MWLU : Chapitre 79 Bonus

MWLU : Chapitre 78 Bonus
MWLU : Chapitre 80 Bonus

Et pour ne pas trop s’éloigner d’une équipe qui gagne, on remercie Gael, encore une fois !
Il renchérit alors que je lui avais déjà promis un chapitre bonus cadeau pour son soutien, et que je n’ai pas eu le temps de m’y mettre cette semaine (et demain je ne suis pas là de 7h à 21h donc ça va être dur de faire quoi que ce soit), mais ce WE et en début de semaine prochaine, j’ai un temps fou et je vais honorer ça 🙂

Sur ce, bonne lecture !

 


 

〈 79. Lune Rouge (5) 〉

 

Avec Kim Yu-Rin et l’Orque qui les guidaient, un groupe de 37 Chevaliers exploraient la grotte depuis près de 24 heures.

Et tandis que le froid dévorant voyait son intensité diminuer peu à peu au fur et à mesure de la destruction des cercles magiques qu’ils croisaient, ils ne rencontrèrent aucune autre vraie épreuve mettant à mal leur survie, mis à part la fatigue croissante et la faim qui les tiraillait.

Malheureusement, d’étranges monstres suspectés de faire partie du mécanisme de défense mis en place contre la désactivation soudaine de la barrière d’isolation commencèrent à apparaitre les uns après les autres.

Un chien à trois têtes qui ressemblait au légendaire Cerbère ; une étrange chimère possédant le corps d’un Orque et la tête d’un cerf ; Un œil flottant grotesque possédant des tentacules qui venaient lécher le sol, la liste était longue…

Comme les Chevaliers piégés dans ce lieu ne pouvaient pas utiliser de mana, le Héros Orque devait sans arrêt s’occuper de toute cette piétaille et bon, il s’en tirait très bien, il fallait le dire. Même les monstres qui avaient l’air suffisamment puissants pour apeurer même les Chevaliers émérites se faisaient éclater sans autre forme de procès, comme des chips sous la masse de l’Orque.

« Laissez-moi voir. Ah, il y a tellement d’égratignures… »

Et pourtant, les monstres étaient suffisamment forts pour infliger des dégâts aux écailles de Léviathan, et Sae-Jin reçut quelques blessures adjacentes. À chaque fois que ça arrivait, par contre, Kim Yu-Rin sortait une potion de soins d’urgence de sa sacoche et l’appliquait sur le corps de l’Orque.

Et les autres Chevaliers n’avaient de cesse que de rester sans voix devant cette scène ‘chaleureuse’ et ‘émouvante’ à chaque fois.

« …H, hé, est-ce que ça ne devient pas sérieux, maintenant ? Mademoiselle Yu-Rin n’a jamais fait quoi que ce soit de semblable pour moi ! »

Parmi eux, Kim Soo-Gyeom tremblait de jalousie. Il aurait bondi plus d’une fois pour les séparer illico s’il pouvait juste rassembler un peu de courage, et puis il se souvenait à chaque fois de la puissance quasi-divine de l’Orque…

Il ne pouvait simplement pas se convaincre d’aller plus près de ce monstre, surtout pas en étant assez près pour admirer son physique immense et massif, et en ne perdant jamais cette masse meurtrière des yeux.

« Hééééé, pas moyen… Pas moyen… Mais est-ce que ça ne serait pas intéressant ? Et nous avons de nouveau sujets pour la taquiner, maintenant. »

Le visage souriant, Yi Hye-Rin observait le petit jeu des deux concernés…

« Ahh~ Je voudrais avoir mon téléphone pour prendre des photos de ces deux-là… Comme c’est dommage, tellement dommage, oui. »

Même à l’intérieur de cette caverne glauque, Yi Hye-Rin arrivait à ne pas perdre le petit truc qui la caractérisait à travers une personnalité joyeuse et facile.

Malheureusement, même cette attitude forcée ne pouvait pas durer éternellement. Le problème gisait dans la taille de cette grotte ; elle avait l’air sans fin, peu importe la distance parcourue.

Au bout du compte, les Chevaliers ne purent pas supporter plus de cette fatigue accumulée, après avoir marché encore 6 heures de plus, et décidèrent de monter un camp de fortune au milieu de cet endroit étrange.

