Rebirth – Chapitre 292

Rebirth - Chapitre 291
Rebirth - Chapitre 293

Bonjour à tous pour ce chapitre qui arrive très tôt ^^

Je vais pas épiloguer très longtemps, je vous donne une petite expression et go lecture !

Expression du jour : “Qui se lève tôt, dors peu.”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 292 – L’Épée du Massacre

 

Les flammes noires qui enveloppaient l’Épée de Zennarde donnaient l’impression à Nie Yan que sa main était en feu. Il avait alors commencé à entendre une voix murmurer dans sa tête, mais comme un rêve dont il essayait de saisir le contenu, à chaque fois qu’il tendait l’oreille, les murmures lui glissaient entre les doigts sans la moindre trace.

La majorité des armes Légendaires représentaient l’héritage de puissantes figures du passage, et certaines développées même leur propre conscience. C’était pour cela que Nie Yan ne trouvait pas cela étrange.

En effet, il était plus que probable que l’Épée de Zennarde contienne l’esprit de son précédent maître, et elle avait pu développer sa propre conscience après avoir traversé l’Ère Sombre.

Alors qu’il s’apprêtait à approcher l’épée de son visage pour observer ses propriétés, un cri lugubre avait envahi ses oreilles. Sous ses yeux, des torrents infinis d’âmes en peine étaient sortis de la lame pour tenter de le dévorer, le plaçant au bord de la panique. Cependant, il avait rapidement réalisé qu’il ne s’agissait que d’illusions, l’accumulation du ressentiment de plusieurs races, victimes du massacre provoqué par un seul être, Zennarde ! Maintenant qu’il le savait, et tant qu’il garderait un esprit résolu, il ne se laisserait plus affecter par cette illusion.

Notre Voleur avait pris une inspiration profonde avant de calmement regarder autour de lui. Les esprits étaient restés en suspens dans les airs un moment puis, voyant qu’ils ne pouvaient rien faire contre leur nouveau maître, ils avaient disparu dans un nuage de fumée.

Alors que Nie Yan faisait jouer ses muscles sur la poignée de l’arme à la texture si particulière, il avait émis un grognement légèrement insatisfait. Son humeur ne s’était pas améliorée, même après plusieurs moulinets dans le vide.

En effet, il trouvait que l’arme était un peu trop grande à son goût. Après tout, il avait l’habitude de combattre avec des dagues, et bien que de la taille d’une épée ordinaire, il aurait préféré qu’elle soit un peu plus courte. Mais dès que cette pensée avait traversé son esprit, l’arme avait semblé fondre sous l’effet des flammes noires, prenant en un instant une taille bien plus confortable !

Les runes gravées sur toute la lame, qui étaient difficiles à voir sans une observation minutieuse, scellaient la majorité de sa puissance. Il espérait pouvoir obtenir un Cœur d’Esprit Sacré avant l’échéance donnée par Kelowitz, afin de pouvoir libérer ce dernier mais aussi pour retirer les derniers miasmes corrosifs de cette arme.

Avant que le sceau ne soit retiré, la Bénédiction du Barbare Kelowitz était suffisante pour réprimer l’énergie maléfique. Mais il n’était pas certain que ça suffirait après cela.

J’ai enfin obtenu une arme légendaire !

Épée de Zennarde Scellée (Légendaire Divin)

Malédiction Cauchemardesque des Morts : Réduit les stats du joueur de 50% (Effet réduit de moitié par la Bénédiction du Barbare Kelowitz)

Description : Une arme divine créée par Kallander et infusée par la magie noire du Roi Dragon Zennarde. Si l’utilisateur échoue dans sa lutte pour soumettre l’énergie maléfique contenue dans l’épée, il subira un contrecoup fatal. Six Sceaux Divins ont été placés sur l’épée par le Dieu de la Guerre Kelo.

Propriétés : Attaque 630-636, Critique +30%, 10% de chances d’infliger 500% de Dégâts Critiques supplémentaires, Ignore Différence de Niveau +12, Ignore l’Armure.

Exécution Infernale : Une chance d’instantanément exécuter un adversaire lorsque sa vie est en-dessous de 20%. Les chances de succès sont déterminées par la différence de niveau et la défense. Coup en Énergie : 100. Temps de recharge : 5 secondes.

Extinction Apocalyptique (Junior) : Inflige à l’ennemi 5 types de Malédictions : Affaiblissement, Handicap, Maladie, Peur et Corrosion. Durée : 3 minutes. Temps de recharge : 1 heure.

Restrictions : Aucune

Créateur : Kallander.

