était en récupération mais la lourde blessure m’empêcha de bouger correctement.

« Merde ! Soin mineur ! »

Je concentrai mon pouvoir sur mon torse. La blessure guérit rapidement en surface mais si je devais bouger un peu trop, elle risquait de se rouvrir.

« Quoi… Tu étais un Prêtre, depuis le début ?! »

« Héhé, pourquoi ne pourrais-je pas ? »

« Tu es un Prêtre, et pourtant tu es si doué avec une lame. Hmmm, ça fait vraiment du bien d’écraser une graine prometteuse comme toi avant que tu ne grandisses trop ! »

Ikan avait été aventurier pendant 20 ans, ayant commencé à 12 ans. Son talent à l’épée avait grandi sans commune mesure dans chacune des situations de vie ou de mort dans lesquelles il s’était trouvé ; maintenant, malgré sa vie de truand, il était jaloux de mon talent naturel. Il ignorait que mon apparence de jeune homme n’était que poudre aux yeux.

« Ugh… Je ne te tuerai pas facilement, je m’assurerai de t’essorer de tout espoir que tu peux encore avoir. Je vais te montrer la puissance d’un vrai vétéran ! »

Son visage se tordit sous le coup de la colère. Il avait désormais le parfait minois d’un boss maléfique, qui collait bien mieux au personnage.

Je ne peux pas bloquer sa Double Ruée avec une simple dague. Je suppose que je dois l’éviter en entier. Le problème, c’est qu’il a aussi sa Ruée de l’Épée et s’il utilise les deux compétences l’une après l’autre, ça pourrait être dangereux. Attends, il y a une période d’immobilisation après l’utilisation de ces compétences, non ?

Je sentis que ma seule chance résidait dans ce moment de faiblesse mais ça signifiait que j’allais d’abord devoir m’occuper des compétences qu’il allait me balancer à la gueule. Je reculai de 5 m.

Ikan continua à afficher ce sourire tordu et sadique, et même si j’avais reculé, il était confiant quant au fait de pouvoir m’atteindre.

C’est de ta faute, tu me sous-estimes à cause de mon apparence de jeunot.

Je marmonnai tout bas.

« Création de matériau : fer. »

« C’est l’heure de mourir, gamin ! »

Il s’élança vers moi alors que j’utilisai ma compétence.

* Kiic ! Puck ! *

« Ta tête est faite de pierre ?! »

Je venais d’esquiver son épée et l’avais frappé en pleine gueule, lui envoyant un coup de boule mémorable. Il se mit à saigner et bien sûr, j’avais mal aussi. Mais j’avais confiance dans la dureté de ma tête.

* Kang ! Kling ! *

La période d’immobilisation suivant ses compétences était bien plus courte que ce à quoi je m’attendais mais j’avais tout de même réussi à l’attaquer avec ma dague. Même s’il avait été capable de se défendre, je lui avais volé l’initiative et le résultat était bon.

« Pourquoi ne pas me montrer cette toute-puissance, papy ? »

« Putain, je vais m’assurer de ne pas te loupe, cette fois ! »

Ok. C’est maintenant ou jamais.

Il arriva sur moi avec sa Double Ruée et je lui permis de me toucher en plein torse tout en me concentrant uniquement sur le deuxième coup avec ma dague.

« Qu… Quoi ? »

Ses yeux s’élargirent sous l’effet de la surprise. Il ne s’était pas attendu à ce que je semble jeter ma vie aux quatre vents en lui permettant de porter le premier coup avec succès tout en ne portant qu’une armure de cuir. Et parce que son attaque avait touché mon point vital à la perfection, il n’avait pas mis beaucoup de force dans le deuxième coup, me considérant déjà mort. Cependant, contrairement à ses attentes, lorsque son épée traversa mon armure de cuir, il put entendre un sourd « Clang ! »

Ikan était incapable de bouger à cause de cette courte immobilisation qui suivait les compétences du Guerrier et était parfaitement choqué par la présence de métal sous le cuir de mon armure.

« Quelle chance extraordinaire ! »

« Pas du tout. C’est juste toi qui ne fais pas assez attention. »

J’avais permis à Ikan de cibler mon cœur volontairement. S’il avait prêté la moindre attention à mes mouvements, il aurait remarqué que quelque chose clochait.

Je lui assénai un solide uppercut qu’il ne put esquiver avant de sortir le morceau de métal de dessous mon armure.

J’avais couvert la zone juste à temps grâce à la création de matériau. Heureusement, le bout de fer était juste assez épais et solide pour bloquer la lame. S’il avait frappé plus fort, j’aurais… Je préférais ne pas y penser.

« Oh, j’ai tout de même un bleu. »

Frottant mon torse douloureux, j’utilisai les morceaux de métal pour une fois de plus créer des menottes pour réprimer ses poignets. Je l’attachai alors fermement et le traînai en direction du Temple.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 77
LVL1S : Chapitre 79

6 Commentaires

  1. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Un petit combat avec un boss, ça ne fait pas de mal de temps en temps ^^. Si je me souviens bien, ça fait un petit moment que Johra n’avait pas galéré dans un combat. Pour le coup, il a été plutôt malin à la fin même si c’était assez suicidaire comme stratégie mais bon, c’est le héros après tout. C’est pas ça qui va le tuer après ce qu’il a vécu jusque-là.

    Globalement, cet arc est plutôt pas mal et le fait qu’il soit humain dans cette nouvelle vie change vraiment la donne. ça rajoute plus de difficulté vu qu’il doit gérer plus de choses que lorsqu’il était une liche.
    Bref, jusque-là, j’aime bien ^^.

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:marrant le contraste mage=>guerrier

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com