Et aussitôt leur marche stoppée, le bruit féroce des estomacs en concert fit parler de lui, comme une symphonie coordonnée à la perfection.

« Aaaaaaahhh… »

La chose que les Chevaliers détestaient le plus était la faim. Depuis leur plus jeune âge, l’entraînement rigoureux et leur apprentissage du mana les avaient menés à posséder des corps puissants qui leur accordait un métabolisme bien plus élevé que les gens normaux.

C’était encore plus vrai pour Kim Yu-Rin. La douleur aigüe qui montait de son estomac se répandait dans tout son corps et la faisait transpirer.

…Ces idiots ne peuvent vraiment rien faire sans mana ?

Kim Sae-Jin grommelait intérieurement mais finit par reprendre le fil de ses idées, il devait décider ce qu’il devait faire, et sérieusement.

La petite sacoche de cuir qui pendait à sa taille possédait un attribut magique qui la transformait en poche extensible. Dedans, il y avait assez de nourriture pour tenir un mois entier, ainsi que de nombreuses carcasses de monstres qu’il avait obtenues suite à ses nombreuses chasses.

S’il sortait tout ça, ils pourraient se rassasier, évidemment…

D’un seul coup, un puissant rugissement explosa et fit trembler l’intérieur de la caverne. Surpris par ce cri soudain, l’Orque tourna rapidement la tête de côté pour voir ce qu’il en était, et croisa le regard de Kim Yu-Rin, le visage cramoisi et l’estomac vide. Elle baissa les yeux, gênée.

C’est son estomac ? Sérieux ?

« Eu-eu… »

Incapable de supporter ses gémissements plus longtemps, l’Orque finit par sortir de la viande de sanglier sauvage, déjà parfaitement dépecée.

Cet animal vicieux était appelé « Sanglier Trabong », c’était une créature qui se situait à la frontière de l’animal normal et du monstre. Il était fameux pour sa délicieuse viande et traité comme un ingrédient de choix.

« Huh !! »

« Ah, aht !! »

Les yeux de tous les Chevaliers présents louchèrent dangereusement sur la viande juteuse dès le moment où elle sortit de la sacoche. Même Kim Yu-Rin en perdit la voix, fixant silencieusement le précieux. Un filet de bave fit son apparition au coin de sa bouche.

« …Ah. Nous n’avons pas de feu… »

Mais son expression plongea dans un gouffre de désespoir quand elle réalisa ce simple fait.

L’Orque ricana intérieurement alors qu’il commençait à étaler du mana au sol. Sans doute parce que la façon dont il utilisait le mana était fondamentalement différente de celle des Chevaliers, Sae-Jin n’avait aucun souci pour convertir ce mana en flammes.

« Quoi ?! »

Pas seulement Kim Yu-Rin, mais tous les autres aussi, ils accoururent tous, les yeux brillant de désir et les estomacs criant famine. L’Orque déposa alors la viande sur le feu.

L’arôme fatalement puissant et les bruits de crépitement de la viande qui cuisait stimula les sens de tout le monde.

Mais alors, Sae-Jin se souvins qu’il n’avait absolument aucun assaisonnement avec lui.

…Hmm, je devrais essayer cette méthode ?

Il comptait infuser du mana dans la nourriture et en changer le goût de cette façon. Il n’avait pas encore testé cette idée, mais il était tout de même fier du fait que, grâce à sa haute maîtrise de l’Artisanat Gobelin ainsi que ses propres goûts finement aiguisés, ses capacités avaient atteint un niveau hors du commun. Oui, il en était capable.

« …Keureung. »

Profitant d’un instant d’inattention, il envoya du mana directement dans la viande.

 

*

 

Le morceau de barbaque était imposant, mais comme il y avait de nombreuses bouches à nourrir, chaque personne n’en reçut que six petits bouts.

Mais après avoir réalisé qu’il pouvait facilement ajouter des attributs à la nourriture, Sae-Jin la rendit capable de rassasier les Chevaliers facilement. Même en mangeant très peu, ils tombèrent tous au sol, le ventre plein et totalement satisfaits.

En réalité, le meilleur assaisonnement au monde était sans doute un estomac vide…

« … »

Même Kim Yu-Rin était profondément plongée dans la sensation de satiété de ce délicieux repas, les yeux fermés et l’âme emplie de respect alors qu’elle se remémorait ce merveilleux moment et qu’elle revivait encore et encore cette viande dans sa bouche.

