MWLU : Chapitre 73

MWLU : Chapitre 72
MWLU : Chapitre 74 Bonus
〈 72. Préparation (2) 〉

 

Il n’y avait qu’une seule suite au dernier étage – le soixantième – de l’hôtel le plus luxurieux de la Province de Gangwon, « Romance de l’Aube ». Et pour y résider ne serait‐ce qu’une seule nuit, une somme énorme était requise, ce qui voulait dire que cet endroit restait largement hors de portée des clients normaux.

Mais actuellement, cet étage avait été transformé en un camp de base destiné à une seule et unique personne. Pas seulement le soixantième, d’ailleurs, mais les cinq d’en-dessous également. Des centaines de pièges magiques, de sorts de détection ainsi que de nombreux morts‐vivants cachés dans les ombres attendaient tranquillement la visite potentielle d’intrus indésirables.

Bien que tout avait l’air d’être une manœuvre commerciale ou industrielle de l’extérieur, c’était en réalité une forteresse parfaitement bâtie pour tuer tous ceux qui daigneraient s’y introduire sans y être invités.

« Toutes les préparations sont terminées ? »

Et la maîtresse de cette forteresse était la détentrice de la plus noble lignée, Prillrani von Bathory.

La dernière descendante de la maison Bathory, réputée pour être à l’origine de la race des Vampires, était également la candidate la plus en vue pour en devenir la prochaine Impératrice. Sur les salles de discussion en ligne hyper protégées des Vampires, nombre d’entre eux se lamentaient, si cette Bathory était maligne, non, si elle avait une once de désir d’apprendre quelque chose de nouveau, alors ils seraient déjà rentrés chez eux depuis longtemps.

« Oui, madame. Les préparations sont presque complètes. Bien que quelques races inférieures aient tenté de nous retarder, à partir de la semaine prochaine, nous allons commencer l’opération d’expulsion. »

L’expulsion était le terme employé pour désigner l’extraction des monstres cachés dans le portail.

« Très bien. »

Bathory sourit malicieusement.

« Ah. Mais que fait el Las ? Ils devraient déjà avoir donné signe de vie. »

Dans un passé pas si lointain, pendant la période de l’extermination de la race, les maisons nobles avaient été ciblées tout particulièrement ; seules deux d’entre elles avaient réussi à préserver leur lignée dans ce chaos – Bathory et el Las.

Bien sûr, le pouvoir de la maison el Las était bien plus faible que celui des Bathory, et il n’était pas besoin de préciser que leur dirigeant actuel était un jeune garçon, mais quand même, cette famille n’était pas à prendre à la légère, on ne pouvait pas simplement choisir de les ignorer.

Tout d’abord, même si l’Empereur Vampire était une existence suprême qui régnait sur l’intégralité des Vampires, le truc, c’était que pour en devenir un, la personne concernée devait être en possession soit de la puissance absolue, soit d’un cerveau bien rempli.

« Ces idiots ont essayé d’ouvrir un portail par le passé, mais après que leurs efforts ne fussent réduits à néant, on dirait qu’ils nous observent particulièrement, nous qui avons réussi là où ils ont échoué. Et si ce n’est pas pour ça, alors peut‐être qu’ils ont simplement peur de se faire absorber par notre influence et notre pouvoir. »

« Heu‐Mm. Vraiment ? Mais ils sont devenus lâches, alors ? Comme c’est dommage. Pourquoi continuer à vivre si c’est pour vivre comme ça ? »

La question froide de Bathory devint une mystérieuse aura glacée qui embrassa le Vampire d’une sensation étrange.

« Vous… Vous avez absolument raison, madame… »

« Oh, c’est vrai. Qu’en est‐il de… ces déchets ? »

À chaque fois qu’elle repensait à ces êtres inférieurs qu’elle considérait comme de la merde, la colère réprimée au fond d’elle essayait de refaire surface. Les abominables cadavres plus proches de monstres que de Vampires – ces choses qu’elle aurait aimé exterminer même avant les humains, si possible.

