Rebirth - Chapitre 438
Rebirth - Chapitre 440

Une nouvelle semaine, un nouveau set de chapitres \o/

Amusez-vous bien ^(^-^)^

Expression du jour : « Mieux vaut fermer sa gueule que parler pour ne rien dire. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 439 – Potion d’Hivernité

 

Sentant les Guerriers Ombresang perdre tout intérêt pour sa carcasse et s’éloigner, Nie Yan avait soupiré de soulagement intérieurement. Après s’être assuré que tout allait bien, il avait désactivé l’effet de Feindre la Mort et s’était immédiatement camouflé pour ne pas prendre de risques.

En regardant les alentours, il avait alors pu confirmer que pas un seul ennemi n’était proche de lui. Ils avaient tous repris leur poste de patrouille.

Reprenant sa route en direction des tentes, il avait vu un passage de trois mètres de large entre celles-ci. De temps à autre, des paires de Guerriers Ombresang s’y engouffraient, prouvant qu’il serait difficile de rester cacher dans un tel environnement. S’il se reposait sur son Camouflage naturel, il finirait par se faire repérer dans ce passage. Il avait alors décidé d’activer Transformation Pygmée pour réduire sa taille, et donc sa présence. Une nouvelle fois, il avait eu l’impression d’arriver dans un monde peuplé de géants.

Après s’être approché d’une des tentes, il s’était mis à avancer avec un niveau de prudence plus qu’élevé.

Dans ce passage, il avait croisé de nombreuses paires de guerriers, mais son idée d’utiliser sa transformation semblait être bonne, car pas un seul ne l’avait repéré jusque-là. Et après s’être faufilé dans le passage pendant un temps inconnu, il avait fini par arriver à un croisement. Deux groupes d’environ 80 guerriers chacun étaient en train de se diriger dans sa direction générale, et il savait maintenant d’expérience qu’avec autant de monde, l’un d’eux serait certain de repérer sa présence s’il restait là.

Sentant son anxiété monter, il avait commencé à réfléchir avec plus de vigueur. Il n’avait nulle part où se cacher. Puis, voyant une tente proche, il n’avait pas hésité à se jeter dedans avant l’arrivée de la patrouille alors même qu’il avait vu la silhouette d’une personne à l’intérieur.

Sa décision avait été prise en sachant que les Guerriers Ombresang n’entraient généralement pas dans les tentes durant leur ronde. Et comme ces tentes étaient assez spacieuses, il aurait plus de chance de rester caché en allant dans la tente et en se cachant dans son entrée avec une seule personne avec lui, plutôt que de rester à l’extérieur avec plusieurs dizaines de paires d’yeux pour le repérer.

Une fois qu’il avait fini par passer l’entrée de la tête, il s’était retourné pour observer l’intérieur de son nouvel abri. Pour dire vrai, l’espace était assez spacieux, couvrant une zone de cent mètres carrés environ. Au centre de la tente se trouvait plein d’armoires avec toutes sortes de choses rangées à l’intérieur, comme des bouteilles en cristal de différentes tailles et formes contenant des liquides de diverses couleurs. Chaque armoire faisait près de trois mètres de haut, divisant ainsi la tente en plusieurs sections. Un peu plus loin se trouvait une table. Elle était couverte de verrerie, comme des tubes à essai, des béchers, des coupelles, des flacons et plein d’autres ustensiles d’alchimie. Mais ce qui attirait le plus l’attention était sans nulle doute le présentoir d’alchimie où se trouvait une flasque contenant un liquide bleu. Ce liquide semblait en ébullition et de la fumée blanche s’échappait doucement du goulot.

Il s’agissait très clairement d’un atelier d’alchimie.

À ce moment, Nie Yan avait entendu des pas pressés se diriger dans sa direction. Il n’avait pas hésité une seconde et avait choisi une armoire proche derrière laquelle se cacher. Puis, en observant la source du son, il avait fini par voir une personne apparaître, pas plus haute que la moitié d’un être humain normal. Cette personne était de sexe masculin, avec une barbe prononcée et le visage couvert de rides. Il portait une robe rouge dans un état pitoyable, couverte de trous et de traces de brûlures.

En le voyant, Nie Yan était devenu quasi certain qu’il s’agissait de l’Alchimiste de la Légion Ombresang. Et pendant qu’il observait tout ça, il avait pu entendre le nouveau venu marmonner des choses en Lochi, un langage mineur et rare, inconnu de Nie Yan, alors qu’il passait à côté de l’armoire abritant notre Voleur.

Tout en continuant à marmonner, l’Alchimiste avait fini par arriver devant la table. Il semblait sur le point de concocter quelque chose.

Vision Transcendante !

Alchimiste Affleck (Protégé) : Niveau 90

Membre de la Légion Ombresang : PNJ Spécial

Santé : 500500

Un PNJ Spécial était un PNJ que le système protégeait automatiquement. Généralement, il s’agissait de PNJ nécessaires pour l’histoire de Conviction ou avec un rang d’artisanat de Maître ou supérieur. Essentiellement, cela voulait dire que n’importe quel joueur qui tenterait de l’attaquer subirait de lourdes pénalités.

