MWLU : Chapitre 45 Bonus

MWLU : Chapitre 44 Bonus
MWLU : Chapitre 46 Bonus

Et voilà, grâce à Gael, encore une fois, un chapitre bonus‐bonheur qui vous est offert !
Et je viens de voir qu’un nouveau chapitre a été ajouté, mais puisque je pars à un mariage cet après‐midi, vous ne l’aurez malheureusement que demain — ou alors ce soir assez tard, ce qui m’étonnerait.

 


 

〈 45. Un petit pas (3) 〉

 

La raison pour laquelle une arme était importante aux yeux d’un Chevalier n’était pas uniquement liée à sa survie.

C’était, d’un certain sens, une expression du fossé qui séparait les gens au sein d’un même niveau.

Quand les capacités étaient similaires – non, quand elles étaient presque identiques – la puissance de l’arme était ce qui restait afin de différencier les individus.

Et une telle division était quelque peu déterminante pour un Chevalier – le salaire annuel, la célébrité, le prestige, etc…

Wooooooosh

Une lourde épée laissa derrière elle une image rémanente claire alors qu’elle s’abattait en tranchant l’air.

La cible de cette attaque était une sorte de tortue.

Cependant, ce n’était pas une tortue ordinaire, pas du tout. Non, c’était la Grande‐Grosse‐Tortue, un monstre rare qui était obligée d’avoir deux mots collés à son nom afin de signifier à quel point elle était énorme.

Cette créature voyait le jour quand une tortue ne pouvait pas absorber le mana correctement et finissait pas muter et se transformer en monstre. Elle n’était pas particulièrement forte, mais la dureté et la solidité de sa carapace n’était pas quelque chose à prendre à la légère. Genre, cette putain de bête possédait même une immunité qui annulait une partie de toutes les attaques contenant du mana.

Alors bien que le prix de vente de cette carapace soit plutôt bon, ces Chevaliers qui se fiaient au mana plus qu’à la puissance physique ne pouvaient simplement pas chasser ce monstre.

« …Ohhh. »

Cette fois, c’était différent. La Zweihänder, faite d’un acier noir et actuellement maniée par Joo Ji‐Hyuk, trancha la carapace de cette tortue comme un fromage fondu. C’était la synergie parfaite et évidente de l’attribut de l’arme Destruction de Matériau et des compétences de Joo‐Ji‐Hyuk quand il avait une épée en main.

« Cette arme, c’est autre chose ! Je croyais franchement qu’avec ton Trait de Maître de l’Epée Lourde, tu allais rester coincé au niveau moyen toute ta vie… T’es vraiment tombé sur une sacrée arme, ce coup‐ci, hein ? »

Le collègue éternel de Joo Ji‐Huyk, qui était le témoin de la scène, le félicita en le regardant d’un air un tout petit peu jaloux.

Mais l’intéressé ne s’en offusqua pas le moins du monde et se gratta l’arrière de la tête en ramassant les morceaux de carapace éparpillées au sol.

Le Trait de Joo Ji‐Huyk. Maitrise de l’Epée Lourde.

Quand il maniait une épée requérant l’usage des deux mains, il pouvait démontrer une puissance et des capacités sans avoir subi le moindre entraînement préalable – un Trait complet, autrement dit, qui n’avait pas besoin de progresser. C’était pour cette raison que Joo Ji‐Hyuk put devenir un Chevalier une semaine après que son Trait se soit éveillé.

Cela dit, c’était merveilleux, au départ – son Trait étant lourdement affecté par l’arme qu’il avait entre les mains, il devint bientôt un lien dont il ne put se défaire et qui l’avait gardé prisonnier du niveau moyen pendant plus de cinq ans.

Jusqu’à ce qu’il mette la main sur la Zweihänder de l’Orque.

« Haha… Ben, je suppose que oui. »

« Eh, au fait, tu vas vendre ça aux types à qui on l’a promis, hein ? Je dois les appeler ? »

« Non. »

Joo Ji‐Hyuk stoppa son pote alors qu’il s’apprêtait à sortir son téléphone.

« Il y a quelqu’un d’autre à qui je voudrais donner ça. »

« …C’est vrai ? Si c’est ça, alors… Bon, à qui est‐ce tu vas vendre tout ça, alors ? »

En réponse à la question de l’autre Chevalier, Joo Ji‐Hyuk afficha un large sourire, les yeux fermés.

« Non, je ne veux pas les vendre, mais rendre une faveur. »

« …Quoi ? tu vas donner ça au Forgeron Orque, pas vrai ? Quelque chose de cette valeur ? »

« Je vais lui offrir justement parce que ça a de la valeur. »

La Grande‐Grosse‐Tortue était un monstre rare, le prix de sa carapace équivalait à celui de l’or. C’était le genre d’objet qui pouvait se vendre assez facilement pour des centaines de milliers de dollars s’il était vendu immédiatement sur le marché.

