Rebirth - Chapitre 329
Rebirth - Chapitre 331

Et bonjour à tous en ce lundi matin ! Le soleil chante, les oiseaux brillent ! (ah moins que ce soit l’inverse?) Bref ! C’est un temps idéal pour un chapitre !

Expression du jour : “On est jamais mieux servi que par soi-même… Sauf quand c’est maman qui le fait!”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 330 – Gants de Sceau d’Abak

 

Larcin avait un temps de recharge extrêmement bas, mais il avait aussi une chance de succès proche des pâquerettes. Rien que de réussir une fois sur trente sur un monstre ordinaire pouvait être considéré comme de la chance. Cependant, le Fantôme de la Princesse Ina était considéré comme un véritable coffre au trésor pour les Voleurs car les chances d’obtenir un objet sur elle étaient vraiment élevées. Cela était en majorité dû au fait que quiconque osait lui faire les poches se retrouvait avec une horde de Mage Maléfique au cul.

La raison pour laquelle Nie Yan pouvait se permettre d’avoir les doigts baladeurs était purement et simplement grâce à son immunité à la magie temporaire. Autrement, il n’aurait eu d’autre choix que de fuir dès qu’il avait été repéré.

Vous avez obtenu 102 pièces d’or.

En voyant cette notification, notre Voleur avait écarquillé les yeux. Elle méritait vraiment de faire partie d’une famille royale pour avoir une telle fortune sur elle !

Les secondes s’écoulaient alors que des sorts toujours plus puissants s’écrasaient sur le dos de notre Voleur aux doigts agiles. Mais le seul inconfort provoqué par ces sorts était le fait que leur jeu de lumière empêchait Nie Yan de bien y voir.

Bien sûr, durant tout ce pillage, notre héros éhonté avait gardé un œil sur la durée de Bénédiction de Dieu. Dès que l’effet d’immunité disparaîtrait, il aurait à utiliser son Parchemin de Transfert Inconnu pour ne pas finir atomisé.

Larcin !

Larcin !

La récolte était vraiment bonne, car en plus de tout ce qu’il avait déjà pu obtenir, il avait aussi récupéré un parchemin de sort de zone et deux autres Gemmes d’Âme.

Un parchemin équivalent chez Davina coûterait probablement dans les 500 pièces d’or, donc c’était une véritable aubaine. Pour ce qui était des Gemmes d’Âme, elles valaient chacune dans les 50 pièces d’or. On pouvait donc dire que les profits, cette fois-ci, étaient vraiment immenses !

C’était, cependant, vraiment dommage qu’il y ait un nombre d’objets fixe pouvant être volé à la Princesse Ina. De nouveaux objets n’apparaissaient que de temps à autre, ce qui voulait dire qu’à chaque objet volé, il devenait plus difficile d’obtenir un autre objet, et ce jusqu’à épuisement du stock de la Princesse.

Comme Nie Yan était le premier à apposer ses mains sur le corps… euh le coffre au trésor qu’était Ina, il avait naturellement accès à l’accumulation de tous les objets depuis le début du jeu. C’était pourquoi dès le début, il avait eu une chance insolente en termes de ratio de réussite. C’était donc le meilleur moment pour faire les poches à la snobinarde !

Un autre succès dans ses larcins s’était déclenché, mais notre Voleur n’avait pas eu le temps de regarder de quoi il s’agissait. En effet, Bénédiction de Dieu allait arriver à terme, et il avait serré le Parchemin de Transfert Inconnu de toutes ses forces pour le briser alors qu’une nuée de sorts s’écrasaient sur lui.

{Bang ! Bang ! Bang !}

Une série d’explosions s’étaient déclenchées sur ce qui semblait être les contours indistincts d’un être humain avant que ceux-ci ne se volatilisent.

Du point de vue de Nie Yan, les alentours avaient semblaient se fondre, comme si les couleurs du monde étaient de la peinture fraîche et que l’espace était un tourbillon. Puis, d’un coup, la toile de l’espace s’était retendue et il réapparu dans un vaste désert. A cause du sable tourbillonnant au gré du vent, il n’arrivait pas à facilement déterminer où il se trouvait.

