MWLU : Chapitre 58 Bonus

MWLU : Chapitre 57
MWLU : Chapitre 59 Bonus

Et on prend les mêmes et on recommence !
Un grand merci à Gael et à Pierre qui vous offrent un chapitre tonitruant !

Une deuxième chapitre bonus arrivera ce soir ou demain matin !

 


 

〈 58. Le présage (2) 〉

 

Il n’eut même pas le temps de tester sa nouvelle compétence.

À peine avait-il évolué en Grand Guerrier Orque, le Guerrier du Renversement s’activa une fois de plus. Directement, son endurance précédemment au ras des pâquerettes remonta aussi rapidement qu’un uppercut et une force insupportable se répandit à travers son corps.

« — !! »

L’Orque laisse échapper un hurlement capable de déchirer l’espace autour de lui ; et il frappa de sa masse, directement dans le vide.

Kwaaaaang !!

Le choc qui suivit fut cacophonique. L’impact de la masse sur l’air créa une pression en forme de croissant de lune et réduisit l’intégralité des monstres cherchant à entrer dans la banque en miettes. Comme il s’y attendait, la puissance qu’il produisait était d’un tout autre niveau que celle de l’Orque Jaguar.

Et avec cette seule attaque, les monstres qui inondaient son champ de vision disparurent comme par magie. Une disparition magique version Orque, bien sûr, à coup de masse.

Evidemment, une créature n’était pas encore morte. Elle était toujours là, derrière lui. Sae-Jin laissa échapper quelques lourdes expirations en se retournant.

La Manticore avait reculé pour analyser la situation après que l’Orque fut pris d’une revigoration soudaine – comme si elle étudiait la scène, sa tentaqueue se balançant de gauche à droite comme la queue d’un chat un peu trop joueur.

Malheureusement pour le pauvre monstre, les instincts de l’Orque ne lui permettaient pas de se laisser aller à un comportement aussi nonchalant. Il se rua sur la Manticore en explosant les carreaux de carrelage du sol de la banque à chaque pas. L’explosion de vitesse et d’agilité de l’Orque était bien supérieur à tout ce qu’on pouvait attendre de son corps lourd et musculeux.

La Manticore n’eut tout simplement pas le temps de tenter d’esquiver ; elle ne put que le regarder lui envoyer sauvagement sa masse à la gueule, une fois de plus, impuissante.

SLAM !!!

Ce fut le dernier coup, le coup de grâce. Une attaque dans laquelle était imprégnée jusqu’à la dernière once de puissance du Grand Guerrier Orque sépara la tête de la Manticore de son corps dans un bruit dégueulasse et fatal.

Splash…

Et une fois la tête retombée un peu plus loin, le sang épais et gluant gicla alors que le reste du corps retombait lourdement au sol.

« … »

Tout ce qui resta après coup fut à nouveau un silence de mort.

L’aura meurtrière et dangereuse émanant de l’Orque tenait les monstres à distance et grâce à ça, la banque put en quelque sorte profiter d’un calme qui permit à la tension de retomber un peu. L’ambiance dans ce bâtiment commençait à être en opposition totale avec ce qui se déroulait à l’extérieur.

Mais la situation de Sae-Jin n’était pas si reluisante, pour son grand malheur.

…Putain, ça ne va pas s’arrêter de saigner.

Respirant avec difficulté, Sae-Jin tituba quelques instants en supportant les retours de flammes de son combat avant de bouger. Devant les yeux médusés des clients de la banque, il sortit en balançant son corps de droite à gauche sans leur jeter le moindre regard.

Etait-ce parce qu’il avait utilisé le Guerrier du Renversement deux fois de suite, et abusé du Coup Féroce ? Sa conscience s’éteignait à nouveau peu à peu et sa vision se troublait rapidement. Quand bien même, il chercha un lieu désert. S’il devait tomber là où il se trouvait, alors tout ce qu’il avait fait jusqu’à présent disparaitrait. Il ne pouvait absolument pas le permettre…

Il marcha désespérément jusqu’à trouver un immeuble à moitié en ruines et s’y cacha sans demander son reste avant de vérifier une fois de plus qu’aucun œil indiscret ne se trouvait aux alentours. Il n’y avait personne, heureusement, et même s’il y avait eu quelqu’un, il arrivait à bout de toute façon.

