MWLU : Chapitre 77 Bonus

MWLU : Chapitre 76
MWLU : Chapitre 78 Bonus

Et comme promis sur Discord, voilà le chapitre bonus que Thomas m’a commandé avec un grand “oups”.
On le remerciera, les chapitres de la Lune Rouge sont vraiment très forts !

 


 

〈 77. Lune Rouge (3) 〉

 

La zone dans laquelle le chaos de la Lune Rouge s’était abattu était désormais empli d’un silence et d’un immobilisme pesants.

Sous la faible lueur du soleil matinal, les Chevaliers blessés se faisaient transporter vers l’infirmerie de fortune installée à l’arrière, et plusieurs autres, fatigués des combats sans fins de la nuit passée, manquant rien que l’énergie et la volonté de se rendre à la zone de repos, se contentèrent de se laisser tomber au sol pour reprendre des forces là où ils se trouvaient.

Cependant, même au sein de cette scène emplie de respirations silencieuses et de grognements de douleurs, il restait quelques Chevaliers dont la priorité n’avait rien à voir avec leur propre repos, préférant taquiner une certaine personne sans s’arrêter.

« …Je vous ai déjà dit combien de fois ? Ce n’est pas ce que vous croyez. »

Et à cause de ça, la personne qui était sûrement la plus crevée d’entre toutes était bien Kim Yu-Rin. Elle ne pouvait même pas profiter pleinement de quelques minutes de repos sans qu’on vienne la chercher et qu’elle doive trouver des excuses à n’en plus finir.

Comme on pouvait l’imaginer, le problème résidait évidemment dans son visage rougissant après ce geste chaleureux de la part de l’Orque. La vue de ses joues qui avaient rapidement viré au cramoisi, couplée à sa déclaration passée, la fameuse « La personne idéale est un Gobelin », finit par lui coller l’étiquette d’une perverse adepte d’un fétichisme étrange.

« Mais c’est un peu, vous savez, dire que vous n’êtes pas… Je n’ai jamais vu notre Capitaine d’équipe avec une telle expression… C’est cool, mademoiselle Yu-Rin, vous pouvez me parler, à moi. Vous savez que je garde les secrets. »

Parmi eux, bien que l’un de ses bras fut gravement blessé, Yi Hye-Rin n’oublia pas de rester joyeuse et aux petits soins envers Kim Yu-Rin, plus que les autres. Principalement parce que, sans ce genre de distraction, il aurait été bien trop dur pour Yi Hye-Rin de supporter les horreurs qui l’entouraient, résultat de ce qui était arrivé à peine quelques heures plus tôt.

« Non, je te le dis, honnêtement, ce n’est pas ce que tu crois !! C’est juste que… »

…je paniquais un peu à cause de cette odeur puissante qui émanait de l’Orque, c’est tout.

Et comme le fil de ses pensées avait atteint ce point, d’un seul coup, une étincelle s’embrasa dans son esprit.

L’odeur de l’Orque était identique à une autre, qu’elle avait déjà sentie ailleurs. Bien que les relents de sang et de métal faisaient de leur mieux pour se mettre en travers de son odorat, elle possédait des sens aiguisés et elle put remarquer cette étrange similarité, entre l’odeur de l’Orque et… une autre, plus… familière.

« …Juste ça, et… ? Oh, non~ qu’est-ce qu’on doit faire maintenant~ ? Qu’est-ce qui est allé de travers avec la préférence de notre Capitaine pour les hommes~ ? »

« H, hé, je t’ai dit que ça n’a rien à voir !!! »

« Ah-aht !! C’est pour ça que mademoiselle Yu-Rin ne sort avec perso… Eu-euph !! »

Kim Yu-Rin venait de couvrir la bouche de Hye-Rin le plus rapidement possible. Et alors qu’elle commençait à gaspiller le peu d’énergie qu’il lui restait pour un truc inutile, les questions qu’elle se posait concernant les odeurs et leurs provenances sombrèrent tout naturellement dans l’oubli.

 

*

 

De retour au village accompagné de la quinzaine d’Orques survivants, Sae-Jin s’allongea pour se reposer. Mais il n’avait besoin que de quatre heures de sommeil, le corps d’un Grand Guerrier Orque ne lui permettait pas de rester inerte plus longtemps que ça.

Et après s’être réveillé au moment exact où le soleil était au zénith, il chercha son téléphone portable.

« Oh. Alors il ne s’est rien passé d’étrange avec Muffin ? »

– Non, monsieur. La lueur rouge ne l’a pas touché, alors elle n’a subi aucun changement de comportement.