« Bon, maintenant… On a mangé, on ne ferait pas une petite sieste ? »

De l’arrière, la voix d’un Chevalier inconnu s’éleva, et bien d’autres étaient d’accord avec son idée. Ainsi, ils commencèrent à se coucher sur le sol froid, un après l’autre.

« Capitaine, c’est bon, hein ? On peut ? »

Yi Hye-Rin demanda, la voix déjà endormie.

« Très bien. On a marché pendant un sacré bout de temps, on va faire une petite pause. »

Kim Yu-Rin sentait également ses yeux se fermer alors qu’elle lui répondait. Et c’est ainsi que tous sombrèrent dans un profond sommeil en un instant. Seul l’Orque resta éveillé. Après tout, le corps d’un Grand Guerrier n’avait pas besoin de beaucoup de repos, et il se désigna comme étant de garde pendant que les autres se reposaient.

Mais même lui commença à s’ennuyer après avoir observé les environs pendant près d’une heure et il commença à étudier les visages des Chevaliers endormis. La plupart d’entre eux n’avaient pas l’air bien, le sol étant trop inconfortable, mais les profondes crevasses parcourant le front de Kim Yu-Rin étaient les pires. Et elles n’avaient pas l’air de s’améliorer.

La voir ainsi fit soudain surgir une idée dans la tête à Sae-Jin, et il ne put s’empêcher de sourire de façon un peu étrange.

 

*

 

Sortant peu à peu du sommeil, Yu-Rin se tourna et se retourna jusqu’à ce qu’elle remarque quelque chose de bizarre. Comme si elle avait la tête sur un oreiller fait d’un métal solide, c’était dur juste sous sa tête.

« … »

Elle ouvrit le yeux, confuse, pour voir la gueule de l’Orque qui avait, lui, les yeux clos. Encore plus perplexe, elle commença à observer les environs avant de réaliser que l’oreiller en question était en réalité les cuisses du monstre.

« Eu-ah !! »

Kim Yu-Rin, choquée, bondit sur place, et l’Orque ouvrit aussitôt les yeux.

« …Ce, ce n’est rien. Je suis désolée. Je ne voulais pas vous réveiller. »

Elle finit par s’excuser, elle avait cru qu’elle utilisait ses cuisses comme oreiller parce qu’elle avait été les chercher pendant son sommeil…

« Kkeu-eu~ »

Presque en même temps, d’autres Chevaliers s’éveillèrent un à un. Elle tenta rapidement de calmer son cœur qui battait une fois de plus le rythme d’une rave party et fit de son mieux pour paraitre normale en annonçant la reprise de la marche.

« T, tout le monde, debout !! On bouge ! »

 

*

 

À la fin de leur longue promenade de santé qui dura une demi-journée de plus, Sae-Jin repéra finalement ce qui semblait être la sortie, au loin.

Il faisait toujours très sombre, mais il pouvait définitivement l’affirmer. Les lieux étaient clairement plus larges ici que dans le reste de la grotte.

Malheureusement, il ressentit également une énergie diaboliquement mauvaise en même temps.

C’était différent des monstres, mais ce n’était pas non plus humain. Au lieu de ça, il sentit une odeur plus familière de sang. Des Vampires.

Sae-Jin s’arrêta. Quand les pas lourds de l’Orque cessèrent de résonner devant eux, le reste de la troupe s’agita légèrement.

« Il y a… Quelque chose ne va pas ? »

Kim Yu-Rin posa la question la première en attrapant prudemment le bras du monstre. Son geste était doux et naturel, Sae-Jin fut à deux doigts de laisser échapper une exclamation à voix haute.

« … »

Il parvint à rester silencieux de justesse et activa les Yeux du Loup au maximum. Directement, son champ de vision s’étendit jusqu’à atteindre la sortie.

Il y avait effectivement un passage par là-bas, mais un étrange vieil homme en bloquait l’accès tout en tenant une boule de cristal et en marmonnant des incantations bizarres.

Après une inspection plus poussée, ce n’était pas un vrai être vivant, mais plutôt une sorte de poupée qui en avait l’air.

…Et qu’est-ce que c’est encore que ça ?

