MWLU : Chapitre 51 Bonus

MWLU : Chapitre 50 Bonus
MWLU : Chapitre 52

Et pour continuer sur une lancée sans précédent (ou pas), remerciez bien fort Gael pour le deuxième chapitre bonus de la série !
Votre chapitre régulier de MWLU du jeudi arrivera ce soir, patience !

 


 

〈 51. Un doute, un comportement (2) 〉

 

Pendant à peu près une semaine, Sae-Jin chercha chaque petit morceau d’information concernant le Lycan.

Il y avait un total de trois crimes commis et desquels il n’avait pas le moindre souvenir ; en se basant sur ce qu’il avait trouvé, tous les corps avaient été mutilés, comme si un animal sauvage les avait attaqués.

Alors il se dit que… ce n’était pas l’œuvre d’un imposteur.

Il commença à douter de tout.

Sa taille, qui augmentait en permanence. Sa structure faciale, de plus en plus taillée à la hache. Et les crimes du Lycan dont il ne pouvait pas se souvenir. Et s’ils avaient été…

Ma forme humaine est en train de se faire bouffer peu à peu par ma forme du Loup ?!

Assurément, la balance entre les cinq formes dans son corps était vraiment en déséquilibre récemment.

Précisément, depuis qu’il avait acquis le cœur de la bête en absorbant la pierre de mana de Loup-Garou, la partie lupine était devenue bien plus dominante que les autres. Après tout, il pouvait maintenant jouter avec un Chevalier de niveau moyen supérieur plutôt facilement sous cette forme.

« Haaa… »

Sae-Jin prit sa tête dans ses mains. Elle lui faisait si mal qu’elle aurait pu exploser ; à travers une fente entre les volets fermés, la lumière pâle de la lune à l’aube entrait dans la pièce. Elle semblait tellement sinistre, pour une raison inconnue.

Il fit de son mieux pour éviter d’utiliser la forme du Loup, en préférant rester sous celles du Gobelin ou de l’Orque lorsqu’il dormait, ou même celle de l’humain s’il faisait des siestes de moins de trois heures.

Perdre son identité, même juste un peu – il trouva une telle notion emplie d’une terreur inimaginable, une peur insidieuse.

Il y avait une forte chance pour que la pleine lune ait des effets maximums sur lui, bien sûr. Mais dans l’état où il était, il était juste incapable de prendre ce genre de chose en considération.

« Fais chier. »

Il jura même tout haut face à ce problème insoluble qui n’avait pour le moment aucune réponse acceptable dans sa tête.

Pour ne rien arranger, il ne lui restait que 30 minutes sous forme humaine.

Il réalisa à peine que le mode humain du Loup n’était pas réellement un humain. Il se souvint de ce moment, lorsque sa conscience avait vacillé face à un Vampire. Quand il combattait Kim In-Soo, il ne pouvait pas oublier non plus son corps bougeant selon sa propre volonté.

« Pour l’instant… »

Je ne devrais pas utiliser la forme du Loup.

Sae-Jin prit sa décision.

Cela réduirait le temps total qu’il pourrait passer sous forme humain à moins de cinq heures, mais c’était toujours bien mieux que de se perdre dans des instincts inconnus et devenir quelque chose qui n’était… pas humain.

Il commença à se frotter la mâchoire sans le réaliser. Sa barbe avait poussé, drue et épaisse comme un buisson.

Mais il n’avait jamais été quelqu’un chez qui la barbe poussait naturellement…

Quand ses pensées atteignirent ce stade, il se sentit tout à coup nauséeux et courut à la salle de bains pour se vider les entrailles pour un long moment. Comme il n’avait rien mangé récemment, il ne lâcha qu’un liquide épais et jaunâtre, avant de se relever.

« … »

Le visage qu’il vit dans le miroir était celui de Kim Sae-Jin ; mais en même temps tellement différent. Bien sûr, il pouvait faire erreur, son esprit n’étant pas très clair à ce moment, et il le savait.

Mais même là, ces yeux perçant et la mâchoire épaisse…

Ce qu’il voyait, c’était un Loup.

 

*

 

Au départ, quand la rumeur d’une poupée artefact qui pouvait régénérer endurance et mana commença à se répandre, le public ainsi que la majorité des Chevaliers et Sorcier n’en pensèrent rien de spécial. Ce n’était, après tout, qu’une rumeur.

Un artefact était difficile à fabriquer. Le consensus de ceux de l’industrie qui touchait à tout ce qui était magique était tel : quelque chose comme une petite poupée de chiffon était absolument incapable de contenir et de résister au haut degré de magie nécessaire pour octroyer un simple enchantement à un objet.