La Lune Rouge provoquait une frénésie et un état sauvage et inconscient chez tous les monstres qui entraient en contact avec sa lumière. Alors fort heureusement, Muffin n’avait pas été affectée du fait qu’elle était cachée loin sous terre.

« Très bien. Alors continue à t’occuper des affaires de la Société dans le futur également. Et si quelque chose d’important arrive, résous-le comme tu l’entends. Oh, et si tu as prévu d’embaucher plus de personnel, n’oublie pas que j’ai besoin de les voir au moins une fois. »

– Je comprends, monsieur le président.

Jo Hahn-Sung répondit avec enthousiasme. Sae-Jin avait tout de même une dernière chose à dire.

« Tu as vraiment compris ce que j’ai dit ? J’ai dit, dans le futur. Le futur, Hahn-Sung. »

– Je vous demande pardon… ?

« Je te dis que ce n’est pas uniquement pour cette semaine, mais à partir de maintenant, tu prends les rennes de la Société. »

C’était quelque chose que Sae-Jin avait en tête depuis un moment. Plus la Société grandissait, plus elle devenait spécialisée et intégrée – mais hé, avoir un décideur final qui était totalement ignorant du fonctionnement du monde politique et économique, sans parler des problèmes de manque de temps, était un sacré désavantage pour s’imaginer prospérer à l’avenir.

C’est pourquoi il était mieux de déléguer son rôle à quelqu’un d’autre. Bien mieux. Après tout, il ne faisait déjà plus rien d’autre que donner son feu vert de temps en temps.

– Monsieur le président, êtes-vous en train de préparer un voyage lointain ?

« Non, pas du tout. C’est juste que… C’est chiant, tu vois ? D’ailleurs, Hahn-Sung, tu es deux fois plus malin que moi. Ah, c’est vrai. Tout ça, ça ne veut pas dire que j’abandonne totalement ma position, hein. Jo Hahn-Sung, tu agiras en tant que Directeur Général, et je conserverai la majorité des parts. Un truc du genre. »

– C’est… C’est…

« C’est bon, je sais. C’est trop important pour en discuter comme ça au téléphone. Alors on se voit plus tard et on décortique tout ça. Je raccroche maintenant. Je suis pressé, tu sais… »

– Ou… Oui, monsieur.

Même s’il tentait toujours de retrouver ses esprits face à cette soudaine et super-rapide promotion, Jo Hahn-Sung parvint à répondre, plus ou moins.

Sae-Jin gloussa légèrement et raccrocha.

Il était temps de s’entraîner, et pour ça, il redevint un Grand Guerrier Orque.

 

*

 

Le soir-même, avant que les souvenirs horribles de la nuit passée, quand les monstres les plus puissants avaient tenté de déferler comme une marée sauvage, eurent le temps de disparaître, la seconde Lune Rouge apparut. Mais contrairement à ce à quoi ils s’attendaient les défenseurs firent face à des monstres bien plus faibles.

Peut-être que la première nuit avait juste été une anomalie. Le même schéma se répéta la nuit suivante, puis la nuit encore après.

La présence de Chevaliers incroyables et de Sorciers exceptionnels, ainsi que la désormais familière tribu des héros Orques qui pouvait facilement remplacer un millier d’hommes, leur permit de faire face sans trop de mal aux assauts de la Lune Rouge.

Bien sûr, au cours de la longue semaine durant laquelle la Lune avait cette couleur maléfique, toutes les vagues ne furent pas aussi faciles à repousser mais tout de même, les Chevaliers participants furent capables de dispenser leurs forces tout au long de l’évènement.

« Quel est le problème ? Tu devrais juste lui demander un rendez-vous~ »

Et maintenant, après la cinquième nuit consécutive, alors que Kim Yu-Rin continuait à fixer le dos de l’Orque d’un air absent, Yi Hye-Rin commença à la taquiner une fois de plus.

« Fuu-hut. »

Même Yu Sae-Jung commença à ricaner tout bas en nettoyant le sang de sa lame. Mais le regard acéré de Yu-Rin lui arriva dessus et tout ce qu’elle put faire fut de se dépêcher de baisser les yeux.

« Reste consciente d’où tu te trouves. Nous ne sommes pas du même niveau ! Est-ce que j’ai l’air d’une bonne copine à vos yeux ?! »

« …Désolé, madame. »

Se moquer d’elle était apparemment devenu un problème.

Quand Kim Yu-Rin arbora une expression plus dure et leur gueula dessus, seulement à ce moment, Yi Hye-Rin arrêta son manège.

