Rebirth - Chapitre 241
Rebirth - Chapitre 243

Et pouf, un bonus qui sort de nulle part.

Vous imaginez même pas le kiff lorsque j’ai traduit ce chapitre ^o^

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 242 – Les Gardes de la Ville

 

[Que font-ils au centre de Calore ?] Avait demandé Nie Yan, cherchant à trouver le meilleur moyen de provoquer Heaven Breaker tout en se dirigeant vers lui. Hélas, il n’avait rien qui lui venait en tête. Je suis vraiment pas fait pour ce genre de trucs.

[Ils achètent peut-être quelque chose à l’hôtel des ventes.] Avait dit Guo Huai, n’en sachant pas plus que son ami.

Soudain, une idée avait émergé dans l’esprit de notre Voleur. Plutôt que de rejoindre Heaven Breaker à l’hôtel des ventes, pourquoi ne pas aller l’attendre à son quartier général ?

Il était inutile de dire qu’une personne aussi célèbre que Nie Yan provoquerait une scène juste en étant présent devant le quartier général de ses ennemis, et c’était précisément ce qu’il souhaitait.

Avec un sourire à faire frémir le diable sur le visage, il avait alors changé la direction de ses pas. H2héhé, je ne vais même pas avoir à prononcer un seul mot. Ma simple présence va les faire m’insulter de tous les noms. Et lorsqu’ils le feront et que les gardes de la ville seront, par pure coïncidence, dans les parages… hahaha.

Ça allait vraiment être un spectacle saisissant.

[Envoi quelqu’un dire à Heaven Breaker que je me dirige vers son quartier général.] Avait demandé Nie Yan après avoir réfléchi un moment avant d’ajouter.

[En fin de compte, envois Undying Scoundrel, et dis-lui de ne pas se retenir. Qu’il traite Heaven Breaker comme un pote. Plus il sera énervant et mieux ce sera.]

[Compris.]

Il savait qu’il avait quelque chose de prêt pour Heaven Breaker, et c’était pourquoi Guo Huai comprenait parfaitement pourquoi Undying Scoundrel était parfait dans le rôle de déclencheur de scène.

Ayant rapporté ces paroles au gredin, Guo Huai avait eu un sourire presque de pitié en sachant ce qu’Heaven Breaker allait subir lorsque la tempête du nom d’Undying Scoundrel allait s’abattre sur lui.

[C’est tout ? Trop facile ! Dis juste au chef qu’il peut se détendre, je vais aller me faire un pote !] Avait déclaré Undying Scoundrel avec un clin d’œil et un pouce levé. Comment pourrait-il rater cette opportunité digne des dieux de pouvoir provoquer Heaven Breaker ? Rien que l’idée de le faire le rendait tout chose.

[Heaven Breaker est au centre de la ville, près de l’hôtel des ventes. Ne perds pas de temps et vas-y rapidement. Tu ne voudrais pas faire attendre le chef, pas vrai ?]

[T’inquiète, c’est comme si c’était fait.]

Après avoir délégué la tâche au bourreau, Guo Huai avait alloué toute son attention à surveiller la situation autour de l’hôtel des ventes. Ce dernier était bien plus actif que d’habitude, mais ayant été agrandi au Tiers 9 récemment, la sensation de foule n’était pas aussi vivace qu’elle n’aurait pu l’être.

Quelques joueurs, situés dans un coin, jetaient des coups d’œil réguliers vers le centre de la place, leurs voix aussi basses que possible. Une vingtaine de personnes avaient réservés de force les soixante meilleures places d’une estrade, repoussant quiconque s’approchait d’eux. Il allait sans dire que peu de joueurs voulaient subir le courroux de Victorious Return, donc ils préféraient s’éloigner plutôt que d’avoir recours à une confrontation. Car oui, il s’agissait bien de joueurs de Victorious Return, formant un cercle autour de quelques personnes, dont leur maître de guilde.

« Regarde, c’est Heaven Breaker. »

« C’est qui ce Voleur à côté de lui ? Il a l’air balèze. »

Shadow Killer, armé avec son set de Shrapnel et un nom rouge vif, attiré l’attention de beaucoup de joueurs alentours.

Voyant ça, il ne lui avait fallu qu’une simple seconde pour s’équiper d’une cape noire afin de cacher son apparence et son identité.

