Rebirth - Chapitre 320
Rebirth - Chapitre 322

Alors si quelqu’un se demande si j’assume l’expression du jour, la réponse est oui.

Expression du jour : “Comment appelle-t-on un félin qui fait n’importe quoi ? Un Chapitre!”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 321 – Médusé

 

Il était dit que cette entreprise s’était construite avec un trafic de métaux de contrebande avec le soutien de l’armée. Les hauts placés des organisations de jeu n’avaient pas vraiment fait attention aux rumeurs au départ, mais ils avaient commencé à y réfléchir après avoir découvert les moyens de War God Tribe.

Le regard qu’ils avaient alors posé sur Nie Yan avait été complètement différent de celui qu’ils avaient eu lors de sa première apparition.

Après que ce dernier soit descendu de l’estrade, Su l’avait remplacée. Elle avait commencé à expliquer de façon détaillée les plans de développement de War God Tribe. L’audience était beaucoup plus réceptive que précédemment.

« Je ne savais pas que tu étais un orateur aussi charismatique ! » Avait dit Ah Chen à son jeune cousin lorsque celui-ci était revenu à sa place.

Nie Yan avait rigolé en entendant les taquineries d’Ah Chen tout en pensant intérieurement qu’il aurait été triste pour lui de ne pas être capable de réaliser un discours aussi simple après tout ce qu’il avait pu vivre auparavant.

Le père de Nie Yan avait aussi hoché la tête face à la performance de son fils. Mon fils a grandi.

Il avait continué à discuter avec un groupe avant de soudain réaliser quelque chose.

« Attends, fiston. Ce n’est pas la Tuoba Family qui possède l’hôtel des ventes de Nisode que tu as mentionné ? »

Nie Yan avait alors commencé à expliquer comment il avait obtenu cette propriété ainsi que les affaires internes de la Tuoba Family. Tout semblait pointer vers une lutte entre Tuoba Time et Tuoba Hongye très prochainement.

Le père de Nie Yan avait réfléchi un moment, puis il s’était tourné vers un de ses employés en disant :

« Li, donne-moi un compte-rendu à jour de la situation de la Tuoba Family. »

« La Tuoba Family contrôle un total de sept compagnies. Elle a récemment rencontré des problèmes financiers à cause d’OPA hostiles du Century Financial Group sur deux de ses compagnies. Tuoga Hongye et Tuoba Fenyuan sont actuellement en pleine lutte pour empêcher le rachat par le Century Financial Group en liquidant leurs parts dans les entreprises les moins importantes… »

Avec la Tuoba Family et le Century Financial Group en plein combat, il allait définitivement y avoir des requins rôdant aux alentours pour récupérer des morceaux.

« C’est une bonne opportunité. » Avait soudain dit le père de Nie Yan, une lueur dans le regard. Avec Nie Yan ayant réglé les problèmes d’or de War God Tribe, il allait avoir un gros surplus de capital en crédits pour investir. Pourquoi ne pas profiter du combat entre les deux gros groupes pour se tailler une pièce dans le beefsteak ? Après tout, il y aurait pas mal de bénéfices à obtenir s’il jouait bien ses cartes !

Alors que le père de Nie Yan avait décidé de tenter le coup et était parti dans son bureau pour arranger tout ça, Nie Yan était resté un moment pour déléguer quelques tâches concernant War God Tribe.

Une fois que tout avait été réglé, la journée était sur le point d’arriver à son terme. Il n’avait pas prévu que cela se passerait comme ça, mais il avait été tellement pris par toute la mise en place de War God Tribe qu’il avait même oublié d’aller en cours. Après être rentré chez lui, il avait prévu de se connecter directement à Conviction pour pouvoir continuer toute cette gestion administrative.

Pendant ce temps, au Lycée de Huahai.

La journée était passée en un clin d’œil. Alors que le soleil se couchait, les derniers rayons avaient traversés les fenêtres d’une salle de classe.

