Rebirth - Chapitre 244
Rebirth - Chapitre 246

Et voici le premier chapitre de la dernière série de chapitres bonus de ces soldes. Après celui-ci et les deux prochains, je vais enfin pouvoir reposer mes petits doigts boudinés !

Encore une fois, merci pour votre participation et vos dons ainsi que vous encouragements. Vous êtes tous merveilleux !

Expression du week-end : “La vie, c’est comme une boîte de chocolats. C’est bien trop cher pour ce que c’est.”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 245 – La Ruse d’un Voleur

 

Avec l’insistance de Liu Rui, Nie Yan n’avait pu que finir par accepter.

Ce n’était que lorsqu’il avait confirmé que tout le monde avait entendu l’accord de Nie Yan que Liu Rui s’était enfin détendu. Espèce de petite merde ! Je vais te faire passer le goût de me voler la vedette !

Le groupe d’élève s’était alors dirigé vers le gymnase où se trouvaient plusieurs rings.

Plus de vingt personnes étaient venues pour voir le spectacle. Avec autant de témoins, le match promettait d’être excitant.

« Nie Yan, ne force pas trop ! » Avait soudain dit Xie Yao avec anxiété. Connaissant Liu Rui, elle savait qu’il ne se retiendrait pas.

Le cœur de Nie Yan avait semblé fondre dans sa poitrine en voyant la fille de ses rêves s’inquiéter pour lui alors qu’elle ne le connaissait même pas. Après tout, même si ses camarades de sa vie passée l’avaient toujours regardé de haut, elle n’en avait jamais fait de même. Elle avait même offert de l’aider dans ses études. Ses souvenirs de sa gentille avaient créé un place permanente dans le cœur de Nie Yan. Si quiconque osait mettre la main sur elle, il se jetterait corps et âme contre cette personne pour la protéger ! A l’époque, il avait ressenti la même chose, mais il avait préféré garder ses distances pour éviter de salir la réputation de la jeune fille.

Chaque fois qu’il était forcé dans ses retranchements, il repensait à elle. Le souvenir de ce visage magnifique et de cette nature aimable lui apportait toujours de la joie. C’était le souvenir de cette jeune fille qui lui avait permis de traverser les périodes les plus sombres de sa vie passée.

« Ce n’est qu’un simple échange de coups. » Avait-il dit en rigolant. Voyant que l’inquiétude ne disparaissait pas des yeux de la belle, il s’était tapé la poitrine avant de la rassurer avec un clin d’œil.

« Après tous mes entraînements, s’il y a une chose que je sais, c’est comment recevoir des coups. »

En voyant ce garçon faire l’idiot devant elle, elle n’avait pas pu s’empêcher de laisser échapper un éclat de rire. Même si elle était toujours inquiète, son inquiétude avait quelque peu diminuée. Et puis si jamais les choses devenaient hors contrôle, elle forcerait l’arrêt du match afin d’éviter de blessures trop graves.

« T’inquiète mon gars ! Si jamais il dépasse les bornes, j’interviendrais. Je ne le laisserais pas de mettre en danger. » Avait déclaré un garçon baraqué qui atteignait facilement les deux mètres de haut avec un sourire.

Tournant ensuite son regard vers Liu Rui, il avait ajouté.

« Je n’ai jamais aimé ce gamin de toute façon, mais je sais que je ne suis pas à son niveau. »

Comment Nie Yan aurait pu ne pas reconnaître cette personne ? Zhai Hao avait été comme un frère pour lui dans sa vie passée.

« Merci. Je promets de ne pas perdre de façon trop ridicule. » Avait répondu Nie Yan en se sentant touché par les paroles de son ami d’antan.

« Tu sembles assez confiant. » Avait dit le géant en riant avant d’ajouter.

« Cependant, je dois te prévenir. Les jambes de Liu Rui sont puissantes. Son record est de 130 kg en squats et la force brute de ses jambes dépasse les 300 kg. »

Un squat de 130 kg et une puissance de 300 kg dans les jambes étaient vraiment des valeurs impressionnantes pour un lycéen, même en fin d’études. Mais en comparaison avec un monstre comme Nie Yan, c’était rien du tout.

