MWLU : Chapitre 19 Bonus

MWLU : Chapitre 18 Bonus
MWLU : Chapitre 20 Bonus

Un énorme merci à Norman pour son soutien. Lui aussi vous gâte chaudement en MWLU !
Ne l’oubliez pas !

 


 

〈 19. La Pierre de Mana d’une Bête (5) 〉

 

La seule différence entre un Loup d’Ebène et un Loup-Garou, sans prendre en compte l’écart de puissance, résidait dans le fait qu’un Loup-Garou pouvait emprunter l’apparence d’une bête ou d’un humain. Bien qu’il était toujours sous sa forme du Loup, en apparence au moins, il était plus correct de dire qu’il était sous une forme de Loup-Garou.

[L’absorption est toujours en cours. Impossible de changer de forme.]

Il grinça des dents. Sa forme actuelle, un Loup bipède appelé Loup-Garou, attirait vraiment trop l’œil. Il voulait du coup se transformer en un Loup marchant sur quatre pattes mais c’était impossible.

Une erreur et je suis mort.

Actuellement, il était, sans doute possible, un monstre. S’il se faisait voir, il allait devenir la cible privilégiée des Chevaliers, et même des Chasseurs. Sae-Jin se courba en avant autant que possible et utilisa ses bras pour courir, dans la mesure du possible.

Fort heureusement, son odorat exemplaire l’aida à situer les ruelles où aucune menace ne rôdait. Et puis, un Loup d’Ebène était plus ou moins spécialisé dans la furtivité. Peu importait à quel point il était coincé dans ce mode bestial, les gens occupés à fuir les lieux ne pouvaient pas sentir sa présence lorsqu’il bondissait d’une ombre à une autre.

« Heeeuff… Heuuuffff… »

Il haletait de soulagement. Après avoir marché pendant un moment, Sae-Jin sentit qu’il avait quitté le champ de bataille sanglant. Mais la situation alentour n’était pas beaucoup plus reluisante, il n’allait pas être plus en sécurité parce qu’aucun Chevalier n’était en vue. Des monstres de niveau bas et moyen s’attaquaient aux bâtiments ou étaient occupés à tuer des civils tout en errant sur les trottoirs.

L’un d’eux tomba sur une voiture garée dans une structure endommagée, et les flammes qui jaillirent du véhicule qui n’eut d’autre choix que d’exploser faillirent dévorer une petite fille qui avait chuté non loin. Mais Sae-Jin ne pouvait rien y faire, pour sa propre survie, il devait détourner le regard de tout ce qui ne le concernait pas. Il devait ignorer les cris de l’enfant qui s’engouffraient dans ses oreilles.

« Mamaaaaaaaaan ! »

« S… Su-Jung ! »

Seulement, la voix de la mère répondit aux cris de la fillette. Son visage était noir de fumée et de suie. Et il y avait ces débris qui tombaient du haut du bâtiment, droit vers là où se tenait la pauvre enfant, étendue au sol, les jambes brisées.

« … !! »

Ses jambes bougèrent avant qu’il ne réfléchisse.

Il venait d’utiliser la Course Tempétueuse. Couvrant instantanément la distance de plus de 500 m le séparant de la fillette, Sae-Jin l’enlaça d’une étreinte protectrice. Immédiatement après, un volume terrifiant de matériaux de construction et de débris, béton, acier, poutrelles, les recouvrit. Le cri empli de détresse de la mère résonna à travers tout le quartier.

Ça ne fait pas mal.

Comme il s’y attendait, le corps d’un Loup d’Ebène en mode bestial était plutôt résistant. Il ne pouvait rien voir parce qu’il était sous dieu sait combien de tonnes de décombres, mais mis à part ça, il ne ressentait aucune douleur. Il confirma aussitôt que l’enfant dans ses bras allait bien.

Puis, il tendit un bras et le balança violemment.

Kwahaaaaang !!

La montagne de débris pensant sur son dos s’éparpilla dans les airs.

« Su-Jung…. Eeeeek ! »

La première personne qu’il vit fut la mère de la fillette. Elle portait un bébé dans un bras en approchant. Cependant, il y avait une bête énorme qui emplissait son champ de vision.

Un corps de plus de 2 m surmonté d’une tête qui ressemblait fortement à celle d’un Loup exhibant ses crocs acérés. Voilà ce qu’elle avait en face d’elle. Bien qu’il fut couvert d’une épaisse et noire fourrure, elle ne pouvait pas masquer les muscles taillés et intimidants de son propriétaire.

La femme apeurée recula avant de tomber sur le cul. Mais dans les bras de cette horrible bête, il y avait sa fille ! Elle trouva un brin de courage et essaya de son mieux de se relever et de tenir sur ses jambes…

« Krnng. »

« Hyaaaa ! »

La créature bougea en premier. Elle hurla sous le coup de l’effroi mais resta perplexe quand le monstre se contenta d’approcher, ses pas percutant lourdement le sol, et de déposer la fillette au sol devant elle.

