Rebirth - Chapitre 437
Rebirth - Chapitre 439
♫We’re leavin’ together♫
♫But still it’s farewell♫
♫And maybe we’ll come back♫
♫To Earth, who can tell?♫
♫I guess there is no one to blame♫
♫We’re leaving ground ♫
♫Will things ever be the same again?♫

♫It’s the final chapteeeeeeeer♫

Et oui, le dernier chapitre bonus ! Mes petits doigts boudinés vont enfin pouvoir se reposer *\(^-^)/*
Mais vous inquiétez pas, il reste encore les chapitres réguliers pour faire avancer l’histoire 😉
Expression du jour : « Manger un pain c’est bien, tant que c’est pas dans la gueule. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 438 – Les Totems Ombresang

 

L’espace ouvert à côté duquel se trouvait Nie Yan devait faire 300 mètres de côté. Le sol était irrégulier avec des rangs de tentes blanches de chaque côté. Plusieurs patrouilles passaient toutes les deux minutes, chacune comportant entre 30 et 40 Guerriers Ombresang. Autrement dit, il se devait d’esquiver toutes ces patrouilles tout en restant à couvert, et tout ça en faisant attention de ne pas déclencher les Totems Ombresang.

Après avoir observé au-delà des tentes, il avait pu apercevoir de multiples silhouettes de Guerriers Ombresang. Certains étaient rassemblés autour de feux de camps, semblant en pleine célébration.

Il avait décidé de traîner un peu dans les environs pour voir si quelque chose changerait. C’était, après tout, le seul chemin menant jusqu’au centre du camp. Il n’avait donc pas trop le choix.

Les six Totems Ombresang étaient aussi, hélas, des obstacles qu’il ne pouvait pas se permettre de contourner. Il allait donc devoir s’en débarrasser.

En réfléchissant un moment, il avait osé rêver de réussir à les désarmer, ce qui lui permettrait de les récupérer. Ils pourraient alors être utilisés de la même manière qu’un parchemin. Bien sûr, le processus pour les désarmer était extrêmement difficile, en plus d’être horriblement dangereux.

Dans sa vie passée, un guide sur comment les désamorcer avait été publié, et beaucoup avaient tenté de le faire, mais il n’avait pas fallu longtemps pour qu’une stat alarmante s’abatte sur la communauté. Apparemment, les chances de succès avaient été de 5% à l’époque.

Il fallait bien comprendre que la méthode du guide fonctionnait bel et bien, c’était juste que le degré de difficulté pour réussir à l’appliquer en toute sécurité était abominablement élevé.

C’était pourquoi Nie Yan n’était pas certain de pouvoir désarmer ces totems. Cependant, la tentation était difficile à résister. Après tout, cela ne pourrait, en aucun cas, être une mauvaise idée d’avoir un ou deux Totems Ombresang à disposition au chaud dans son sac.

En tout cas, il était certain qu’il ne saurait jamais s’il en était capable ou non à moins d’essayer. C’était pourquoi, après une rude délibération avec lui-même, il avait décidé de tenter sa chance en s’approchant de l’un des Totems Ombresang. En arrivant à environ 15 mètres du totem, il s’était arrêté. Avancer plus ne ferait que le tuer.

Après quoi, il avait sorti son Arbalète de Cavalerie Dullahan et avait chargé un carreau dedans. Il n’avait pas besoin du quintuple tir à ce moment, donc un seul carreau était suffisant. Il avait alors examiné le totem devant lui. Il faisait environ un mètre de haut et était aussi épais qu’un bras. Il avait une paire d’ailes sculptées vers le milieu et plein de petits drapeaux sortant des côtés. Le poteau central était couvert de mécanismes étranges et il y avait un trou de la taille d’un pouce au centre.

Levant son arbalète, Nie Yan avait alors visé ce trou. Même pour lui, viser un trou de 2cm à une distance de 15 mètres sans toucher les bords restait quelque chose de difficile, bien que pas impossible. Cependant, si jamais il ratait son tir, il était suffisamment éloigné pour se mettre à l’abri.

Appuyant sur la gâchette, il avait tiré son carreau et ce dernier s’était parfaitement engouffré dans le trou, bloquant le mécanisme intérieur. Ainsi, il était maintenant certain que le totem n’exploserait pas à tout moment.