« Ahh… Ces pourritures n’ont pas montré de signe d’activité après s’être cloîtrés dans le ‘Sanctuaire’, mais ça ne nous rend que plus vigilants, madame. »

Ces déchets, aussi connus sous le nom de ‘Nosferatu’.

Leur lignée démontrait une excellente capacité, mais ils étaient tout de même catégorisés comme des monstres. Et avec leur passif traître envers leur propre espèce, les Nosferatus ne furent jamais considérés comme des Vampires partageant les mêmes ancêtres.

Connus pour être les plus tordus parmi toutes les espèces de Vampires, ils souffraient d’un complexe d’infériorité – ou de victimisation mentale – et menaient à bien des intrigues insidieuses quels que furent leurs cibles.

C’est pourquoi la majorité des Vampires éraient certains que la précédente manœuvre de nettoyage racial était due au fait que les Nosferatus avaient poussé les humains à agir.

Cette idée était de plus appuyée par le fait que les Nosferatus n’avaient subi aucun désagrément de ce nettoyage ethnique pendant que dans le même temps, de nombreux Vampires de nobles lignées furent exterminés. Et maintenant, ils avaient gagé en pouvoir à un point tel qu’ils pouvaient quasiment défier légitimement l’Empereur Vampire.

« Haa… Qu’est-ce que ces putains d’enfoirés sont en train de comploter en ce moment, je me demande… »

Une de ces merdes comme Empereur ? Quel absurdité… Bathory grinça des dents sous le coup de la colère.

« Le chef Suterte semble être en train de manigancer une espèce de plan bizarre, madame, mais… Nos espions ne sont pas capables de vaincre ces déchets. Tous ce que nos soldats ont pu découvrir, c’est la localisation de leur Sanctuaire et la façon dont ils y vivent. »

« Heu‐Mm. D’ailleurs, tu as déjà pensé à un autre plan, mis à part frapper à la grande porte pour les attaquer ? »

« …E… Excusez‐moi ? »

« Tu n’y as pas réfléchi, hein ? »

Bathory fixa le type en face d’elle comme s’il était le dernier des imbéciles.

« Hé, toi. Tu as déjà entendu parler d’une tactique qui ne te force pas à utiliser ta propre force mais plutôt une troisième armée, afin de détruire tes ennemis ? »

Lorsqu’elle amena soudainement le sujet en le regardant comme un imbécile, il resta perplexe pendant un moment. Il réfléchissait, quand exactement est‐ce que cette fille à la tête creuse qui n’avait jamais touché de livre dans sa vie avait pu en arriver à une telle idée ?!

« Qu’est-ce que tu insinues en me regardant avec une telle expression ?! Tu cherches à mourir, à tout hasard ? »

« Non, non, ce n’est pas ça, madame ! Ce serviteur ne connait pas la signification de ces mots, alors je pensais profondément à ce que ça pouvait vouloir dire, je le jure ! »

La tête de Bathory était peut‐être vide, mais elle était surnaturellement rapide quand il s’agissait de réagir à son environnement, et le type se dépêcha de planter sa tête au sol pour implorer son pardon.

« …Vraiment ? Dans ce cas, c’est parfait. Je te pardonne cette fois, puisque tu ne savais pas. »

Elle commença alors à lui expliquer ce que ces mots signifiaient, ainsi que leur origine historique. Bien entendu, elle avait tort sur la moitié de la ligne, mais le mec en face d’elle n’avait pas assez de cojones pour lui en faire la remarque.

« Alors, le truc, j’en ai parlé parce que… J’ai appris ça après avoir regardé la télé assez souvent récemment. »

Une Bathory devant la télé ? Son interlocuteur leva les yeux vers elle d’une expression plutôt touchée.

« Tu connais le Lycan, n’est-ce pas ? Cet enfoiré qui court librement en nous titillant du bout de son bâton. J’ai entendu qu’il avait monté sa propre compagnie de Mercenaires. En plus de ça, il y a un Tigre Blanc appelé Yu Baek‐Song qui a également entrepris de se promener dans le pays. »

« …Ahhh. »

Il comprit immédiatement. Evidemment, il pouvait voir un tas de défauts dans ce plan, mais quand même, il parvint à sortir une expression de surprise face à la grandeur de cette idée.