Incapable de comprendre ce qui était en train de se passer, elle regardait alternativement son enfant et le monstre, le monstre et l’enfant avant de finalement réaliser la réalité de la situation, et d’attraper la fillette pour la serrer aussi fort qu’elle le pouvait.

[500 m, Nord, de nombreux et puissants humains.]

Sae-Jin ne pouvait pas se permettre de simplement regarder cette scène larmoyante en se relaxant. Les Chevaliers, qui avaient rapidement dominé tous les monstres, se déplaçaient depuis le centre de l’épidémie jusque dans les alentours, afin de nettoyer ce qu’il pouvait rester de menace.

Il se redressa et quitta les lieux aussi rapidement qu’il était arrivé.

« C’est… hé ? »

La femme leva la tête, se demandant si elle devait remercier l’étrange bête ou non, mais comme un mirage sur une chaude route d’été, elle n’était déjà plus là.

 

*

 

Les militaires établirent un cordon de sécurité autour d’une partie de Séoul afin de limiter les dommages collatéraux de l’épidémie de monstres. Sae-Jin pouvait comprendre ce qu’il faisait en sentant simplement la faible odeur des armes à feu flottant dans l’air, et au lieu de quitter la ville, il décida donc de se cacher là jusqu’à ce que l’absorption de la pierre soit totalement terminée.

Alors qu’il errait dans les ombres çà et là dans la ville, il finit par trouver l’entrée des égouts et s’y terrer.

Putain, je vais crever…

Sae-Jin s’allongea sur le sol mouillé et se mit à respirer bruyamment. Il pouvait plus ou moins tolérer l’atmosphère déprimante drapée de ténèbres et l’air étrange et humide. Mais il ne pouvait simplement pas supporter cette odeur de pourriture. Et peut-être à cause des effets de l’absorption, la froidure improbable de cet endroit était plutôt difficile à encaisser.

Ses yeux se fermèrent petit à petit. Il était dangereux de s’endormir là, n’importe qui aurait pu le trouver. Mais le sommeil provoqué par l’absorption vainquit facilement ses craintes.

Ils sont trop occupés à exterminer les monstres. J’espère qu’ils ne vont pas penser à venir fouiller les égouts…

Ce fut le dernier espoir de Sae-Jin avant qu’il ne sombre dans un profond sommeil.

 

*

 

〈 Une Fissure apparaissant près d’une église à Banpo s’est complètement ouverte avant qu’elle ne puisse être nettoyée, et cet évènement a causé une énorme perturbation à Séoul. Le crédit accordé à la Corée va probablement souffrir à cause de la première épidémie en 5 ans, et la population est déjà en train de critiquer amèrement les Ordre de Chevaliers, qui auraient dû être prêts pour une telle situation… 〉

« Ne fais pas attention à ça. »

Après avoir contrôlé l’épidémie jusqu’à un certain point, les Chevaliers blessés et fatigués se reposaient, couchés ou assis à même le sol. Le Chevalier Kim Yu-Rin était en train de consoler un de ses collègues inquiets alors qu’il regardait les informations.

« C’est toujours la même histoire, quand des monstres attaquent une ville, hein ? Même si ça a été dur cette fois-ci, ne te laisse pas décourager, ce n’est pas notre faute de toute façon. »

…Ce n’est pas notre faute mais celle des entreprises de sécurité privées qui ont négligé les réparations et la maintenance de l’équipement de détection des Fissures, ajouta Yu-Rin dans sa tête, le visage crispé d’irritation.

À l’origine, la tâche de surveiller les monstres et les apparitions possibles de Fissures avaient été laissée aux Ordres de Chevaliers. Cependant, le gouvernement se saisit des responsabilités et les distribua entre plusieurs entreprises privées après que l’une d’entre elle se soit plaint que les Chevaliers avaient déjà bien trop de poids sur les épaules pour en plus devoir s’occuper de ça.

En vérité, les responsabilités n’en étaient que de nom. C’était en tout honnêteté un type de cas injuste où les entreprises ne se préoccupaient que des profits et les responsabilités réelles tombaient de toute façon sur la tête des Chevaliers, puisqu’ils étaient ceux à qui on venait reprocher les monstres apparaissant là où ils ne devaient pas apparaitre, comme ce jour, alors que ces entreprises étaient les enfoirés payés à surveiller les Fissures.

« …Oui. »

Elle abandonné là le type toujours aussi déprimé et se dirigea vers le centre médical de fortune mis en place pour soigner les blessés.