Xie Yao était assise à son bureau, regardant avec un air misérable le bureau vide à côté du sien. A chaque fois qu’elle voyait la chaise vide, un sentiment de perte l’envahissait. Lorsqu’elle s’était déconnecté sur un coup de tête, c’était car elle avait été énervé par le manque d’intérêt que Nie Yan lui portait dans le jeu. Mais lorsqu’elle avait vu qu’il n’était pas venu en cours, cet énervement s’était rapidement dissipé et tout ce qui était resté était un vide dans son cœur.

Le coude sur la table pour que son menton se repose sur sa main, elle avait regardé par la fenêtre avec un air distrait.

« Yao, les cours sont finis. Allez viens, on rentre. » Avait dit Xia Ling en s’approchant.

« Hmm ? Oh, oui, pardon. Laisse-moi ranger mes affaires. » Avait soudain dit la jeune fille, sursautant alors qu’elle sortait de ses rêveries.

Xia Ling avait regardé son amie avec un sourire taquin avant de dire.

« Nie Yan n’est pas venu aujourd’hui ? »

« Non. » Avait répondu Xie Yao en secouant la tête tristement.

« C’est vraiment dommage. Généralement il te raccompagne jusqu’à ta voiture en fin de journée. » Avait dit Xia Ling sur le ton de la plaisanterie.

Xie Yao avait jeté un dernier coup d’œil au bureau du jeune homme, provoquant un véritable tourbillon émotionnel dans sa poitrine, puis avait dit.

« Allons-y. »

Voyant que son amie n’était pas d’humeur à plaisanter, Xia Ling avait rapidement changé de sujet.

A ce moment, un jeune homme vêtu de blanc s’était approché des deux filles. Il s’agissait étonnamment de Liu Rui. Les bleus sur son visage semblaient s’être déjà résorbés et il avait l’air en pleine forme.

« Ça alors ! Liu Rui, tu es de retour ? Comment va ton visage ? Tu n’as pas trop mal ? » S’était exclamée Xia Ling en feignant la surprise avec un ton légèrement sarcastique. Pour tout dire, elle ne pouvait pas supporter ce gars. Elle avait pensé qu’il était ok auparavant, mais depuis l’arrivée de Nie Yan, tous ses défauts avaient fait surface. Il était bien trop arrogant, et son égo surdimensionné le faisait s’offusquer de la moindre chose. Même si Nie Yan était loin d’être parfait, il restait bien plus agréable à fréquenter.

« Je vais bien. Yao, ça fait longtemps ! » Avait-il dit en cachant son embarras.

« Hmm. » Avait répondu la jeune fille sans conviction. A son expression, elle ne semblait même pas avoir réellement remarqué la présence du jeune homme.

« Tu joues toujours à Conviction ? Est-ce que tu as progressé ? J’ai récemment atteint le niveau 42 et j’ai même réussi à obtenir un set complet de rang Or. » Avait annoncé Liu Rui, non sans une bonne couche d’arrogance.

« Je t’emmenerais exp avec moi à la Branchie Tambourin. C’est une zone de niveau 45 ! Mais ne t’inquiète pas, je convaincrais quelques-uns de mes amis de Victorious Return de nous y emmener. On pourra exp super vite ! » Avait-il dit sur un ton enthousiaste. Il n’avait pas vu Xie Yao dans Conviction depuis un long moment, aussi il n’avait pas la moindre idée du niveau de cette dernière.

« Pfff ! »

Xia Ling avait essayé d’étouffer un rire en entendant ça. Liu Rui était vraiment ridicule. Xie Yao était actuellement niveau 47 et son équipement était composé de pièces de rang Or de niveau 45 avec même quelques équipements de rang Or Sombre.

Liu Rui avait froncé les sourcils en voyant la réaction de Xia Ling. Mais comme Xie Yao était présente et que les deux étaient d’excellentes amies, il avait jugé plus sage de ne pas faire de remarque désobligeante.