Cela faisait quelques semaines que Nie Yan n’avait pas testé ses capacités musculaires. Mais son record le plus récent était de 367kg en squat et de plus de 700 kg en puissance de jambe. Liu Rui était donc très loin d’égaler celui qu’il pensait être sa victime. C’était comme de comparer un professionnel des arts martiaux avec un gamin qui ne savait que combattre plus faible que lui. Il allait le détruire complètement ! Ce qui allait advenir de Liu Rui était une totale annihilation ! Ironiquement, complètement inconscient de cette réalité, Liu Rui était encore en train de faire le coq, pensant qu’il allait ridiculiser son adversaire.

« On verra bien comment ça se déroule. » Avait répondu Nie Yan. Comme il avait décidé de jouer la victime pour mieux attirer le chacal, il n’allait pas se retenir le moment venu !

Du point de vue de Zhai Hao, Nie Yan allait misérablement perdre. Il s’était donc déjà préparé à intervenir si les choses dégénérées.

Nie Yan et Liu Rui s’étaient mis de part et d’autre du ring, en face l’un de l’autre. Les autres étaient tout autour en train d’observer.

« Tu penses que c’est qui qui va gagner ? »

« Liu Rui, qu’est-ce que tu crois ? Tu penses vraiment qu’il peut en être autrement ? »

Personne n’avait osé mettre le moindre espoir sur Nie Yan.

« Lâchons-nous, sans quoi on ne pourra pas véritablement profiter de cet échange. Après tout, il est inévitable de se blesser lors d’un combat. Mais comme nous sommes tous les deux jeunes et en bonne santé, on devrait être en mesure de s’en remettre rapidement, pas vrai ? » Avait dit Nie Yan sur un ton docile, comme un agneau prêt à être emmené à l’abattoir.

« Oui ! De toute façon, les techniques médicales sont tellement avancées de nos jours qu’il n’y a que la mort qui soit incurable ! A ta demande, je ne me retiendrais donc pas. Ayons un bon combat ! » Avait déclaré Liu Rui en plissant les yeux. Il ne s’était pas attendu à ce que sa proie se livre d’elle-même dans la gueule du loup. Mais comme c’était l’autre partie qui avait proposé ça, il ne pouvait que sauter de joie intérieurement. Si ce petit con voulait rentrer chez lui sur un brancard, il allait exaucer son vœu !

Du côté des spectateurs, aucun ne s’était attendu à ce que Nie Yan coupe toute retraite avec cette déclaration.

« Il est complètement taré ou quoi ? »

« Qui sait ? Quel idiot. On dirait qu’il demande à se faire botter le cul ! »

« Non, ça ne va pas ! » Avait crié avec anxiété Xie Yao. Si Liu Rui agissait sans restriction, avec la puissance de ses jambes, il était certain qu’il blesserait gravement Nie Yan !

Mais sans attendre que les spectateurs ne se calment, Liu Rui avait ouvert les hostilités en prenant une position de combat.

Nie Yan, quant à lui, avait tout d’abord salué son adversaire comme de coutume. Il était obligatoire dans le cas d’un duel de faire ainsi, indiquant son respect pour son adversaire, bien qu’il n’en ressente rien.

« Commençons ! » Avait soudain déclaré Liu Rui en se jetant en avant. Tout le monde avait senti son cœur se serrer en voyant la charge implacable de ce dernier.

Les yeux acérés de Nie Yan n’avaient pas quitté leur cible. De son point de vue, Liu Rui était couvert de failles dans sa garde. Il pouvait penser à une dizaine de moyens de l’envoyer valser avec un seul coup !

Liu Rui, quant à lui, ne s’était absolument pas attendu à ce que les mouvements de son adversaire soient aussi rapides et impitoyables. Il était encore plus rapide que Professeur Yang ! Réalisant soudain cette vérité, il avait compris qu’il avait joué dans la paume de sa main tout ce temps ! Cependant, alors qu’il allait se préparer à défendre, il était déjà trop tard.