Malgré la suppression appliquée par le Dieu de la Guerre Kelo, l’Épée de Zennarde restait extrêmement puissante ! Avec sa puissance d’attaque actuelle, elle était plus puissante qu’une arme de rang Or Sombre de niveau 50 ! Et ses autres propriétés étaient de l’ordre de l’obscénité ! Surtout les deux sorts, Exécution Infernale et Extinction Apocalyptique.

La Malédiction Cauchemardesque des Morts n’était pas quelque chose qu’un joueur ordinaire pourrait cependant supporter. Même avec la Bénédiction du Barbare Kelowitz, cela signifiait tout de même une réduction de 25% des stats de l’utilisateur, ce qui était assez violent. C’était équivalent à demander au joueur de sacrifier une large portion de ses points de vie et de sa défense pour obtenir une grande puissance.

Mais heureusement pour Nie Yan, l’Aperçu des Ténèbres lui permettait d’obtenir suffisamment de stats pour que la réduction de 25% ne lui porte pas trop préjudice. Il y avait quand même une perte, mais il lui restait les mêmes stats qu’un joueur ordinaire, dans le pire des cas. Et même si ses points de vie étaient plus bas, sa puissance d’attaque décuplée allait complètement renverser la vapeur dans ses prochains combats !

Pour chaque sceau qu’il réussirait à retirer, l’Épée de Zennarde se renforcerait. Cela voulait dire que s’il jouait bien ses cartes, l’arme allait évoluer en même temps que lui et il finirait par obtenir une véritable arme divine !

Mais par contre, quelque chose l’avait étonné. Il n’avait jamais entendu parler du rang de Légendaire Divin.

Il avait cherché sur le forum officiel et avait fini par trouvé une page expliquant ce sujet. Apparemment, il s’agissait d’une sous-catégorie chez les objets Légendaires. Il y avait plusieurs types de Légendaires !

Les plus communs semblaient être les Légendaires tout court – des objets comme l’Ombre de Sulgata par exemple – puis une autre catégorie un peu moins commune était les Sets Légendaires, comme le Bâton d’Âme de Grimmar, ou plutôt le set de Grimmar. Ils avaient généralement de meilleures stats que les Légendaires communs. Et enfin, il avait trouvé les Légendaires Divins.

Il était dit qu’ils étaient généralement créés par des Forgerons Légendaires et avaient le nom de leur créateur affiché dans la description. A travers l’histoire d’Atlanta, il n’y avait eu qu’une poignée de Forgerons capable de créer des objets de cette qualité : Kallander, Bloem, Hilda, Klump et Talmacs. Ces Forgerons avaient appartenu aux races suivantes : elfes, humains, nains et dragons. Les équipements Légendaires Divins étaient généralement utilisé par des personnes illustres de chaque ère, et l’Épée de Zennarde en faisait partie.

Nie Yan s’était souvenu de la manière dont cette arme avait obtenu sa réputation. Après tout, il s’agissait de l’arme d’un tyran ayant établi un des plus grands empires d’Atlanta. Cela lui avait fait rêver du moment où il pourrait enfin retirer le dernier sceau, la puissance qu’il obtiendrait alors… ! Mais même à ce stage du jeu, il lui était difficile d’imaginer une arme plus puissante, au moins jusqu’au niveau 50.

Cherchant à optimiser sa puissance de combat, notre Voleur avait équipé l’Épée de Zennarde comme arme principale et avait passé Bord Tranchant en arme secondaire. Maintenant que l’Épée de Zennarde avait diminué en taille, elle faisait environ la taille d’une dague normale, juste un peu plus longue, donc elle ne jurait pas vraiment avec ses habitudes.

Même en comptant ses deux vies, c’était la première fois que Nie Yan combattait avec une épée courte.

Les Voleurs orientés vers le combat préféraient généralement les épées courtes car leur attaque était bien souvent meilleure que celle des dagues et cela leur donnait quelques centimètres de portée supplémentaire. A l’opposé, les Voleurs basés sur la discrétion préféraient les dagues. Nie Yan appartenait à la seconde catégorie. Cependant, avec une épée courte aussi puissante que l’Epée de Zennarde en sa possession, cela deviendrait un grave péché de ne pas l’utiliser !

Avec sa nouvelle arme en main, il avait sauté du haut de la paume de la statue de Zennarde et avait activé le Joyau de Chuteplume avant d’atterrir doucement sur le sol.

