MWLU : Chapitre 131 Bonus

MWLU : Chapitre 130 Bonus
MWLU : Chapitre 132

Et celui-là, comme promis, il est pour moi 🙂

Merci à tous les donateurs, vous êtes géniaux.

 


〈 131. Préparations pour la Chasse (1) 〉

 

« Devrais-je commencer ? »

Sae-Jin sortit une potion et l’avala d’un trait. Elle était destinée à booster la concentration mentale de celui qui la boirait, sa sensibilité envers le mana, sa puissance magique ainsi que d’autres statistiques relatives au mana pour une courte période de temps.

Il se transforma alors en Orque et activa la Technique de Forge sur les lingots de mithril. Avec un doux Wuoong~, ils se liquéfièrent.

Ensuite, il prit l’apparence du gobelin et entama le processus éreintant qui suivait dans la logique des choses : il se mit à changer le matériaux composite fait de mithril et de mana en quelque chose d’autre.

Il ajouta plusieurs attributs adaptés à une armure, et comme le corps du Léviathan grandissait de jour en jour, il n’oublia évidemment pas d’y insérer une option liée à l’élasticité.

Même si le travail semblait relativement aisé au premier regard, chaque maître artisan possédait un état d’esprit exigeant de donner le maximum pour obtenir le meilleur résultat possible. Kim Sae-Jin également fit de son mieux afin de rester concentré à 100% sur son œuvre.

Ttuk–

Deux heures plus tard, tandis que les gouttes de sueur perlaient jusqu’à l’extrémité de son menton, le travail toucha à sa fin.

[Un équipement défensif parfait vient d’être créé.]

[Réduction de dégâts, niveau A]

– Les dégâts provoqués par toute forme d’attaque physique sont réduits de 50%.

[Elasticité, niveau S]

– Le matériel ne se déchirera pas quand l’hôte grandira et fait disparaître la sensation de port. L’armure est comme une seconde peau.

[Stockage de mana externe, niveau B+]

– 3.000 unités de mana peuvent être stockés dans l’armure. Les unités sont basées sur le montant moyen de mana trouvé dans un humain adulte, qui en possède 10.

[Distorsion spatiale, niveau C]

– En utilisant du mana, l’espace peut être forgé. Distance maximale applicable : 1 km.

[Distorsion temporelle, niveau F]

– En utilisant un grande quantité de mana, le cours du temps peut être manipulé. Durée maximal applicable : 1 seconde.

L’armure prit vie accompagnée de plusieurs options spéciales, spécialement pensées pour le Léviathan – même si elle avait plus l’air d’un morceau de tissu que d’une armure de métal. Malgré tout, elle était incroyable, la plupart de ses attributs pouvaient être considérés comme des miracles d’artisanat.

« Ouah, finalement, la manipulation du temps… Euh-ah-ah… Oh, mec, je crois que je vais crever de fatigue… »

Tout en affichant un sourire des plus satisfaits en contemplant son œuvre, Sae-Jin se laissa tomber sur le sol froid et dur. Les effets de la potion avaient disparu et il se sentait maintenant vraiment nauséeux suite aux effets secondaires d’un excès de concentration.

Après avoir perdu dix minutes à ne rien faire d’autre que respirer profondément, Sae-Jin commença à changer de forme et devint le Léviathan afin de tester son nouvel équipement.

Autour de ce corps long de deux mètres cinquante, il enroula cette armure ressemblant de loin à une serviette de plage plus qu’à un équipement de guerre. Aussitôt la serviette de métal en contact avec ses écailles, elle y colla au plus près comme une seconde couche de peau et recouvrit son corps entier. Sa couleur bleue d’origine en fut teintée d’un profond gris argenté, des pieds à la queue.

Il sentait un genre différent de classe par rapport à son apparence habituelle mais il pouvait également ressentir qu’il était déjà bien plus puissant qu’avant. Est-ce qu’il soulèverait encore un cataclysme le jour où le monde allait le voir ainsi, plus argenté que bleu ? Il voyait déjà arriver les grandes lignes, Le Dragon Azur a à nouveau évolué !

…Hmm… Devrais-je ajouter une cape, aussi ?

