Rebirth - Chapitre 337
Rebirth - Chapitre 339

Wham ! Un bon chapitre comme on les aime ! Il y a de l’action, de la puissance Nieyanesque, de l’humour, de l’amour, de l’histoire, de l’argent, de l’… merde, je sais pas ce que je pourrais rajouter en plus… de l’hésitation !

Bref, c’est un bon petit chapitre de milieu de semaine pour vous aider à tenir jusqu’au week-end :3

Expression Shadok du jour : “On est jamais mieux battu que par soi-même.”

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 337 – Examen

 

Le lycée de Nie Yan était en pleine effervescence ce jour-là. Beaucoup de nouveaux visages étaient apparus sur le campus. Du fait que le lycée était affilié à l’Académie Militaire, l’examen préliminaire allait prendre place là, et donc beaucoup de lycéens de différents lycées étaient venus pour participer.

Alors que l’humanité avait commencé sa conquête spatiale, l’importance d’une excellente nouvelle génération était devenue de plus en plus limpide. C’était pourquoi tout personne pouvant être accepté dans la meilleure Académie Militaire du pays se voyait reconnue comme un talent rare par le gouvernement. Le statut social de cette personne gonflerait immédiatement et une certaine protection lui serait aussi attribuée.

L’Académie Militaire offrait beaucoup de choix en matières de cours, comme les universités classiques, mais elle avait tout de même une orientation militaire. Ainsi, son programme des affaires militaires, des sciences et de la technologie était à la pointe. Sa position dans le pays était ancrée fermement et ses racines s’étendaient sur tout le territoire. Il fallait savoir qu’il n’était pas obligatoire de rejoindre l’armée lors de l’obtention de son diplôme, mais la qualité d’éducation était si excellente que la majorité des membres du gouvernement provenaient aussi d’entre ses murs. Autrement dit, entrer dans l’Académie Militaire offrait à la fois protection, réseau, prestige et connaissances.

Trois filles étaient en train de discuter près de l’entrée d’un parking souterrain. Elles étaient toutes membres de la Classe 3, celle où étaient Nie Yan et Xie Yao.

« J’ai entendu dire que Liu Ze conduit une Nisu. Il paraît qu’elle coûte quelque chose comme 2.000.000 de crédits ! »

« Qui aurait cru que Liu Ze venait d’une famille aussi riche ? »

Les expressions d’envies sur leurs visages ne pouvaient pas être cachées. A ce moment, l’une des filles avait aperçu Nie Yan soritr de sa Thrawn. Elle s’était frotté les yeux d’ébahissement en voyant ça ! Même le modèle le moins cher coûtait dix fois plus que celui de Liu Ze !

Juste à ce moment, une voiture encore incroyable était apparue sur le parking. Avec sa carrosserie mate et ses courbes félines, une Taiga Noire était apparue et s’était garée jusqu’à côté de la Thrawn de Nie Yan.

Tiens, c’est pas la voiture du père de Tang Yao ? S’était demandé Nie Yan en voyant la voiture familière arrivée.

Comme pour répondre à sa question, Tang Yao était effectivement sorti de cette voiture avec un grand sourire en voyant son ami.

« Hey, tu es venu finalement ? » Avait demandé Nie Yan avec un sourire.

« Mon vieux m’a forcé. Il m’a dit que si je pouvais rentrer dans l’Académie Militaire, il m’aiderait en scred’ à choper un bon taff à la fin de mes études. » Avait répondu Tang Yao en haussant les épaules nonchalamment. Il avait juste profité de l’occasion pour extorquer la voiture de son paternel.

Nie Yan avait hoché la tête en entendant ça. Tang Yao n’était pas du genre à parler pour ne rien dire. Son père possédait en effet la capacité de l’aider à trouver un excellent boulot. Hélas, c’était un homme d’affaire. Cela voulait dire qu’il ne pourrait jamais se comparer à un officiel du gouvernement pour ce qui était d’un coup de piston. C’était pour cela qu’il souhaitait que son fils aille à l’Académie Militaire, lui donnant un coup de pouce suffisant pour que plus tard, il soit celui sur lequel la famille se reposerait.

