MWLU : Chapitre 80 Bonus

MWLU : Chapitre 79 Bonus
MWLU : Chapitre 81 Bonus

Et un grand merci à Yannick !
Qui voulait tellement vite la suite qu’il me l’a même précisé sur le message du don !
Alors je me suis pris à la traduire même avant le LVL1S du jour, que je vais entamer sur le champ 🙂


 

〈 80. Lune Rouge (6) 〉

 

La zone dégagée était maintenant devenue une zone cramoisie de mort ; des murs rouges, des dizaines de tentacules étincelants et acérés explosèrent.

Kim Sae-Jin couvrit son corps entier de mana et changea ensuite sa nature en flammes d’une très haute température.

Les innombrables bras tentaculaires qui tentaient d’attaquer l’Orque vicieusement ne pouvaient pas pénétrer l’armure de feu et fondirent l’un après l’autre, avant même d’avoir la chance d’effleurer ses écailles.

L’Orque hurla. Sa nature brutale était en ébullition, comme si les flammes l’avaient aidé à se chauffer.

Sae-Jin chargea en direction de la marionnette vampirique en gueulant. Ce fut moins un Orque fonçant en avant sur son ennemi qu’une énorme boule de feu qui faisait trembler toute la caverne et distordait l’air ambiant.

Cependant, face à un assaut aussi terrifiant, son adversaire ne flancha pas, et ne montra aucun signe de panique. Il resta simplement là, récitant une incantation et se tenant prêt à lancer un sort de plus.

Ttuokwahng !!

Arrivé au contact, l’Orque abattit sa masse. Accompagné d’un bruit tonitruant, la poussière épaisse levée par l’impact couvrit les environs en une fraction de seconde.

Il ne laisse cependant pas son attaque s’arrêter là, même piégé dans un nuage de poussière et de fumée. Utilisant sa masse, il fit voler la barrière de la poupée en éclats avant de lui offrir une salade de phalanges de l’autre main – ou plutôt, poing.

« Kkiick, Kkheck. »

Et elle laissa échapper des bruits bizarres à chaque fois que le poing touchait sa cible.

L’Orque continua à maraver son adversaire sans se soucier d’autre chose quand soudain, une étrange aura de qigong s’éleva autour de son torse.

À cet instant précis, l’intuition de l’Orque tira toutes les sonnettes d’alarme.

Mais avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, le qigong se changea en une pointe de lumière ultra acérée et transperça son torse.

« Kkeuk… »

La douleur était indescriptible. Cependant, elle servit de déclencheur aux instincts débridés de l’Orque. Il vit rouge, comme on dit, et les muscles sur son corps tout entier vibraient de rage.

[Condition remplie : Recevoir une blessure quasi mortelle (1/3)]

– Pour devenir Chef Orque…

Une fenêtre d’alerte apparut, mais ne parvint juste pas à entrer dans l’esprit de Sae-Jin, qui se contenta de rugir une fois de plus, faisant trembler la grotte.

Aveuglé par la colère divine qui l’habitait, l’Orque utilisa jusqu’à la moindre goutte de la moindre potion stockée dans son corps. Ses blessures guérirent en un instant, et sa vitalité atteint d’un seul coup des sommets inégalés.

 

*

 

« Qu’est-ce que vous faites, Capitaine ? Continuez à courir !! »

Yi Hye-Rin tirait une hésitante Kim Yu-Rin. Sans opposer de résistance, elle se laissa trainer en avant. Elle l’ignorait, mais c’était à cause des effets contenus dans la voix de l’Orque.

Alors même que les Chevaliers continuaient de courir désespérément, ils pouvaient entendre les échos d’une bataille sauvage prenant place derrière eux – le son d’une masse détruisant quelque chose, les bruits étouffés d’un combat violent – mais par-dessus tout, les cris de l’Orque qui faisaient trembler le sol.

À chaque fois qu’elle entendait l’un de ces échos, Kim Yu-Rin jetait un coup d’œil en arrière en exposant une expression mitigée à la vue de tous. Yi Hye-Rin n’avait jamais vu un tel regard dans les yeux de Yu-Rin au long des dix années qu’elles avaient passé côte à côte.

Est-ce que ça ne devient pas un peu trop sérieux ?!

Les réactions particulières de Yu-Rin firent froncer les sourcils à Hye-Rin. Même si elle était peu familière des relations avec les hommes, pourquoi un Orque… Enfin, quoi…

Kwaahaaaang !!

Juste alors, une lumière blanche s’éleva du lieu de l’affrontement et illumina l’ensemble de la caverne. Kim Yu-Rin s’arrêta de courir, mais en même temps, la voix de l’Orque profondément imprégnée dans son esprit résonna à nouveau.