En voyant ça, Nie Yan s’était souvenu avoir lu un jour qu’attaquer un PNJ protégé de la sorte était une violation du Traité de l’Esprit Erudit du continent d’Atlanta, et que toute personne dérogeant à cette règle se verrait empêché d’utiliser n’importe quel objet magique, n’importe quelle potion et n’importe quel autre consommable en règle général. C’était pour protéger les PNJ de rang Maître des différentes factions afin d’éviter que les joueurs n’utilisent des méthodes sournoises pour réduire la puissance d’une nation avec juste quelques meurtres bien placés.

Mais comme ce PNJ était un membre de la Légion Ombresang, cela mettait Nie Yan dans une situation délicate. Il ne pouvait pas se permettre de se laisser découvrir, sous peine d’attirer tous les gardes proches. Et il ne pouvait pas non plus se permettre de tuer Affleck, sous peine de devoir recommencer son personnage de zéro, plus ou moins.

Mais outre le fait que la situation était tendue, c’était aussi une opportunité. Après tout, ce genre de PNJ était protégé du fait de son haut niveau de spécialisation dans sa branche d’artisanat. Autrement dit, Nie Yan se trouvait en plein milieu d’un trésor fabuleux !

Le problème était que la majorité des fioles et flacons présents ne portaient pas d’étiquette, et Nie Yan ne connaissait pas grand-chose à l’Alchimie, donc il ne pouvait pas vraiment deviner à quoi servait chaque liquide. Mais pour peu qu’il tombe sur quelque chose de précieux, il avait continué à observer avec attention le contenu des armoires alors qu’il se déplaçait avec précaution dans la tente, évitant au maximum Affleck, qui était plongé dans son travail.

Alors qu’il continuait à chercher parmi ces trésors, un Guerrier Ombresang portant une armure en or était entré dans l’atelier.

« Maître Affleck, est-ce que les potions que j’ai commandées sont prêtes ? » Avait demandé le nouveau venu. Il avait prononcé cette phrase en Ancienne Langue Commune et ses paroles étaient à peine compréhensible. Ce n’était pas pour rien que les membres de la Légion Ombresang étaient considérés comme des êtres à faible intelligence après tout.

« Troisième armoire, deuxième étage à partir du bas. » Avait répondu l’Alchimiste Affleck sans même se retourner.

Même cet Alchimiste semblait avoir du mal à communiquer dans cette ancienne langue. C’était un moyen très passable pour communiquer efficacement.

Le guerrier avait alors commencé à se diriger en direction de la cachette actuelle de notre Voleur, étant donné qu’il se trouvait juste à côté de l’endroit qu’avait indiqué l’Alchimiste.

En voyant le guerrier s’approcher, Nie Yan avait estimé qu’il s’agissait probablement d’un Élite. Autrement dit, même dans ses rêves les plus fous, il ne pourrait pas le battre si un combat se déclenchait.

Voyant qu’il n’avait nulle part ou se cacher derrière lui, Nie Yan avait fini par lever les yeux et avait vu qu’il y avait un léger espace entre le plafond de la tente et le haut des armoires. Sans avoir le temps d’hésiter, il avait alors utilisé son Anneau Fileur pour se rendre dans ce lieu sûr.

Bien sûr, c’était loin d’être une position idéale, et il n’avait pas pu s’empêcher de devenir anxieux en pensant qu’il avait été forcé à se retrouver ainsi par la force des choses. Au même moment, le Guerrier Ombresang avait senti quelque chose d’étrange et avait commencé à tourner la tête frénétiquement. Ce n’était qu’après avoir passé cinq bonnes secondes à chercher sans rien trouver qu’une trace de confusion était apparue sur son visage et qu’il avait continué à se diriger vers la troisième armoire. Après avoir farfouillé un moment sur la seconde étagère, il avait fini par trouver ce qu’il cherchait.

Après quoi, il avait dit au revoir à l’Alchimiste et était sorti de la tente.

Mais alors que Nie Yan était sur le point de sauter en bas de son perchoir, il avait découvert des vélins posés au sommet de l’armoire en face de lui. Il ne savait pas ce qu’ils contenaient, mais ils semblaient anciens, et dans Conviction, ancien signifiait précieux. Hélas, comme une couche de poussière s’était déposée dessus, il n’arrivait pas à voir ce qu’il y avait d’écrit dessus depuis sa position.

Mais s’il réfléchissait comme un développeur, il savait que généralement le système dans Conviction avait tendance à cacher les véritables trésors dans des lieux incongrus et improbables. Autrement dit, ces vélins étaient plus que suspects !