« Ne t’occupes pas de moi, je pensais juste à quelque chose. » Avait dit Xia Ling en retenant ses larmes de rire tout en faisant un geste de la main.

« Ok, pas de soucis. Mais est-ce que je peux inviter un ami ? » Avait répondu Xie Yao avec une idée machiavélique en tête. Nie Yan allait probablement bientôt sortir des Cavernes de Cristal. Elle se demandait quel genre de réaction Liu Rui aurait lorsqu’il rencontrerait le personnage de Nie Yan dans Conviction. Stupéfaction ? Peur ?

« Est-ce que ton ami est un gars ou une fille ? Si c’est une fille, mes frères de Victorious Return l’accueilleront probablement à bras ouverts. » Avait dit Liu Rui en rigolant avec ce qu’il pensait être un sourire charmeur.

« Désolé, ils vont être déçu. Il s’agit d’un garçon. » Avait répondu Xie Yao sur un ton plat.

Le sourire de Liu Rui s’était figé en entendant ça, mais il s’était forcé à détendre ses muscles faciaux avant de faire preuve, selon lui, de générosité.

« Ce n’est pas grave. Quel est son niveau ? »

« Je crois qu’il est dans les niveaux 30 et quelques. »

« Oh ? C’est un peu bas. Je ne sais pas si mes frères vont accepter de l’emmener. Mais ne t’inquiète pas, cela devrait bien se passer si je leur demande directement. » Avait fini par dire Liu Rui en se tapant fièrement la poitrine.

« Dans ce cas, fais de ton mieux. Où est-ce qu’on se retrouve ? » Avait demandé Xie Yao, se frottant mentalement les mains avec un rire diabolique. Quelqu’un voulait vraiment aider Nirvana Flame à exp ? Et pensait même que son niveau était trop bas ? Haha !

« Retrouvons-nous à l’entrée Est de Calore 30 minutes après l’ouverture des serveurs, ok ? » Avait suggéré le jeune homme.

Xia Ling était en train de mourir de l’intérieur à force de retenir son rire en voyant son amie mettre en place l’embuscade la plus machiavélique au monde ! Elle, qui était généralement si gentille et douce, était en fait capable de concocté les plans les plus vicieux quand elle le voulait.

« Xie Yao, laisse-moi te raccompagner. » Avait dit Liu Rui en jetant un œil à Xia Ling qui était devenue rouge comme une pivoine alors qu’elle se mordait les lèvres, les yeux larmoyants. Il voulait se débarrasser de cette barjot pour passer un peu de temps avec sa douce.

« C’est plus marrant si chacun part de son côté. » Avait dit Xie Yao avant de prendre la main de Xia Ling en lui disant.

« Avec Ling, on y va ! »

Les deux filles étaient alors sorties de la salle de classe, puis la porte passée, un éclat de rire hystérique avait éclaté. Il avait fallu quelques minutes avant que les deux jeunes filles puissent reprendre une conversation normale.

« Yueyue a dit qu’elle viendrait bientôt nous voir. »

« Vraiment ? Quand ? »

« Je ne sais pas. J’ai entendu dire qu’elle était occupée à aider l’entreprise de sa famille. Elle ne peut se connecter que de temps en temps. »

Xie Yao et Xia Ling avaient continué à discuter entre elles alors que Liu Rui les suivait à une certaine distance. Il était devenue le porteur de chandelle sans même s’en rendre compte. Son expression était sombre car ses amis lui avaient rapporté toutes les nouvelles concernant Xie Yao. Il avait donc appris qu’elle avait passé beaucoup de temps avec Nie Yan et qu’elle avait toujours un sourire aux lèvres en sa présence. Cela avait fait naître un sentiment de malaise dans sa poitrine. Il ne voulait pas l’avouer, mais il était intimidé par le talent et les capacités de ce Nie Yan. Il n’avait osé se montrer aujourd’hui que parce que ce dernier était absent.