Cela dit…

Cette rumeur, que tout le monde ne considérait que comme du vent, les Chevaliers du Corbeau et de l’Aube sortirent du silence pour la confirmer.

« Alors, c’est… un artefact ? »

Actuellement, au sein de la formation de 1ère classe de l’Ordre du Corbeau, la plupart des Chevaliers avaient séparé les structures d’entrainement selon leurs niveaux. De façon plutôt évidente, plus haut était le niveau, plus efficace était l’équipement.

Les Sorciers affiliés avec la Tour de Sorciers Dae-Han étaient occupés à examiner cet artefact posé dans ces locaux d’entrainement.

« Ouais, mais uh, au fait… »

Le Chevalier en charge de la démonstration face aux Sorciers se sentait plutôt nerveux. Il avait peur que ces types ne commencent à toucher la poupée.

Il fallait dire que c’était un cas typique de revers de fortune. Cette poupée, Athany, avait été oubliée sur une étagère de la structure de formation de 4ème classe, et avant ça, avait même été balancée au hasard et abandonnée au sol.

Mais maintenant, ce même Athany était assis, adorable au milieu de la salle d’entraînement de 1ère classe, protégé par une vitrine de verre magique renforcé. Il était désormais traité avec le plus grand soin et déjà transformé en l’un des plus grands trésors de l’Ordre.

« Excusez-moi… Pouvez-vous reculer un peu ? Je pense qu’Athany a un peu peur de vous. »

« ………… »

Les Sorciers se regardèrent incrédules, mais ils firent tout de même ce qui leur était demandé.

« C’est vraiment léger, mais il y a définitivement une aura étrange qui en émane. Quand avez-vous perçu ses effets pour la première fois ? »

« Ça ne fait pas longtemps. Une semaine ? Au début, nous avions laissé cette poupée dans la salle de 4ème classe et personne n’y avait prêté attention mais l’efficacité des Chevaliers de faibles niveaux a commencé à augmenter drastiquement. Ils s’entraînaient pour plus de trois heures, presque le double de leur limite précédente. Et leur mana régénérait anormalement aussi – mais uniquement dans la structure d’entraînement. »

Face à cette révélation, les Sorciers ouvrirent des lèvres béates. Ce n’était qu’une histoire, mais les effets étaient déjà merveilleux…

« Et il n’y a pas eu d’effet remarquable sur la fontaine de mana ? »

« Aucun. En trouvant ce qui se passait étrange, nous avons mesuré la concentration de mana sur les lieux de la 4ème classe et trouvé que la régénération était supérieure à celle de la 1ère classe. C’est là que nos yeux sont tombés sur cette poupée, abandonnée dans un coin, et que nous l’avons étudiée un peu plus sérieusement. »

« Hmmmmmm… »

Un Sorcier était vraiment perplexe.

Selon leurs estimations, l’histoire racontait bien que cette poupée aidait à la régénération de mana et d’endurance.

Cependant, ces deux régénérations étaient tellement onéreuses qu’on les trouvait uniquement sur des accessoires personnels de haute standing. D’après ce qu’il en savait, il n’y avait aucun moyen connu de permettre à ces effets de se propager dans une zone comme une aura…

« J’ai entendu que l’Aube a également reçu une poupée identique… Mais pourquoi est-ce qu’ils restent silencieux concernant cette affaire ? »

« Il ont tendance à monopoliser les bons trucs, hein. Probablement… Ils ont réalisé les effets de la poupée avant nous. Et rien qu’à cause de ça, ils gardent ça pour eux. »

« …Hmm. »

Le Sorcier jeta un autre regard à la poupée.

Il avait pensé que lorsque les fonctionnaires avaient officialisé cet étrange artefact, ils perdaient leur temps une fois de plus… Mais en toute honnêteté, maintenant, il désirait disséquer cette poupée de toute son âme. Bien évidemment, en considérant ses effets, elle devait être incroyablement onéreuse, mais s’il pouvait juste découvrir quel était son secret…

« Vous ne pouvez pas. »

Il se bloqua au moment où le Chevalier remarqua l’éclair pervers qui traversait son regard. Le Sorcier laissa échapper une quinte de toux forcée avant de reprendre d’un ton sérieux.