Il se changea alors en Loup pour la première fois depuis bien longtemps et activa la Ruée Tempétueuse. Comme un éclair sombre, le Loup accéléra en direction de la sécurité de sa maison.

 

***

 

La façon dont les évènements se déroulèrent était similaire à celle qui avait pris place à Seoul plus de six mois auparavant. Mais il y avait une différence cruciale. La conclusion de l’enquête sur la cause de cette perturbation montra qu’il n’y avait pas la moindre trace de Fissure aux alentours.

Il existait deux possibilités qui menaient à l’attaque d’une ville par des monstres.

L’une d’entre elles était l’ouverture d’une Fissure permettant aux monstres à l’intérieur d’en sortir comme un ouragan. L’autre possibilité résidait dans les cas rares où les monstres sortaient de leur zone en échappant aux patrouilles de surveillance et s’approchaient des villes.

Comme il n’y avait pas de Fissure cette fois-là, il n’y avait pas trente-six possibilités. Mais il y avait beaucoup trop de monstres pour accepter la seule possibilité restante comme une cause réelle. Du coup, le gouvernement ainsi que les enquêteurs des Nations Unies ne purent pas relier les points dans leur tête, et le mystère resta entier.

En plus de ça, une autre chose malheureuse arriva. Une nouvelle au pouvoir réellement destructeur fut la cause de la consternation d’un nombre important de soi-disant experts, tout en créant un sentiment d’adoration au sein du public.

– Voici l’enregistrement des caméras de sécurité concernant l’Orque démoniaque. Il balance sa masse et tue une quantité phénoménale de monstres, comme s’il essayait à tout prix de protéger les gens à l’intérieur de la banque. Et voici un enregistrement réalisé par un étudiant qui se trouvait à l’intérieur du bâtiment, grâce à son téléphone portable. Il montre le déroulement des évènements sous un autre angle.

L’Orque démoniaque, qui avait enseigné le goût de la défaite à tant de Chevaliers, était maintenant devenu le héros qui protégeait les civils des autres monstres. Quelques personnes plaisantaient même en déclarant qu’il devrait recevoir une médaille pour son comportement.

– Hahaha. Nous n’arrêtons pas de recevoir des demandes en direct nous poussant à changer la façon dont nous appelons l’Orque démoniaque. Nous vous présentons toutes nos excuses, et allons changer son nom en Héros Orque à partir de maintenant. D’ailleurs, en l’appelant ainsi, est-ce que ça n’éveille pas un jeu vidéo ou une légende d’un ancien passé ?

– En effet, hahaha. On dirait qu’on parle de ce genre de choses. Mais ce qui est réellement intéressant, c’est qu’avec l’arrivée de ce Héros Orque, même la façon dont les gens parlent du Forgeron Orque change. Par exemple, ils disent que les Deux Orques ont changé le monde, ce genre de chose.

Presque toutes les chaînes de télé parlaient de choses et d’autres concernant l’Orque. Et pas seulement à la télé, même internet, les réseaux sociaux, le monde entier semblait dominé par une passion nouvelle pour ce nouveau héros.

« C’est tellement mystérieux. À en croire l’enregistrement, la barde ce cet Orque, et ses longs cheveux, on dirait qu’il a dépassé le stade du Jaguar. Il doit y avoir quelque chose de vraiment spécial à propos de cet individu… Merde, j’ai envie de le rencontrer au moins une fois. »

Même Hazeline était comme ça, assise paresseusement à côté de Sae-Jin, savourant une mandarine.

« Cet Orc… KKheung… Tu différencie les Orques par leurs coiffures ? Je pensais que c’était valable uniquement pour les Liches. »

Sae-Jin fronça les sourcils sous l’effet de la douleur qu’il ressentait dans les côtes à chaque fois qu’il parlait. Cependant, Hazeline ne lui accorda pas le moindre regard, pauvre Sae-Jin qui agonisait ; elle lui répondit en ne prêtant attention qu’à la télévision.

