MWLU : Chapitre 55 Bonus

MWLU : Chapitre 54
MWLU : Chapitre 56 Bonus

Et sorti de nulle part, un chapitre bonus de la part de Gael, pour ne pas changer ! 

Il arrive avec un jour de retard parce que je n’étais vraiment pas dispo depuis hier, et du coup j’en profite pour annoncer qu’il y en a encore un autre en stock, qui arrivera demain matin ou demain soir selon mes horaires de travail que je ne connaîtrai que demain matin. 

 

Sur ce, bonne lecture et haaaaa cette fin de chapitre, vivement demain, hein ?

 


 

〈 55. Le schéma du futur (2) 〉

 

« …Est-ce que tu vas bien ? »

Face à la question prudente de Kim Sae-Jin, Yu-Rin hocha simplement et faiblement la tête tout en soupirant profondément, une expression préoccupée sur le visage.

« Voici ce que l’Ordre du Corbeau envisage de proposer. »

Elle lui tendit la copie d’un rapport lié.

« Oh, ah… Merci. »

Sae-Jin attrapa le document et jeta un rapide coup d’œil à son contenu.

Même si c’était déjà sa cinquième entrevue de la journée, en toute honnêteté, la plupart des mots qu’il était en train de lire ne se frayaient même pas un chemin jusqu’à son cerveau. Les petits caractères, ce paquet de chiffres et de calculs, et même quelques mots anglais inutiles placés çà et là…

Sans aucun doute, c’était un rapport classique écrit par des employés civils de l’Ordre du Corbeau.

J’ai vraiment besoin de personnel pour ça…

Il se confirma à nouveau son besoin et son intention d’embaucher des employés spécialisés, même s’il devait demander – encore – à Sae-Jung pour ça.

« Mm. »

Il ferma le rapport en tentant de paraitre au fait de ce qu’il venait de lire. Cependant, Kim Yu-Rin l’étudiait d’un air quelque peu étrange. Elle soupira, se fichant un peu qu’on puisse l’entendre ou pas, et murmura d’une faible voix.

« …Tu ne l’as même pas lu correctement… »

« Eh ? Non, non, ce n’est pas vrai. Je l’ai lu bien comme il faut. »

Se sentant un peu coupable, Sae-Jin secoua rapidement ses mains devant lui pour réfuter ce dont il était accusé. Mais face à sa réaction, les yeux de Kim Yu-Rin s’emplirent d’encore plus de tristesse.

« …Kim Sae-Jin. »

« O… Oui ? »

Comme si elle avait quelque chose à dire, ses lèvres bougèrent. Mais les mots qu’elle désirait exprimer ne voulaient pas sortir de là. Elle prit un temps nécessaire pour tourner les choses dans sa tête jusqu’à ce que finalement elle ne décide que ça n’allait pas fonctionner de cette façon. Elle secoua la tête et tenta de s’exprimer d’une voix enjouée.

« J’aimerais te remercier pour les cadeaux que tu m’as faits ».

Ce qu’elle parvint finalement à dire ne correspondait pas du tout à ce qu’elle voulait dire.

Sae-Jin en fut perplexe pendant un instant, mais il fit ce qu’il fallait pour paraitre imperturbable et humain.

« Ah… Oui, il n’y a pas de quoi. »

« C’est… La poupée Athany que tu m’as donnée cette fois-là et les poupées actuelles sont différentes, n’est-ce pas ? »

« Eh ? Ah… Oui, c’est exact. Leurs effets sont différents, mais la poupée que je t’ai offerte est juste un aussi bon objet que les autres. »

« C’est ce que je me disais. À chaque fois que je vais me coucher, je la garde près de moi et j’ai toujours senti quelque chose de spécial à son propos. Comme tu l’as dit, ça apaise mon esprit, et… quelque part, c’est devenue une amie proche de qui je ne peux plus me passer. »

« Ahaha… Eh bien, ravi de l’entendre. »

Et ainsi, la conversation qui avait commencé sur un sujet privé balança lentement vers les affaires officielles. Néanmoins, leur discussion était régulièrement entrecoupée pour une raison inconnue, leur donnant un sentiment étrange et surnaturel.