En terminant avec sa ‘surveillance’, Sae-Jin posa le regard sur Kim Yu-Rin qui le fixait déjà. Mais comme il n’avait aucun moyen de transmettre l’information sans parler, tout ce qu’il pouvait faire était… de simplement la regarder.

« Uh, oui ? »

Elle ouvrit légèrement la bouche et inclina la tête, interrogative. C’était vraiment trop terriblement adorable. Les instincts simples et basiques de l’Orque le frappèrent de plein fouet, et il finit par juste lui caresser gentiment les joues.

Et les mâchoires de Yi-Hye-Rin et Kim Soo-Gyeom, qui observaient la scène, tombèrent presque jusqu’au sol ; et pendant ce temps, le visage de la principale intéressée était déjà pivoine.

« …Kheureung… »

Réalisant plus ou moins ce qu’il venait de faire, l’Orque se dépêcha de retirer sa main et pointa du doigt en direction de la sortie.

« Que… »

Néanmoins, Kim Yu-Rin et les autres Chevaliers étaient bien trop choqués pour comprendre ce qu’il essayait de dire. Il fit même semblant d’être un peu irrité et grogna tout bas, mais cela les surprit et rien de plus.

Au bout du compte, l’Orque devait prendre les devants encore une fois. Et seulement quand son puissant dos disparut peu à peu dans l’obscurité, les Chevaliers perplexes reprirent leurs esprits et lui coururent après.

« Pour un Orque, il est plutôt cool, mais quand même… »

« J’ai dit, je sais !!!! Ce n’est pas ce que tu crois !! »

À la question prudemment insinuée de Yi Hye-Rin, Yu-Rin répondit de façon franche et immédiate, comme elle l’avait fait jusqu’alors.

Mais étrangement, son cœur ne regagna pas son calme naturel, même après un très, très long moment.

 

*

 

Les Chevaliers et l’Orque solitaire arrivèrent dans le large couloir menant à la sortie, mais personne ne parvint à exprimer une quelconque joie. Il y avait bel et bien là une poupée, dont la présence était terrifiante et oppressante, et de son corps émanait une énergie malsaine que tout le monde chercherait naturellement à éviter.

« Même si nous ne pouvons pas utiliser de mana ici, nous avons toujours nos armes. Si nous attaquons tous ensemble de tous les côtés, on pourrait faire quelque chose. »

Yi Hye-Rin était confiante et dégainait déjà son épée longue.

Mais l’Orque l’arrêta et s’approcha de la poupée.

Ces Chevaliers ne pouvaient pas utiliser de mana du tout. Et l’adversaire, cette fois, était peut-être une poupée, ou une sorte de marionnette, mais il avait aussi l’air d’être le clone d’un puissant Vampire. Plus important, la soif de bataille commençait à nouveau à brûler sauvagement dans le corps du Grand Guerrier, et c’était l’occasion idéale pour l’assouvir.

Il jeta un coup d’œil aux Chevalier derrière lui et leur désigna la sortie derrière la poupée avec sa masse.

Et juste avant qu’ils ne puissent exprimer quoi que ce fut…

…Il s’élança en avant en hurlant de toutes ses forces.

Presqu’aussitôt, plusieurs tentacules rouges surgirent du sol et l’attrapèrent par les chevilles, mais la force surhumaine de Sae-Jin n’était pas du bluff. Grâce à rien d’autre que sa simple force physique, il arracha simplement les tentacules et envoya sa masse voler d’un grand coup en arc-de-cercle vers le côté de son ennemi.

Taeng !!

Kwahang !!

La poupée Vampire fut broyée comme une canette de soda vide, rebondit à travers la caverne et finit sa course profondément enfoncée dans le sol.

L’Orque désigna à nouveau la sortie, désormais libre.

« …Allons-y ! »

Les Chevaliers commencèrent à s’y diriger les uns après les autres, à l’exception d’une personne – Kim Yu-Rin.

« Capitaine, que faites-vous ? Vite ! »

« Monsieur Orque, sortons de là ensemble ! »

Yu-Rin attrapa rapidement le bras de Sae-Jin, qui s’apprêtait déjà à se ruer à nouveau vers la poupée.