« Je ne sais pas, je ne l’ai jamais vu avant. »

Malgré la réputation de Shadow Killer, peu de personnes connaissaient son apparence. Les raisons étaient au nombre de deux : la première, il préférait généralement éviter l’attention, bien que ce ne soit pas le facteur principal. La raison pour laquelle il n’était pas connu visuellement était qu’il ne visait que les personnes célèbres. Et qui, parmi eux, oserait envoyer un enregistrement de leur propre mort ? A part pour se provoquer soi-même une honte magistrale, il n’y avait pas d’intérêt à le faire. Et donc, comme il n’y avait pas beaucoup d’enregistrements de Shadow Killer, les joueurs ordinaires ne pouvaient donc pas le reconnaître.

« Les cibles principales durant le siège sont Nirvana Flame et Sleepy Fox. Fa Lan aussi s’il se montre. Tu peux y arriver ? » Avait demandé Heaven Breaker en jetant un œil à la personne situé à côté de lui. L’autre personne avait le regard caché derrière la capuche de sa cape noire, mais son être entier émettait une puissance aura meurtrière.

« Tu veux les trois ? » Avait demandé Shadow Killer sur un ton monotone.

« Durant le combat de siège pour la forteresse, concentre-toi sur Sleepy Fox et occupe-toi de Nirvana Flame plus tard. » Avait instruit Heaven Breaker. Bien que sa haine pour Nirvana Flame soit supérieure au simple mépris qu’il avait pour Sleepy Fox, ce dernier était une plus grosse priorité durant le siège du fait de son statut de maître de guilde d’Holy Empire. Mais il savait que, bien que son impacte serait plus réduite dans cette bataille, Nirvana Flame aurait aussi une belle capacité offensive sous ses ordres à ce moment-là, et que le laisser en vie affecterait probablement le résultat de la bataille.

Shadow Killer avait hoché la tête, n’en disant pas plus.

Ils ne s’étaient pas attendus à ce que l’extension de l’Histoire Enterrée sorte aussi soudainement, quelques jours à peine avant le combat de siège. Aucun d’eux ne savait si cela affecterait le résultat de la bataille à venir.

Heaven Breaker avait juste reçu le plan de forge d’un équipement requérant un type de minéraux particuliers. S’il pouvait équiper 180 de ses membres avec cet équipement avant le début du combat de siège, cela augmenterait grandement la puissance de sa guilde. C’était une des raisons qui l’avait poussé à venir à l’hôtel des ventes : pour acheter une grosse quantité de ce matériau. L’autre raison était pour pouvoir s’entretenir avec Shadow Killer. La prime sur la tête de Sleepy Fox était de 800 pièces d’or alors que celle de Nirvana Flame était de 2.000 bonnes grosses pièces d’or. Ce montant était juste absurde.

C’était à ce moment précis qu’une personne qui n’aurait jamais dû être là s’était approché avec un pas détendu, ignorant complètement la vingtaine de joueurs ‘protégeant’ leur chef. Son expression manquait complètement de sérieux.

Autrement dit, un Undying Scoundrel sauvage est apparu !

Les joueurs de Victorious Return n’avaient pas réussi à réagir à temps pour le stopper, ne s’attendant pas à ce quelqu’un les ignore aussi royalement, et ils ne pouvaient pas se permettre de le restreindre par la force puisque la violence était proscrite dans l’enceinte de la ville.

C’était la raison pour laquelle notre Mage à la langue bien pendue n’avait pas craint ses ennemis le moins du monde.

Et ce genre de comportement était exactement ce qui irritait Heaven Breaker le plus.

« Hey, mais ça serait pas mon p’tit pote ? la pêche ? » Avait alors déclaré Undying Scoundrel avec un sourire taquin à l’extrême. Il était en train de s’éclater comme un petit fou.

De son côté, Heaven Breaker s’était encore plus assombri. Si un regard pouvait tuer, il aurait assassiné la moitié de Calore avec celui-là. Jamais personne n’avait osé lui parler sur ce ton de toute sa vie !

Les joueurs de Victorious Return s’étaient regardés mutuellement avec un air confus. Cette personne était un ami de leur chef ? En se disant que c’était le cas, ils n’avaient plus cherché à l’arrêter.

« C’est qui ce mec ? »

« Je sais pas, mais j’ai l’impression de l’avoir déjà vu avant. J’arrive juste pas à m’en rappeler… »

« Ça y est ! C’est Undying Scoundrel ! C’est un joueur d’Asskickers United ! »

« C’est un espion que le chef aurait placé chez l’ennemi ? »

« Casses-toi ! » Avait soudain craché Heaven Breaker, ne s’étant pas attendu à ce qu’un idiot pareil ose le déranger de la sorte.

