MWLU : Chapitre 20 Bonus

MWLU : Chapitre 19 Bonus
MWLU : Chapitre 21

Comme pour le chapitre précédent, je remercie bien bas Norman, ces deux chapitres sont pour toi 🙂
Et pour vous tous, par la même occasion. Vous avez un nouveau bienfaiteur ce soir.


〈 20. La Pierre de Mana d’une Bête (6) 〉

 

Après avoir été aidé par les Chevaliers, Sae-Jin fut capable de quitter les égouts en sécurité.

« Oh, alors vous êtes un chasseur ? »

Cependant, un petit problème légèrement irritant avait fait son apparition. Même s’il n’était pas particulièrement blessé, la femme Chevalier le traîna tout de même dans un service d’urgence, et après l’avoir placé sur l’un des lits pour grands blessés, elle s’installa à côté de lui pour le bombarder de questions, tandis que ses deux oreilles jaunes tachetées vibraient à chacune de ses réponses.

« …Oui. »

Puisqu’il désirait quitter les lieux le plus vite possible, il répondait de façon concise, mais elle ne montrait pas de signe laissant penser qu’elle en avait fini avec lui. Elle vint même s’installer tout près et commença à le renifler ouvertement. Comme on pouvait s’y attendre, le problème venait de son odeur de Loup. Pour un Soo-In, qui plaçait l’odeur avant l’apparence physique, l’arôme masculin de Loup était vraiment trop irrésistible.

« Alors voilà. Je suis un chevalier de niveau moyen, vous savez. En plus, j’ai un futur brillant qui s’annonce. Et mon salaire annuel est plutôt élevé, également… Héhéhé. Nous devrions aller chasser tous les deux un de ces jours. Je suis un type Léopard, au cas où vous n’auriez pas remarqué. Je suis rapide et solide. »

Kwoung~

Elle émit un petit grognement adorable et fit de son mieux pour se faire bien voir de Sae-Jin.

Pour parler en toute franchise, il ne se sentait pas mal du tout face à ce comportement. Non, il était franchement bien ! Parce que cette demoiselle était étourdissante. Contrairement à ses traits acérés de Léopard, sa gestuelle était mignonne comme celle d’un chiot, et ça aidait beaucoup à se sentir bien en sa compagnie.

« Ah, vous venez de sourire. Ce qui veut dire que vous allez sortir chasser avec moi, hein ? Nous deux, hein~ ? Vous ne le regretterez pas ! Je vais vous aider à augmenter votre niveau une paire de fois en deux temps trois mouvements ! »

« …Ahaha, non, je suis… »

Alors qu’ils discutaient, l’ambiance était au rose vif. Soudain, sorti d’on ne sait où, un épais nuage noir vint menacer le dessus de leurs têtes. C’était l’homme qui avait trouvé Sae-Jin ; son visage convulsait par intermittences, il parlait sur un ton qui ne laissait aucun doute quant à son mécontentement.

« Monsieur Kim Sae-Jin ? »

« …tu veux quoi, encore ? »

Le Chevalier avait clairement appelé Sae-Jin, mais ce fut sa collègue qui lui répondit d’une manière effrontée, lui bloquant le chemin par la même occasion.

« Toi, dégage. Monsieur Sae-Jin, vous vous sentez bien, non ? Malheureusement, il y a beaucoup d’autres blessés hurlant de douleur alors que nous discutons ici. Si vous allez bien, alors… »

« Qu’est-ce que tu veux dire, par ‘Il va bien’ ?! Tu ne vois pas qu’il a énormément souffert ? Même ses habits ont brûlé ! On ne sait pas s’il ne souffre pas d’un traumatisme. »

Pas moyen, putain.

Sae-Jin ricana alors qu’il relevait maladroitement son corps engourdi.

« Je vais bien. Et puisque je vais bien, je devrais y aller. Il y a des promesses que je dois tenir, maintenant. »

« Hé ? Pourquoi ? C’est bon, vous pouvez rester un peu plus longtemps… Oh, c’est vrai !! »

Elle attrapa Sae-Jin par les épaules et le rassit de force sur le lit. Puis elle lança un regard lourd de sens à son collègue masculin, qui fit mine de ne rien voir tout en sifflotant nonchalamment.