« Allez, viens. On y va. »

Les deux amis avaient commencé à discuter tout en se dirigeant vers l’ascenseur.

« C’est pas Nie Yan, de notre classe ? »

« C’est qui le grassouillet à côté de lui ? »

« Aucune idée. »

« C’était lui qui conduisait la Taiga Noire. Il doit être vraiment riche. Il n’y a pas beaucoup d’élèves, même dans notre lycée, qui peuvent se permettre d’en conduire une. »

Les yeux des trois filles avaient suivi le couple d’ami alors qu’ils disparaissaient dans l’ascenseur.

« Ce Nie Yan fait vraiment trop profil bas. Il parle même rarement. Qui aurait cru qu’il conduisait une Thrawn ? »

« C’est vraiment dommage que Xie Yao ait déjà mis le grappin dessus. » Avait soupiré la plus grande fille du groupe avec tristesse.

« Je me demande qui était le p’tit gros à côté de lui. »

« Je ne l’ai pas reconnu non plus. On a peut-être une chance. »

Nie Yan et Tang Yao s’étaient séparés après avoir passé un long couloir puisque la zone d’examen était différente pour les élèves de ce lycée et ceux des autres lycées. Nie Yan avait passé son badge d’étudiant dans le lecteur de carte après être arrivé devant le portique de sécurité, puis après avoir obtenu son numéro d’examen, il avait marché dans le hall avec les autres étudiants de son lycée. Ils étaient aux environs de 600 à ce moment.

Après avoir cherché à droite à gauche pendant quelques instants, il avait trouvé le groupe qu’il cherchait, composé de Xie Yao, Xia Ling, Zhai Hao et d’autres de ses camarades de classe, rassemblés dans un coin. Il y avait aussi, hélas, ce gros bâtard de Liu Rui.

Xia Ling et Zhai Hao se tenaient entre Liu Rui et Xie Yao, l’empêchant de déranger la belle.

En voyant ça, Nie Yan n’avait pas pu s’empêcher de penser que ce couple était vraiment trop mignon.

Xie Yao semblait pleine d’anxiété, comme si elle attendait quelqu’un. Puis un sourire avait éclos sur son visage lorsqu’elle avait vu Nie Yan se diriger vers eux.

« Tu es enfin là ! J’étais sur le point de t’appeler ! » L’avait joyeusement salué la belle.

Le visage de Liu Rui s’était encore plus assombri en voyant ça. Il avait serré les poings jusqu’à les faire craquer. Il haïssait tellement Nie Yan qu’il n’espérait qu’une seule chose, le broyer en deux ! Mais à chaque fois qu’il pensait ça, l’image du sol défilant à toute vitesse sous ses yeux avant qu’il ne s’écrase après avoir pris un coup violent dans la tête lui revenait en mémoire. En effet, Nie Yan avait peut-être exacerbé la haine que Liu Rui avait pour lui, mais il avait aussi efficacement planté une graine de peur au fond de son inconscient.

Hochant la tête pour répondre à Xie Yao, Nie Yan s’était ensuite tourné vers Liu Rui avec un sourire amical.

« Oh ! Liu Rui, tu es de retour ! Je suis vraiment désolé pour ce qui s’est passé la dernière fois. Je pensais vraiment que tu pourrais supporter ce simple coup, mais j’ai fini par te blesser à la place. »

Son ton semblait sincère et pour ceux qui ne le connaissaient pas, ils auraient pu penser qu’il se sentait réellement coupable.

Liu Rui, en revanche, savait parfaitement à quoi s’en tenir, mais il avait tout de même inconsciemment fait un pas en arrière.

« Ce n’est rien. Je vais bien maintenant. » Avait-il répondu avec une expression amère sur le visage. Il avait essayé de sourire mais n’avait réussi qu’à serrer les dents de colère. Les paroles de Nie Yan avaient percé son cœur comme des dagues.

Ne laissant pas passer cette opportunité, notre héros avait passé un bras autour du cou de Liu Rui en lui tapotant la poitrine.