« Bien sûr. Tu n’as jamais vu un Grand Guerrier Orque avant, hein ? Tu n’as pas idée, ils sont vraiment super cool en réalité. De longues barbes, de longs cheveux attachés dans le dos ; tout ça symbolise l’expérience et la puissance pour un Orque.

« Je ne savais pas. Au fait… Tu es sûre que tu as utilisé une potion de ma confection ? Cette… La douleur n’a pas l’air de diminuer le moins du monde. »

Sae-Jin grogna de douleur en touchant ses côtes. En réalité, les blessures qu’il avait subies s’étaient répercutées sur sa forme humaine, même si elles avaient été allégées par son évolution.

Il ne pouvait pas bouger à loisir à cause de la sévérité des blessures, le rendant incapable de concocter une potion par lui-même, et il dut inventer une excuse bidon pour demander à Hazeline de lui en envoyer une.

Cependant, il ne s’attendait vraiment pas à voir Hazeline arriver personnellement à la place d’un quelconque livreur.

« Ben, évidemment. Tu as dit que tu as été touché par un Spartoi ? Une blessure infligée par l’épée d’os de ce monstre est difficile à soigner, alors on ne peut rien y fare, tu sais. Supporte un peu. Nyam. »

Hazeline continuait à manger sa mandarine, morceau par morceau, délicatement et adorablement. Ces petits munch~munch qu’elle faisait en mâchant, et ces mignonnes petites lèvres qui gobaient les morceaux un après l’autre…

« …Je pense que tu peux y aller si tu veux, maintenant. Non ? »

Sae-Jin marmonna, incapable d’accepter qu’elle pouvait agir aussi adorablement. Elle s’était montré plus de 30 minutes auparavant, et elle avait déjà avalé plus de 20 mandarines sans s’arrêter. Il était vraiment reconnaissant pour la potion, mais… il n’avait pas un temps infini.

…Et son stock de mandarines diminuait rapidement, aussi.

« Mm ? Non, pas de problème. Je ne sais pas pourquoi, mais être là apaise mon esprit… Je me sens bien… Nyam. »

« … »

« Nyam. NyamNyam. »

Il était sur le point de dire quelque chose, mais s’arrêta quelques secondes. Peut-être parce qu’elle était une Elfe, même si elle ne faisait que manger des mandarines, la scène avait l’air de sortir directement d’un tableau célèbre.

« NyamNam. »

Outre le son bizarre qui sortait de sa bouche à chaque fois qu’elle mâchait, bien entendu.

« …S’il te plait, rentre maintenant, tu veux ? Il se fait tard, tu sais ? »

Cinq minutes de plus s’écoulèrent durant lesquelles il continuait à l’observer, elle et son obsession pour les mandarines. Puis, il tenta à nouveau.

« Non, c’est bon. Je n’ai pas grand-chose à faire aujourd’hui, en plus. À cause de tout ce chaos, on dirait que la Maison Yoseon va prendre quelques vacances aussi… Et tant que je suis là, je me sens tellement bien… »

Face à sa réponse détendue, Sae-Jin fronça les sourcils de manière automatique. Comment pouvait-elle se permettre d’agir de façon tellement… tellement… comme ça ?

« Si ça te met vraiment mal à l’aise, je partirai d’ici 30 minutes. »

Sae-Jin confirma rapidement le temps qu’il lui restait. Il avait encore 2 heures et 23 minutes. Comme il y avait de la marge, il se permit de se relaxer un peu et s’étendit sur son lit.

Et exactement 30 minutes plus tard, Hazeline quitta les lieux tout simplement en lui lançant un « Repose-toi bien, hein ? »

 

*

 

Comme les experts le craignaient, l’incident n’était pas isolé. Des quatre coins du pays, des attaques de petite et de moyenne envergure impliquant des monstres avaient eu lieu. Au bout du compte, le gouvernement Coréen avait déclaré un état d’urgence temporaire à travers le pays et en même temps ordonné à tous les Chevaliers et les Ordres de rester à l’écoute de ce qu’il se passait.

Cependant, l’attention du public était à un tout autre endroit – peu importait aux civils l’état d’urgence déclaré ou pas. Ils étaient tous braqués sur le soi-disant Gentil monstre.