« Keuheum. Combien avez-vous dit qu’elle coûte ? »

« D’après ce que je sais, vous ne pourriez pas l’acheter, même si vous le désiriez. »

« …Comme on peut s’y attendre. Il devrait être impossible de produire un artefact comme celui-ci en masse. »

« Ouaip. Et dans la situation actuelle, quand même les sites d’informations bas de gamme ont parlé de cette poupée et de ses effets prouvés, non seulement les organisations locales, mais même les structures internationales ont commencé à soumettre des requêtes. Ils veulent tous acheter une poupée à la Société Le Monstre. »

Le Sorcier hocha la tête. Bien entendu, les histoires concernant cet artefact avaient fait le tour du monde…

« Mais la Société elle-même ne donne aucune réponse. C’est pour ça que l’Aube et nous-mêmes possédons une poupée, et que nous sommes les seuls dans ce cas. »

« Alors c’est tout ? »

« Oui. Grâce à ce manque de stock, j’ai entendu que les Ordres de rangs inférieurs sont brûlants de motivation et ont développé un nouvel esprit compétitif. Pour l’honneur d’être les prochains sur la liste… »

Tous les Sorciers présents gloussèrent face à cette affirmation.

Les Ordres et leurs Chevaliers – du point de vue de ces Sorciers, ils étaient le genre de choses qu’on comprenait de moins en moins à mesure qu’on apprenait à les connaître.

 

*

 

– …Tu vas vraiment, vraiment bien, hein ?

« Ouais. Je vais bien. »

L’esprit préoccupé, Sae-Jin finit par louper des appels sans le remarquer.

Mais il s’était calmé après un mois – au point de parvenir à accepter avec plaisir le fait que quelqu’un s’inquiétait pour lui.

– Mais pourquoi tu n’as pas décroché ton téléphone jusqu’à maintenant ?

Yu Sae-Jung lui demandait, sa voix vraiment tremblante et inquiète.

« Eh bien… J’étais occupé. Tu sais bien ? Comme notre mascotte est devenue un phénomène. »

Il avait entendu les nouvelles d’Hazeline la veille.

Un artefact de type poupée qui possédait une aura impossible à fabriquer auparavant.

Il avait entendu que les Ordres et les Tours de Sorciers devenaient fous de désir et que ça avait commencé dès que les effets d’Athany avaient été avérés. Ce qui était compréhensible, ils étaient obsédés par le mana – et suffisamment pour dépenser des dizaines de millions de dollars pour fabriquer une fontaine de mana et plusieurs centaines de milliers supplémentaires juste pour l’entretenir chaque année.

Hazeline avait ajouté que des Ordres internationaux et des industries avaient également directement émis des demandes concernant les tatouages magiques ainsi qu’Athany, par l’intermédiaire du gouvernement.

– Oh, c’est vrai ! Qu’est-ce que tu as prévu concernant la vente des poupées ? Si tu en as d’autres, nous te les achetons toutes. Nous comblerons tes désirs de façon plus que satisfaisante.

« Ah, ça… Plus tard. Je te le ferai savoir. »

Pour l’instant, il ne voulait pas penser à ces choses compliquées.

En fait, juste dix minutes plus tôt, une personne du ministère des affaires étrangères lui avait donné un coup de fil concernant la poupée Athany. Il semblait qu’un Ordre américain célèbre avait demandé un rendez-vous de façon plus que sérieuse…

– Huh ? Oh… Je comprends. Alors, jusq…

« Bien, je raccroche, alors. »

– NON, ATTENDS !! Stoooop !! Hé, NE RACCROCHE PAS !!

Alors qu’il était sur le point de terminer l’appel, Yu Sae-Jung se mit à hurler à l’autre bout de la ligne.

« …Qu’est-ce qu’il y a encore ? »

– Pourquoi est-ce que tu raccroches sans arrêt au milieu des conversations ? J’ai encore des choses à dire, tu sais ! Sérieusement…

Elle avait l’air vraiment piquée au vif.

« Ah, désolé. J’ai tendance à accélérer les choses, tu sais. »

Sae-Jin était un mec qui avait l’habitude de travailler à deux, voire trois endroits en une seule journée, et il avait ce genre de mentalité qui le poussait à faire les choses immédiatement et rapidement. Maintenant qu’il y pensait, comparé à ces jours passés, la vie actuelle était… le paradis.

– Fuu… Nous, uh… nous ne sommes pas vus depuis un moment, hein ?

« …Oh, tu veux aller chasser ? »

– …Khm. Ouais, c’est ça… Chasser.

Sae-Jin réfléchit un instant. Le temps nécessaire pour aller chasser avec quelqu’un, …

« Désolé, je ne peux pas pour l’instant. »

… il ne l’avait plus.