« Tsk, tsk… Ne sois pas comme ça, ma poule. Je faisais que passer, et quand je t’ai vu, je me suis dit que j’allais venir te faire une bise sur la fesse, tu vois ? Mon chef nous a demandé de vous voir comme des frères pour nous, comme si nous étions de la même famille. Tu sais ? Après tous les équipements que vous nous avez filé la dernière fois. Un tel cadeau, une telle générosité. Pas la peine d’agir aussi froidement après un tel présent, tu ne crois pas ? » Avait dit Undying Scoundrel avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Heaven Breaker avait alors réalisé ce qu’il se passait. Ce putain de salopard était de de ces enfoirés d’Asskickers United ! Qui plus est, un de ceux qui avait participé au Massacre du Bois de Feu de Kiln !

Undying Scoundrel pouvait être considéré comme une petite célébrité après tout.

« Dégage de là et retourne auprès de ton chien de maître ! Et dis-lui que les petites frappes ne devraient pas se la jouer comme ça ! Je m’occuperais de lui bien assez tôt ! » Avait répondu froidement Heaven Breaker. S’il forçait un peu plus, ses gencives se mettraient à saigner à force de serrer les dents.

« Hey hey ! Comment oses-tu me parler comme ça ? Mon chef est gentil et tolérant, lui. Son cœur est aussi vaste que l’océan et il est tellement beau que son simple sourire fait honte à la lune, pas comme certains. Comment oses-tu le traiter comme un méprisable ennemi, surtout venant de toi ?! C’est un outrage ! Comment oses-tu ternir l’image de mon chef adoré, une âme vertueuse qui reçoit révérence et affection de tous avec une tête pareille… ? » Avait commencé à déblatérer Undying Scoundrel. Il était pire qu’une mouche à merde, irritant par sa simple présence, venant poser ses pattes malpropres partout où cela pouvait gêner. Plus il parlait, et plus ses paroles visaient à toucher là où ça fait mal.

Voyant qu’Undying Scoundrel devenait de plus en plus ridicule dans ses déclarations et qu’il n’avait aucune intention de partir, Heaven Breaker avait jeté un œil à ses subordonnés avant d’ordonner.

« Allez, débarrassez-moi de cette bouse immédiatement ! »

Si quelqu’un lui avait cassé un œuf sur la tête, il aurait cuit en un temps record vu la fumée qui sortait de ses oreilles.

D’après les règles de la ville, si un joueur dérangeait une figure majeure, comme le maître d’une grande guilde, ce maître de guilde avait le droit d’appliquer des actions disciplinaires mineures comme le fait de pouvoir le faire escorter musculairement hors de portée.

Deux joueurs de Victorious Return s’étaient donc immédiatement désignés pour attraper Undying Scoundrel, un à chaque bras, avant de le traîner hors de l’estrade.

« Oh, au fait ! Heavenou, mon poto, j’ai presque oublié de te le dire ! Mon chef adulé est en train de se rendre à ton quartier général pour te rendre une petite visite et apprécier ta légendaire hospitalité. Assure-toi de lui préparer une bonne tasse de thé d’ici qu’il arrive, et pas la pisse bon marché que tu bois d’habitude, hein ?! Le haut de gamme ! » Avait fini par dire Undying Scoundrel, son sourire si large qu’il était sur le point de se déchirer les zygomatiques en voyant le visage d’Heaven Breaker aussi rouge que le slip de superman. Il avait toujours eu beaucoup de ressentiment concernant le fait que certains de ses frères et sœurs de la guilde étaient en fait des espions de Victorious Return. Et ce qui le frustrait le plus était de ne pas savoir combien ils étaient ni leur identité. Mais aujourd’hui, il avait enfin pu exercer une petite vengeance bien mesquine. Il devait l’admettre, irriter Heaven Breaker de la sorte avait été particulièrement thérapeutique.

Ce dernier, entendant les paroles d’Undying Scoundrel, avait soudain eu une expression horrible. Nirvana Flame était en train de se rendre vers le quartier général de Victorious Return ? Ça ne sentait pas bon du tout !

« On retourne au quartier général ! » Avait-il soudain annoncé. Il refusait de croire que Nirvana Flame pouvait accomplir quoi que ce soit de néfaste au sein même de Calore. Mais s’il osait se rendre devant leur bâtiment de guilde, il ne pouvait pas se permettre de ne pas être présent.

Shadow Killer avait eu une expression sinistre et sa main s’était inconsciemment posée sur le pommeau de sa dague au fourreau. Indomptable, voyons voir si tu es digne d’être ma cible.

Une foule de joueurs de Victorious Return étaient alors retourné à leur quartier général, tous d’une humeur massacrante. Ils voulaient juste voir ce que le fameux Nirvana Flame allait bien pouvoir faire sur leur territoire.