Yu-Rin essayait volontairement de paraitre joyeuse, mais… Elle avait une personnalité plutôt timide. Le souvenir des dix appels manqués et des huit messages non-lus pesaient toujours sur son esprit comme une valise un peu trop pleine.

« … »

À la fin, leur conversation arriva à son terme et le silence s’abattit entre eux comme un brouillard infranchissable.

Comme il n’avait presque fait qu’écouter jusqu’à présent, Sae-Jin n’avais vraiment aucune idée de la façon de reprendre les devants dans un cas comme ça et commença à feuilleter à nouveau ce pauvre rapport.

[1 heure 30 minutes.]

Ce faisant, le message d’alerte lui indiquant le temps restant passa à travers sa conscience. Lorsqu’il regarda Yu-Rin, elle n’avait plus l’air d’avoir quoi que ce soit à raconter. Alors il lui demanda prudemment.

« Et si on terminait l’entrevue ? »

« …Uh ? Ah… »

Yu-Rin afficha une expression voilée de déception et son regard se perdit vers le sol. En réalité, tout ça n’avait commencé que dix minutes plus tôt. Si on prenait en considération ces autres Chevaliers qui pouvaient passer 20 à 30 minutes à parler, il y avait une sacrée différence.

« À la place, que dirais-tu de te laisser inviter à un autre diner ? Il y a toujours des choses dont j’aimerais m’entretenir avec toi. »

Sae-Jin lui montra un sourire charmant et tentait de faire disparaitre cette sombre tristesse qui avait envahi son visage.

« Eh ? Oh. Pourquoi pas, oui. Je suis libre samedi prochain, alors… »

« Alors c’est réglé. Le même restaurant que la dernière fois ? »

« …Oui. C’est très bien. »

« Parfait ! »

Sae-Jin tendit la main, et elle la serra en souriant de façon un peu confuse.

Mais à ce moment, elle se rappela qu’elle devait absolument le convaincre et ne pas laisser passer cette nouvelle opportunité, son expression se fit plus résolue alors qu’elle se mit à secouer la main avec fermeté.

 

*

 

Récemment, la vie de Kim Sae-Jin était devenue quelque peu compliquée. Pendant l’heure du déjeuner, il prenait forme humaine et passait par une tonne de boulot en retard. Et précisément quatre heure après ça, il quittait son bureau et se rendait dans la zone de chasse pour se concentrer sur sa croissance.

Et à chaque fois, une fois sur place, il se transformait en Orque – l’Orque démoniaque. Sur le bestiaire officiel, il était maintenant connu comme « L’Orque Jaguar recouvert d’écailles de pronium. »

Ce nom lui avait été attribué parce que les écailles de Léviathan ressemblaient désormais au métal bleu, le pronium.

En plus, les images et les histoires relatives à l’Orque avaient traversé les frontières et étaient maintenant propagées sur les sites internationaux, causant des remous aux quatre coins du globe. Grâce à ça, plusieurs équipes de journalistes internationales comme BBD et CNC avaient posé le pied en Corée. Ils cherchaient à filmer le seul et unique monstre ultra puissant qu’on ne pouvait trouver que là.

…Je devrais vraiment être très prudent en chassant, maintenant.

Sae-Jin soupira tout en parcourant l’application exclusive de l’Aube, ce qu’il pouvait faire après avoir emprunté l’ID de Yu Sae-Jung.

De là, il trouva que de nombreux Chevaliers de niveau moyen et moyen supérieur formaient des équipes pour chasser l’Orque démoniaque. Le Maitre de l’Ordre de l’Aube était vraiment emmerdé au possible et n’avait pas accepté que sa petite-fille fut hospitalisée et il avait placé une prime de près de 2 millions de dollars sur la tête du monstre. Comment ne pouvait-on pas participer à une telle chasse ?

« Fuheung. »

Et c’est pour cette raison que Kim Sae-Jin l’Orque pouvait seulement occuper sa grotte pour l’instant. Mais il ne perdait pas son temps pour autant. Il pratiquait les tatouages magiques.