Il avait énormément retourné toutes les possibles solutions dans sa tête, mais il se voyait toujours devenir peu à peu un Loup et ne pas pouvoir y résister.

L’une des causes de tout ça… Il y avait un problème d’équilibre flagrant entre les pouvoirs du Loup et les autres.

La meilleure chose à faire pour contrebalancer tout ça était de renforcer les pouvoirs des autres formes.

Et l’autre possibilité était de faire évoluer le Loup en Lycanthrope. Comme le Lycanthrope était une sous-espèce humaine, peut-être qu’il arrêterait de se changer petit à petit en Loup s’il arrivait à…

Bien sûr, ces deux méthodes avaient des failles, et ça ne faisait que lui placer un poids supplémentaire sur la poitrine. Merde, il se sentait même nauséeux plusieurs fois par jour rien que d’y penser.

Mais peu importait, toutes les possibilités le menaient à la chasse au monstre, et perdre du temps n’était donc pas un luxe qu’il pouvait se permettre.

– Eh ? Mais pourquoi ?

Yu Sae-Jung demanda, étonnée.

« C’est… J’ai un petit problème. »

­– Lequel ?

« Je ne peux pas en parler pour l’instant. »

– …

Elle resta silencieuse un moment. Puis, d’une voix impuissante, elle répondit sur un ton qui ne laissait pas planer le doute sur son irritation.

– Ok. Bien. Alors… Quand tu trouves le temps plus tard, appelle-moi.

« Oui. Compris. »

– Mais je ne suis pas sûre d’avoir le temps plus ta…

Il avait déjà raccroché.

Yu Sae-Jung semblait vouloir dire quelque chose mais… Une vieille habitude avait mis fin à la communication.

Il est temps…

Transportant un sac plein d’affaires, il se rendit vers la zone de chasse.

 

*

 

Un certain après-midi, le soleil brillait chaleureusement.

Un groupe de chasse composé d’un Chevalier en surpoids et de deux Chasseresses cherchaient une proie dans la forêt.

« Ah… Alors cette poupée est toujours uniquement en possession de l’Aube et du Corbeau ? »

Le sujet principal de la conversation au milieu de la chasse était évidemment le truc chaud du moment, Athany.

« Bien sûr. Et ça semble évident qu’il est très difficile de fabriquer un artefact comme celui-là. Mais, hmm… Je ne sais pas si je devrais le dire… »

Avec deux Chasseresses plutôt mignonnes accrochées à ses bras et se promenant avec lui et son air triomphant, le Chevalier était nommé Oh Dae-Soo, et de niveau moyen. Il était le deuxième fils du Vice-Maître de l’Ordre Daebaek, un Ordre peu connu et moyennement classé.

« Eh ? C’est quoi ? Dis nouuuus~ »

« Elle a raison, tu dois terminer ce que tu commences~ »

Quand il s’était soudainement arrêté de parler, les deux jolie Chasseresses commencèrent à faire leur toutes mignonnes et à lui tirailler les flancs.

« Ke, Keheum. C’est un secret, alors… Vous ne devez jamais répéter ça, ok ? »

« Bien sûr~ »

Oh Dae-Soo feignit une nouvelle quinte de toux.

Anormalement sensibles au regard de leurs rangs et classements, les Ordres de Chevaliers en venaient souvent à se monter les uns contre les autres, et la plupart du temps pour des broutilles.

Mais du point de vue d’un Ordre, on ne pouvait rien y faire. Ils ne pouvaient que regarder les choses se dérouler du côté du public et des médias après que l’Aube ait perdu face au Corbeau.

« De nombreuses personnes se demandent qui pourrait être le futur propriétaire de la troisième poupée Athany… »

Cette fameuse poupée – un artefact qui faisait la une des sujets importants au sein des Ordres.

Mais un mois avait passé depuis, et pas le moindre signe d’une troisième poupée. Le fait que seuls le Corbeau et L’Aube soient en possession du saint Graal attisait les flammes de la compétition entre les Ordres plus bas dans le classement.

Et les médias, bien sûr, mordirent facilement à cet hameçon ; le public aussi commença à trouver un intérêt grandissant à regarder les choses se développer.

Vraiment, quel Ordre allait être le prochain ?

Avant qu’on ne puisse s’en rendre compte, c’était devenu une guerre de fierté.