Après s’être approché avec un sourire aux lèvres, il avait ramassé le Totem Ombresang et l’avait observé avec Vision Transcendante.

Totem Ombresang (Spécial) : Totem

Description : Après qu’un être l’ait inséré dans le sol, ce totem est réglé pour exploser lorsque n’importe quelle créature se trouve dans son champ d’action, infligeant des dégâts de corrosion et de ténèbres.

Propriétés : 15.000 de dégâts ; 30 mètres de rayon d’explosion ; inefficace contre les unités portant de la plaque ; peut être désarmé ; 15 mètres de rayon de déclenchement. Cet objet n’est utilisable qu’une seule fois et est inefficace contre les membres de la Légion Ombresang.

Si ce totem venait à être utilisé correctement, il pouvait devenir un outil plus que puissant, tout comme les Mines Tempête de Foudre des Shamans lors de la Bataille de Cripps.

Après avoir désarmé le premier totem, Nie Yan s’était dirigé vers le suivant avec un peu plus d’entrain. Ayant déjà réussi une fois, il savait que c’était maintenant possible. Comme avant, après s’être placé à bonne distance, il avait visé le trou avec son tir. Hélas, il n’avait pas eu un bon angle de vu et avait été un peu trop enthousiaste, et son carreau avait raté le trou de quelques centimètres !

En voyant ça, il avait soudain eu l’impression que le temps s’était arrêté alors qu’il voyait le carreau déclencher le piège.

Réalisant son erreur, il s’était rapidement mis à l’abri, et lorsque les rayons écarlates l’avaient balayé, il avait activé Pas de Bourrasque pour profiter de l’invincibilité.

Il y avait six totems en tout et ils réapparaissaient tous les deux jours. Comme il ne pouvait pas se permettre de visiter ce lieu régulièrement, cela signifiait que tout échec signifiait la perte d’un totem.

Bien sûr, en plus de ça, l’explosion avait alerté les Guerriers Ombresang proches et les patrouilles avaient alors commencé à passer les environs au peigne fin.

Comme Nie Yan était sous l’effet de Pas de Bourrasque, il en avait profité pour se repositionner avec le bonus de Camouflage, réussissant à échapper à la poursuite de ses adversaires assez rapidement.

Avec autant de filets de sécurité entre ses mains, il pouvait se permettre de prendre ce genre de risques. Tant qu’il ne s’agissait pas de devoir les affronter directement, il n’avait pas peur de ces monstres de niveau 90.

Six Guerriers Ombresang marchant près de lui après que la commotion se soit un peu calmé étaient alors passés à cinq mètres de lui alors qu’il pensait ça. Et soudain, deux d’entre eux avaient stoppé leur avance et avaient tourné la tête dans tous les sens, repérant la présence d’un intrus. Mais une fois qu’ils n’avaient rien trouvé, plutôt que de reprendre leur avance, leurs yeux avaient commencé à devenir complètement rouges.

Regard d’Ombresang !

Sous leur regard, Nie Yan s’était lentement matérialisé.

Putain de merde ! Ils ont un sort de regard !

Cela ne voulait pas dire que tous ces monstres avaient accès à ce sort. En vérité, seule une petite portion d’entre eux le possédaient. C’était juste que notre Voleur avait vraiment eu la poisse cette fois-ci.

Lorsqu’il avait été découvert, il s’était immédiatement mis à courir pour sa vie. Lorsque le groupe de six avait commencé à le poursuivre avec énergie et que l’effet du sort de regard s’était dissipé, il leur avait lancé une Poudre Aveuglante Avancée obtenue au Starry Night Potion. Avec un léger ‘pouf’, une lumière aveuglante était apparue, aveuglant momentanément la patrouille. Il en avait alors profité pour utiliser Disparition et disparaître de nouveau dans les ombres.

Lorsque la patrouille avait recouvré la vue, leur cible avait complètement disparue. N’étant pas particulièrement intelligents pour commencer, et ayant perdu leur proie, ils avaient alors repris leur ronde comme si de rien n’était.

Ce n’était qu’après qu’ils aient tourné derrière une autre tente qu’une silhouette était apparue de derrière une cachette. Nie Yan avait souri jaune en pensant qu’il ne pouvait pas se permettre d’être négligent, même pendant une seconde ici. Il avait ensuite repris sa collecte des Totems Ombresang.