Il était en train de tatouer son corps d’Orque tout entier.

Pas même une trace, hein ?

Kim Sae-Jin regardait son tatouage complet avec satisfaction.

Comme les Orques n’avaient pas vraiment de dextérité, le résultat final était plutôt brut mais la couleur était la même que celle de sa peau et il était compliqué de les repérer. En plus, une fois les écailles de Léviathan activées, elles couvraient son corps entier et ça n’avait plus aucune espèce d’importance.

[Suite à l’absorption d’une potion de résistance élémentaire de niveau moyen, un certain pourcentage des dégâts magiques de nature élémentaire seront annulés.]

[En fonction de la magie utilisée, l’hôte peut entièrement ignorer les dégâts de sorts jusqu’au rang D.]

La raison pour laquelle Sae-Jin était allé se tatouer ainsi était simple – il avait été correctement instruit par un certain Chevalier de niveau moyen possédant un Trait appelé Epéiste Magique. De cette rencontre, il avait appris que si le corps d’un Orque possédait une résistance physique exceptionnelle, il se trouvait vite dans une situation délicate face à des attaques magiques.

« Fuu. »

Même s’il était satisfait de son tatouage, il sentit soudain sa poitrine se resserrer et se surprit à soupirer lourdement.

Quand est-ce que je vais pouvoir évoluer en Grand Guerrier Orque ?

Aussitôt que son Orque Jaguar aurait évolué après avoir rempli une seule condition restante, la balance des puissances en lui devrait se stabiliser et l’apaiser quelque peu – mais il ne parvenait simplement pas à découvrir le moindre début d’indice concernant cette condition.

Bon, ce n’est pas en restant assis que ça va avancer.

Il devint aigre comme s’il venait de marcher sur une merde de chien, et à contrecœur, sortit de la caverne.

 

*

 

Tôt le matin suivant.

« Une interview ? »

- Ouais. Je viens d’avoir un appel du magazine Times, ils disent qu’ils veulent rencontrer les membres de notre Société. Je ne sais pas pourquoi j’ai été la première contactée, mais… T’en penses quoi, grand frère ?

Sae-Jin avait accepté de bon cœur l’appel matinal de Sae-Jung.

« Le magazine Times ?! Mais, mais, ce ne sont pas, genre, c’est un magazine super célèbre ? »

Même s’il avait été un orphelin miséreux, il avait tout de même quelques connaissances du monde, même si elles devaient se limiter à des noms et des réputations. Et l’un de ces noms était celui de ce magazine, Times.

- Ouaip, c’est eux, c’est bien eux. Ils sont surement ceux qui ont la meilleure réputation au monde ? Enfin, l’un des sujets qu’ils veulent couvrir cette semaine concerne les Sociétés émergeantes, et c’est pour ça qu’ils nous veulent, apparemment.

Elle n’essaya même pas de cacher sa joie et gloussa bruyamment.

- C’est vrai que ça serait bizarre – et marrant, si grand frère était choisi comme personnalité de l’année.

Elle avait même osé dire ça !

« …Ce que tu dis n’a aucun sens. Mais fais-le si tu veux. Je ne pense pas pouvoir. »

Sae-Jin était empli de regret en refusant. Même s’il voulait désespérément donner cette interview, il n’y avait juste pas assez d’heures dans une journée, et il ne savait pas combien de temps ça pourrait durer.

- Pardon ?! Mais pourquoi ? Tu es le président de la Société, comment pourrais-tu être absent ?! Huh ! Bon… Alors qu’en est-il de monsieur Gobelin, monsieur ORK ou mademoiselle Shenarine la Sorcière ?

« Uh… Hmm. Je ne pense pas qu’ils seront disponibles, eux non plus. »

- Ahhhhh-aht !!

Sae-Jin ricana légèrement face à ce cri désespéré à l’autre bout du fil. Il pensait vraiment qu’il allait bientôt devoir lui révéler l’identité du Gobelin et du Forgeron…

Je devrais juste le lui dire cash, un de ces jours…

Il se disait qu’il était vraiment proche de Yu Sae-Jung désormais. Depuis neuf mois déjà, ils se connaissaient, et elle qui était mineure à l’époque se tenait déjà à deux pas de l’âge adulte. Il s’était passé un tas de choses depuis. Il était apparu à la télé en sa compagnie, était allé chasser avec elle, et tout en cachant son identité, il avait même fini par la tabasser.