Le public devenait fou d’excitation face à l’Orque démoniaque qui était apparu au milieu du chaos, qui avait sauvé des gens et qui avait disparu d’un seul coup sans crier gare et sans attendre de remerciements. La même histoire se racontait partout dans le monde.

Les réseaux sociaux et les salles de discussion étaient concentrées sur ces histoires du Héros Orque. Et des discussions sérieuses à propos des sujets « Si les monstres pouvaient être apprivoisés » ou des « Monstres qui peuvent potentiellement communiquer avec les gens » et ce genre d’histoires et de suppositions prenaient place un peu partout.

Putain, mais c’est quoi, tout ça…

Mais malgré les réactions embrasées, le seul et unique mec responsable de tout ça était complètement dépassé à ce moment même. Il gloussa amèrement en lisant tous les articles le concernant, et oh putain, le nombre de commentaires de gens fans de l’Orque.

Toc Toc

Quelqu’un frappa à la porte. Sae-Jin posa son téléphone et dit simplement « Entrez. »

Jo Hahn-Sung entra dans le bureau, une pile de documents dans les bras.

« C’est quoi ? »

« Les demandes pour des poupées Athany version 2.0. Après que nous ayons étendu notre réseau d’opération à l’international suite à vos ordres, nous avons reçu des centaines de demandes de la part d’Ordres tout autour du globe. Même si nous programmons les rendez-vous immédiatement, au moins un mois sera néc… »

« Ah, ça. Veuillez vous occuper de ça, monsieur Hahn-Sung. Vous êtes le chef du département marketing, après tout. »

« …Huh . ! »

Jo Hahn-Sung secoua la tête, pensant avoir mal entendu.

Une simple marchandise, une seule poupée Athany pouvait partir pour plusieurs dizaines de millions de dollars. Mais en prenant en considération le fait que posséder une telle poupée ou non affectait le prestige d’un Ordre à un niveau incroyable, sa valeur réelle était astronomique.

Sérieusement, même le bureau des Affaires étrangères du gouvernement avait envoyé une demi-demande, demi-menace, désirant obtenir un exemplaire de ladite poupée, afin de pouvoir l’utiliser comme outil diplomatique lors des rencontres internationales. La diplomatie Athany, comme ils l’appelaient.

Alors pourquoi est-ce que le président donnerait une responsabilité aussi importante à un simple ancien assistant en marketing comme lui ?

« Oh, d’ailleurs, monsieur Hahn-Sung. Veuillez vous asseoir par ici. »

« Pardon ? »

« Vite. »

« Oh, oui. Oui, bien sûr. »

Il était toujours dans un état quelque peu confus par la précédente demande du président, et il se rendit sur le siège en face du bureau de ce dernier. L’odeur naturelle émanant de son président l’aida quelque peu à se calmer, cela dit.

« Corrigez-moi si je me trompe, mais le plus haut diplôme que vous avez obtenu est un doctorat en Anthropologie de monstres, c’est ça ? »

« Oui. J’ai également un Bachelor en économie. »

« Mm. C’est bien. Et c’est pourquoi… »

Sae-in se gratta l’arrière de la tête et hésita quelque peu. Son expression montrait qu’il ne savait pas s’il devait parler de ce qu’il avait en tête ou pas.

« …Ben, voilà le truc. À votre avis, comment est-ce que le public, les médias et le gouvernement réagiraient si, en tout état hypothétique, il était annoncé qu’un monstre a été apprivoisé ? »

Jo Hahn-Sung secoua la tête, perdu. Il venait d’entendre une chose si débile, il pensait que c’était une blague. Il était sur le point de rire quand il vit le sérieux dans les yeux de son président.

 

*

 

« A… Alors vous dites que vous pouvez communiquer avec les monstres, c’est ce que vous dites ?! »

« …Ouais, c’est un peu ça. Vous pouvez considérer ça comme l’une de mes compétences. »

Sae-Jin avait discuté jusqu’à l’ascenseur en demandant à son chef du marketing de le suivre, lui qui était de plus en plus perplexe.