Puis, des lézards géants étaient apparus dans son champ de vision. Ils semblaient se balader librement dans ce territoire hostile. Ils étaient protégés par une épaisse peau rugueuse qui avait des reflets métalliques. Leurs yeux globuleux, ressemblant étrangement à des cloches en laiton, avaient une lueur mauvaise.

En voyant ça, Nie Yan avait senti tous les poils de son corps se hérisser ! Il s’agissait des Varans Plaqués Acier, des monstres de niveau 300 !

Oh merde ! Comment j’ai pu terminer ici ?!

Il ne s’était vraiment pas attendu à apparaître dans un lieu aussi dangereux !

Ces monstres avaient une Perception hors du commun, ce qui, couplait à l’énorme différence de niveau avec Nie Yan, n’était pas bon signe. Il était apparu à une cinquantaine de mètres du lézard le plus proche, et pourtant ce dernier l’avait repéré en quelques secondes, le chargeant immédiatement pour en faire son repas !

Si ce n’était pas suffisant, la vitesse du bestiaux était juste monstrueuse. Il ne lui avait fallu qu’un instant pour se retrouver à moins de 10 mètres de sa proie. Puis soudain, son corps s’était enflammé et il avait encore accéléré, ressemblant à une boule de feu s’écrasant sur un infortuné petit Voleur.

La seule idée qui avait traversé l’esprit de Nie Yan alors qu’il enfournait sa main dans son inventaire avec urgence était qu’il allait finir en barbecue Australien, soit carbonisé jusqu’à l’os !

Il était particulièrement effrayé par ces Varans Plaqués Acier. Lorsqu’il était niveau 180 dans sa vie précédente, il en avait chassé un ordinaire avec ses amis. Il avait fallu 20 joueurs et pas loin d’une demi-heure pour tuer le machin ! Autant dire qu’il était loin d’être à la hauteur de la tâche s’il voulait tuer le bolide enflammé qui lui fonçait sur la gueule.

Alors que les mâchoires du varan véreux se refermaient avec délectation face à ce repas inattendu, un bruit sec avait retenti alors que les dents passaient à travers le vide avant que sa gueule ne se referme.

{Snap !}

En effet, notre Voleur avait utilisé sans la moindre hésitation son deuxième Parchemin de Transfert Inconnu pour immédiatement disparaître de cet enfer.

Après ce moment de peur intense face à l’haleine fétide du reptile ardent, Nie Yan avait fermer ses paupières le plus fort possible en espérant que l’activation du parchemin ne serait pas trop tardive.

Puis, en n’entendant plus le bruit de charge du varan, il avait décidé d’ouvrir les yeux de nouveau, et cette fois-ci, ce qui l’avait accueilli était une végétation luxuriante. Il était clairement encore dans le désert, mais il semblait avoir atterri dans une oasis. Un lac aux eaux cristallines se trouvait en son centre, reflétant les rayons du soleil.

Après avoir immédiatement lancé son Camouflage et observé si des monstres étaient aux alentours, Nie Yan avait fini par soupirer avant d’activer un Parchemin de Retour. Puis, après une vingtaine de secondes, il avait été emporté par une colonne de lumière, se retrouvant de nouveau à Soyu.

Voyant l’architecture familière autour de lui, il n’avait pas pu s’empêcher de ressentir une joie intense de s’en être sorti. Il était enfin en sécurité ! Il ne s’était pas attendu à devoir dépenser deux Parchemins de Transfert Inconnu pour s’échapper. Il avait eu de la chance d’en avoir autant sur lui.

Après s’être calmé, il avait enfin pu regarder le dernier objet qu’il avait volé au Fantôme de la Princesse Ina avant de s’enfuir. Il s’agissait d’une paire de gants violets avec des motifs en or brodés dessus. A intervalle régulier, une petite gemme était sertie, ajoutant encore une couche de noblesse à l’objet. Les runes brodées semblaient tout droit sorties de l’Ere de la Gouvernance Partagée. En plus de ça, des pics acérés sortaient sur les côtés des gants, leur donnant un air menaçant.