Mais l’ambiance y était plutôt étrange. Bien entendu, il n’y avait pas de blessure horrible comme des membres en moins par exemple. Mais à ce moment, les Chevaliers étaient tous amassés en un tas et arboraient des expressions pour le moins décalées en regardant un hologramme, projeté depuis un téléphone portable. Ils étaient emplis de surprise et d’incompréhension.

« …Mais qu’est-ce que vous faites ? »

Une quantité non-négligeable de personnes avaient perdu la vie et les dégâts matériels s’élevaient à des hauteurs difficiles à estimer. Bien sûr, ça signifiait que tout le monde devait respecter religieusement l’attitude dépitée qui flottait dans l’air, mais quand même, ce genre de comportement ne correspondait pas du tout à la situation.

« Hé ?! Oh, bonjour ! »

Les Chevaliers éteignirent rapidement la projection et la saluèrent après l’avoir reconnue. Ils n’étaient pas tous du même Ordre mais étaient réunis sous la bannière nationale pour agir comme une seule entité dans ce cas d’urgence. Et comme à peu près tous les Chevaliers présents étaient inférieurs en niveau à Yu-Rin, ils lui témoignaient du respect sans regard à leur appartenance.

« Ne t’incline pas tellement avec tes hanches blessées. Je demandais simplement parce que je suis curieuse. Qu’est-ce que vous étiez en train de regarder ? »

Devant les mots de de Yu-Rin, celui qui avait montré la projection aux autres, un Chevalier de niveau moyen de l’Ordre du Corbeau, Yi Soo-Han, répondit en hésitant un peu.

« Il y avait une étrange nouvelle qui se propageait lors du sauvetage des civils et… »

« Quelle nouvelle ? »

« Ah, ben… C’est juste ça… Euhm, mademoiselle Yu-Rin. Je vous le demande juste au cas où… Mais nous avons réellement tué ce Loup-Garou, n’est-ce pas ? »

Yu-Rin grimaça. Qu’est-ce que ce type était en train de raconter… ?

« Evidemment. D’où serait venue la pierre de mana, sinon ? »

« …N’est-ce pas ? Mais le truc, c’est que… On dirait qu’il y a un autre Loup-Garou, là-dehors. Un civil a pris une photo. Même si c’est une situation d’urgence, il y a toujours des gens qui filment, vous savez… Pour le moment, nous l’avons convaincu de ne pas divulguer l’information, mais… Jetez un œil. »

Il continuait à parler alors que le téléphone portable projetait à nouveau un hologramme.

« Voilà les images du Loup-Garou, mais sérieusement, c’est vraiment incroyable. C’est censé être un monstre rare, non ? Mais il y a quelque chose d’encore plus étrange à son propos. »

Le premier passage montrait une pile de débris effondrés au sol et une femme pleurant et criant juste devant. Kim Yu-Rin vit cette scène horrible et engueula son subordonné sans retenu pour son manque de délicatesse. Cependant, Yi Soo-Han, transpirant abondamment, fit avec tout en passant à la séquence suivante.

« …Hein ? »

C’était comme il l’avait dit. La scène suivante était une vidéo surréaliste, tellement impossible à concevoir qu’elle était obligée de se demander si ce n’était pas un montage. Dans une explosion bruyante, la pile de béton et d’acier vola dans tous les sens, et deux formes de vie apparurent. L’une était une bête, l’autre une petite fille, les yeux fermés, précieusement étreinte par le monstre.

« C’est bizarre, hein ? C’est comme si le Loup-Garou protégeait l’enfant. Il y a un enregistrement encore plus net, même. Comme cet endroit était plutôt éloigné de l’épicentre, quelques caméras de sécurité ont survécu au chaos. »

Yi-Soo-Han montra ensuite les enregistrements en question, et Kim Yu-Rin les regarda toutes avec une expression totalement perdue. Le béton et l’acier qui tombaient sur la gamine. Une ombre noire qui bougeait si vite, ne laissant qu’un flou sombre à l’image pendant une demi-seconde. C’était certain. Le Loup-Garou avait définitivement bondi pour protéger la gosse de l’éboulement. Il voulait la ‘sauver’. »

« J’ai montré ça à quelques Chevaliers Soo-In, et leurs réactions ne laisse pas à rire. Ils foutent déjà le bordel, disant que ça pourrait être le légendaire Lycanthrope. Evidemment, c’est juste de la provoc’ de la part de Soo-In de type canin. »

À ces mots, Yu-Rin hocha la tête. Les Lycanthropes n’avaient pas migré sur Terre. Sur l’autre monde, ils étaient sujets à des chasses, des tortures et même l’extermination, pour ne plus être que des créatures de légende.