« T’es sérieux ?? »

L’autre Chevalier afficha une gueule incrédule jusqu’au bout des cils. Il se demandait comment un type avec peu de fortune et une maison relativement petite pouvait imaginer offrir un truc qui valait autant de pognon…

« Ouaip. »

Cela dit, Joo Ji‐Hyuk hocha simplement la tête, un sourire joyeux aux lèvres.

 

*

 

Les demandes d’interview arrivaient en masse. Kim Sae‐Jin réalisa finalement qu’il y avait un nombre gigantesque de chaînes de télévision en Corée du Sud le jour où il en vit une cinquantaine le contacter.

Il comptait les refuser, au début, et puis se remémora la fois où le Forgeron Orque s’était fait lapider par les médias. Alors il donna le top départ à quatre d’entre elles, les plus connues.

Et même ça s’avéra être une épreuve. Il les comprenait bien évidemment, mais pourquoi devaient‐ils avoir autant de questions à poser ? Chaque interview télévisée dura pas moins de 30 minutes.

En plus, alors qu’il ne s’agissait que de question banales et grossièrement people, l’un des journalistes lui demanda même si le Lycan allait rejoindre la Société. Le nom était dérivé du Lycanthrope, et même si cette créature était vue comme une sous‐espèce humaine, elle possédait des ressemblances intrinsèques avec les monstres, et le type avait relié les points dans sa tête.

« Ah, eh bien, c’est la toute dernière question. Avez‐vous prévu d’admettre de nouveaux membres dans la Société la plus tendance, Le Monstre ? Que ce soit un recrutement public ou une affaire privée, je veux dire… n’est-ce pas vrai qu’un nombre incroyable de Chevaliers ont pris votre Société pour cible et cherchent à tout prix à y entrer ? »

C’était déjà la quatrième dernière question. Il était journaliste, pas vrai ? Sae‐Jin suspecta le terme « dernier » d’avoir plusieurs étapes, mais maintenant qu’il était là, il avait juste à endurer encore un peu.

« Eh bien, il n’y a rien de prévu pour le moment. Malheureusement, je suis le genre de personne qui n’aime pas trop montrer son visage en public… »

« Aha. Alors, pour rejoindre votre Société, une personne doit tout d’abord devenir plus amicale avec vous, c’est ça ? »

« Eh ? Ah… Eh bien, oui. Quelque chose comme ça. »

Heureusement, la dernière des dernières questions était arrivée. Le journaliste le remercia d’y avoir répondu avec patience et s’inclina avant de partir avec les autres.

Grâce à ça, le temps sous forme humaine était presque écoulé. Alors qu’il se dépêchait de se préparer à rentrer chez lui, quelqu’un frappa à la porte de son bureau.

« Qui est‐ce ? »

« C’est Euphras. »

Euphras était l’un des employés de l’armurerie, sélectionné par Hazeline. Son rôle officiel était celui de manager, il dirigeait les employés. Comme son nom occidental le laissait entendre, il était un Elfe, et sa fierté allait de pair avec sa race.

« Il y a quelque chose ? »

« Un Chevalier nommé Joo Ji‐Hyuk a envoyé un cadeau à votre intention. »

Euphras amena la boite et la posa sur le bureau de Sae‐Jin d’une manière respectueuse et polie, avant de sortir du bureau sans une seule fois montrer son dos. Apparemment, c’était la manière des Elfes de montrer du respect à un supérieur.

« …Un cadeau ? »

Sae‐Jin jeta un œil à cette boite noire, avant d’entrouvrir le couvercle sans trop en attendre.

Des morceaux de carapace ?

Le contenu pouvait laisser perplexe, au minimum. Pourquoi enverrai‐il ce genre de chose en cadeau ?… Mais avant de pouvoir y penser plus avant, la fenêtre d’informations apparut au‐dessus de l’objet en question et combla les lacunes de Sae‐Jin sur le sujet.

C’est classé B+ pour la puissance potentielle ?!

Le niveau de puissance potentielle renseignait le rang maximum qu’un matériau pouvait atteindre après avoir été utilisé pour fabriquer une arme ou une armure. B+… C’était juste en‐dessous de l’adamantium…

Accompagnant les morceaux de carapace, Joo Ji‐Hyuk écrivit même une lettre. Il y racontait à quel point sa vie avait changé grâce à sa nouvelle épée, et à quel point il était reconnaissant.

C’est vraiment un type bien.

L’expression de Sae‐Jin juste avant qu’il ne finisse de lire la lettre était unique.

Après tout, il n’avait jamais reçu, jamais, un cadeau aussi sincère, venant du cœur, et dénué de toute demande de la part de quelqu’un qu’il n’avait en tout et pour tout rencontré que quelques minutes.