Et elle était devenue une personne en qui il pouvait avoir une confiance absolue.

- C’est… C’est… Je vais refuser. C’est… trop. »

« Uh ? Non, ne fais pas ça. C’est une bonne opportunité pour augmenter la visibilité de la Société, après tout. »

- …Eh ?

« Je sais que tu veux le faire. Alors pourquoi pas ? N’oublie juste pas de présenter les autres membres correctement, tant que tu y es. »

Elle était totalement perplexe, et ne sut quoi répondre.

« Oh, c’est vrai. Mis à part ça, pourrais-tu trouver les employés dont je t’ai parlé ? »

- Ouais… huh ? Oh, ça ? Ouais. Comme nous allons avoir des gens de l’Aube, tu n’as pas à t’inquiéter à propos de leurs compétences. Le seul problème, … nous avons trop de candidats… »

« Ah, ce n’est pas un problème. »

Dans l’histoire de l’humanité, déterminer le caractère d’une personne à travers son apparence seule était une tâche impossible. Il y avait une raison si tant d’idiomes comme Langue de miel, faux-cul ou beau parleur existaient.

Cependant, Sae-Jin possédait la capacité de voir à travers les apparences. Et c’était la compétence qui était maintenant de niveau B, les Yeux du Loup. Grâce à ça, il pouvait maintenant discerner le caractère des gens même sous forme humaine.

Et la méthode était plutôt simple. Après avoir maximisé la sensibilité de ses iris, il regardait alors les gens dans les yeux. Leur couleur changeait alors en fonction de leur nature profonde.

Les opposés polaires, bon et mauvais, étaient blanc et noir, tout simplement. Et en fonction de la tendance d’une personne à pencher d’un côté ou de l’autre, la nuance de gris pouvait les désigner comme étant réglos ou peu scrupuleux.

Les Yeux du Loup permettaient même de discerner, non seulement le vrai caractère d’une personne, mais également ses compétences utiles. Il avait juste à jeter un œil à l’aura se dégageant de leur corps. Quand la couleur était proche du doré, la personne était extraordinaire, et lorsqu’au contraire la teinte était faible et terne, l’individu était juste… juste un péon.

Bien entendu, la couleur de ses propres yeux devenait dorée quand il utilisait cette compétence, mais une paire de lentilles de couleur réglaient le problème.

« Je vais m’occuper de ça. Aligne-les simplement tous à un endroit et j’aurai besoin de cinq minutes pour faire le tri. Combien de candidatures ? »

- 270.

« Ouais, c’est b… Quoi ?! 270 ?! »

Là, c’était inattendu.

Pourquoi est-ce qu’il y avait autant de volontaires ? Sae-Jin ne pouvait pas comprendre pourquoi 270 personnes étaient disposées à abandonner leur statut dans l’une des plus prestigieuses entreprises du monde, tout ça pour une place au futur incertain dans une Société de rang C-…

« Putain, pourquoi il y a tellement de gens ?! »

- Les perspectives de notre Société sont excellentes. C’est un fait. Mais à part ça, c’est à cause de toi, grand frère, tu offres des conditions de rêve à tes employés, tu sais ? Je veux dire, qui promet un salaire de 5500 $ par mois, impôts déduits ?! Et sans compter les primes sur bénéfices… 

« Non, c’est, eh bien… Il ne faut pas être avare quand on investit dans une personne, tu sais. »

Il agissait ainsi à cause d’un sentiment toujours enraciné dans son cœur. Un être humain devait être traité comme un être humain. Il avait appris ça de la manière la plus dure à un très jeune âge alors qu’il devait faire face aux arnaques, à l’abus, au ridicule et à l’ignorance.

- Ok, alors… Le plan, c’est de les inviter dans le bâtiment de la Société vendredi, alors occupe-t’en s’il te plait.