…Finalement, il décida de ne rien en faire sous peine de rapidement devenir l’égérie de ces figurines pour enfants représentant des super-héros. Il avait entendu que des poupées du Dragon Azur étaient déjà en vente, après tout…

Tout en se regardant dans le miroir, Sae-Jin le Léviathan commença à prendre la pose – digne et sérieux, puis grincheux et boudeur, esquissant même au bout du compte une gueule plutôt mignonne. Au milieu de tout ça, il se remémora soudain d’un ordre qu’il avait donné à Jo Hahn-Sung un mois plus tôt. Il se changea alors rapidement en humain et attrapa le téléphone.

Tturu…

Jo Hahn-Sung décrocha avant même que la première tonalité n’arrive à terme.

– Bonjour, Maître de Guilde.

« Bonjour. Eh, tu te souviens de ce que je t’ai demandé la dernière fois ? »

– …Ah, aha. Vous voulez dire, ça ? Oui, monsieur, je m’en souviens. Je n’ai pas oublié. Pas du tout, monsieur.

« Bien, alors. Je t’appelle pour entendre ce qu’il en est de la progression en la matière. »

– Ah, le truc, c’est que… les pierres de mana des monstres marins sont extrêmement rares et tout aussi hors de prix…

Les pierres de mana de ces effrayants monstres marins – Sae-Jin désirait un sous-fifre pour sa forme du Léviathan, et il avait ordonné à Jo Hahn-Sung de lui en procurer une.

« Tu n’en as pas encore trouvé ? »

– Non, monsieur. En réalité, il en existe une qui n’a pas été vendue à cause de son prix exorbitant, monsieur. Elle est vendue si chère comparé à ce qui se fait habituellement que même ces collectionneurs farouches n’ont pas tenté de se la procurer.

Aussitôt, Sae-Jin se leva de sa chaise. Et dire qu’une pierre de mana appartenant à un monstre marin était si chère que personne n’en voulait ! Son corps se mit à trembler d’excitation.

« Q… Quel est le nom de ce monstre ? C’est quoi ?! »

– C’est…

Jo Hahn-Sung hésita légèrement. En tant que directeur du Monstre, il portait la responsabilité de gérer finement les aspects financiers du groupe dans son ensemble. Et là, cette pierre de mana…

« Allez, dis-moi ! »

– Ah, ben, c’est… un Kraken, monsieur.

« … »

Le Kraken. On pourrait l’appeler, si l’on désirait se moquer un peu, une pieuvre géante, mais la vérité était tout autre ; c’était une créature incroyablement oppressive qui pouvait très facilement occuper un rôle prépondérant dans n’importe quel genre de légende.

« Un… Un Kraken, tu dis ?! »

En entendant ces mots et après un choc qui fit louper un battement à son cœur, Sae-Jin en perdit ses mots. Mais le choc fut de courte durée et il devait avant tout vérifier qu’il avait bien entendu ce qu’il croyait avoir entendu. Dans le même temps, Jo Hahn-Sung imagina le pire – et si son Maître de Guilde lui ordonnait de l’acheter ?!

– M, m, mais !! Le prix estimé est déjà de 65 millions de dollars !! En plus de ça, l’Ordre en sa possession en demande carrément 10 millions de plus, monsieur !! C’est juste absurde, une somme ridiculement élevée et exagérée !!

« Ouah, comme tu dis, c’est un sacré prix. Mais comment est-ce qu’ils ont réussi à attraper un Kraken ? Qui l’a fait ? »

– Ce Kraken était surnommé Amari, monsieur. On pouvait le trouver en Mer Méditerranée. Un Ordre basé à Rome, en Italie, l’a tué en y laissant trois de ses Chevaliers, monsieur… Alors il est clair qu’ils ne négocieront pas les termes de la vente.

Jo Hahn-Sung déglutit nerveusement. Peu importe la qualité de cette pierre de mana contenant le mana unique et condensé d’un Kraken, elle ne valait au mieux que 40 millions à ses yeux avertis et en considérant les utilisations potentielles. Et puis, 75 millions, c’était de toute façon impossible à …

« Achète-la. »

Le cœur de Jo Hahn-Sung s’effondra tel un immeuble en démolition. 75 millions de dollars ! C’était l’équivalent d’une année entière de revenus combinés et de salaire pour les employés…

« Cependant, comme nous devons faire face à un Ordre de Chevaliers, nous pouvons probablement échanger des objets au lieu de payer la somme demandée, non ? Dis-leur que je préparerai quatre armements et artefacts avec les attributs de leurs choix. Oh, et définis une limite aussi, ne leur permets pas de demander n’importe quoi d’extravagant. »

– …..Aaah.