« Non, mademoiselle Chevalier, c’est juste que… »

« C’est Rozen. Appelez-moi de la façon qui vous sied le mieux. »

« Ok, mademoiselle Rozen. Je vous suis reconnaissant pour tout ça, mais je dois vraiment y aller maintenant. »

C’était effectivement agréable de se faire chouchouter de la sorte par une femme comme elle. Mais pour un type qui n’avait jamais vraiment expérimenté les mystères de l’amour, un tel comportement le mettait un peu mal à l’aise également, et puis il avait également ce souci de temps qu’il gardait toujours à l’esprit.

« …Si… Si c’est le cas, alors donnez-moi votre numéro de téléphone, s’il vous plait ! »

Voyant sa résolution ferme et intangible, la troublée Rozen mis sa main dans sa poche et en sortit son téléphone, qu’elle tendit à Sae-Jin. Ce dernier ne pouvait simplement pas trouver la force de refuser, et enregistra le numéro avant de le lui rendre et de lui faire ses adieux.

« S’il vous plait, n’oubliez pas ! Allons chasser ensemble, plus tard ! »

Rozen avait l’air de lui proposer une partie d’échecs en ligne, ce qui le fit ricaner. Il n’y avait absolument aucune sous-entendu derrière ce sourire, mais il fit rougir à nouveau la Soo-In qui le regardait s’en aller.

« …Ah. Hé, tu veux mourir ? Qu’est-ce que t’essayais de faire, là ? Tu veux un combat à mort avec moi, un Léopard, c’est ça ?! »

À peine Sae-Jin parti, le visage de Rozen se décomposa et se reforma en une menace vivante alors qu’elle commençait à envoyer voler des mots de provocation à l’homme toujours présent. Quant à lui, ses lèvres se soulevèrent légèrement, comme s’il était simplement satisfait de la tournure des évènements.

« De quoi tu parles ? Je suis le protocole, rien de plus. Il n’était même pas blessé. Pourquoi devrait-il monopoliser un lit ? »

« Toi, aujourd’hui, tu… »

Pour un long moment après ça, elle continua à le couvrir d’insultes en tous genres.

 

*

 

Sae-Jin dépassa le centre d’urgence, où l’on traitait de nombreux civils blessés. Il y avait un type avec de sérieuses brûlures tout le long de son corps, un autre présentait de légères contusions un peu partout.

Et alors qu’il observait les différentes sortes de blessures des patients, une étrange et douloureuse sensation se saisit de ses yeux d’un seul coup.

« Euuuk… »

Laissant échapper un léger grognement, il se massa les tempes et se frotta les yeux avant de les rouvrir.

Et là, le monde avait changé. C’était comme une illusion créée par l’étendue du spectre de son champ de vision, l’élargissant à un tout autre niveau, complètement irréel.

Une personne normale possédait un champ de vision de 180°. Mais Sae-Jin découvrit qu’il pouvait voir ce qui se passait derrière lui également. Et tout semblait être tellement plus brillant, aussi. La lumière des ampoules lui agressa les rétines et il n’y avait plus aucun coin d’ombre qu’il ne pouvait pas percer.

Il s’arrêta là et ne bougea plus, comme un rocher planté au milieu du chemin surveillant les alentours. Jusqu’à ce qu’il remarque un reflet de lui dans un miroir.

La couleur de ses yeux venait de changer, et était désormais d’une étrange et brillante couleur dorée.

[Condition remplie : Ressentir au moins dix cas d’auras négatives en même temps sous forme du Loup d’Ebène.]

〉 Compétence passive « Yeux du Loup » acquise.

– L’hôte voit son champ de vision élargi et n’est pas affecté par l’obstruction lumineuse. Il est également capable de discerner ce qui ne peut pas être vu par un œil normal.

– Il est possible d’activer cette compétence sous d’autres formes.

 

Il y eut un autre message, lui annonçant qu’il venait de gagner une nouvelle compétence.

Discerner ce qui est normalement invisible ?

Son interrogation trouva rapidement une réponse. Il y avait des étranges et sinistres brins d’auras qui dansaient au-dessus de patients gémissant. Il y avait autant de couleurs – bleu, vert, mauve, rouge, même noir. Sae-Jin était capable de discerner ces amas de lumière de différentes couleurs, reflétant potentiellement la sévérité des différentes blessures.

Comme s’il venait de se faire posséder par un esprit ou un truc du genre, Sae-Jin approcha l’un des patients qui laissait échapper cette mystérieuse aura. Il la fixa d’un air perplexe avant de se souvenir tout à coup d’un truc qu’il avait lu plus tôt.