« Je suis sérieux. Je suis juste venu pour avoir une petite conversation avec Heaven Breaker. » Avait déclaré Nie Yan avec un sourire innocent.

« Va te faire foutre ! Seul un idiot pourrait te croire ! Casse-toi ! Ne crois pas qu’on a peur de toi ! » Avait hurlé un joueur de Victorious Return, levant son poing. Aussi longtemps que Nirvana Flame oserait entrer dans leur quartier général, qui était considéré comme un lieu privé, il pourrait immédiatement se déchaîner contre lui.

« Dégage ! »

Nie Yan avait tranquillement attendu l’arrivée d’Heaven Breaker, se demandant quel genre de tactique il allait devoir employer pour le rendre furieux au point de l’insulter tout en conservant la loi de Calore en sa faveur. Alors qu’il était toujours plongé dans ses pensées, bercé par le doux son des insultes des joueurs de Victorious Return, il avait vu un groupe de joueurs, au loin, avançant d’un pas belliqueux dans sa direction. Et à leur tête se trouvait sa victime préférée.

Ses lèvres s’étirant en un sourire à glacer le sang, il s’était tourné vers eux. J’ai failli attendre. Voyant l’attroupement arriver à portée de voix, il s’était apprêté à parler lorsqu’Heaven Breaker lui avait coupé la parole.

« Nirvana Flame, sale fils de pute ! Tu crois qu’Asskickers United est invincible ?! C’est le territoire de Victorious Return ici ! Tu crois pouvoir t’inviter ici sans en subir les conséquences ? Dégage ta sale tronche de merde d’ici maintenant ! »

La bouche encore à moitié ouverte, Nie Yan était resté pantois devant ça. Il avait passé un temps conséquent à essayer de trouver un moyen de se faire insulter par Heaven Breaker, cherchant à le provoquer par tous les moyens légaux. Cela avait été assez difficile pour lui, qui n’avait pas pour habitude de se quereller avec les autres. Et là, devant lui, avant même qu’il ne puisse dire la moindre chose, voilà que la cible de tous ses soucis de réflexions venait de l’insulter comme un charretier ! C’était comme se préparer à aller pêcher pour voir le plus gros poisson du lac se jeter dans son bateau volontairement. En voyant ça, il n’avait pas osé imaginer ce qu’Undying Scoundrel avait bien pu dire pour remonter Heaven Breaker de la sorte en si peu de temps. Il sentait qu’il allait devoir récompenser le saligaud pour un travail aussi bien fait !

Heaven Breaker était un gangster dans la vraie vie. Pour lui, le respect était une chose primordiale, et avoir reçu autant d’irrespect de la part d’Undying Scoundrel l’avait mis dans un état second. Même maintenant, il n’avait toujours pas réussi à se calmer. Lorsqu’il avait vu Nirvana Flame se pavaner nonchalamment devant son quartier général, cela avait été la goutte qui faisait déborder le vase !

Nie Yan avait levé ses deux mains en disant.

« Je suis juste venu ici pour me dégourdir les jambes. Je ne m’attendais pas à un accueil aussi peu chaleureux. »

Les joueurs de Victorious Return avaient alors commencé à vociférer toutes sortes d’insultes en se disant qu’il méritait une bonne dérouillée. Comme les gens dans les jeux-vidéos se sentaient toujours plus libres que dans la réalité, ils avaient vraiment lâché la bride et leur langage devenait plus vulgaire à chaque seconde qui passait.

Nie Yan, quant à lui, avait rapidement observé les joueurs amassés devant lui avant que son regard ne se pose sur une silhouette encapuchonnée. Il avait levé les yeux de surprise. C’était Shadow Killer !

Ce gars regarde l’évènement se dérouler en restant sur le banc de touche !

Alors que le regard des deux Voleurs se croisait, des étincelles avaient commencé à grésiller.

Après avoir transmis sa volonté à travers son regard, Nie Yan alors fais de nouveau face à Heaven Breaker avant de dire sur un ton plein de ridicule.

« Vous vous êtes suffisamment défoulé en m’insultant ? »

Juste alors qu’il disait ça, un torrent de gardes de Calore portant des armures dorées s’était déversé dans la rue. Ils avaient encerclé les joueurs de Victorious Return et avait frappé de peur les spectateurs présents, ainsi que les intéressés.

En un instant, les insultes avaient cessé, remplacées par des yeux exorbités et un mutisme apeuré. Qu’est-ce qu’ils avaient bien pu faire pour attirer ainsi le courroux des gardes de la ville ?

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 241
Rebirth - Chapitre 243

Related Posts

2 thoughts on “Rebirth – Chapitre 242

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com