Aux yeux de Nie Yan, que Liu Rui défende ou non ne faisait pas de différence.

Avec une rotation de son corps, Nie Yan avait esquivé le corps de Liu Rui, lui assenant un coup de coude dans le dos. Ce coup d’une rapidité fulgurante avait produit un bruit sourd. Liu Rui avait alors titubé un instant devant lui à cause du coup, sentant son sang bouillir. Ses os lui donnaient l’impression qu’ils étaient sur le point de se rompre et il pouvait dire qu’il avait subi de sérieux dégâts internes.

Quel coup puissant !

Juste à ce moment, il avait senti le vent souffler près de son oreille. Mais lorsqu’il avait réagi, il était déjà trop tard.

Nie Yan avait effectué un magnifique coup de pied retourné. Son pied avait frappé Liu Rui en plein visage avec une force immense. Alors qu’un énorme {Crac !} avait retenti à travers le gymnase, effrayant les spectateurs, Liu Rui avait été envoyé valser plusieurs mètres dans les airs avant d’atterrir sans la moindre grâce ou douceur sur le sol. Il avait alors craché une bouche pleine de sang avant de s’évanouir dans un grognement.

Le combat s’était terminé juste comme ça ! La foule entière était choquée !

Aucun d’eux ne s’était attendu à ce que le duel se termine aussi rapidement, ni même à ce résultat. Et il n’y avait même pas de doute quant au vainqueur. Liu Rui avait complètement perdu face à ce nouvel élève !

Tout le monde avait regardé Nie Yan sous un nouveau jour. Ce kick qui avait envoyé Liu Rui voler avait largement plusieurs centaines de kilogrammes de puissance derrière lui !

Personne ne savait comment aller Liu Rui après avoir reçu un tel coup. Rien que d’y penser, beaucoup avaient eu un sentiment de sympathie et de pitié pour lui. Ils en avaient encore les poils tout hérissés.

Le coup avait absolument impitoyable. Il avait même donné l’impression d’être plus violent que celui de certains athlètes professionnels, et pourtant celui qui l’avait délivré n’était qu’un lycéen !

Nie Yan avait libéré toute sa haine et sa frustration de sa vie précédente dans ce coup. Ce n’était qu’après l’avoir assené qu’il s’était rendu compte qu’il y était allé peut-être un peu fort. Mais après s’être rendu compte que son adversaire était encore en vie, il avait alors senti un plaisir macabre à savoir qu’il lui faudrait plusieurs semaines dans un lit pour s’en remettre. La réputation d’excellence et d’invincibilité de Liu Rui avait été complètement détruite devant une vingtaine de témoins et son corps misérable qui en témoignait était étalé sur le sol, visible par tout le monde, y compris Xie Yao.

Nie Yan avait secrètement savouré ce moment prodigieux en se tournant vers ses camarades et en demandant innocemment.

« Est-ce que quelqu’un peut appeler l’infirmière de l’école ? Après tout ce qu’il avait dit, je ne m’attendais pas à ce qu’il ne puisse pas résister à un seul coup. »

Quelqu’un était alors allé chercher l’infirmière de l’école et Liu Rui avait été emporté sur un brancard. Avant le début du combat, les deux parties avaient déclaré qu’ils comprenaient les conséquences possibles de leur duel et ce devant témoins. Donc, aussi longtemps que personne ne mourrait, les participants ne pouvaient être tenus comme responsables des blessures infligées. C’était une des règles de l’école, étant donné que la technologie médicale permettait de se remettre de quasiment tous les traumas physiques.

« Putain, mec ! C’était violent ! Tu l’as vraiment appâté comme un pro. » Avait murmuré Zhai Hao avec un sourire révélant son plaisir à voir Liu Rui mordre la poussière.

« Appâté ? Vraiment ? C’était juste un échange banal. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi faible après toutes ses fanfaronnades. » Avait dit Nie Yan, feignant l’ignorance.

« Quand je t’ai parlé de sa puissance de squat et de jambes, tu n’as pas réagi, mais ton coup faisait facilement du 500 kg ! Si tu veux faire l’innocent, pas de soucis, mais ne me prends pas pour un idiot ! » Avait dit Zhai Hao sur un ton un peu blessé.

