Rebirth - Chapitre 316
Rebirth - Chapitre 318

On commence à arriver dans des parties intéressantes de l’histoire =)  Bon, par contre, je vous présente mes excuses pour l’auteur qui semble créer des fonds quasi infinis pour Nie Yan dans les prochains chapitres. Essayaient de pas trop faire attention à certaines valeurs, comme d’habitude^^

Expression : “Il y a trois types de personnes : Ceux qui sont bons en math, et les autres.”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 317 – War God Tribe

 

Tuoba Time avait contacté Nie Yan, ce qui signifiait qu’il était sur le point d’entrer en action. En tant qu’actionnaire de la Tuoba Family, il refusait complètement que le groupe finisse sous le joug de Tuoba Hongye. La lutte de pouvoir entre les deux ne faisait donc que commencer.

Les 600.000 pièces d’or allaient servir de capital pour s’opposer à Tuoba Hongye.

[Si tu as les 600.000 pièces d’or, on peut signer un contrat à l’instant même. Autrement, dis-moi juste combien tu peux proposer. J’ai besoin d’au moins 50.000 pièces d’or d’ici la fin de la journée.] Avait dit Tuoba Time. L’affaire semblait donc urgente.

[Je peux le faire.] Avait répondu Nie Yan. Il savait qu’il le regretterait pour le restant de ses jours s’il ratait cette opportunité.

En plus de développer Asskickers United, Nie Yan souhaitait aussi devenir riche et puissant dans le monde réel. Et lorsque les profits des hôtels de vente, des locations, des magasins et des forteresses augmenteraient jusqu’à un certain point, il aurait alors la possibilité de convertir une grosse portion de l’argent du jeu en argent réel.

Il ne pouvait donc absolument pas passer à côté de l’offre de Tuoba Time !

Avec son capital actuel, cela ne représenterait pas le moindre problème de répondre à la demande de ce dernier.

[Où sont situés les hôtels de vente, les magasins et les terrains ?] Avait demandé Nie Yan. Ces propriétés n’étaient probablement pas dans Calore, puisque la majorité des bons terrains étaient déjà entre les mains de Nie Yan.

[Nisode.]

Nisode était la seconde plus grande ville de l’Empire Viridian. Une portion du capital de la Tuoba Family était concentrée là-bas. Elle possédait une grosse portion des hôtels de vente de la ville ainsi que de nombreux terrains, sans compter trois guildes de la région.

Les yeux de Nie Yan s’étaient illuminés en entendant ça. War God Tribe, la guilde de son père, s’était installée dans Nisode dans sa vie passée !

Dans sa vie passée, la majorité de Nisode avait été contrôlée par la Tuoba Family. Mais soudain, War God Tribe était arrivée et leur avait racheté la majorité de leurs biens de la ville après avoir été établée. A l’époque, le père de Nie Yan avait racheté 20 des 100 meilleures organisations de jeu de la nation. De plus, il avait aussi invité de nombreux vétérans qui avaient commencé à travailler comme joueurs professionnels après avoir pris leur retraite de l’armée. Mais malgré la capacité de War God Tribe à vaincre complètement les trois guildes sous la coupe de la Tuoba Family, elle avait toujours eu un problème de trésorerie, ne contrôlant qu’un seul hôtel de vente dans toute la ville. Si Nie Yan pouvait s’accaparer ces propriétés avant l’arrivée de son père dans le jeu, cela permettrait à War God Tribe d’avoir une montée en puissance spectaculaire !

Si Asskickers United et War God Tribe travaillaient main dans la main pour s’occuper de Victorious Return, la seule force capable de les égaler finirait par n’être que l’association de Bloodlust Blades, Alliance of Mages et Divine Protectors… Et pas nécessairement pour très longtemps !