Sur les six, il avait fini par réussir à en obtenir trois, ce qui n’était pas si mal que ça en y repensant.

Une fois ces totems hors de son chemin, il avait enfin pu voir un chemin s’ouvrir pour lui jusqu’au centre du campement. Se déplaçant avec beaucoup plus de prudence qu’auparavant, il avait repris sa route. Après la zone protégée par les totems, la concentration de guerriers patrouillant les environs avait notablement augmentée.

Arrivé à un moment, il avait été obligé de concéder qu’il y avait trop de Guerriers Ombresang pour avancer facilement. Mais il ne fallait pas oublier que les techniques de Voleurs étaient maintenant ancrées dans ses veines. Lentement mais sûrement, il avait tout de même continué à progresser, se cachant quasiment à chaque tente, mais allant toujours de l’avant. Au bout d’un moment, il avait fini par quitter cette zone assez ouverte.

À ce moment, un groupe de guerriers s’était mis à se diriger vers lui depuis en face. Ils semblaient chercher à droite à gauche et bloquaient complètement son chemin.

Les voyant se diriger vers lui, notre Voleur avait froncé les sourcils. Il semblait impossible de pouvoir se cacher d’eux dans cette situation. Il y avait environ une centaine de ces monstres dans ses environs directs. S’ils venaient tous à être alertés par sa présence d’un coup, il finirait en morceau en un rien de temps. En semer une demi-douzaine n’était pas un problème, mais une centaine était une toute autre histoire.

Alors que le groupe s’approchait de lui, arrivant à environ sept mètres de lui, il avait senti quelque chose. L’un d’eux avait activé Regard d’Ombresang tout en regardant dans sa direction !

Une fois qu’il avait découvert Nie Yan, le guerrier avait hurlé pour alerter tous ses camarades des environs. Ces derniers avaient été prompts à répondre à l’appel et avaient commencé à converger au même endroit.

Charge !

Un Guerrier Ombresang plus téméraire que les autres avaient même foncé sur Nie Yan en levant son épée à deux mains, ses camarades le suivant de près.

Après s’être fait complètement encercler, Nie Yan avait rapidement réalisé que s’enfuir allait être impossible. Et comme il en était arrivé à ce point, il avait sorti un Parchemin de Transfert Inconnu, prêt à l’utiliser si la situation devenait impossible.

Le Guerrier Ombresang le plus proche était déjà en face de lui, brandissant son arme comme un fou tout en frappant de toutes ses forces. Nie Yan avait regardé sa barre des sorts pour voir qu’est-ce qu’il avait encore sous la main quand l’attaque de son adversaire avait porté.

-2.203 !

Ces dégâts n’étaient pas rien ! En voyant ça, il avait alors été convaincu qu’il ne pourrait pas survivre à cette horde. Après tout, ces monstres étaient niveau 90, soit avec presque 30 niveaux de plus que lui. Ils pouvaient donc facilement ignorer le peu de protection de son armure en cuir.

L’aggro de tous ces guerriers était dirigée sur lui. On aurait dit un lapin entouré par une nuée de faucons. Alors qu’un autre guerrier se mettait à charger, il avait rapidement activé l’effet du Collier Trompe la Mort de Langdon.

Immédiatement, il s’était effondré au sol, ne montrant plus le moindre signe de vie, comme s’il avait été frappé par une crise cardiaque fulgurante.

La mort soudaine de l’intrus avait tout d’abord surpris les Guerriers Ombresang. Après tout, du point de vue du système de jeu, il avait perdu toute l’aggro d’un coup.

Après avoir activé Feindre la Mort, notre Voleur devait avouer qu’il était plus que nerveux. Après tout, il était là, étalé au sol, entouré d’une centaine de monstres et dans une position qui ne permettait aucune défense. Autrement dit, si un seul d’entre eux décidait qu’il n’était pas suffisamment mort à son goût, il serait foutu. C’était pourquoi le cadavre au sol maintenait sa main bien serrée sur un parchemin.

Plusieurs Guerriers Ombresang avaient alors commencé à observer le corps devant eux, puis ils avaient prononcé des paroles incompréhensibles. Enfin, après ce qui avait semblé à Nie Yan une éternité, la foule avait fini par se disperser.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 437
Rebirth - Chapitre 439

Related Posts

7 thoughts on “Rebirth – Chapitre 438

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com