« Au lieu de continuer à nous faire du mal, est‐ce que le faire tuer ces enfoirés ne nous aiderait pas ? »

Un sourire sadique mais pur se dessina sur le visage de Bathory.

« Je comprends. J’utiliserai un pion pour envoyer une requête au Lycan. »

« Très bien. Tu es peut‐être stupide, mais c’est bien, ta tête fonctionne assez vite. »

Bathory sourit de satisfaction et secoua la main ; puis, le type se retira rapidement et disparut de sa vue.

 

*

 

Le 29 décembre, trois jours avant la fin de l’année, Kim Sae‐Jin était venu pour discuter avec Hazeline.

« …Une potion magique pour supprimer le désir… ? »

C’était la plus grande nécessité de Sae‐Jin actuellement. Ce putain de désir sexuel qui bouillait en lui quasiment à chaque fois qu’il en avait l’opportunité, pendant l’entrainement, le travail, les discussions avec Yi Hye‐Rin, Yu Sae‐Jung, ou en fait, n’importe quelle autre femme…

« Oui. »

Malheureusement, la base de données du Gobelin ne contenait rien d’utile en ce sens. Probablement tout à fait logique, bien évidemment, puisque les monstres n’avaient pas besoin de ça.

« Uhm… Je n’ai jamais entendu parler de quoi que ce soit dans le genre… »

Hazeline jeta un œil à Sae‐Jin et remis prudemment ses vêtements en ordre. Quand il la regarda comme s’il ne pouvait pas croire ce qu’elle faisait, elle laissa échapper une fausse quinte de toux.

« Keum, keum. C’est, euh, difficile à gérer en ce moment ? Ce… Cet endroit, là en bas. »

« …Oui, un peu. »

« Oh, si c’est le cas, je ferai des recherches sur le sujet. Comme on peut trouver tout un tas de potions bizarres si on cherche bien, il peut y en avoir une comme ça. »

Hazeline sortit un mini‐ordinateur portable.

« …Dois‐je attendre ? »

« Mm ? Nope. Tu n’as pas à rester là si tu es occupé. Je vais peut‐être en avoir pour un bout de temps, après tout. »

 

*

 

- Finalement, l’année est finie et une nouvelle année commence !

Les sons des feux d’artifice et des cloches résonnaient un peu partout, signalant le début de la nouvelle année.

Cependant, par opposition aux rires joyeux de tout le monde, Kim Sae‐Jin, sous la forme du Loup, était face à un dilemme compliqué à ce moment‐même.

Tout ça à cause de la fenêtre d’informations qu’il avait eue face à lui la veille, lorsqu’il avait créé un lien supplémentaire.

[Toutes les conditions pour évoluer en Lycanthrope ont été remplies. Il est maintenant possible d’évoluer en Lycanthrope.]

[Attention : Un Lycanthrope est un humain et un monstre en même temps. Si l’hôte choisit d’évoluer, la forme humaine et la forme du Loup vont fusionner. Les autres formes resteront les mêmes.]

[Le temps disponible sous forme humaine passera à un minimum de 12 h une fois évolué en Lycanthrope. En fonction de la valeur de la statistique de Manipulation de Chi, le temps disponible augmentera encore plus.]

« …Fuuu… »

Les deux formes qui devaient fusionner – ça signifiait que le Kim Sae‐Jin actuel allait disparaître pour toujours.

Il ne pouvait pas prendre une telle décision sur un coup de tête, pas du tout, même.

Et il se sentait un peu idiot d’avoir cru que l’évolution allait régler tous ses problèmes. Et il était face à un dilemme qui ne se résoudrait pas tout seul.

Plus le temps passait, plus les instincts de l’Orque brûlaient, de plus en plus, mais il ne pouvait pas évoluer simplement pour résoudre ce problème – parce qu’il n’avait aucune idée de ce qui allait arriver au Kim Sae‐Jin humain. Et même s’il évoluait, les instincts du Lycanthrope deviendraient la source de sa prochaine migraine.