Heureusement, le pauvre Jo Hahn-Sung qui venait en quelques minutes de passer par tous les stades de la peur, la dépression et l’incompréhension avait oublié quelque chose d’important. Le fait que Kim Sae-Jin était la poule aux œufs d’or – ou plutôt, une poule coréenne qui pondait des œufs de mithril, de platine ou d’adamantium, au choix.

Au moins, une négociation avec un Ordre de Chevaliers ou une Tour de Sorciers ne pouvait en aucune façon échouer tant qu’il était inclus dans l’équation.

– Oui, monsieur. Je comprends. Je vais leur envoyer une requête officielle immédiatement.

« S’il te plait, oui. J’ai ai besoin très rapidement, alors fais tout ce que tu peux. »

Après avoir raccroché, Sae-Jin se mit à siffler de contentement.

Il s’imaginait se procurer un monstre du type de Ness et que ce serait parfaitement bien au bout du compte, mais maintenant qu’il avait entendu le mot « Kraken », même Ness lui paraissait si… nul.

Quand il aurait ajouté le Kraken à la liste de monstres invocables, il ne lui resterait plus qu’un seul emplacement dans son cœur. Mais il prévoyait de le laisser tel quel pour l’instant ; il était réservé pour cet oiseau capable de balancer des attaques de souffle destructrices.

 

*

 

À peu près au même moment, tandis que Sae-Jin se trouvait être aux anges, Kim Yu-Rin restait éveillée, en proie à une profonde dépression.

La nuit avançait paisiblement et le sommeil ne semblait pas vouloir lui accorder son étreinte réconfortante. De base, les Chevaliers n’avaient pas besoin d’une nuit complète de repos mais comme elle n’avait pas pu fermer l’œil depuis deux jours, la situation était un peu plus sérieuse cette fois-ci.

Elle se sentait si léthargique sans arrêt et ressentait la solitude comme malvenue. Cependant, même si elle se sentait ainsi, elle ne voulait pas non plus quitter son domicile. Pour parler franchement, elle ne désirait plus qu’être avec une personne bien spécifique.

Elle ne pouvait pas comprendre pourquoi la dépression s’en prenait à elle comme ça… Non, pour le dire honnêtement, elle savait. Elle en saisissait parfaitement la raison.

Ses collègues avaient dit une chose ou deux à propos de son humeur qui viendrait d’un traumatisme survenu après l’extraction forcée du mana parasite, mais…

« …. »

Elle voulait le voir. L’odeur qui n’existait pas à son domicile flottait toujours dans sa mémoire et lui attaquait l’intérieur du nez avec ardeur.

Elle se demandait ce que pouvait bien faire l’Orque à ce moment précis. Elle savait qu’il était fort probable qu’il ne pense pas à elle. Il était probablement en train de combattre bec et ongles ou peut-être en train d’entretenir sa masse ou son armure dans un silence contemplatif.

Soudain, un nom lui traversa l’esprit. Kim Sae-Jin. Quelle était sa relation avec l’Orque ? Qu’est-ce qu’il avait bien pu faire pour pousser l’Orque à le considérer si important ? Elle était curieuse. Envieuse et jalouse, même.

Son téléphone se mit à sonner. Mais comme elle ne voulait absolument pas être dérangée, elle le laissa faire son œuvre et s’arrêter tout seul.

Pour la première fois depuis un long, très long moment – non, pour la première fois en 13 ans, depuis qu’elle était entrée dans l’Ordre, elle envisageait sérieusement de prendre des vacances.

 

***

 

Le matin suivant, le Monstre annonça officiellement le partenariat avec l’école de Jin Mudo dirigée par Yi Yu-Jin. Le contenu de cette annonce était des plus simples.

Le Monstre admirait en toute honnêteté et croyait en Yi Yu-Jin, qui avait hérité de la vraie volonté du héros Jin Seh-Hahn. Ainsi, non seulement sponsor mais partenaire, le Monstre allait continuellement injecter de l’argent dans son futur, allant jusqu’à acheter les terres voisines nécessaires à l’expansion de l’association et de l’école elle-même.