 

*

 

C’était le mois de janvier – le froid avait atteint son apogée.

Janvier pouvait être si froid que certaines personnes préféraient carrément ne pas sortir de chez eux, mais c’était l’un des mois les plus remplis pour les Chevaliers.

Pas uniquement à cause de l’examen de promotion qui se déroulait tous les six mois, mais aussi à cause des duels de Chevaliers, des batailles qui plaçait l’honneur des différents Ordres sur le tapis. En plus, ils devaient être alerte et prendre garde à la dénommée « vague de monstres » qui arrivait tous les hivers.

En plus de ça, les duels étaient retransmis à la télévision depuis cinq ans, ce qui ajoutait encore un poids supplémentaire sur les épaules des participants. Les quelques Chevaliers qui adoraient attirer l’attention sur leur personne n’attendaient évidemment que le moment où ils pourraient exhiber leurs capacités.

- Je peux sentir le mur, tu sais.

Et au milieu de tout ça, une jeune fille qui aurait dû profiter des vacances d’hiver s’entraînait comme un diable en ce moment même.

« Un mur ? Quel mur ? »

- Tu sais, ce truc. Le mur infranchissable. Récemment, le niveau de mon Trait n’a pas progressé du tout… Oh. »

Soudain, Yu Sae‐Jung se tut. Ça ressemblait à un lapsus provoqué par la pression retombant après une longue session d’entrainement.

« Ton Trait est de type évolutif, c’est ça ? »

- …Ouais. Mais, euh… Si c’est toi, je m’en fiche, mais… Garde le secret, le SECRET ABSOLU, ok ? »

Quand Sae‐Jin lui répondit qu’il avait compris en riant, elle reprit alors ses plaintes. Evidemment, elle était sous une pression gigantesque, elle était devenu Chevalier avant même l’âge adulte, et puis… Elle devait s’entraîner comme s’il n’y avait pas de lendemain, parfois jusqu’à 14 h par jour.

- Ah, actuellement, j’en suis à 8 victoires pour 28 défaites. Je sais que je me suis battu contre des Chevaliers de niveau moyen uniquement, mais quand même, ce n’est pas un peu trop… ? »

« Oh, ok. D’ailleurs… »

Sae‐Jin se rappela tout à coup d’un moyen qu’il avait d’aider Yu Sae‐Jung.

Les tatouages magiques.

Même si on pouvait toujours avancer qu’une fille de son âge ne devait pas se faire tatouer, si ça avait la même couleur que sa peau, ça ne deviendrait pas un problème pour sa vie quotidienne.

Il le savait, puisqu’il avait déjà tatoué l’un de ses bras.

Le tatouage qu’il avait gravé sur son bras avait l’effet suivant :

[Tatouage qui stocke le mana. Double la réserve de mana ainsi que la régénération de mana.]

« Tu… T’as pas envie de te faire tatouer ? »

- …Hein ?! Mais de quoi tu parles !

Comme il s’y attendait, elle ne croyait pas à ce qu’elle entendait. Après tout, tatouer une jeune fille, et rien de moins que l’héritière d’un conglomérat gigantesque… C’était…

Rien que d’y penser était une mauvaise idée. Il finit par marmonner quelques mots incompréhensibles pour s’excuser et tenta de raccrocher.

- Non, attends, grand frère. Pourquoi me parles‐tu de tatouages, tout à coup ? C’est lié à ta puissance, à tout hasard ?

Dans le mille. Elle avait ce besoin insatiable de puissance, et obstinée comme elle l’était, Sae‐Jin n’avait plus le choix que de s’expliquer.

« Ah, le truc, c’est… C’est lié à mon Trait, tu vois ? »

Ce n’était pas un mensonge, mais la pure vérité. La Sorcellerie Gobelin était effectivement liée à son Trait.

« Tu peux devenir plus puissante en te faisant tatouer. »

Prendre une pierre de mana et la transformer en un liquide en utilisant la Technique de Forge de l’Orque, et grâce à la Sorcellerie, utiliser ce liquide pour placer un tatouage magique sur le corps. Pour lui, ça lui avait permis de doubler sa réserve de mana…

C’était peut‐être le meilleur moyen de permettre à un Chevalier dont le mana était essentiel de progresser. Il n’était pas faux de dire que c’était un artefact qui pouvait être fusionné directement avec le corps.

­- Huh ? C’est… C’est quoi ça ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

Malheureusement, Sae‐Jin lui avait fourni des explications trop vagues, qui ne contenaient absolument aucune information utile.

« Ah, tu vois, tu te souviens quand je t’ai dit que mon Trait est lié à ma constitution physique ? Ce truc de tatouage est l’un des moyens de l’utiliser. Quand j’inscris un tatouage sur quelqu’un, en fonction des ingrédients utilisés, il peut y avoir différents effets. Si tu utilises une pierre de mana, alors la réserve et la régénération de mana augmentent, et… »

- Excuse‐moi ?! C’est vraiment possible, un truc pareil ?