Des halos lumineux semblaient suivre une pulsation lugubre alors qu’ils parcouraient la surface des gants.

C’est eux ! Je les reconnais ! S’était exclamé Nie Yan dans sa tête avec la plus grande joie.

Il avait cherché un moyen de les obtenir depuis un moment déjà mais il n’aurait jamais pensé qu’ils viendraient à lui de leur propre chef ! La paire de gants du set du Tyran Abak !

Gants de Sceau d’Abak (Légendaire) :

Prérequis : 1.500 de Force, 1.200 de Dextérité, Niveau 180, set complet.

Description : Cet objet ne peut être porté que par le possesseur de l’Aperçu des Ténèbres. Il n’est équipable que lorsque le set complet est rassemblé. Abak voyait la force avec fierté. Seuls les puissants peuvent devenir des tyrans. Éliminez tous les traîtres !

Propriétés : Attaque +1.200, Défense +520, Force +500, Dextérité +320, Toutes les stats +100, Ignore la différence de niveaux, Dégâts de type Chaos.

Main Scellante : Scelle une cible, la rendant incapable de bouger, d’attaquer ou de lancer des sorts pendant 20 secondes. Temps de recharge : 2 jours.

Toucher Mortel (Activable) : Vos attaques détruisent l’armure, inflige des dégâts Corrosif et ont une chance d’instantanément tuer l’ennemi. Coût : 5 points d’énergie par seconde.

Complétion de set : 1/8

Cet objet est automatiquement lié au possesseur du Volume 1 du Livre de l’Ordre. Il ne peut être ni échangé ni vendu.

(Marque de la Princesse Errante : Le Fantôme de la Princesse Ina vous pourchassera à tout prix pour récupérer les Gants de Sceau d’Abak.)

L’aura violette autour des gants s’était soudain illuminée et un énorme montant d’énergie s’était jeté sur Nie Yan, liant ainsi la paire de gant à ce dernier.

Aventurier, vous avez découvert les Gants de Sceau d’Abak. Recherchez les vestiges de l’histoire pour déterrer la gloire du passé. Cherchez conseil auprès du Comte Kelfide. Il pourrait avoir des indices à vous confier. Dépêchez-vous, Aventurier ! Vous n’avez que dix jours avant que des problèmes ne viennent frapper à la porte du comte !

Un équipement lié à son propriétaire ! Et en voyant les propriétés de ce dernier, Nie Yan n’avait pas pu s’empêcher d’émettre un son étrange et aigu, comme une petite fille devant un poney le jour de Noël !

Rien que les stats des gants étaient obscènes ! Même s’il ne pourrait l’équiper qu’à partir du niveau 180, c’était des stats qui dépassaient largement ce qu’il avait pu voir à ce niveau dans sa vie passée ! On parlait bien d’un équipement de set Légendaire ! Et pour ce qui était du set, cela voulait aussi dire qu’une fois le set complété, des effets supplémentaires seraient ajoutés par-dessus le marché ! Et les sorts ! Mama mia ! Les sorts des gants ! Les joueurs n’étaient généralement pas des grands fans des objets liés car ils ne pouvaient pas les vendre une fois qu’ils avaient fini de s’en servir, mais très clairement, jamais Nie Yan n’aurait à se séparer de tels bijoux !

Au début, il avait été stupéfait de voir qu’un objet aussi divin pouvait être obtenu sur un boss de niveau 60, aussi difficile soit-il de l’obtenir. Mais lorsqu’il avait vu la Marque de la Princesse Errante, il avait ri amèrement. En gros, il venait d’obtenir un objet incroyable pour quand il aurait 150 niveaux de plus et le reste du set, mais qu’en attendant, l’objet reviendrait au même qu’une bombe à retardement. Se faire pourchasser par un Seigneur de niveau 60 n’était pas ce qu’on pouvait appeler une bonne nouvelle.