De plus, il avait remarqué que le ton, habituellement calme et détaché de Tuoba Time, était cette fois-ci déterminé et pugnace. Apparemment, le jeune homme avait sorti la hache de guerre et il tardait beaucoup à Nie Yan de le voir faire chuter Tuoba Hongye de son piédestal.

[J’ai une requête. Est-ce que ça serait possible pour toi de me transférer ces propriétés en avance ? Je suis même prêt à payer 6.000 pièces d’or de plus par jour.] Avait demandé Nie Yan. S’il pouvait connecter les trois hôtels de vente au STC, cela deviendrait une véritable mine d’or. Entre les mains de Tuoba Time, ils allaient pouvoir générer tout au plus 5.000 pièces d’or de revenus par jour. Mais s’il pouvait les obtenir maintenant, il était certain de pouvoir augmenter les profits journaliers au-delà des 8.000 pièces d’or !

[Signons un contrat. Je vais demander à quelqu’un d’en rédiger un.] Avait répondu Tuoba Time. Tout ce dont il avait besoin était de l’or. Il était plus que partant pour céder ses affaires à Nisode si cela pouvait lui permettre de contrôler les opérations de la Tuoba Family dans Conviction ! Tous les efforts de Tuoba Hongye partiraient en fumée ! Après quoi, il finirait bien par trouver une opportunité de s’accaparer les parts de Tuoba Hongye dans le monde réel !

Il n’avait pas fallu longtemps pour que Nie Yan reçoive le contrat. Après avoir confirmé les termes, il avait signé.

[Je demande immédiatement à quelqu’un de te faire le premier dépôt de 60.000 pièces d’or sur ton compte.] Avait dit Nie Yan en renvoyant le contrat signé. Il avait ensuite chargé Guo Huai de s’occuper de la gestion des hôtels de vente de Nisode puis de les connecter au STC.

Guo Huai avait aussi persuadé les autres propriétaires d’hôtels de vente de Calore de rejoindre le STC. Avec ça, ce dernier avait réussi à obtenir un monopole complet dans Calore ainsi qu’une majorité du marché de Nisode.

Durant les trois jours qui avaient suivi la négociation avec Tuoba Time, Nie Yan avait vécu des journées très similaires, mais pas particulièrement désagréables. Il passait sa journée à l’école, continuant sa cour envers la belle Xie Yao, puis il se connectait pour rejoindre Smoke Stub et les autres dans les Cavernes de Cristal pour tuer le Seigneur des Tunnels Bennet et tuer les Taupistes Elites et ordinaires contre une belle part d’expérience et de butin.

Le mieux dans tout ça, c’est que Bennet était devenu bien plus faible suite à sa première mort. Et comme, en plus de ça, ils commençaient à connaître son style de combat, leur nombre de morts avait grandement diminué.

Pendant ce temps, les affaires des hôtels de vente avaient complètement crevé les compteurs grâce au STC. De plus, le Starry Night Potion avait aussi grandement agrandi son influence en s’accaparant des locaux dans Nisode. Si on ajoutait tous les revenus journaliers de Nie Yan, ses profits étaient passés à près de 20.000 pièces d’or quotidiennes. Ce genre de croissance économique était du jamais vu. Si les grands groupes financiers venaient à découvrir qu’un joueur seul réussissait à se faire pratiquement autant qu’eux, à lui tout seul, leurs actionnaires finiraient par avoir des crises cardiaques. Après tout, pour le même rendement, ils étaient obligés d’investir une énorme somme de crédits du monde réel pour acquérir leur or alors que Nie Yan n’avait pas dépensé le moindre crédit pour gagner tout ça !

Un jour, comme à son habitude, Nie Yan avait retiré son casque de jeu et s’était dirigé au rez-de-chaussée. Sa mère avait prévu de prendre le petit-déjeuner avec lui, mais elle avait dû revoir ses plans après avoir reçu un appel à propos d’une réunion au sommet à l’entreprise. Nie Yan avait vaguement entendu les mots War God Tribe et Nisode via le combiné alors qu’il passait à côté d’elle. Il avait réfléchi un moment en entendant ça.