Continue à courir par là.

Et elle reprit la route…

Après 30 minutes de course, les Chevaliers purent enfin localiser la sortie de cette putain de barrière d’isolation qui les avait fait errer pendant les 40 dernières heures.

Et tandis qu’ils s’échappaient en criant de joie, ils furent accueillis par une dense et verte forêt, dont la lumière du soleil perçait difficilement la canopée et filtrait comme dans un rêve.

« …Mais au fait, on est où, exactement ? »

Mais même cette joie fut de courte durée. L’un des Chevaliers redescendit sur terre rapidement et posa la question qui fâche.

« Ah ! Est-ce que quelqu’un ici est capable de communiquer avec l’extérieur ? »

Bien que le leader du groupe fut à la base Kim Yu-Rin, comme elle ne faisait rien d’autre que fixer la sortie de la grotte en attendant le retour d’une certaine personne, Yi Hye-Rin prit les devants.

« Attends un moment ! »

Un Chevalier commença à farfouiller dans sa poche pour en sortir une boule de cristal et un GPS. Ce dernier ne fonctionnait pas dans la grotte, mais à l’extérieur, il n’y avait aucun problème.

« Notre position ? »

« … »

Mais ce Chevalier ne répondit pas et se contenta de rester béat devant les coordonnées affichées sur l’écran.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Hé, réponds, on est où ?! »

Il parvint difficilement à déglutir malgré sa bouche sèche.

« …Il faut qu’on dégage d’ici au plus vite. On est dans les confins de la zone de chasse, à plus de 50 km de la première ligne de défense. »

« … »

En un instant, tous les visages se crispèrent. Yi Hye-Rin laissa entendre un long soupir et attrapa le poignet de Kim Yu-Rin qui était toujours perdue, le regard rivé sur la sortie de la grotte.

« Partons. C’est dangereux, ici, Capitaine. »

« …Tu as raison. Tout le monde, on se barre vite d’ici. »

Il semblait que, malgré son état perplexe, Kim Yu-Rin avait entendu ce qu’avait dit le Chevalier au GPS, et elle donna un ordre strict. Même s’il y avait peu de conviction et encore moins de force derrière cet ordre, il le fallait.

Et ainsi, les Chevaliers se mirent à courir hâtivement pour quitter la zone de chasse.

Alors qu’ils se trouvaient toujours dans une zone reculée et dangereuse, de nombreux et puissants monstres de niveau Moyen Supérieur firent leur apparition. Mais bon, des menaces de ce niveau étaient sans importance face à Kim Yu-Rin.

Et ses attaques étaient inhabituellement violentes.

« …Tu es en colère ? »

Yi-Hye-Rin lui demanda prudemment, après qu’une Manticore inconsciente du danger eut décidé de les attaquer et fut hachée menue.

« Non. Pas du tout. Continue à courir. On n’a pas de temps à perdre. »

Elle n’allait pas bien, non. Mais elle se remit à courir. Hye-Rin la regarda repartir et se dépêcha de lui emboîter le pas.

 

*

 

Dans la grotte au sein de laquelle les échos d’une bataille titanesque résonnaient toujours, Kim Sae-Jin haletait bruyamment.

Après trois heures d’une mêlée intense et suite à l’utilisation de chacune des compétences qui pouvaient être utiles dans une telle situation, il parvint finalement à ruiner les plans de la poupée Vampire.

Mais les sacrifices qu’il avait faits n’étaient pas moindres. Il ne pouvait juste pas comprendre ce qui n’allait pas avec l’endurance et la durabilité de cette connerie qui lui avait servi d’adversaire. S’il n’avait pas eu ces potions, il aurait déjà passé l’arme à gauche suite à de trop nombreuses hémorragies.

« Heu… »

Il plongea la main dans le torse du cadavre gisant au sol. Il en sortit le cœur artificiel qui battait toujours et tellement froid au toucher. Du trou ainsi créé dans le torse de son ennemi jaillit alors une fontaine de sang.

Sae-Jin jeta un coup d’œil sérieux à la chose. Même après avoir été séparée du corps, elle continuait de battre – plus ou moins.

[Cœur Artificiel][Objet de Rang Trésor]

– Un cœur artificiel créé à partir d’un cœur humain combiné à plusieurs centaines de pierres de mana. Il permet d’augmenter le flux de mana dans le sang d’un individu en contact.

– Actuellement, un total de (23/30) sorts est stocké dans ce cœur. Avec suffisamment de mana, il est possible de l’utiliser en tant que medium pour y stocker de nouveaux sorts.

« …Hmm. »

Maintenant qu’il le regardait bien, il voyait clairement une infinité d’utilisations à ce truc.