Mais avant qu’il ne puisse répondre, la grotte toute entière se teinta de rouge. Et de ces murs rouges, de nombreux tentacules acérés et pointus surgirent et fusèrent en direction de Sae-Jin et Yu-Rin.

Il était trop tard pour tous les éviter, ou les parer. L’Orque attira immédiatement Yu-Rin dans ses bras et activa les Ecailles du Léviathan au maximum de ses capacités.

Mais malheureusement, les tentacules pointus parvinrent à pénétrer, et cette douleur dans sa chair lui remonta jusqu’à la tête.

« Ahh, putain… Pourquoi ! Eu-eu… ! Eu-ah… ! »

L’Orque jeta un œil à Yu-Rin, dans ses bras. Il la trouvait un peu pitoyable et en même temps, il se sentait reconnaissant, elle qui essayait de toutes ses forces de faire surgir le mana de son corps, elle qui voulait l’aider par-dessus tout.

Mais il était persuadé que cette femme allait rester là jusqu’au bout, pour lui, s’il lui laissait le choix. Alors il finit par ouvrir la bouche, pour elle.

« …Tu pars. »

Une voix plus masculine et rugueuse qu’il était humainement possible de posséder résonna à travers la grotte.

Et alors que Kim Yu-Rin rougissait et s’étonnait en même temps, le clone du Vampire se mit à émettre une aura des plus maléfiques.

« La sortie, très loin. Je reste et bloque cet enfoiré jusqu’à ce que tout le monde soit dehors. »

L’Orque avait parlé ! Et il avait directement activé le Guerrier du Renversement, dans la foulée.

Ce n’était pas un quelconque film d’action Hollywoodien, mais dans quelle putain de situation de merde est-ce qu’il venait de se foutre ? Et plus que tout, la présence de cette femme le dérangeait, elle l’empêchait de se lâcher. Après tout, son cœur hurlait sauvagement à l’intérieur de sa poitrine d’Orque, et il sentait qu’il allait devenir fou s’il ne pouvait pas donner tout ce qu’il avait contre cette poupée à ce moment précis.

Alors pourquoi est-ce qu’il perdait du temps à essayer de lui parler ?!

« Je vois, vous humains ne pouvez pas utiliser mana, à cause de boule de cristal, je pense. Cet enfoiré, absorbé la boule dans son cœur juste là. »

Les yeux de l’Orque étaient maintenant aussi rouges que les murs de la caverne, et en même temps, une aura tout aussi cramoisie s’élevait de son corps.

« C’est pourquoi, pas de mana, jusqu’à ce que cet enfoiré mort. Toi, pas utile dans ce combat. Seulement une gêne. Alors sauve-toi, vite. »

L’Orque attrapa Kim Yu-Rin par la taille, elle qui n’était toujours pas remise du choc de ce qu’elle entendait, et la lança vers la sortie comme s’il venait de balancer un javelot.

« Kkkyayyak !! »

La compétence de Maîtrise des Armes s’appliquait visiblement dans ce cas-là aussi, et la Yu-Rin qui volait droit vers la sortie ne pouvait pas décrire une trajectoire plus parfaite.

« Continue par là. »

Lorsque l’Orque termina sa phrase, la totalité de la grotte était teintée de rouge.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 78 Bonus
MWLU : Chapitre 80 Bonus

17 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Gunts92Gunts92

    Merci Gaël je vais renchérir aussi du coup tu vas vraiment avoir un début de semaine compliqué

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Pas de souci j’ai le temps ce we et la semaine qui vient.

      Répondre
  4. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre et merci Gaël ^^

    Répondre
  6. Sagha

    Merci pour tout c’est chapitres 😉

    Répondre
  7. tang san

    merci beaucoup au donateur et god raka

    Répondre
  8. Cèlen

    Et un jeté de Yu-Rin ! Un!!!

    Merci pour ce très bon chapitre XDDD!!!!

    Répondre
  9. ManaMana

    Merci aux donateurs et au traducteur vénéré.

    Awn ce chapitre de l’amour. <3

    Répondre
  10. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Merci Gaël.

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. ledaigoinfre

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  14. Shirosuu

    Ces derniers chapitres sont mes préférés de ce LN pour l’instant ! Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. loupsolitaire

    Merci raka pour le chap

    Répondre
  16. XiaoZiyun

    Merci aux donateur et a toi raka 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com