« Bon. Alors tu te charges de l’interview. Et si c’est possible, dis des choses bien sur moi, ok ? »

- Heu-eummmm… Oui, on verra. Puisque notre grand président l’a décrété, alors je dois me soumettre totalement à sa demande. Après tout, c’est la condition pour rejoindre sa Société, non ?

Une réponse pareille, c’était plutôt imprévu. Une réponse emplie d’insinuations qui s’attaqua directement à son point faible.

« Hé, toi… Où est-ce que tu as entendu ça ? »

- Qu’est-ce que tu veux dire, où ? Tout le monde le sait. Les deux conditions pour rejoindre la Société sont – Soumission totale et Interdiction de rejoindre une autre Société. Non ?

« Keum. La première est incorrecte, mais on devrait vraiment appliquer la deuxième, ouais. J’ai horreur des tourne-casaques. »

Il avait dit ces mots pour faire fuir un mec, à ce moment-là… Mais maintenant, ces mêmes mots étaient devenus les critères officiels ? Soudain, il se rappela la trogne de Kim In-Soo. Est-ce que cet imbécile avait propagé la rumeur ?

- Mais j’ai entendu qu’il y a tout de même un paquet de gens qui souhaitent nous rejoindre. Ah, c’est vrai ! Est-ce que c’est vrai que le Chevalier de niveau moyen supérieur Joo Ji-Hyuk va nous rejoindre ? Tout le monde en parle, tu sais. C’est devenu un sujet bouillant même au sein de notre Ordre… Les autres Chevaliers sont fous de jalousie, répétant à qui veut bien l’entendre que Joo Ji-Hyuk va bientôt commencer une nouvelle vie, tout ça.

« Ah, monsieur Ji-Hyuk ? J’ai trouvé que c’était une personne au bon cœur et très attentionnée. »

Puisqu’il ne s’agissait plus d’une Société uniquement de nom, le nombre de membres ne pouvait pas rester à trois éternellement. C’est pour cette raison qu’il avait, pour commencer, mis le grappin sur Joo Ji-Hyuk depuis un moment déjà. Et quand Sae-Jin avait indirectement évoqué la possibilité avec l’homme en question, Joo Ji-Hyuk avait l’air d’être à deux doigts de mourir de bonheur.

« J’ai déjà reçu son formulaire d’enregistrement. Je vais l’accepter dès demain. »

- C’est parfait. C’est quelqu’un sur qui on peut compter, après tout. Hmm… Alors peut-être que je devrais déjeuner avec lui demain~ ?

Yu Sae-Jung semblait suggérer quelque chose alors que la fin de sa phrase était quelque peu effacée. Peut-être essayait-elle de faire naître la jalousie chez Kim Sae-Jin…

« Oh. C’est une bonne idée. Les membres de la Société devraient tous entretenir une relation cordiale les uns avec les autres, après tout. »

- …

Mais Kim Sae-Jin était le désintérêt personnifié – ce qui la fit soupirer profondément et longuement avant de raccrocher la première.

« …C’est quoi, son problème ? »

Comme l’appel avait soudain prit fin, il empocha l’appareil et étira ses jambes de tout leur long.

C’était le début du week-end. Pour lui, c’était le début du jour le plus rempli de la semaine.

En avant vers la zone de chasse…

 

*

 

Un Orque était actuellement face à un Ogre, en pleine compétition de force brute. Normalement, l’Ogre aurait dû écraser un Orque Jaguar en un truc tout plat au format A4 d’un seul coup de poing. Il s’agissait là de bon sens.

Mais la bataille n’était pas engagée de cette façon, et même plutôt dans l’autre sens.

La masse balancée à droite et à gauche par l’Orque ne s’arrêta pas après avoir détruit la massue en bois de l’Ogre, elle se permit également de déchirer une partie de son bras. C’était vraiment une démonstration de puissance terrifiante.

Après avoir perdu l’un de ses bras et son fidèle gourdin, l’Ogre semblait avoir perdu l’équilibre et tombait lentement.