« Haha ! Tu as raison ! On est camarade de classe après tout. On ne devrait pas s’en vouloir pour si peu ! »

Si peu ? Tu appelles ça ‘si peu’ de m’hospitaliser pendant deux semaines, bâtard ?! Liu Rui avait senti son sang bouillir de rage en entendant ça. Il avait envie d’arracher son petit cou de merdeux à Nie Yan mais avec Xie Yao et les autres à côté, il savait qu’il perdrait toute face s’il faisait ça maintenant. Après avoir enfin réussi à forcer un sourire tendu sur son visage, il avait répondu.

« Pas de problème. J’ai déjà oublié toute l’histoire. C’est mon tour de passer l’examen, je dois y aller. A plus tard tout le monde. »

Après s’être débarrassé de Nie Yan, il s’était dépêché d’aller passer son examen.

Les lèvres de Nie Yan s’étaient étirées en un sourire diabolique à ce moment, et en voyant ça, Xie Yao l’avait regardé avec étonnement. Comment ne pouvait-elle pas voir à travers ses actions ? Mais comme elle détestait Liu Rui, elle avait décidé de ne rien dire.

Nie Yan, Xie Yao, Zhai Hao, Xia Ling et les autres avaient alors continué à discuter.

Un peu plus tard, Nie Yan et Xie Yao s’étaient tournés vers la zone d’examen. Liu Rui avait commencé son examen physique et les résultats étaient affichés au public pour motiver tout le monde à donner le meilleur de soi.

Coup de poing : 230kg

Coup de pied : 260kg

Squat : 320kg

Tirage poitrine : 220kg

Chacun des résultats excédait largement les prérequis de l’Académie Militaire, causant ainsi une vague d’acclamations dans le hall.

« C’est le lycéen le plus fort de la Classe 3, Liu Rui. J’ai entendu dire qu’il pouvait faire face à Zhao Long de la Classe 7. C’est incroyable ! C’est certain qu’il va entrer dans l’Académie Militaire ! »

« J’ai entendu dire qu’un lycée fraîchement transféré est plus fort que Liu Rui. »

« Pas possible ! J’y crois pas ! »

Liu Rui avait doublé d’efforts depuis sa défaite face à Nie Yan. Il avait pris les meilleurs compléments alimentaires et s’était rigoureusement entrainé tous les jours. Ainsi, il avait réussi à bien augmenter sa force physique.

Nie Yan et les autres avaient entendu la conversation des autres élèves et Zhai Hao s’était approché de Nie Yan en lui posant une main sur l’épaule.

« Mon frère, quand ça sera ton tour, fait de ton mieux. Je sais que tu n’aimes pas trop t’exposer, mais je sais aussi que tu es plus fort que ce gland de Liu Rui. »

Même s’il savait que Nie Yan était fort, au point d’avoir pu vaincre Liu Rui d’un simple coup de pied, mais il ne savait pas à quel point il était fort. Il avait donc dit ça en espérant avoir un aperçu de la véritable force de son ami et héros.

Les performances de Liu Rui étaient un peu surprenantes. Il était plus fort que par le passé. Mais face à ça, Nie Yan n’avait pu que sourire sans avoir à gâcher sa salive avec des paroles inutiles. A ses yeux, les résultats de Liu Rui étaient équivalents à ceux d’un gamin.

Il n’avait pas fallu longtemps pour que ce soit le tour de Xie Yao de passer l’examen physique. Ses résultats n’avaient pas été aussi bons que ceux de Liu Rui, mais étant une fille, sa masse musculaire était moins développée. C’était aussi pour cela que les standards de l’Académie Militaire étaient plus bas pour les filles d’un point de vue physique, et ses résultats avaient été plus que suffisant pour qu’elle puisse y entrer. Pour ce qui était de la partie académique, Nie Yan savait qu’elle n’aurait aucun problème à la réussir.

Zhai Hao et Xia Ling étaient aussi passés entre temps, et Nie Yan et Xie Yao en avaient profité pour parler tranquillement lorsque plusieurs voix s’étaient faites entendre.

« Ça sert à rien de rester plus longtemps. Personne ne pourra battre Liu Rui. »

« Ouais, chacun est plus décevant que le précédent depuis qu’il est passé. »

Ces lycéens avaient fait exprès de parler aussi fort pour que Xie Yao l’entende. C’était le plan de Liu Rui pour attirer l’attention de Xie Yao, puisque Nie Yan était trop près pour qu’il ose s’approcher.