Comme il était fait à partir de centaines de pierres de mana, l’absorber provoquerait une croissance sans précédent de ses statistiques. Il pourrait aussi le Spiritualiser et le stocker dans son corps, ce qui lui permettrait d’utiliser la magie.

Pour l’instant cela dit, il se contenta de le stocker via Spiritualisation, et commença à se diriger lui aussi vers la sortie.

 

***

 

À peu près au même moment, en abusant de la technique de mouvement de mana, les Chevaliers furent capables d’échapper de la zone de chasse en moins d’une heure.

La ligne de défense finale était en vue. De la fumée noire s’élevait et des gémissements purent être entendus de toutes parts, mais l’opération de défense était un succès.

« Uh ?! Il y a des Chevaliers qui approchent, par là ! »

Quelqu’un donna l’alerte en désignant les Chevaliers descendant de la montagne. Immédiatement, des milliers d’yeux se tournèrent vers eux.

« Ouah, Ouaouaouah ! On peut enfin rentrer à la maison~ »

Tout en vérifiant l’humeur de Kim Yu-Rin, Yi Hye-Rin s’étira de tout son long. Malheureusement, Yu-Rin arborait toujours une expression morose et ne montrait aucun signe de mieux.

« …Uh ! Le Maître d’Ordre Hyun-Seok !! »

Juste à ce moment, le visage de Kim Hyun-Seok apparut au loin. Jugeant cela comme une chance à saisir, Yi Hye-Rin cria pour l’annoncer. Seulement alors, l’expression de Yu-Rin changa légèrement.

« Il a dû sérieusement s’inquiéter… Qu’est-ce que tu fais ? Tu devrais te dépêcher~ »

« Eh ? Uh ? H, hé, attends ! »

Hye-Rin ne loupa pas le coche et poussa Yu-Rin en avant. Bien que surprise, elle parvint tout de même à rapidement aller à la rencontre de son père.

« Tu es rentrée saine et sauve ? »

Kim Hyun-Seok se mit à sourire tendrement en la regardant.

« …Oui, monsieur. Les 37 Chevaliers disparus, nous sommes tous là. »

« Bien joué. »

En tant que père, il était pire que tout quand il s’agissait de complimenter sa fille, mais c’était différent, cette fois. Il ne perdit pas son sourire, pas même pour une seconde, tandis qu’il posait ses mains sur les épaules de Yu-Rin.

« Merci. Tu as travaillé dur. »

« … »

Il n’avait dit que deux choses. Mais Yu-Rin était extrêmement touchée par ce qui se cachait derrière les mots de son père. Ses yeux humides cherchant à réprimer les sentiments qui naissaient alors au plus profond d’elle-même démontraient clairement ce qu’elle ressentait réellement.

« Rentrons à la maison. »

Kim Yu-Rin essuya prudemment le coin de ses yeux et hocha résolument la tête.

« …Oui, monsieur. »

 

*

 

Même après en avoir fini avec une conférence de presse, Kim Yu-Rin devait encore supporter le harcèlement de centaines de journalistes sur le chemin de la maison.

Les questions auxquelles elle n’avait pas répondu lui étaient répétées sans cesse, et elle ne pouvait pas réellement comprendre de quoi ils parlaient quand ils abordaient le sujet du ‘scandale dans la grotte’.

Comme on pouvait s’y attendre. Elle y repensait souvent, mais pour elle, c’était tellement plus simple de gérer des monstres que des journalistes.

« …Fu-woo. »

Mais après être retournée dans sa maison vide, une partie de son cœur se trouva seul tout à coup. Peut-être était-ce parce que l’endroit n’avait pas été habité pour les dix jours précédents, mais sa maison était si vide et si froide.

Se sentant très seule pour une raison qui lui échappait, Yu-Rin ouvrit le robinet de la baignoire et pour tromper la solitude des lieux, alluma la télé.

– Il a désormais été révélé que celui qui a aidé les 37 Chevaliers à s’échapper était le Héros Orque.

« Ah… »

Les nouvelles provenant de la chaîne spécialisée dans les informations parlaient du Héros Orque. Et Yu-Rin finit par naturellement penser à nouveau à lui.

Cependant, l’Orque n’était pas là, il n’était pas avec elle. Rien que sa puissante voix et sa puissante et digne fragrance restaient claires dans son esprit et firent douloureusement battre son cœur.

Elle se surprit à se demander si l’Orque avait réussi à s’échapper vivant. Ou alors, est-ce qu’il… avait échoué et avait rendu l’âme au milieu d’un combat ?

« …Je veux le revoi… Uh ? Huh ?! »

Après s’être choquée elle-même par les mots involontairement sortis de sa bouche, Yu-Rin se couvrit la bouche en toute hâte.