En règle générale, dans ce genre de cas, il n’était pas naturel de faire quoi que ce soit pour urger la victoire. Mais les Orques étaient des créatures impatientes. La lumière se reflétant sur ses écailles bleues, l’Orque bondit et encastra sa masse dans la gueule de l’Ogre.

Kwaaaaaahang !!

L’impact créa une onde de choc qui se déversa au-delà des arbres ; et ce fut ainsi que cet Ogre en particulier quitta notre beau monde, sans tambour ni trompette.

Le combat terminé, l’Orque tourna la tête ainsi que son attention vers la galerie de spectateurs qui n’avaient rien à faire là pour commencer.

« Ouaouh. »

« Ohhhh. »

Clap, clap.

Des quatre personnes se tenant là, deux avaient l’air d’avoir perdu la raison tant ils applaudissaient à s’en faire rougir les mains. Kim Sae-Jin les fixa, son expression leur expliquant bien l’absurdité de la situation.

Et quelle situation ! 20 minutes plus tôt, alors qu’il errait aux alentours de la zone de niveau moyen inférieur, il avait rencontré un Ogre adulte, une créature qui n’aurait jamais dû se trouver là. Même s’il n’avait pas d’attributs caractéristiques comme des cornes ou une couleur spéciale, un Ogre adulte était tout de même un monstre de niveau moyen supérieur qui ne pouvait pas se trouver dans la zone de niveau moyen inférieur.

Et cet Ogre, qui avait l’air d’être arrivé de nulle part, était très occupé à chasser un groupe de gens. Kim Sae-Jin n’hésita pas à activer son Guerrier du Renversement pour affronter le monstre face à face.

« On ne devrait pas se barrer, maintenant ? »

« Non, ça va. Cet Orque ne tue pas les gens. »

« Non, non, ça, je sais. Mais même s’il ne nous tue pas, il peut toujours nous blesser assez sévèrement, tu sais ? »

« …Oh, j’avais oublié ce détail. »

Heureusement, un des membres du groupe, un Soo-In, les oreilles tremblant de peur, semblait avoir le bon était d’esprit.

« Ok, attends une seconde. Laisse-moi prendre un selfie, et… »

Cependant, au lieu de réaliser qu’elle agissait n’importe comment, une femme – sûrement un Chevalier – décida de faire quelque chose d’encore plus stupide. Trouvant ça complètement ridicule, Sae-Jin commença à s’approcher lentement d’elle.

« …J’ai compris !! Courons !! »

Elle avait quand même attendu que l’Orque fut bien visible dans son objectif avant de prendre une photo rapide et de se décider à lever le camp, aussi vite que si elle avait le feu au cul.

…Sérieux, le monde est vaste et il y a vraiment tous les types d’idiots…

En se rappelant une citation célèbre, Sae-Jin approcha le cadavre de l’Ogre et en retira la pierre de mana.

La pierre de mana d’un Ogre adulte. S’il utilisait ça comme ingrédient de base pour un tatouage, alors sans nul doute, il recevrait une énorme amélioration de sa puissance générale.

Le simple fait de penser qu’il pouvait recevoir la puissance d’un Ogre… fit ricaner l’Orque démoniaque.

« Khrrng ? »

Cependant, Sae-Jin découvrit une chose attachée à la cuisse de l’Ogre mort.

Il y jeta un œil, et vit qu’il s’agissait d’un œuf.

C’était un œuf, avec une surface collante qui lui permettait de coller à n’importe quoi. Et aussi loin que Sae-Jin pouvait s’en rappeler, il ne connaissait qu’un seul œuf de monstre comme celui-là.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 54
MWLU : Chapitre 56 Bonus

14 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre!!!!!

    Répondre
  3. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  4. newkan

    merci pour le chap et bienvenue au tamagotchi de sa societe

    Répondre
  5. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Gunts92Gunts92

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. pierrick clementia

    Merci pour le chapitre ! Quelqu’un a une idée de ce qu’il ya dans cet œuf???

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Certains l’ont déjà lu en anglais donc oui, « sans doute ».

      Cela dit, ne pas se spoil trop vite est une bonne idée aussi.

      Répondre
  9. Soumsoum

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  13. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com