« Mais comment, comment avez-vous pu apprivoiser un Griffon ? C’est une créature sans foi ni loi, et tellement vicieuse, après tout… »

« J’ai trouvé un œuf par hasard, et j’ai entrepris de laver le cerveau de la bête jusqu’à sa naissance. Grâce à ma compétence, je peux dominer les formes de vie, dans une certaine mesure. »

Tting –

Ils arrivèrent au dernier étage.

La structure de cet étage était particulière. Il n’y avait pas de plafond et le ciel était visible, mais tous les côtés étaient bloqués par des vitres opaques qui rendait l’observation depuis l’extérieur impossible.

C’était ce qu’avaient donnés les travaux qui avaient démarrés une semaine plus tôt, mais imaginer que c’était pour héberger un Griffon…

Jo Hahn-Sung finit par déglutir, ne sachant que dire.

« C’est là. Il vit dans une structure qui ressemble à une grotte.

Sae-Jin montrait du doigt une partie du toit sculptée sous la forme d’une sombre et profonde caverne artificielle. En voyant ça, une exclamation involontaire s’échappa de ses lèvres, alors qu’il se rappelait à quel point il avait été problématique de déplacer la créature jusque-là.

« En toute honnêteté, j’avais prévu de garder le secret pour un peu plus longtemps. Mais par pure coïncidence, le sujet concernant l’apprivoisement des monstres est arrivé sur internet suite à l’incident avec cet Orque. Et comme le timing semblait parfait, je me suis dit, si je ne saisis pas cette chance, j’ai l’impression que je n’en aurai pas d’autre à l’avenir. »

Sae-Jin s’arrêta de parler et siffla. Une étrange vibration émana de la grotte.

« Euhurk ?! »

Jo Hahn-Sung recula rapidement d’un pas.

Mais les vibrations continuèrent à gagner en intensité – jusqu’à ce que finalement…

« Kiieck- !! »

Un Griffon révéla sa stature majestueuse.

La magnifique fourrure blanche de sa tête renvoyait cette sensation de noblesse et le corps massif et puissant du lion – sans aucun doute, c’était bien un Griffon, une créature déjà tellement rare dans la nature…

« … »

Jo Hahn-Sung sentit son cerveau déconnecter.

« Il est plutôt docile, en fait. Il s’appelle Muffin. J’ai pris les deux denières syllabes du Griffon, j’ai joué un peu avec et… Oh, bref. »

Kim Sae-Jin laissa derrière lui son employé médusé dont le système de pensée tout entier avait été réduit en morceaux, et approcha son Griffon.

Les humains sont tes amis. Jo Hahn-Sung est un humain. Donc Jo Hahn-Sung est ton ami.

« Vous voulez le toucher ? »

Sae-Jin s’assura des mesures de sécurité juste au cas où, et appela son chef du marketing.

À cet instant, Hahn-Sung sentit de l’urticaire lui pousser un peu partout, uniquement sous l’effet du choc. Mais il se reprit malgré lui, quelque chose en son cœur faisant surface et réagissant. L’instinct qu’il avait dû abandonner afin de trouver un emploi et de survivre dans ce monde, cet instinct prit le contrôle de ses jambes, et les fit avancer.

Gulp.

Avant de le réaliser, il s’était approché jusque devant le Griffon et tendait la main prudemment.

La bête ne montra pas le moindre signe d’hostilité à son égard. Les yeux fermés, elle acceptait tranquillement l’arrivée d’une nouvelle personne.

Pat, Pat.

Et c’est ainsi qu’il caressa la tête d’un Griffon. C’était incroyablement doux.

« …Alors, c’est comment ? C’est incroyable, hein ? »

« Oui. Oui, vraiment. »

Kim Sae-Jin sourit d’un air satisfait. Il cherchait justement quelqu’un pour partager les responsabilités attenantes à son Griffon. Et il avait la personne parfaite devant lui.

« C… C’est tout. Facile, cool. »

Dans les yeux de Jo Hahn-Sung occupé à gratouiller la tête du Griffon, les flammes du désir s’embrasèrent.