Alors qu’il se redirigeait vers le Barbare Kelowitz, une pensée étrange lui avait traversé la tête. Cet homme ressemblait étrangement aux représentations du Dieu de la Guerre Kelo. Y avait-il une connexion ? Après tout, même leurs noms étaient proches.

« Tu as récupéré l’Épée de Zennarde, jeunot. J’espère que tu l’utiliseras convenablement. Souviens-toi, une arme, peu importe sa puissance, n’est qu’un simple outil. Il n’est ni fondamentalement bonne, ni fondamentalement mauvaise. Sa nature n’est décidée que par son utilisateur. » Avait dit Kelowitz en jetant un peu à l’arme entre les mains de Nie Yan avant de continuer.

« J’espère que tu parviendras à purifier cette épée du massacre. »

Nie Yan avait hoché la tête en entendant ces paroles. Puis, fixant Kelowitz du regard, il avait soudain demandé.

« Sire Kelowitz, il y a quelque chose qui me chiffonne depuis que vous vous êtes présenté à moi. J’espère que vous pourrez répondre à ma question. »

« Pose ta question, jeunot. » Avait répondu le Barbare avec un sourire. Malgré les chaînes et les clous l’immobilisant sur sa croix, il semblait toujours aussi calme qu’au début. Une personne ordinaire dans cette situation aurait probablement perdu l’esprit depuis longtemps.

« Le Dieu de la Guerre Kelo, c’est vous, n’est-ce pas ? » Avait demandé Nie Yan sans ambage. Il était plus que certain que Kelowitz devant lui était le Dieu de la Guerre Kelo. Pour être emprisonné dans un tel lieu pendant plus de mille ans sans mourir, il fallait être un dieu ou pas loin.

« Dieu de la Guerre Kelo n’est qu’un titre mondain. Lorsque tu atteins un certain palier, les masses commencent à te vénérer comme un dieu. » Avait répondu Kelowitz avec une expression sereine.

En entendant ces mots, Nie Yan avait compris que le Barbare Kelowitz venait d’admettre implicitement être le Dieu de la Guerre Kelo !

« Zennarde m’a capturé, il ne possédait pas le moyen nécessaire pour détruire ma Divinité et me tuer, donc il avait fini par m’emprisonner ici à la place. Si j’estime le temps passé ici, je dirais environ mille ans. » Avait dit Kelowitz… Non, Kelo.

« Votre Divinité ? » Avait demandé Nie Yan sur un ton étonné. C’était la première fois qu’il entendait ce terme dans le jeu. Mais bon, c’était un peu normal puisque les existences divines étaient assez rares dans Conviction.

« La Divinité est un présent accordé par Dieu. Peu importe combien de fois tu meurs, tu finis toujours par revivre. » Avait expliqué Kelo.

Nie Yan avait alors rigolé intérieurement en entendant ça. En suivant cette description est-ce que cela ne signifiait pas que tous les joueurs possédaient une Divinité ? Bien sûr, les règles n’étaient pas les même pour les joueurs et les PNJ.

Maintenant qu’il s’avait que le Barbare Kelowitz était effectivement le Dieu de la Guerre Kelo, la situation prenait enfin tout son sens. Il était emprisonné ici car il avait perdu face à Zennarde durant une bataille décisive de l’Ère Sombre.

La seule chose qu’il lui restait à découvrir était pourquoi le Dieu de la Guerre Kelo n’était pas mort. Pourquoi le Roi Dragon Zennarde, qui était apparemment plus puissant que lui, avait fini par mourir, n’arrivant pas à échapper à la corrosion du temps.

Cependant, cela risquait de rester un mystère à tout jamais, et Nie Yan n’en était pas particulièrement attristé. Après tout, cette information serait certes intéressante à connaître, mais n’aurait pas d’impact direct sur lui de toute manière.

Kelo avait alors créé un cercle magique avec un mouvement des doigts, et un portail de trois mètres de haut était apparu de nulle part. En le franchissant, Nie Yan pourrait directement retourner dans le monde extérieur.

« Ce portail te renverra vers une ville humaine. Lorsque tu auras obtenu le Cœur d’Esprit Sacré, revient. Dépêche-toi de quitter ce lieu maudit. Tous les 7 jours, le volcan entre en éruption et la prochaine éruption ne doit pas être très loin. Jeunot, je te souhaite un bon voyage ! » Avait déclaré le Dieu de la Guerre Kelo.

Voyant qu’il n’obtiendrait probablement rien d’autre, Nie Yan avait sauté dans le portail en se satisfaisant de la tournure que les évènements avaient pris.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 291
Rebirth - Chapitre 293

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 292

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com