Il allait être obligé d’attendre que Smoke Stub et les autres aient atteint le niveau 60 avant de déployer un piège pour la princesse et la tuer. Mais avant ça, il allait devoir marcher sur des œufs.

Afin d’être préparé au mieux, il avait commencé à chercher des informations concernant le Fantôme de la Princesse Ina une fois sa quête secrète déclenchée. Apparemment, lorsqu’elle était en chasse, sa puissance ne faisait qu’augmenter à chaque fois qu’elle était tué, revenant à la vie tous les 30 jours jusqu’à ce qu’elle atteigne sa forme finale qui était celle d’un Seigneur Démoniaque de niveau 180 !

C’était probablement la raison pour laquelle les gants étaient disponibles aussi tôt dans le jeu.

Si Nie Yan pouvait acquérir les huit morceaux de set en plus de l’Épée de Zennarde, il pourrait alors se considérer comme équipé comme un dieu ! Personne ne pourrait lui arriver à la cheville !

Le Roi-Dragon Zennarde était une figure légendaire de l’Ère Sombre. Le tyran Abak, quant à lui, ne lui était pas le moins du monde inférieur ! L’Ere de la Gouvernance Partagée était l’âge d’or de l’humanité. S’il pouvait compléter ce set d’ici qu’il arrive niveau 180, il deviendrait probablement officiellement le joueur le plus puissant de Conviction !

Cependant, collecter le set complet du Tyran Abak n’allait pas s’avérer facile. Et même sans ça, rien que le fait de monter 180 allait prendre du temps. S’il décidait de ne faire que ça et de concentrer toute son énergie dans le leveling, il lui faudrait quand même une bonne année pour atteindre ce niveau, si ce n’est plus. Et qui pouvait prédire le nombre de problèmes qui pourraient se déclencher durant cette période ? Il allait donc devoir tenter sa chance pour voir si les Gants de Sceau d’Abak allaient pouvoir rester en sécurité dans son inventaire ou pas.

Comme le Fantôme de la Princesse Ina pouvait reprendre les gants à tout moment, il pouvait considérer qu’ils n’étaient pas encore siens !  Pour réellement les posséder, il allait devoir tuer continuellement la Princesse Ina jusqu’à ce qu’elle atteigne sa forme de Seigneur Démoniaque de niveau 180 et la vaincre une dernière fois. Seulement alors les gants pourraient être considérés comme lui appartenant !

Nie Yan avait contemplé ces gants entre ses mains un moment avant de les remettre dans son inventaire. Il avait alors regardé le reste de son butin et avait fini par sortir le Libre d’Engins Magiques de Dela. Ce livre épais, destiné aux Ingénieurs, avait une couverture un peu abîmée et avait même un air négligé. Mais comme il était supposé avoir existé depuis des temps immémoriaux, ce n’était pas étrange qu’il subisse les affres du temps.

Livre d’Engins Magiques de Dela (Légendaire) : Spécial

Prérequis : Ingénieur Avancé. Le livre Légendaire provient de Dela, le gobelin Ingénieur qui avait été capturé par des humains avant d’être contraint au travail forcé dans les prisons de Calore. Les gobelins essayèrent de le libérer de multiples fois, toujours en vain, avant de finalement envoyer le Vaisseau Colin pour l’aider à s’évader. Cependant, le vaisseau s’est fait abattre au-dessus du désert, et après une longue période d’inspection, les humains ont réussi à retrouver le cadavre de Dela, mais pas son livre.

Il s’agissait d’un objet pour Ingénieur.

Nie Yan se demandait vraiment ce qui était écrit à l’intérieur. Il l’avait ouvert et un nuage de poussière lui avait immédiatement sauté au visage, provoquant une légère toux. Après quoi, il avait pu voir toutes sortes de schémas détaillées et magnifiques.

Un en particulier avait immédiatement attiré l’attention du maître de guilde d’Asskickers United.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 329
Rebirth - Chapitre 331

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 330

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com