Ses affaires se développaient bien à Nisode. Il avait aussi entendu que son père avait récemment acquit plus de 10 organisations de jeu. Apparemment, War God Tribe semblait sur le point de faire ses débuts dans Conviction, ce qui voulait dire qu’il allait être temps pour lui d’étaler ses cartes.

Il allait s’assurer que War God Tribe ne connaisse pas le moindre problème, contrairement à sa vie passée.

Après avoir pris sa décision, il s’était rendu à l’entreprise de ses parents. Comme son père lui avait récemment acheté une voiture de sport, il en avait profité pour l’étrenner. Elle était rouge bordeaux avec un design magnifique. Il avait enfin sa propre voiture ! Bien qu’il ne se soucie pas de la marque de celle-ci, il avait vu que c’était une Sorong, ce qui était apparemment une marque de luxe.

L’entreprise n’était pas très éloignée de chez lui, environ à 10 minutes avec une conduite sportive mais responsable. Comme il vivait hors du centre-ville, il y avait beaucoup de verdure sur le chemin. C’était vraiment agréable.

Après quelques minutes de conduite, il avait pu apercevoir un grand bâtiment blanc, qui semblait particulièrement récent. C’était le bureau que son père avait acheté pour en faire son siège social.

Lorsque Nie Yan avait franchi la porte du bâtiment, il avait vu beaucoup de gens en train de travailler. Ils portaient tous le même uniforme et tout semblait parfaitement cadré, comme un mécanisme bien huilé.

En voyant un visage familier se diriger vers lui, il avait été profondément touché. Cet homme, grand et robuste, avec un corps musclé et bronzé, n’était autre que le cousin de Nie Yan, Ah Chen. Bien qu’il ne pouvait pas être considéré comme particulièrement beau, il dégageait un air de courage et de charisme qui ne devait pas déplaire aux femmes. En réfléchissant un peu, Nie Yan s’était dit qu’il devait avoir 27 ans cette année.

Dans leur jeunesse, Nie Yan et Ah Chen avaient souvent joué ensembles. Et lorsque les parents de Nie Yan étaient partis pour lancer leur entreprise, c’était Ah Chen qui les avait accompagnés. Cela indiquait le degré de confiance qu’ils lui accordaient. Il pouvait être considéré comme un des parents les plus proches de la famille de Nie Yan.

Comme il avait été grandement occupé avec l’établissement de l’entreprise, c’était la première fois que Nie Yan le revoyait depuis son départ avec ses parents. Lorsque Ah Chen avait remarqué le jeune homme qui venait d’entrer dans le bâtiment, son regard avait été aussi rempli d’émotions alors qu’il s’approchait.

« Cousin ! Tu as grandi ! J’ai failli ne pas te reconnaître. » Avait-il alors dit en posant une main amicale sur l’épaule de son jeune cousin. Puis, avec un regard étonné et joyeux, il avait enchaîné.

« On dirait bien que tu t’entraînes dur ! Tes parents m’ont dit que tu étais devenu très fort récemment, et que tu pouvais même gagner contre Oncle Lin en combat ! Je ne les croyais pas, mais on dirait bien que c’est la vérité ! Haha ! »

Puis, sans prévenir, il avait envoyé un poing vers Nie Yan pour le tester.

Pas le moins étonné par cette réaction, Nie Yan avait stoppé le poing avec la paume de sa main. Ah Chen avait révélé une expression de surprise en réalisant qu’il ne pouvait pas se libérer de la poigne de son jeune cousin.

« Pas mal, gamin ! On devrait se faire un petit match un de ces jours ! »

Bien sûr, il avait envoyé ce point que pour rigoler, ne prévoyant pas d’aller jusqu’au bout, mais il ne s’était absolument pas attendu à ce que Nie Yan possède une telle force. Cela avait fait bouillir son sang. Rien ne valait un bon combat avec quelqu’un de fort pour évacuer la pression !