Evidemment, la meilleure réponse à cette situation était de faire évoluer la forme humaine jusqu’à ce qu’elle puisse rivaliser avec les instincts de l’Orque. Même si ça pouvait présenter un problème de taille à cause desdits instincts de plus en plus bouillants qui étaient de plus en plus hors de contrôle et empiétaient sur sa forme humaine.

Il fut distrait par le son du téléphone qui résonna à ses oreilles. Fronçant légèrement les sourcils, il observa l’écran digital.

Yu Sae‐Jung.

« Ah, c’est vrai. »

Sa cérémonie d’anniversaire. Il venait de s’en souvenir.

« …Ha‐ahh… »

Il soupira profondément et décrocha.

- Grand frère~~ Je suis finalement adulte~~

« Vraiment ? Félicitations. »

Elle avait une voix particulièrement joyeuse à l’autre bout du fil. Mais les pensées de Sae‐Jin étaient tellement perturbées par son dilemme qu’il ne pouvait pas s’empêcher de trouver cet appel inopportun à ce moment précis.

 

*

 

« …Sous la montagne Geumgang ? »

À six heures, dans la soirée, avant d’arriver à la petite fête de Yu Sae‐Jung, Sae‐Jin s’arrêta au quartier général du Monstre après que Kim Yu‐Sohn l’ait appelé en urgence.

« C’est exact. Selon un informateur anonyme, une base souterraine de Vampires peut être trouvée là‐bas. Ce n’est pas vérifié pour le moment mais une preuve solide est arrivée avec l’information anonyme. Monsieur le président, devons‐nous envoyer nos agents ? »

Kim Sae‐Jin étudia la preuve en question. C’était une série de photographies montrant un village non‐identifié construit dans une caverne, en sous‐sol. Une espèce de cité grise sur laquelle ne brillait pas le moindre rayon de soleil.

« …Est‐ce que la DES sait à propos de cet endroit ? »

« Non. S’ils savaient, il aurait déjà foutu le bordel. Et en vérité… La DES ne va pas exterminer ces Vampires – vous êtes bien conscient de ce fait, je suppose. Après tout, c’est pour ça que cet informateur anonyme nous a prévenu nous, et pas eux. »

L’outil que Kim Sae‐Jin avait créé ainsi que Yu Baek‐Song pouvaient tous deux renifler du Vampire facilement. Cependant, les humains pris au piège de la magie séductrice de haute volée des Vampires devenaient des pions, qui ne réalisaient plus du tout qu’ils étaient sous une influence quelconque.

« Fuu… Je comprends. Laisse‐moi parler à Yu Baek‐Song en premier lieu. Et comme c’est dangereux, retarde le déploiement de nos agents pour l’instant. »

« Oui monsieur. Et… Monsieur le président, j’aimerais la permission de pister cet informateur anonyme, aussi. »

« L’informateur ? »

Kim Yu‐Sohn hocha la tête.

 

*

 

Yu Sae‐Jung avait prévu de fêter son passage à l’âge adulte dans la grande maison de la famille de l’Aube.

Comme on pouvait s’y attendre de leur part, c’était réellement un banquet extravagant. Il n’était pas exagéré de dire que toutes les figures importantes de Corée étaient réunies là ce soir, dans le hall – dirigeants politiques, Chevaliers célèbres, etc…

Cela dit, Yu Sae‐Jung attendait nerveusement l’arrivée d’une seule personne.

« Grand frère Hyun‐Oh, il n’est pas encore arrivé, hein ? »

« Non. Il a appelé pour dire qu’il serait sûrement un peu en retard, mais il a promis d’être là, alors ne t’en fais pas. »

« … »

Yu Sae‐Jung ferma la bouche, contrariée. Le gros de la fête était déjà passé. Elle avait mis une barrette dans ses cheveux, et les gens étaient trop occupés à se construire des relations profitables pour s’intéresser à quoi que ce soit d’autre.

Absolument, sans sa présence, la fête serait une perte de temps totale pour elle.