« Haha… Je suppose que je suis exposé. Baisse un peu ta voix. Aide-moi à garder le secret. » Avait fini par murmurer Nie Yan avec embarras.

« Mais tu sais, ce coup de pied était vraiment incroyable. Je l’approuve complètement !  Ne t’inquiète pas. Ton secret est bien gardé avec moi. » Avait dit le géant en rigolant. Aussi longtemps que Nie Yan savait qu’il était au courant, cela lui convenait parfaitement.

La raison pour laquelle Nie Yan était devenu proche de Zhai Hao dans sa vie passée était du fait de leur dégout mutuel pour Liu Rui. Plus tard, le colosse avait même présenté Nie Yan à des gens qui avaient eux aussi une dent contre le bellâtre hautain.

« Tu es vraiment fort. Si tu as le temps, tu voudrais bien m’enseigner quelques techniques ? » Avait soudain demandé Zhai Hao. Il était un peu obsédé par les arts martiaux.

« Bien sûr ! Quand tu veux. » Avait promis Nie Yan avec sérieux. Il souhaitait vraiment reforger cette amitié avec Zhai Hao et sa confrérie anti-Liu Rui.

« C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. » Avait répondu ce dernier avec un sourire.

Ça avait alors était au tour de Xie Yao de s’approcher de Nie Yan, son visage transmettant des émotions compliquées.

« Depuis le début, tu savais que Liu Rui ne pourrait pas te battre, pas vrai ? » Avait-elle demandé, ses mots teintés de colère. Dire qu’elle avait été inquiète pour Nie Yan. Au final, c’était Liu Rui qui s’était pris une dérouillée.

Secouant la tête, Nie Yan avait répondu sur un ton morne.

« Nope. Pas du tout. Comment pourrais-je connaître le résultat d’un combat sans avoir combattu la personne ? »

C’était le visage complètement sérieux de Nie Yan quand il avait dit « Pas du tout » qui avait poussé la jeune fille à légèrement sourire. D’un côté, elle était un peu en colère car elle s’était inquiétée pour lui, mais d’un autre côté, son comportement était juste trop amusant. Et puis de toute façon, Liu Rui était énervant de base.

« Tu es vraiment fourbe ! » S’était-elle exclamée en plissant les yeux, étonnée de voir que la réaction du jeune homme devant elle avait été un simple rire.

Elle ne semblait pas réellement en colère contre lui, et pour Nie Yan, c’était tout ce qui comptait. Au final, la situation n’aurait pas pu mieux se dérouler, avec Xie Yao qui ne lui en voulait pas et lui qui avait pu foutre un bon coup dans la gueule de ce bâtard de Liu Rui.

« Alors mon p’tit pote, c’est quoi ta relation avec la déesse de notre classe ? » Avait demandé Zhai Hao, fourrant son nez dans la conversation. Son instinct lui disait que cet échange entre les deux tourtereaux était bien détendu pour n’être qu’une conversation entre personnes se rencontrant pour la première fois. Comme le disait le célèbre suricate du dessin animé pour enfants, ça sent l’amour dans l’air. Se pouvait-il qu’ils soient… Secrètement en couple ?!

« Nous sommes juste amis. » Avait répondu Nie Yan avec un sourire. Mais il s’était ajouté une phrase dans sa tête : Ma future petite amie, pour être exact.

A chaque fois qu’elle parlait avec Nie Yan, elle avait l’impression de le connaître depuis très longtemps. Une telle familiarité et une telle compréhension l’un de l’autre la choqué légèrement. La possibilité que Nie Yan soit cette personne grandissait de plus en plus dans son esprit. Cette même personnalité, cette même inflexion de voix, et même ce regard. Le problème était que… Il était impossible pour elle de vérifier qu’il s’agissait de la même personne, donc une couche de doute continuait à envelopper cet inconnu aux traits si familiers.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 244
Rebirth - Chapitre 246

Related Posts

2 thoughts on “Rebirth – Chapitre 245

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com