« …C’est plutôt étrange, bien sûr. Mais ce n’est pas le moment de regarder un truc pareil. Avant que je ne confisque ton téléphone, range-le et concentre-toi sur le soin des blessures. Oh, et ça serait ennuyeux si les médias mettaient la main sur cette information, alors surveille ce que tu dis. »

« Ah, c’est… Je pense que c’est mieux qu’ils sachent, au contraire. »

« Quelle absurdité est-ce que tu m’inventes là ? »

Kim Yu-Rin regarda son interlocuteur le plus froidement possible.

« Je veux dire, ce n’est pas de notre faute, mais nous devons tout de même avaler des tas de critiques et de reproches. Alors pourquoi ne pas faire circuler ça et détourner l’attention ? Le deuil pour les victimes peut venir plus tard. Khm… Je suis désolé. »

Alors qu’il était en train de s’expliquer, il remarqua que l’expression de Yu-Rin devenait de plus en plus noire et il se dépêcha de baisser la tête en s’excusant.

« Tu ferais bien d’apprendre à mesurer tes paroles, et prudemment. »

Après avoir lâché ce qui ressemblait plus à une menace qu’à un avertissement, elle tourna les talons et s’en alla vers d’autres cieux.

 

***

 

À l’intérieur des égouts sombres et humides où pas un seul rayon de lumière n’existait, Kim Sae-Jun ouvrit les yeux après avoir senti des humains.

[300 mètres, Nord, un humain, un Soo-In.]

À ce moment, sa conscience à demi effacée sentit le frisson qui lui parcourut l’échine. Il vérifia rapidement quelle était sa situation. Il avait beaucoup de fourrure… Il était toujours en mode bestial, mais ses craintes naissantes disparurent lorsqu’une nouvelle série de messages apparut.

[L’absorption est complète. La compétence « Forme Bestiale / Forme Humaine » a été acquise.]

〉 Forme Bestiale / Forme Humaine (Niveau F)

– L’hôte peut utiliser la forme bestiale ou la forme humaine lorsqu’il est sous la forme du Loup.

– 〉 Forme Bestiale : Le corps se transforme en celui d’un Loup-Garou. Toutes les statistiques du Loup d’Ebène sont triplées au cours de cette transformation.

– 〉 Forme Humaine : Le corps se transforme en celui d’un humain. Toutes les statistiques du Loup d’Ebène ne sont pas réduites au cours de cette transformation.

– Calculé d’après la valeur de la statistique de Manipulation du Chi, cette compétence peut être utilisée jusqu’à (450 minutes) toutes les 24h.

 

〉 Statut

[Force 134]
[Endurance 133]
[Agilité 175]
[Puissance du Chi 30]
[Affinité magique 20]
[Puissance Magique 20]
[Chance 7]

 

À peine les messages apparus, Sae-Jin était déjà transformé en humain.

Mais il y avait un problème. La différence entre l’humain Kim Sae-Jin, celui qu’il pouvait devenir une heure et quelques par jour, et Kim Sae-Jin le Loup utilisant la compétence de transformation n’était pas… petite… du tout.

Il avait probablement grandi, à en juger par la hauteur de sa vision, et les muscles sur son corps montraient qu’il devait avoir soulevé de la fonte toute sa vie… Et son… son Sae-Jin junior, là en bas, avait maintenant la taille d’une masse…

« Qui va là ? »

D’un seul coup, une voix d’homme accompagnée par la sensation du contact d’un mana ultraprécis étaient dirigés vers lui.

« Je suis un humain ! »

Sae-Jin répondit sur-le-champ. Entendant sa voix, les Chevaliers l’approchèrent rapidement.

« Hmmm… »

« Oh, mon d… »

Devant Sae-Jin, deux Chevaliers, un homme et une femme, « étudiaient » son apparence.

« …Je me suis échappé de la surface, où les monstres grouillaient et je me suis caché ici. J’ai jeté mes vêtements brûlés par le feu. »

Après avoir entendu ses explications, l’homme se retourna comme s’il était mécontent, alors que la femme continua à observer son corps, le visage rouge pivoine. Elle finit par se couvrir les yeux des deux mains dans l’embarras, mais en réalité, ils étaient occupés à espionner au travers des interstices entre ses doigts.

Et elle continua encore un moment, jusqu’à ce que l’homme lui dise d’arrêter.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 18 Bonus
MWLU : Chapitre 20 Bonus

11 Commentaires

  1. Mazz

    Merci pour ce bonus Norman !! Mais arrêtez de nous donner plein de chapitres comme ça, je vais m’y habituer sinon xD

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chapitre !!
    Merci Norman de nous faire profiter des bonus !!^^

    (Non cherie ce soir je veux bien la forme humaine du loup garou pour changer… Mouhahaha )

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Si tu savais… Attends le chapitre suivant.

      Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Forme de loup humain + odeur de loup= énorme harem XD

    Répondre
  4. hollowrebel

    merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Danicool

    Merci pour le chapitre ☺

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com