« …Il semble que nous allons être les prochains sur la liste. »

« Huh !! Vraiment ? »

« Ouah ! Pour une nouvelle, … !! Mais l’Ordre Goryeo, alors ? »

« Uh-huh. Toujours Goryeo ci et ça… Cessons de parler des Ordres qui ont été laissés pour compte, ok ? Ahahahaha. »

Les deux Chasseresses se tinrent le ventre et commencèrent à rire de façon forcée. Se sentant encore plus confiant maintenant, Oh dae-Soo bomba le torse encore un peu plus.

« D’ailleurs, comment est-ce que vous avez réussi ça ? J’ai entendu que ce Kim Sae-Jin est vraiment connu pour être pinailleur. Et que les Vice-Maîtres qui ont été refoulés se comptent déjà sur les doigts de deux mains. »

« Tu as raison. C’est un client difficile, celui-là. Mon père a dû faire beaucoup d’efforts pour s’assurer des choses. Il a même dû s’abaisser à s’associer avec un employé de bas-étage d’une armurerie, quelqu’un qu’il ne prendrait même pas la peine de remarquer l’existence en temps normal… Fuu. Arrêtons de parler de ça, ok ? »

Comme pour montrer qu’il était stressé par l’humiliation qu’avait subie son père, il s’arrêta de parler.

« Cependant… Grâce au travail acharné de mon père, le propriétaire de la troisième poupée Athany… Ce sera nous. Nous avons effectivement coiffé au poteau Sochung, Genesis et Goryeo… »

Oh Dae-Soo ajouta encore ça d’une voix fière, comme pour montrer à quel point le statut de son Ordre était quelque chose d’autrement plus important.

« Je le savais~ Tu es si incroyable, monsieur Chevalier !! »

Et les filles s’agrippèrent une fois de plus à lui, faisant naître un nouveau sourire large comme la lune, capable de percer le ciel au-dessus de sa tête.

Il se surprit même à penser, Oh, c’est tellement marrant ! J’espère qu’un monstre point le bout de son nez, je pourrai montrer mon talent !

Et son souhait était sur le point de se réaliser.

« Uh ! Regarde ! Un Orque ! »

L’une des filles désigna la colline derrière un tas de buisson et s’écria.

« Oh. C’est un Orque Jaguar. »

Il devina qu’un Orque trouvé dans la zone de niveau moyen inférieur ne pouvait qu’être un vulgaire Jaguar. Oh Dae-Soo s’avança, confiant. Les Chasseresses le suivirent sans montrer le moindre signe d’inquiétude.

Même si sa réputation n’était pas si bonne, Oh Dae-Soo était un Chevalier de niveau moyen. Il ne pouvait simplement pas perdre face à un Orque dans la zone de niveau moyen inférieur…

« Hé ! Enfoiré ! »

Oh Dae-Soo gueulait sur le monstre, qui tourna paresseusement la tête pour lui faire face.

Et quand leurs yeux se rencontrèrent, les trois membres du groupe se figèrent.

L’apparence de cet Orque… Il était vraiment étrange.

Il mesurait près de 3 m de haut ; les muscles sur son corps étaient bien plus sinistres que ceux de sa race ; il était recouvert de sang de la tête aux pieds et dans l’une de ses mains brillait une masse menaçante.

C’était l’apparence non-négociable d’un guerrier féru de bataille ; même s’il se tenait là à les regarder, son esprit combatif oppressif traversait la distance pour les écraser.

« …Peut-être qu’on ferait mieux de courir. »

L’une des deux filles déglutit et proposa de s’enfuiy.

« Je… Je pense aussi… »

L’autre l’imita et confirma.

En fait, même le Chevalier pensait de même.

Ce n’était pas un Orque normal. De lui émanait une pression comparable à celle d’un Ogre et qui les oppressait même à cette distance, et de ses yeux brillants et intelligents surgissait l’aura majestueuse d’un guerrier héroïque.

Alors, comment pouvaient-ils encore l’appeler « Vulgaire Orque » ?

« …Non. Vous avez juste besoin de vous cacher derrière moi. Je m’occupe de t… »

Mais quand le fier Oh Dae-Soo dégaina son épée dans une démonstration inutile de bravoure mal placée…

L’Orque rugit. Il rugit violemment et abattit sa masse sur le sol. L’onde de choc de cette simple et terrifiante attaque fendit la terre de failles qui se faufilèrent comme autant de serpents.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 50 Bonus
MWLU : Chapitre 52

11 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  3. leprophetej

    merci

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre ça a l’air bizarre alors qu’est-ce qui lui arrive dans son

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Danicool

    Merci Raka et Gael pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com