« Je rentre chez moi. » Avait finalement dit Xie Yao en faisant un signe à Xia Ling alors qu’elle montait dans sa voiture. Elle n’avait pas prêté la moindre attention à Liu Rui.

Ce dernier avait donc reçu ce message de façon on ne peut plus clair. Salope ! Tu n’es rien sinon un joli visage ! Qu’est-ce qui te permet d’être arrogante ?! Il était plus intéressé par la fortune de sa famille que par la jeune fille elle-même. Le monde était rempli de jolies filles, et il n’avait qu’à se pencher pour en ramasser une dizaine.

Alors que Nie Yan conduisait en direction de chez lui, son téléphone avait sonné. Le nom de Xie Yao s’était affiché à l’écran.

Il avait appuyé sur le bouton pour répondre et le visage de la belle était apparu à l’écran. Ce qui lui avait presque valu de foncer dans un ravin était le fait que la jeune fille était allongée négligemment sur un sofa tout en ne portant qu’une chemise de nuit rose. La tenue sans manche et à la matière légère révélait les bras nues de la jeune fille ainsi que ses épaules. Ses joues étaient légèrement rosées, donnant l’impression qu’elle était légèrement alcoolisée.

Le cerveau de Nie Yan s’était figé pendant une seconde, n’arrivant pas à comprendre pourquoi elle avait décidé de porter une tenue aussi provocante avant de l’appeler en appel vidéo ! Mais il avait tout de même refusé de quitter l’écran du regard, ne voulant pas rater une seconde de ce spectacle.

En voyant le regard ardent du jeune homme à travers l’écran, la jeune fille avait eu un cœur qui s’était mis à battre la chamade. En voyant ces yeux la dévorer centimètre par centimètre, elle avait senti un drôle de sentiment lui étreindre la poitrine et s’était soudain sentie un peu honteuse de se donner ainsi en spectacle. Nie Yan n’était parti qu’un seul jour, mais cela lui avait donné l’impression d’être vide, incomplète. Elle n’avait aucune idée de quand elle était devenue aussi dépendante de ce jeune homme.

Ses parents étaient partis en vacances et n’allaient pas revenir avant plusieurs mois. De ce fait, elle se sentait particulièrement seule chez elle et avait eu le besoin urgent d’appeler Nie Yan.

[Nie Yan, pourquoi est-ce que tu n’es pas venu en cours aujourd’hui ?] Avait-elle finalement réussi à demander après avoir rassembler en elle le courage de débuter la conversation.

[Quelque chose est arrivé à l’entreprise de mes parents, donc je suis allé donner un coup de main.] Avait expliqué Nie Yan. L’inquiétude dans la voix de Xie Yao l’avait vraiment touché. C’était la première fois qu’il se sentait aussi proche de la déesse de ses rêves. Cet appel vidéo semblait les lier de manière bien plus intense que toutes leurs interactions jusque-là.

Voir Xie Yao après une journée aussi chargée avait donné à notre héros l’impression qu’une vie entière s’était déroulée depuis leur dernière rencontre. Sa silhouette sexy semblait trop parfaite pour être réelle, presque comme une poupée en porcelaine. Son affection pour la jeune fille, qu’il avait cumulée durant deux vies, avait fusionné en lui.

[Il s’est passé quelque chose à l’école ?]

[Pas grand-chose. Liu Rui est revenu à l’école aujourd’hui. Il semble avoir récupéré.]

Les yeux de Nie Yan avaient soudain eu une lueur calculatrice en entendant ce nom. Ce gamin aurait dû récupérer depuis bien longtemps, mais il n’ose revenir que lorsque je ne suis pas là ? Hmph ! Il pense vraiment que personne ne va faire le rapprochement ?

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 320
Rebirth - Chapitre 322

Related Posts

7 thoughts on “Rebirth – Chapitre 321

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com