Quand la compétence aura un meilleur niveau, je pourrai trancher le corporel, l’incorporel et même les auras.

Si c’était vrai, alors… Non, il en était certain.

La Griffe du Loup pouvait couper ces maladies et blessures également… Après avoir nerveusement dégluti, Sae-Jin plaça sa main sur l’aura qui frémissait légèrement et la balaya du bout des doigts.

Whoooh

Aucun changement.

Mon niveau de compétence est trop faible ?

Comme pour l’aider à confirmer ce qu’il pensait, le système répondit une fois de plus.

[Le niveau de la compétence est trop bas.]

« Huh… »

Il laissa échapper un grognement d’acceptation. Il n’avait pas le choix, de toute façon. Une infirmière vint lui demander s’il était un proche du patient ; Sae-Jin répondit évidemment que non en secourant la tête, avant de quitter les lieux comme s’il devait fuir rapidement tout contact humain.

 

*

 

Jusqu’à maintenant, il avait pu rester sous forme humaine pendant seulement deux heures par jour. Mais maintenant, Sae-Jin se trouva du rab de temps plus que bienvenu. La première chose qu’il fit fut de se rendre au studio qu’il avait loué dans la banlieue de la ville. Cela faisait deux mois qu’il était trop occupé à vivre comme un monstre, et il n’avait même pas pu prévenir le propriétaire qu’il déménageait.

« …Ça fait un moment. »

Une seule pièce dans un bâtiment minable. Troisième étage, chambre 302. Légèrement frappé de nostalgie, Sae-Jin caressa lentement la porte en métal. Le seul accessoire de sécurité consistait en un verrou de porte de style clavier numérique, même pas une empreint digitale ou rétinienne.

BipBipBipBip.

La porte s’ouvrit après qu’il eut entré le code à quatre chiffres, et il entra dans l’appartement.

« Aoutch ! »

Il se cogna la tête sur le cadre de la porte…

Par le passé, il y avait largement assez de place pour qu’il n’ait pas besoin de se baisser… Mais maintenant que son corps était devenu « plus imposant », ce n’était plus le cas. D’ailleurs, il n’était pas que plus imposant, mais plus solide aussi. Il n’avait en réalité pas ressenti la moindre douleur et s’était exclamé par réflexe en se cognant. Il baissa la tête et entra.

« Snif, snif. »

L’endroit était exactement comme il l’avait laissé en partant, à l’exception de la couche de poussière qui s’était ajoutée au décor. Même s’il n’avait été vide que depuis deux mois, les odeurs caractéristiques laissant devenir qu’une personne vivait ici avaient toutes disparues.

« Mm ? »

Alors qu’il visitait son studio comme s’il désirait le louer prochainement, il remarqua une lumière bleue qui clignotait sur son téléphone fixe, ce qui signifiait qu’il y avait des messages à écouter. Se demandant juste qui avait pu les laisser, comme cela n’était jamais arrivé auparavant, il réalisa rapidement.

Hazeline. Sae-Jin s’était endormi pendant près de trois jours dans les égouts, et quand il s’était enquis de la date en se réveillant, il avait appris que quatre jours avaient déjà filé. Comme il ne pouvait absolument pas trouver de moyen d’appeler qui que ce soit durant ce temps, la seule possibilité restante était Hazeline, qui avait dû le harceler de coups de fil. Après tout, il lui devait un putain de paquet d’argent.

Se sentant vraiment désolé, il écouta rapidement les messages. Il y en avait un total de cinq.

– Monsieur Sae-Jin ? C’est Hazeline. J’ai été choquée d’apprendre qu’il y a eu une épidémie de monstres à Séoul… J’ai vérifié la liste des morts mais votre nom n’y figure pas. Vous avez sans doute dû vous en sortir. Quand les choses se seront calmées, passez-moi un coup de fil.

Le premier message était parfaitement calme, et exactement 12 h plus tard, un autre suivait.

– Monsieur Sae-Jin ? Où êtes-vous ? Je n’ai pas eu de nouvelles de vous. Les rapports signalent que les choses sont sous contrôle maintenant… Je suppose que vous êtes toujours occupé ? Si vous recevez ce message, appelez-moi.

Et 14 h encore plus tard, la voix tremblante d’inquiétude.