Cette dernière avait froncé les sourcils en entendant ça.

« C’est mon tour, j’y vais. Si je bas les scores de Liu Rui, tu devrais me donner une récompense. » Avait dit Nie Yan avec un sourire taquin.

« U-une récompense ? Quel genre ? » Avait demandé la jeune fille en devenant rouge comme une pivoine. Le sourire de Nie Yan lui avait fait accélérer le cœur.

Ses paroles étaient vagues et il s’était contenté de rire joyeusement tout en se rendant à la zone d’examen.

Ce n’était qu’alors que Liu Rui avait osé s’approcher de Xie Yao.

« C’est le tour de Nie Yan ? J’espère qu’il s’en sortira. » Avait-il dit, même si en réalité il attendait avec impatience de voir sa dominance apparaître aux yeux de tous.

Xie Yao s’était contenté de lui répondre avec un « Hmm » de courtoisie, se tournant immédiatement après vers ses amies.

« Mes résultats n’étaient pas très bons aujourd’hui. J’aurais été meilleur si j’avais été au mieux de ma forme. Xie Yao, tu vas aussi entrer dans l’Académie Militaire, pas vrai ? On sera de nouveau camarades de classe dans ce cas. » Avait dit Liu Rui, tentant de jauger la réaction de la jeune fille.

Cette dernière avait bloqué son regard vers la zone d’examen. Liu Rui ne cherchait que plus de moyens de se faire rejeter.

Nie Yan s’était rendu dans la salle d’examen et avait été accueilli par un spectacle familier. Il avait passé le même examen dans sa vie passée, mais avait lamentablement échoué. D’après ses souvenirs, Xie Yao et Liu Rui avaient réussi à rentrer à l’Académie Miliaire. Dans ce cas, comment pouvait-il ne pas réussir cette fois-ci ?!

Il avait jeté un œil au punching bag devant lui. Il était garni de capteurs pouvant détecter la moindre force.

Après s’être mis en position, il avait pris une profonde inspiration, puis…

« Hah ! »

Il avait violemment frappé le sac avec son poing, provoquant un léger courant d’air devant lui.

Coup de poing : 511.3kg

Le nombre à l’écran avait immédiatement déclenché un véritable chaos dans la salle d’attente.

« C’est quoi ce bordel ?! Impossible ! La machine est cassée, pas vrai ? »

« Ouais, elle doit être cassée. Comment quelqu’un pourrait atteindre ce résultat ? »

Personne n’avait jamais vu un lycéen déployer une telle force de frappe auparavant.

Même un des examinateurs s’était approché pour inspecter la machine. Lorsqu’il avait confirmé qu’elle n’était pas cassée, il avait regardé Nie Yan avec choc. Il avait ensuite signalé à ses collègues de poursuivre l’examen.

Après avoir déclaré qu’il n’y avait aucun problème avec la machine, le score avait été validé, ce qui avait provoqué une autre vague de choc dans l’assemblée.

« Quoi ?! Elle est pas pétée ?! »

« Mais c’est qui ce mec, au juste ?! »

« Je crois que c’est ce nouvel étudiant, Nie Yan, de la Classe 3. »

« J’ai entendu dire qu’il avait envoyé valser Liu Rui avec un seul coup de pied, l’envoyant direct à l’hosto pour plusieurs semaines. »

« C’est vrai ? Quand ? »

« Ce mec fait trop peur. Avec une puissance de frappe comme ça, il peut aller directement dans le milieu pro ! »

« Attendons de voir ses autres résultats ! »

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 337
Rebirth - Chapitre 339

Related Posts

7 thoughts on “Rebirth – Chapitre 338

  1. Merci pour ce chapitre !

    Je crois qu’il y a une faute de frappe au 22ème paragraphe en partant du bas, celui qui commence par “<<Xie Yao s’était contenté de lui répondre avec un…". Je crois qu'il ne devrait pas avoir les "<<" au début du paragraphe. 

    J'espère ne pas trop t'embêter avec ça.
    Sinon tu fais du super travail et j'attends avec impatience les prochains chapitres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com