Cette annonce courte et pertinente donna naissance à de nouvelles rumeurs, qui, combinées avec d’autres annonces récentes faites par le Monstre exactement trois mois plus tôt et concernant le recrutement de nouveaux membre de Guilde, firent leur effet.

[La directrice de l’école de Jin Mudo Yi Yu-Jin entre dans la Guilde ?]

[Des rumeurs relatives à la sélection de membres pour le Monstre, les candidats ont toute l’attention du public.]

Les médias de masse nommaient déjà un nombre certain de candidats potentiels et étaient occupés à soulever un nouveau sujet chaud. Le truc marrant, c’était que le type supposé gérer tout ça n’était au courant de rien, trop occupé à gérer ses propres affaires monstrueuses. Pendant ce temps, des noms de Chevaliers que personne n’avait encore entendu avant sortaient du lot.

Merde, quelques entreprises médiatiques interrogèrent même un certain nombre de ces Chevaliers inconnus au bataillon.

[Un candidat potentiel, Chevalier de haut niveau Kim Won-Jong.]

– Actuellement, même si nous ne sommes pas censés le dire, vous êtes reconnu comme étant l’un des candidats potentiels les plus en vue. De nombreuses entreprises liées aux paris sportifs ont placé des mises sur vous. Quelles sont vos réactions ?

– Haha… Non, ce n’est pas ça. Je n’ai rien entendu de tout ça. Et je pense qu’actuellement, je manque toujours des capacités et du tempérament nécessaires pour faire partie du Monstre.

– Dans ce cas, même s’ils vous demandent de les rejoindre, allez-vous refuser ?

– Uh-huh-huh. Bien sûr que non. Comment pourrais-je faire quelque chose comme ça ? Si je reçois effectivement une invitation, cela voudra dire que le Monstre me voit comme quelqu’un de digne, et que je devrais donc réévaluer la façon dont je me vois.

Il s’agissait là d’un extrait d’une interview donnée par Kim Won-Jong, un Chevalier de haut niveau de l’Ordre Daebaek. Malheureusement, cet homme, qui avait donné une interview terriblement cool, se fit prendre à peine plus tard en train de tenter de soudoyer un employé du Monstre.

Tandis qu’à la fois en Corée et à l’étranger, les nouvelles concernant le Monstre devenaient de plus en plus bouillantes, à l’intérieur du bureau du vice-président de la Grande Sagesse résonnaient des cris de colère inexplicables.

« …Putain de merde !!! Eh, toi, espèce de fils de con, c’est quoi, cette merde ?! »

Après avoir reçu la nouvelle bien plus tard que tout le monde à cause d’une orgie alcoolisée, un Kim Jong-Hyuk en rage criait et jurait le plus furieusement possible tout en tentant de détruire son bureau à coup de poings. (Ndt : à tous les lecteurs qui auraient oublié ce personnage mineur, il a fait son apparition au chapitre 73.)

« Mes excuses, monsieur. Tout ça s’est déroulé d’un seul coup, nous ne pouvions… »

« Non, non, mais pourquoi ? Pourquoi, au nom de tous les connards du monde, est-ce que ces enfoirés de merde font ça ?! »

« Le truc, c’est que, il y a une histoire qui raconte que Kim Sae-Jin a un jour téléphoné au dojo et leur a donné 10 millions de dollars, juste comme ça… »

« Quoi ?! Ce putain de fils de pute inutile commence à faire ce que bon lui semble, maintenant ? Huh ? Mais qui est-ce qu’il croit être, celui-là ? Un putain de milliardaire ? Il n’est rien d’autre qu’un connard d’orphelin bas de gamme sans passé et sans connaissances qui est devenu ce qu’il est uniquement à cause d’une saloperie de Trait de merde et il croit qu’il est soudain devenu un noble ?! Argh !! »

Kim Jong-Hyuk était en réalité le maître d’œuvre de l’alliance tacite et avait rallié plusieurs Ordres et grosses entreprises afin de faire pression sur Yi Yu-Jin.

Et comme le gouvernement et les entreprises en question étaient d’accord avec ses idées, c’était une chose qui allait être résolue très bientôt, dans le pire des cas.

Après tout, quand on regardait la chose du point de vue du gouvernement, voir l’art martial unique créé par le héros coréen Jin Seh-Hahn se propager au travers du monde sans en recevoir une compensation correcte était quelque chose qui ne pouvait pas rendre très heureux.