– Monsieur Sae-Jin, où êtes-vous ? Laissez-moi venir vous voir. Je pense, peut-être devons-nous nous rencontrer et discuter ? Et cette pierre de mana a été bien plus chère que prévu. C’était au-dessus de 4.5 millions de dollars. Même en vendant toutes les potions qu’on a là, il restera encore la moitié à payer. Alors, s’il vous plait… Haaaa, monsieur Sae-Jin. Monsieur Sae-Jin ? S’il vous plait, appelez-moi dès que vous recevez ce message.

Sae-Jin écouta le message suivant et de lourdes gouttes de sueur se formèrent sur son front.

Monsieur Kim Sae-Jin. J’espère que vous n’avez pas l’intention de vous barrer en utilisant cette épidémie comme excuse. J’espère sincèrement que vous ne nourrissez pas d’idée stupide comme celle-ci. Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais j’ai une certaine notoriété dans certains cercles. Retrouver une personne n’est pas bien compliqué pour moi. Vous m’avez même donné votre nom… Attendez, c’est bien votre nom, hein ? Hé, et s’il ne m’avait pas donné son vrai nom ?! Oh, merde, c’est pour ça !! Je savais bien que c’était bizarre qu’un Alchimiste me donne si facilement son nom… Fuu. Je peux quand même vous retrouver. Non, je VAIS vous retrouver. Je vous pourchasserai jusqu’aux confins de la Terre et des Enfers, s’il le faut. Vous pouvez me croire. »

Le message était empli de rage. Sa voix elle-même bouillait de colère, et quelque part au milieu, il y eut plusieurs moments où les mots se mêlèrent dans un cafouillage indistinct comme si elle grinçait des molaires tout en le menaçant. Sae-Jin soupira faiblement en écoutant le dernier message.

– Monsieur Sae-Jin. Hier, j’étais sous le coup de l’émotion, et je ne pouvais rien y faire. Je suis sûre que vous pouvez comprendre la situation dans laquelle je me trouve. Imaginez que plus de la moitié de votre fortune, que vous avez accumulée pendant toute une carrière, vient de s’envoler… Vous non plus, vous ne pourriez plus dormir la nuit. Vous seriez en colère, triste, inquiet, vous demandant pourquoi votre argent vient juste de s’envoler. Voilà comment je me sens. Pour moi, ces quatre derniers jours sont passés plus lentement que les trois dernières années. Et vous savez ceci également, hein ? Les Elfes Noirs ne font pas confiance aux banques, et gardent quasiment tout en liquide. Je n’ai aucune autre économie. Vous ne pouvez pas vous enfuir sans rembourser cette dette. J’ai versé tellement de larmes et de sang pour gagner cet argent… S’il vous plait, appelez-moi ! »

Sa voix lourde et emplie d’émotion était devenue désespérément rocailleuse sur la fin.

Aussitôt le dernier message terminé, Sae-Jin composa rapidement son numéro.

Hazeline répondit avant même que la première sonnerie ait eu le temps de retentir en totalité.

– Allô ?!

« Ah, c’est moi. »

– Quo-… 

En entendant sa voix, elle laissa échapper un profond et très long soupir de soulagement. Elle se répétait sans cesse « Dieu merci, Dieu merci… », et Sae-Jin entama donc la conversation.

« Je suis sincèrement désolé. Comme vous l’avez deviné, j’ai été surpris par l’épidémie. Et j’ai perdu mon téléphone portable, aussi. C’est pour ça que j’appelle si tardivement… »

– Non, non, c’est bon, ça va. Non, je suis vraiment reconnaissante. En fait, je m’attendais au pire, aucune nouvelle pour au moins un an, pour être honnête, vous m’avez appelé au bout de quatre jours à peine… Où êtes-vous ? Rencontrons-nous. »

« Ah, le truc, c’est que… »

Suite à sa suggestion, il étudia son reflet dans le miroir pour un moment.

Kim Sae-Jin sous forme humaine, et Kim Sae-Jin sous forme de la compétence de transformation Humaine du Loup d’Ebène. Ces deux formes semblaient similaires, mais étaient en réalité deux entités totalement distinctes. Cette dernière était proche du Sae-Jin normal, mais avec quelques différences tout de même. Premièrement, les lignes de son visage étaient plus strictes, et ses caractéristiques mieux définies. Autrement dit, son visage mignon de petit chiot s’était changé en une gueule plus adulte, plus proche du loup.