« Je pensais que, vous savez, les yeux de notre Capitaine sont si rêveurs… »

« Mais cette idiote, elle… ? »

On aurait dit qu’elle allait arrêter, en réalité, mais…

« Je veux dire, vraiment. Les quatre derniers jours, après la bataille, vous lui amenez de l’eau. Et quand il est sur le point de partir, vous le suivez du regard, aussi. C’est trop comme si je regardais une jeune fille timide face à un type pour qui elle a eu le coup de foudre ou je ne sais quoi. Au début, je me moquais un peu, mais maintenant… Je suis sincèrement inquiète pour vous, Capitaine. Reprenez-vous, s’il vous plait. »

Yi Hye-Rin débitait les mots comme une sulfateuse, de peur de se faire interrompre.

Et face à ces mots, Kim Yu-Rin afficha un visage légèrement paniqué. Elle était simplement en train de tenter de remettre l’odeur de cet Orque, mais maintenant qu’elle y pensait, ses actions étaient réellement étranges, assez pour soulever des malentendus.

« …L’accouplement inter espèces n’est pas autorisé, tu sais ? Moralement, légalement et même scientifiquement, ce n’est clairement pas permis. »

« E…….Eeeeeek !! Ce n’est pas du tout ça !! Je te l’ai dit encore et encore, ce n’est absolument pas ce que tu crois !! »

Quand Hye-Rin sortit ce qu’elle avait sur le cœur avec 100% d’inquiétude dans la voix, Kim Yu-Rin ne parvint qu’à lui répondre en criant comme une jeune fille effarouchée.

 

*

 

Une semaine s’était déjà écoulée depuis le début de la Lune Rouge, et le public était inquiet. Pour la Corée, par contre, les dégâts étaient bien moins importants que pour les autres pays.

Pendant que les nations les plus puissantes, comme les USA ou l’Europe de l’Ouest, faisaient face à des pertes sans précédent tant au niveau humain que matériel, en Corée, les défenseurs combattaient si bien que les lignes de front n’avaient même pas été percées. Tout ça grâce au Héros Orque, à sa tribu et aux Chevaliers qui finalement lui servaient de support, tout au plus.

En plus de ça, un Chevalier anonyme avait révélé un enregistrement au monde. Il avait filmé en plein milieu de la défense sous la Lune Rouge, et la vidéo montrait le Héros Orque en pleine bataille. La toute-puissance inégalable du monstre avait clairement été enregistrée à ce moment.

La vidéo se répandit dans le monde entier en un instant, et pas uniquement à travers le pays, mais à travers tous les pays du monde, qui étaient tous en ébullition en entendant les histoires de cet Orque.

Durant le temps que durait la Lune Rouge, la réputation de Sae-Jin avait grandi tant et si bien que pratiquement personne dans le monde n’ignorait qui était ce monstre qui avait combattu les monstres. Merde, certains pays avaient même tenté de louer le Héros Orque, prétendant qu’ils auraient même aimé un couple afin de créer leur propre élevage…

Et ainsi, la Lune Rouge continua de rester le sujet de discussion de nombreuses personnes, ainsi que la source d’une grande tristesse à travers le monde, mais finalement, le huitième jour, une très bonne nouvelle se répandit parmi les défenseurs.

« C’est la fin, après-demain !! »

Ils se situaient actuellement sur la première ligne, la ligne de front, devenue depuis longtemps un champ labouré en ruines. Après avoir reçu un coup de fil, Joo Ji-Hyuk cria aussi fort qu’il le pouvait avec un ton des plus heureux. Et la nouvelle qu’il apportait fit ouvrir les yeux soudainement à de nombreux Chevaliers blessés et souffrants.

« …Huh ? Vraiment ?! Qui l’a dit ? »

Yi Hye-Rin fut la première à accourir pour poser la question. Et lorsqu’elle tourna la tête, même Kim Yu-Rin et Yu Sae-Jung se tenaient derrière Joo Ji-Hyuk. Mais les autres Chevaliers ne purent rassembler assez de courage pour s’introduire dans ce qu’on appelait souvent la ‘Famille du Monstre’, et se contentèrent d’ouvrir les oreilles d’un peu plus loin.

« Le Président. Il a dit que le Lycan venait de l’informer. »

Le sourire sur le visage de Ji-Hyuk n’avait pas l’air de vouloir disparaitre.

« Ouah. Alors c’est vrai ~~ Hourra !!! »

Yi Hye-Rin tendit les bras vers le ciel et se laissa emporter par la joie.