« Monsieur Jo Hahn-Sung. Puisqu’on en est là, que diriez-vous de prendre la place de chef du département de Recherche en Monstrologie également ? Je doublerai votre salaire mensuel. Si vous le voulez, je vous offrirai encore plus. »

Le sourire de Sae-Jin ressemblait à celui d’un démon. Mais pour Jo Hahn-Sung, ce sourire était celui d’un ange.

 

*

 

Après le départ de Sae-Jin, Jo Hahn-Sung, tout empli de détermination, était prêt à prendre soin du Griffon.

Huh ? Où est-ce qu’il est allé ?

« Mm ? Qu’est-ce qu’il y a, Muffin ? »

Au moment où il l’appela, le Griffon apparut à nouveau. Cette fois, par contre, il y avait une balle dans son bec.

« Tu veux jouer ? »

Hahn-Sung se mit à sourire et voulut attraper la balle. Cependant, Muffin la balança dans un coin.

KIEEEEEEEEECKK !!!

« Euaaaark ?! »

Muffin entendit ses ailes et prit une posture menaçante. Son apparence était à l’exacte opposée de celle qu’il avait lorsque Sae-Jin était là.

« …Mais… Mais pourquoi ? »

Muffin continua à désigner la balle de l’une de ses pattes avant en le menaçant. Comprenant ce que la bête attendait de lui, il courut jusqu’à la balle et la ramassa pour la lui ramener.

« Là. »

Khrrng.

Satisfait par ce qu’il venait de voir, Muffin lui accorda le privilège de lui gratter la tête une fois de plus, affichant avec son bec ce qui ne pouvait être qu’un sourire diabolique.

« O… Ok… Là, là. »

Malheureusement pour lui, ce n’était pas fini… La bête ramassa la balle à nouveau, et cette fois, la lança un peu plus loin – par-dessus les murs.

« … »

La balle dessina un arc de cercle en volant à l’extérieur du bâtiment, et atterrit quelque part dans les hautes herbes près du bâtiment. Et alors que Jo Hahn-Sung se tenait là, perplexe et la mâchoire pendante face à cet acte cruel, Muffin s’approcha doucement et…

Kkiiieeeeeck !!

La créature étendit ses ailes à nouveau tout en émettant un cri strident signifiant… PLUS VITE QUE CA !!

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 57
MWLU : Chapitre 59 Bonus

23 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. LauvelLauvel

    Merci pour les chapitres.

    Sae-jin dresse muffin et muffin dresse Hahn-Sung. XD

    Répondre
  3. emile

    eh bien ce griffon va être un problème je pense XD. Perso ça me rassure j’était persuadé que le muffin (j’adore ce nom) allait manger l’employé dès le départ de notre héros.
    merci pour tout ces chapitres ils sont tous géniaux

    Répondre
  4. Mazz

    Merci pour ce chapitre et juste une question : Hazeline, elle sait “juste” qu’il est l’alchimiste et le forgeron on est d’accord ?

    Répondre
    1. Danicool

      oui elle est juste au courant de ça 🙂

      Répondre
      1. Mazz

        Ok merci ^^

        Répondre
      2. emile

        merci je me posait aussi la question

        Répondre
        1. Gunts92Gunts92

          Ça a pourtant été clairement expliquer les gars…

          Répondre
  5. Danicool

    merci pour le chapitre 🙂

    j’ai moi aussi eu peur qu’il le mange direct

    Répondre
  6. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. leprophetej

    merci

    Répondre
  8. Newkan

    Sérieusement muffin t abusé X) merci pour le chapitre et pauvre hahn sung

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. Hinomura kid

    Merci pour ses magnifique chapitre

    Répondre
  11. Cèlen

    merci pour le chapitre !! J’ai aussi cru que l’employé aller direct servir de diner!! Ouf il sert seulement d’animal de compagnie ! XD

    Répondre
  12. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Storm

    Hey est ce que je peux dormir ou un chap est prévu ce soir ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Je viens d’en publier un.

      Répondre
  14. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Muffin va pas faire long feu si ça continue XD

    Répondre
  15. Gunts92Gunts92

    C clair que muffin (sans deconner quel nom pourri) allait devenir une vrai menace, mais c’est juste un salle gosse

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  17. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Mon dieux, quel fou rire je me suis tapé.

    Répondre
  18. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com