À l’autre bout du fil, il put l’entendre tomber de son lit de manière indigne et ridicule. Après qu’elle se soit relevée en gémissant, il répondit.

« Oui. Vrai de vrai. »

Il ne voyait pas d’objection à lui laisser savoir qu’il pouvait faire ça avec son Trait et lui répondit franchement.

- Ah, mais, ça… Un tatouage…

« Je peux le faire de la couleur de ta peau, pour qu’on ne l’aperçoive que très peu. »

- Non, ce n’est pas ça, c’est…

Elle prit son temps avant de reprendre timidement.

- … Ça va faire mal ?

« …Quoi ? »

Quand Sae‐Jin s’étonna sur un ton incrédule, elle commença à rassembler toutes les excuses qu’elle arrivait à trouver.

- Non, ce n’est pas… En fait, je ne ressens pas vraiment de douleur en combattant les monstres à cause de mon Trait, mais euh, ce n’est pas une situation de combat et mon Trait ne sera sans doute pas actif, et il est possible que ça fasse mal, non ? Ce n’est pas que moi, mais les autres Chevaliers aussi, tu sais. Je veux dire, il y a des Chevaliers qui ont peur des aiguilles, même. Bien sûr, je ne dis pas que c’est mon cas, mais…

 

***

 

Le jour suivant, Yu Sae‐Jung se rendit directement chez Sae‐Jin.

« Euh… »

Les yeux fermés de Sae‐Jung virent l’intérieur de ses paupières trembler légèrement. Et ce tremblement se répandit tout le long de son corps.

« Allez, ça ne va pas faire mal. Tu ne vas rien sentir. »

Sae‐Jin trouvait qu’elle était adorable, les yeux fermés ainsi et tremblant de peur. Mais il ne pouvait pas commencer le tatouage si elle n’arrêtait pas de trembler. Il se força à ne pas rire et la sermonna.

« Oui. Fais‐le. »

Ses tremblements ne cessèrent pas mais sa voix se raffermit.

« Je te l’assure, ça ne va pas faire mal. C’est magique, alors relax. »

Et comme il l’avait promis, il n’y eut aucune douleur. L’aiguille qu’il maniait lui servait juste à dessiner quelque chose de joli, et rien d’autre. Honnêtement, il aurait pu tout faire avec rien d’autre que ses doigts.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 44 Bonus
MWLU : Chapitre 46 Bonus

27 Commentaires

  1. Newkan

    Vraiment adorable tu fin ^^ bonne journée et bon mariage 😉

    Répondre
  2. Newkan

    *yu‐rin (foutu correcteur et sont tu fin)

    Répondre
  3. Danicool

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  4. nereosky

    Encore merci pour ce chapitre à toi et au donateurs ! Mais ne te tue pas à la tache par pitié ! ;’)
    ps : Bonne fête ! Profite bien.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      T’en fais pas je ne mourrai pas en traduisant 😉

      Tant que je peux rassasier l’appétit des lecteurs, j’en donnerai encore.

      Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  6. Smortate

    Bientôt le salon de tatoo » le monstre » x)

    Répondre
  7. Cèlen

    Merci pour le chapitre ! Amuse toi bien au mariage ^^

    Répondre
  8. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Gunts92Gunts92

    Vous etes trop fort, ya tellement de chapitre bonus, c’en aes a pleurer tellement je suis entrain de vous remercier. c’est presque mon novel preferé. et j’ai commencer a lire qu’il y a deux jours

    Répondre
  12. Gunts92Gunts92

    allez, je lache mon premier dont a un site de novel pour MWLU

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      J’en suis honoré

      D’ailleurs, note accessoire, si vous souhaitez être remerciés par vos pseudos plutôt que prénoms, faut le préciser lors du don sinon ben, je peux pas savoir 🙂

      Répondre
      1. Gunts92Gunts92

        Je m’en rappellerai mon pseudo Paypal Ben ou Benoit Valtin

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          Je veux dire par là lors du don tu peux laisser un message, pour me donner ton pseudo ici. Sinon je sais pas qui tu es ici et je me contente du prénom

          Répondre
  13. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. hollowrebel

    merci pour le chapitre <3

    Répondre
  15. Yngvii

    merci

    Répondre
  16. tang san

    Merci pour le chapitre, vraiment ce novel est bien construit, j espère qu’il ne partira pas en cacahuète plus tard

    Répondre
  17. leprophetej

    merci

    Répondre
  18. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  19. Talia

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  20. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  21. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  22. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  23. Larksi

    Merxi pour le chapitre

    Répondre

Répondre à Hinomura Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com