Depuis un certain temps, tout ce que pouvait dire le Lycan était accepté comme étant la vérité sans remise en question. Certains louaient presque sa parole comme des messages divins, carrément. Avec sa contribution dans l’affaire des Vampires, évidemment, mais plus important encore, il était le premier dans l’Histoire de l’humanité à avoir réussi à détecter les signes avant-coureurs de la Lune Rouge une semaine avant qu’elle n’apparaisse.

« …Attends une seconde. Tu as dit que grand frère a appelé ? »

Mais pour une raison inconnue, Yu Sae-Jung fixa Joo Ji-Hyuk comme si quelque chose n’allait pas.

« Eh ? Oh, ah… Ben, oui. »

« Mais pourquoi il ne m’a pas appelée moi ? »

Elle commença à se plaindre et sortit son téléphone. Bien sûr, il n’y avait aucune trace d’un appel de Sae-Jin.

« Oh, il a dit qu’il t’appellerait bientôt. »

« …Vraiment ? »

Et le téléphone sonna, pile à ce moment. Le visage de Yu Sae-Jung se tordit légèrement tandis qu’elle tentait de masquer le fait qu’elle attendait ardemment cet appel. Elle regarda nonchalamment l’écran avant de laisser fleurir un gigantesque sourire.

« Si vous voulez bien m’excuser un moment~ »

Elle se rendit dans un coin isolé – un endroit où elle pourrait parler comme elle l’entendait – d’un pas assez léger pour la faire presque flotter dans les airs.

Et les deux femmes restées là, Kim Yu-Rin et Yi-Hye-Rin, qui n’avaient pas de petit ami et n’avaient même pas une personne à qui elles tenaient de cette façon, poursuivirent Sae-Jung d’un regard envieux.

 

***

 

Tandis que le ciel commençait à rougeoyer, les Chevaliers dégainèrent peu à peu leurs armes et les Sorciers débutèrent des incantations, le mana circulant dans leur corps en prévention. Tout le monde était prêt pour une nouvelle nuit sous de rouges auspices. Les préparations étaient parfaites. Le moral était au beau fixe, et encore meilleur que les autres jours par la promesse d’une fin toute proche.

Et de quelque part non loin, les hurlements des monstres résonnèrent dans le ciel.

Au loin, une Basilique fit son apparition. Et il y avait également cet Ogre affublé d’un œil central, réputé pour être le plus puissant de tous les Ogres, un Cyclope.

Tous les monstres apparaissant ce soir-là étaient des types qui n’avaient pas encore fait leur entrée au cours de la semaine. Et ça allait être une bataille difficile, sans aucun doute. Tout le monde commença à stresser un peu, mais personne ne faiblit.

La foi en eux-mêmes qu’ils avaient bâtie, à la fois émotionnellement et physiquement, leur donnait des ailes. Et puis, il y avait toujours cet allié aussi puissant qu’un Dieu jouant dans un jardin d’enfants. Cette aide les aidait à se relaxer quoi qu’il arrive.

« Toutes les troupes, préparez-vous !! »

Kim Yu-Rin cria bien fort pour leur donner le signal.

Le mana s’éleva autour de nombreux Chevaliers et Sorciers et commença à vibrer dans l’air.

 

*

 

Kim Sae-Jin le Grand Guerrier Orque balança sa masse et puis la balança encore, au milieu de ce champ de bataille chaotique. De son arme surchargée de mana, des ondes de choc et de puissantes auras de mana partaient en tous sens, broyant et éminçant toutes sortes de monstres. Le sol s’ouvrit soudain sous un coup bien placé, et le sang gicla en fontaine, rendant l’atmosphère rouge encore plus cramoisie.

Le mot ‘surpuissant’ ne convenait même plus à cet Orque et à ses capacités au combat, mais la source de cette immense force venait d’un cycle merveilleux qui avait commencé par la mise à mort des premiers monstres.

Sa compétence ‘Prédateur’ renforçait ses coups à chaque fois qu’il tuait. Et ainsi, dans ce lieu empli de monstres de tous les côtés, à chaque fois qu’il en éclatait un, Sae-Jin devenait un peu plus fort. En d’autres termes, même s’il ne pouvait pas tuer un monstre aujourd’hui, après avoir gentiment massacré des centaines et des milliers de monstres plus faibles, il pourrait retenter sa chance le lendemain et y parvenir.

C’était la même chose pour l’absorption des pierres de mana. Normalement, pour en absorber une, il devait la chercher dans le cœur des monstres, ce qui n’aurait pas manqué d’attirer les regards. Mais maintenant qu’il possédait ce ‘Corps de Mana’, le procédé était devenu bien plus simple. Il avait juste besoin de toucher le cadavre pour y envoyer du mana et assimiler la pierre.