Nie Yan avait roulé des yeux en entendant ça. Il savait que son cousin était un accro des combats. Il passait parfois des journées entières à chercher quelqu’un avec qui combattre, sans quoi il se sentait presque déprimé. Cependant, il était quelqu’un d’extrêmement honnête et loyal. Dans sa vie passée, lorsque Ah Chen avait découvert que Luo Ming et les autres avaient trahi le père de Nie Yan, il les avait tabassé au point de les envoyer à l’hôpital, entre la vie et la mort, et avait fini en prison à cause de ça.

A l’époque, Nie Yan était souvent allé lui rendre visite en prison. Mais à chaque fois qu’il lui rendait visite, il avait pu voir que sa condition physique se détériorait continuellement. Il avait même fini par devenir maigrelet, voire famélique. Mais cela ne l’avait jamais empêché, à chaque fois qu’il voyait son jeune cousin au parloir, de sourire de toutes ses dents en riant joyeusement. Cela avait toujours laissé une cicatrice dans le cœur de Nie Yan.

En voyant de nouveau Ah Chen en pleine forme, Nie Yan avait failli exploser en sanglots. Mais il avait réussi à calmer mon cœur en prenant une grande inspiration avant de demander avec un sourire.

« Où sont mes parents ? »

« Ils sont dans la salle de réunion. Suis-moi. » Avait répondu Ah Chen. Ce n’était, bien évidemment, pas une salle dans laquelle tout le monde pouvait rentrer sur un coup de tête, mais aucun des deux s’en souciait.

Les deux cousins avaient alors emprunté plusieurs couloirs, traversant plusieurs portiques de sécurité, avant d’arriver devant une salle de réunion.

En entrant, Nie Yan avait pu voir qu’il y avait environ 40 personnes, chacune étant soit une personne haut placé dans la hiérarchie de l’entreprise ou bien un propriétaire d’une organisation de jeu.

Nie Yan avait balayé la salle du regard avant qu’il ne se pose sur cinq personnes. Il s’agissait de cinq figures très connues dans le domaine du jeu vidéo.

A l’extrême gauche se trouvait un jeune homme d’environ 25 ans. Il était habillé avec un style décontracté et était le propriétaire d’Icewind. Son pseudo en jeu était Frozen Prose. Icewind était classée cinquième dans le classement des organisations de jeu du pays.

A côté de lui se trouvait un homme au visage carré qui semblait être entré récemment dans la quarantaine. C’était le propriétaire d’Azure Dragon, la 9ème organisation de jeu dans le même classement.

Il y avait aussi les propriétaires de Thunder God, Nightmoon et Blaze. Il s’agissait d’organisations qui étaient toutes dans le top 30 du pays.

Réussir à rassembler ces propriétaires dans la même pièce n’était pas quelque chose qui ne pouvait être fait qu’avec de l’argent. Il fallait aussi un bon réseau. Apparemment, le carnet d’adresse du père de Nie Yan était vraiment bien fourni !

Quel genre d’effort hors du commun avait-il fallu pour rassembler tout ce petit monde dans cette même pièce ? Mais cela était aussi un bon indicateur expliquant pourquoi War God Tribe avait réussi à menacer la position de Victorious Return dans sa vie passée.

La différence était que, si Nie Yan était rentré dans cette pièce à l’époque, il n’aurait pas su où se mettre. Mais maintenant, son regard n’avait pas pu s’empêcher d’avoir une couche d’arrogance. Après tout, il était l’Indomptable Nirvana Flame !

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 316
Rebirth - Chapitre 318

Related Posts

7 thoughts on “Rebirth – Chapitre 317

  1. Merci pour le chapitre. Le lire avant d’aller au boulot, ça fais toujours un très bon début de journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com