« Comment allez‐vous, mademoiselle Sae‐Jung ? »

Le type qui s’était approché en affichant un sourire gras étant Kim Jong‐Hyuk, le troisième fils du propriétaire des entreprises rivales de l’Aube, La Grande Sagesse.

C’était un loser connu pour son comportement sauvage et non‐réfréné. Son apparence qui se voulait mature et importante semblait juste pathétique.

« Salut. »

Face à la réponse concise de Sae‐Jung, Kim Jong‐Hyuk fronça légèrement les sourcils. Cependant, il continua sur sa lancée, visiblement imperturbable.

« On dirait que cette personne n’est pas présente à votre anniversaire ? Comme il y avait des histoires qui couraient, de lui et vous ayant une relation spéciale, j’étais vraiment impatient de le rencontrer ce soir. J’ai même entendu une rumeur disant que vous aviez quitté une voiture tous les deux, tard dans la nuit. Bien sûr, j’ai également entendu qu’il refusait, pour une raison inconnue, d’aller plus loin… »

Cette fois, ce fut le tour de Sae‐Jung de sentir son visage se crisper. Elle se demanda qui pouvait bien avoir invité ce putain de fils de pute ? Elle avait une terrible envie de courir reprocher à son père sa mauvaise habitude d’envoyer des invitations à tout le monde par pure courtoisie.

« Tu peux garder tes remarques inutiles pour toi, il va venir. Ne t’en fais pas. »

« Hmpf. Je suis sûr qu’il est très occupé ces temps‐ci. Je veux dire, tout le monde a entendu parler de la rumeur qui dit que son Trait est aussi incroyable que son sens du business. »

Comme la valeur marchande du Monstre continuait d’augmenter comme les jours passaient, le monde entier louait les capacités de Sae‐Jin.

Bien sûr, tout ce qu’il avait fait, c’était de recruter des gens avec un énorme potentiel suivi par la création d’un environnement où ils pouvaient déployer leurs pleines capacités.

La vraie raison pour laquelle le Monstre continuait à avancer était là : le nombre d’employés qui étaient devenus des piliers de la Société, par leur envie de réussir, leur dévouement et leur excellente intuition.

Mais qu’un business soit un succès ou non, c’était le président qui arrivait toujours sous les feux des projecteurs. C’était pour cette raison qu’avant qu’on le remarque, Sae‐Jin était devenu le génie sur qui l’attention de tous était posée.

« …Moi aussi, je suis bien consciente de ça. Même s’il est un peu en retard, je lui suis toujours reconnaissante. »

« Oh ? Mais tu avais l’air plutôt… nerveuse. Peut‐être ai‐je mal vu ? »

Lorsqu’il articula ces mots d’un air de ridicule, elle serra les poings et commença à respirer plus férocement.

Mais il ouvrit la bouche à nouveau avant qu’elle ne puisse se calmer.

« Comme c’est dommage. Je voulais discuter avec lui au moins une fois. Mais on dirait qu’il ne va jamais arriver. »

Elle serra les dents.

Et à ce moment, les portes de la salle de réception s’ouvrirent en grand.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 72
MWLU : Chapitre 74 Bonus

13 Commentaires

  1. emile

    yeaar l’arrivée en grande pompe et le remballage futur du gosse de riche!! je ne peut plus attendre!!

    Répondre
  2. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre bordel j’en ai jamais entendu un avec autant d’impatience

    Répondre
  3. Tallia

    Raazaaaaaaaaaaaaaaaaaa cette fin .…
    C’est.… Vraiment.…snif
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. drak

    merci pour le chapitre

    et ce bon gros clif

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chap ^^

    Répondre
  6. Shirosuu

    JE VEUX TELLEMENT LA SUITE !!!! Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Il devrait laisser parler les instincts de l’orc de temps en temps. Ça lui ferait du bien et sa nous ferait du bien.

    Répondre
  8. Newkan

    Le grand , l’unique est arrivé ! Laisser le majestueux à sa dame X) ( et dégager se boumet X)

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  13. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com