« Que… Que devons-nous faire maintenant, monsieur ? »

« Mais qu… espèce de connard !!! Qu’est-ce que tu veux qu’on foute maintenant que les choses ont tourné ainsi ?!! Ah ? Attends, est-ce que cette merde n’est pas devenue un putain de bordel sans nom à cause de ta putain d’attitude paresseuse et incompétente, à toujours aboyer que les ‘choses vont arriver très bientôt’ ?! »

Kim Jong-Hyuk attrapa un cendrier posé sur le bureau et le balança au sol. Le plus violent il devenait, le plus sa rage coagulait et devenait dangereuse.

« C’est… Ce… Ce… Putain de fils de pute, je vais le tuer moi-même ! Non ! Je ne peux pas… Argh, je t’emmerde jusqu’en enfer !! »

Kim Sae-Jin – à cause de cet enfoiré, Kim Jong-Hyuk avait même souffert l’humiliation de la prison. Même alors, il laissa refroidir sa rage et laissa passer après avoir écouté les conseils de son père. Et maintenant, quel choix lui restait-il ? Ce connard avait tellement d’influence désormais qu’il était devenu strictement impossible de lui couper la tête.

« Dégage d’ici. SORS !! Espèce d’incapable de merde ! Dégage de ma vue !!! »

« M, mes excuses, monsieur. »

Kim Jong-Hyuk mis son propre assistant à la porte de son bureau. Même si ce n’était pas suffisant pour apaiser sa colère, il ne pouvait pas faire autrement. Et il commença ensuite à détruire l’intérieur de son propre bureau, dans la foulée.

Seulement après avoir transformé son jadis digne et propre bureau en une décharge méconnaissable regagna-t-il un peu de sang-froid, suffisamment pour lui permettre de s’asseoir sur l’une des chaises survivantes.

« …..Ah ! »

Cependant, il venait de se souvenir de quelque chose. Ce Sorcier suspect, qui lui avait demandé s’il était intéressé par un ‘travail coopératif’.

Kim Jong-Hyuk avait mis le type dehors à cause de l’aura déplaisante – semblable à celle des Vampires – qu’il émettait alors, mais maintenant…

Il ouvrit le bureau verrouillé et tapota sur le cristal rouge sang qui se trouvait au fond du tiroir.

 

***

 

Pendant une après-midi de liberté, après que Yu Sae-Jung fut partie au travail, Jo Hahn-Sung vint rendre visite à Kim Sae-Jin tout en apportant une certaine pierre de mana.

« Voici. »

« …Comment est-ce arrivé après seulement un jour ? »

Sae-Jin attrapa la petite boîte contenant le trésor inestimable – évidemment, la pierre de mana – et se montra légèrement confus. Il se souvint avoir donné l’ordre la veille à peine. Même pas 12 heures plus tôt.

« Ah, le truc, c’est que, quand vous m’avez appelé hier, j’étais déjà à Rome, et les officiels de l’Ordre étaient déjà prêts à me recevoir, monsieur. C’est ainsi que j’ai pu conclure tout ça rapidement. Quand j’ai parlé des conditions de l’échange, ils se sont contentés de me donner la pierre sans parler d’équipement ou d’attributs. Ils m’ont rappelé plus tard. Ils ont dit ‘comme nous vous avons déjà donné la pierre, vous ne pouvez plus revenir sur votre offre’, ou un truc du genre, monsieur. »

« Haha, je suis soulagé. »

Quand Sae-Jin ouvrit le couvercle de la boîte, un rayon lumineux d’un noir profond explosa de la petite ouverture.

« Oh, oh, ouah. »

Il fut profondément impressionné par cette puissante aura, et referma rapidement le paquet.

Comme il s’y attendait, elle était bien là.

Une énorme pierre de mana largement digne d’un Kraken se trouvait à l’intérieur, patientant paisiblement que son nouveau propriétaire se décide à l’absorber.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 130 Bonus
MWLU : Chapitre 132

11 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Gobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Gunts92Gunts92

    Mode cheat sur la durée bro
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Il est entrain de créer une animalerie de monstre sur cheat mdrr, merci pour le chapitre

    Répondre
  5. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Lucifer

    Un Auuûuuuûtre chap!!!!!
    VIVA RAKA!!

    Répondre
  9. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    On a eu que des passages en modes stylé tout du long.

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Répondre à Krylla Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com