Merde, même la forme humaine de Sae-Jin était différente de ce qu’elle était avant. Peut-être à cause de l’explosion soudaine de ses statistiques, sa masse osseuse et la taille de son corps avaient aussi légèrement augmenté.

Pour comparer simplement, les différences étaient telles :

La forme humaine de Sae-Jin faisait 1,79 m, pesait 77 kg et son corps était en relativement bonne forme, alors que le Sae-Jin en Mode Humain dépassait 1,89 m et pesait 100 kg de muscles, faisant de son corps une arme vivante.

Il va y avoir un souci si on se rencontre comme ça.

Bien sûr, puisqu’il portait toujours la capuche par-dessus sa tête, la différence de visage n’était pas un problème, mais le souci, c’était sa carrure herculéenne. Quelque fut le « mode » avec lequel il décidait d’y aller, il était devenu beaucoup trop grand.

« Rencontrons-nous une autre fois. Disons, dans une semaine ? Il y a une potion sur laquelle je travaille, là. Je ne peux pas quitter mon atelier privé, je suis sur le point de réussir. »

– Hé ? Maintenant ? En train de… ? Quel genre de potion ?

« C’est… »

Il hésita un moment, avant d’humecter ses lèvres et de répondre.

« C’est une potion pour devenir plus grand. »

– …….Excusez-moi ?

Hazeline laissa échapper une exclamation d’une voix choquée et Sae-Jin finit par se mordre la lèvre inférieure. Mais c’était trop tard maintenant, peu importe le ridicule de son affirmation. Il ne pouvait pas songer à une autre excuse. Il n’avait pas juste grandi de 2 ou 3 cm, mais de 7 et 17, pour chacune de ses formes.

« Je vous le dis juste au cas où, mais je ne compte pas vendre cette potion. C’est un plaisir personnel. »

– …….

Il décida d’ignorer son interlocutrice sans voix et décida qu’il en était ainsi.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 19 Bonus
MWLU : Chapitre 21

23 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour le chapitre^^
    Merci encore a toi Norman !

    Répondre
  2. Mazz

    Merci pour le chapitre !!
    Norman <3

    Répondre
  3. HiroYuu

    Merci pour tout ces chapitres , ils étaient juste Magiques Merci ^^
    Je vous adore les donneurs ^^
    Et pareil pour toi Raka 🙂

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Merci a toi du fond du cœur Norman.

    Il a rien trouvé d’autre que “une potion pour devenir grand”

    Répondre
  5. Karsus30

    Ohhhhh….
    Merci tant de poils il ne fallait pas…
    Oh mais si il fallait…
    J’adore
    Encore merci pour les chapitres et un grand merci pour les donateurs

    Répondre
  6. TheCrow_4

    pour devenir grand”…
    Il crée une potion qui te change à jamais en bodybuilder, donc qui te donne le physique d’un Chasseur (de haut niveau) ou d’un Chevalier, et c’est “personnel”? Pfff XD
    Merci bien sûr pour la traduction Raka, et merci pour le chapitre Norman^^

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Ben oui, en réalité il cherchait juste une excuse pour justifier sa taille

      Répondre
  7. blackstarblackstar

    Merci pour tous les chapitres Raka toujours un super travail très appréciable et de qualité, ainsi qu’un grand merci qu’à notre gentil donateur.
    Une potion pour grandir … tout est devenu plus grand apparement 🙂

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Amon_blackAmon_black

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. drak

    merci pour les chapitres

    Répondre
  11. hollowrebel

    merci pour le chapitre x)

    Son excuse assez bancal m’a complètement laissé pantois mdr

    Répondre
  12. Danicool

    Merci a Norman et raka ☺ pour ce chapitre

    Répondre
  13. essitamessitam

    merci pour l’avalanche de chapitre

    Répondre
  14. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. gutsguts

    merci pour tous ces chapitres

    Répondre
  16. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  17. TaliaTalia

    Merci pour les chapitres !! Et les doux donateurs…

    Répondre
  18. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  19. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  20. Pandi

    Merci pour les chapitres!!

    Répondre
  21. Oorkholf

    Une potion pour agrandir son…. Hmm

    Répondre
  22. zelell

    J adore votre site que je parcours depuis de nombreux moi !!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com