Il récupéra de cette façon toutes les pierres des innombrables monstres qu’il avait anéantis, comme un glouton. Et il le faisait même complètement fou au milieu de la mêlée.

On aurait pu dire que pour Kim Sae-Jin, cette Lune Rouge était peut-être l’évènement le plus rentable pour gagner des niveaux, le rendant plus fort de jour en jour à une vitesse folle.

Mais pour l’instant, il n’avait pas le temps de se concentrer sur sa croissance exponentielle.

Il venait de remarquer Kim Yu-Rin au loin, et elle combattait un Dokkaebi à lames. Peut-être parce qu’elle avait combattu sans s’arrêter depuis plusieurs heures, mais le mana couvrant sa lame était plus faible qu’à l’accoutumée.

L’Orque frappa immédiatement le sol du pied et se jeta en avant dans sa direction. Après y être arrivé en soulevant une tempête, il leva sa masse vers le ciel et l’abattit en envoyant un ‘Coup Sauvage’, la chargeant avec un potentiel destructeur complètement ridicule.

Kwaaaahaaaaang !!

Le Dokkaebi à lames leva ses deux bras afin de bloquer la masse, mais qu’est-ce qu’il espérait ? Ce n’était simplement pas adéquat. Les deux bras du monstre, réputés aussi solides que de l’adamantium, se brisèrent comme du verre.

Et après avoir perdu ses bras, il se retourna rapidement pour s’enfuir. Evidemment, l’Orque ne lui permit pas un tel luxe, et y répondit en assénant un coup de masse sur l’arrière de la tête du fuyard.

Accompagné d’un son de destruction et de choses qui se brisent, la tête du monstre éclata comme une tomate.

« Kheuk ! »

Malheureusement, Kim Yu-Rin fut prise dans l’onde de choc provoquée par l’attaque de l’Orque et tomba au sol.

« …Gheu-euh. »

L’Orque l’approcha et lui offrit sa main. Kim Yu-Rin regarda la créature comme une idiote l’espace d’un instant, avant de la saisir et de s’en servir pour se relever.

« …Aht. »

Aussitôt qu’elle fut debout, l’Orque lui tapota la tête une fois de plus.

Elle avait l’impression d’être redevenue une enfant. Mais ce n’était pas une sensation si mauvaise que ça… Non, c’était plutôt agréable, même. Mis à part son père lorsqu’elle était très jeune, elle n’avait jamais plus ressenti cette sensation, être protégé par un homme sur qui on pouvait compter…

« …Ha-ahp !! »

Mais Kim Yu-Rin claqua violemment la main de l’Orque et laissa échapper un cri. Elle avait le visage chaud pour une raison qui lui échappait. C’était comme si… Elle commençait à penser, comment un simple Orque pouvait-il regarder les humains de haut…

« Mais meurs ! »

Elle chargea sa lame de mana et s’en servit pour envoyer un coup d’épée. Les vents de mana se répandirent alentours comme les vagues d’une mer déchaînée.

Mais à ce moment exact, un courant violent de mana surgit du sol sous leurs pieds. C’était une énergie provoquée par un sort en train d’être activé.

« Tout le monde… !! »

Une expression choquée sur le visage, Kim Yu-Rin se retourna rapidement vers les autres Chevaliers.

Et à ce moment – le sol s’effondra avec fracas.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 76
MWLU : Chapitre 78 Bonus

17 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Alexisempereur

    Merci du chapitre

    Répondre
  3. Gunts92Gunts92

    Merci Thomas ans raka

    Répondre
  4. ManaMana

    Attendez attendez !

    Qui attaque qui exactement ?
    “Mais Kim Yu-Rin claqua violemment la main de l’Orque et laissa échapper un cri. Elle avait le visage chaud pour une raison qui lui échappait. C’était comme si… Elle commençait à penser, comment un simple Orque pouvait-il regarder les humains de haut…”

    Kim Yu-Rin commence bien à penser en mode humaine machiavélique ? Tous les chevalier attaque l’Orque ?

    Je suis confus !

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Pour le coup, elle a eu l’impression que l’orque était dédaigneux et elle attaque, seule.

      Enfin, elle essaye.

      Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chapitre !!! What a cliff!!

    Répondre
  6. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Gunts92Gunts92

    Je ne suis pas sur davoir compris elle a voulez attaquer séance non a la fin ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Oui.
      Elle a pété un plomb l’espaced’une seconde, se sentant rabaissée.

      Répondre
  9. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je me suis bien marré.

    Répondre
  12. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com