– Selon les témoignages des Chevaliers présents, l’Orque a fait preuve d’un comportement véritablement héroïque en détruisant la barrière d’isolation qui avait piégé les Chevaliers, ainsi qu’en offrant de la nourriture aux pauvres affamés.

Les informations continuèrent. Les souvenirs de la veille refirent surface en force, et elle se revoyait à nouveau dans la grotte en compagnie de l’Orque.

Cette couverture chaude et cette nourriture délicieuse, les cuisses fermes et puissantes et ses contacts doux et chaleureux…

Quand elle se souvint de tout ça jusqu’à ce point, son cœur se remit à battre à toute vitesse.

« Est-ce que je deviens vraiment tarée ? »

Elle changea rapidement de chaîne et plaça ses mains sur ses joues déjà rouges. Peut-être était-ce cette faim instinctive qui résonnait dans sa tête après 28 ans d’abstinence, mais s’éprendre d’un type qui n’était même pas humain… Il n’y avait pas un sérieux problème ?

Et l’eau commença à déborder de la baignoire.

C’est vrai. Bon. Prenons un bain et chassons toutes ces idées bizarres.

Elle retira ses vêtements et se dirigea droit vers l’eau chaude.

« Oh, merde, qu’est-ce que c’est bon… »

Malheureusement pour elle, même après s’être immergée dans ce liquide brûlant et bienveillant, l’Orque ne parvenait pas à quitter son esprit aussi facilement.

« …Il n’a pas pu mourir, hein ? Après tout, il était tellement puissant… »

Non, au lieu de ça, elle continua à penser à lui. Les images de son style de combat dépassant l’entendement, son puissant dos toujours entre eux et les dangers, tout ça continua à tournoyer dans son esprit.

Frustrée, elle ferma les yeux et soupira profondément sous la surface de l’eau. Les bulles s’élevèrent et disparurent au contact de l’air, et avec elle ne disparut pas la silhouette de l’Orque dans ses pensées.

 

***

 

Une semaine plus tard.

« Ce n’est même plus drôle. Je veux dire, elle est sans arrêt en train de se promener autour du village des Orques en prétextant chasser, tu sais ? »

« …Ouah, sérieux ? »

Face aux mots de Hye-Rin, Yu Sae-Jung afficha un visage surpris.

« Mm. Sérieux. Tous les jours. À peine ses tâches terminées, elle y va. »

Juste à côté de Sae-Jung, comme si sa gorge le brûlait, Sae-Jin avalait des verres et des verres d’eau. Yu Sae-Jung le regardait d’un air confus pour un moment avant de se saisir de l’opportunité pour lui attraper la main.

« Grand frère, ça ne va pas ? »

« Hmm ? Uh… Non, ce n’est rien. »

Il secoua la tête tout en se demandant intérieurement s’il devait se montrer au moins une fois à Kim Yu-Rin ou pas.

« …Mais il y a quoi entre vous deux ? Vous sortez vraiment ensemble ? »

Yi Hye-Rin fronça les sourcils en voyant le petit manège de ces deux-là.

« Non… »

Et suite à cette réponse rapide de Sae-Jin, Yu Sae-Jung eut l’air vraiment très, très blessée.

« …Pas encore. »

…ajouta-t-il rapidement.

Et aussitôt avait-il fini sa phrase de cette façon, elle se calma aussi vite qu’elle s’était apeurée.

« Mais qu’est-ce que ça veut dire ? »

Yi Hye-Rin ne comprenait plus rien. Elle les regarda d’un œil incrédule avant d’adresser un avertissement sérieux à la jeune fille.

« Mademoiselle Sae-Jung, vous devriez être prudente. C’est un cas classique, vous savez. Il vous mène par le bout du nez. »

« Ouais, je sais. Et c’est pour ça que je vais mettre un point final à cette situation tôt ou tard. »

« Oh, s’il te plait, arrête. Tu es encore trop jeune pour ça. »

Sa conscience coupable titillée, Sae-Jin tapota le front de Sae-Jung du doigt suite à cette déclaration inutile et présomptueuse.

« Ouch ! Qu’est-ce que tu veux dire, je suis trop jeune ? Je suis une adulte, maintenant ! »

Elle débitait ses plaintes, et tout ce que Sae-Jin se trouva capable de faire fut de ricaner légèrement en faisant mine de survoler le problème de manière légère et distante.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 79 Bonus
MWLU : Chapitre 81 Bonus

15 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. yannick345yannick345

    Mais de rien

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      On me l’avait jamais faite celle-là :,D

      Répondre
      1. yannick345yannick345

        Haha XD en même temps on deviens accro à ton histoire XD

        Répondre
  4. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  12. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  13. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com