Les armoires étaient bien ancrées au sol, et après avoir vérifié ça, Nie Yan avait alors sauté de celle où il se trouvait jusqu’à celle avec les vélins sans faire le moindre bruit. Il avait alors ramassé les vélins et avait découvert qu’il s’agissait de recettes d’Alchimie, l’une pour la Potion d’Hivernité et l’autre pour la Potion de Vitalité Junior.

La Potion d’Hivernité était un type de potion augmentant l’École de Magie de Glace de 30% pendant 30 secondes. Elle était classifiée comme une potion de haut niveau et nécessitait un Alchimiste Avancé pour être concoctée.

Cependant, elle n’était pas connue que pour son effet d’amplification de la magie de glace. En effet, elle, comme beaucoup d’autres potions de ce genre-là, était surtout connue comme étant une excellente concoction pour permettre à un Alchimiste Avancé de passer au rang de Maître. Il fallait bien comprendre que pour les artisans, chaque fabrication rapportait un certain nombre de points d’expérience. Et bien sûr, après un certain niveau, ces fabrications ne rapportaient plus rien. C’était un peu comme pour dire que chaque fabrication était un monstre, et plus le niveau requis était compliqué, plus elle rapportait d’expérience. Et la Potion d’Hivernité était comme un monstre Élite pour les Alchimistes Avancés ! Non seulement elle rapportait énormément de points de compétence, mais les matériaux pour la fabriquer étaient assez communs. Un groupe de niveau 60 pouvait rassembler suffisamment de matériaux pour faire plusieurs dizaines de potions avec un seul voyage dans les Montagnes de l’Hiver Amer. C’était pour cela que dans sa vie passée, Nie Yan savait que la majorité des Alchimistes Avancés favorisaient cette potion.

Mais comme pour toutes ces concoctions particulières, le problème était toujours la rareté de la recette, amenant à des prix exorbitants sur le marché.

Mais en voyant cette recette, Nie Yan avait immédiatement pensé que le Starry Night Potion allait bientôt voir naître son premier Maître Alchimiste !

D’un point de vue de la vitesse, si suffisamment d’ingrédients étaient fournis et que l’Alchimiste Avancé qui l’utilisait ne se tournait pas les pouces, il pouvait devenir un Maître Alchimiste en deux semaines !

Pour ce qui était de la Potion de Vitalité Junior, on pouvait dire qu’elle était un peu différente des potions de soin ou de mana ordinaires. Les potions de vitalité permettaient de restaurer immédiatement à la fois de la vie et du mana. C’était donc une potion très utile pour les lanceurs de sorts qui avaient parfois besoin de régénérer les deux ressources en plein combat. Cela signifiait que pour le même effet, il suffisait de boire une potion au lieu de deux, et ce gain de temps pouvait s’avérer crucial dans certaines situations. En plus de ça, les potions de soin et de mana ordinaires régénéraient un montant fixe de vie et de mana, avec un effet bonus selon les stats d’Endurance et d’Intelligence. Mais les potions de vitalité restauraient des pourcentages maximums de ces ressources. Par exemple, la Potion de Vitalité Junior permettait de régénérer 35% de points de vie et de mana de l’utilisateur.

Dans les plus hauts niveaux, atteindre 10.000 points de vie ou de mana était plus que commun pour la majorité des classes. Autrement dit, utiliser une potion rendant quelques centaines, voire un ou deux milliers de points de vie n’avait pas grand effet. Mais avec des potions de vitalité, c’était une tout autre histoire.

Par contre, la Potion de Vitalité Junior était classifiée comme une potion de rang Maître. Autrement dit, il fallait un Maître Alchimiste pour pouvoir la concocter, et des Alchimistes de ce niveau étaient restés rares, même vers la fin de la première vie de Nie Yan.

Il se souvenait, par exemple, avoir fait un donjon de niveau 100 plus de 20 fois dans sa vie passée dans le seul but d’obtenir une Recette de Maître Alchimiste. Et le montant de pièces d’or obtenu après l’avoir vendue avait été suffisant pour améliorer la qualité globale d’équipement du groupe entier.

Comme une Potion de Vitalité Junior demandait la participation d’un Maître Alchimiste, il y avait de grandes chances que pour les rangs Intermédiaire et Avancé, un rang de Grand Maître et de Sage soit demandé.

Après avoir réfléchi un peu aux prix du marché actuel, Nie Yan en était arrivé à la conclusion que, avec un coût de production d’environ 20 pièces d’or, une Potion de Vitalité Junior pourrait se vendre dans les 50 pièces d’or sur le marché.

En général, les potions étaient des consommables de dernier recours, les joueurs utilisant principalement du pain et de l’eau pour régénérer leurs ressources lentement entre deux combats.

Après avoir rangé les deux recettes dans son sac, il avait regardé la fenêtre de gestion du Starry Night Potion. Depuis qu’Asskickers United avait unifié Calore, le nombre d’Alchimistes Avancés dans le magasin avait crevé le plafond, atteignant déjà les 37 individus ! Et il savait que ne n’était qu’une question de temps avant que d’autres ne viennent se joindre aux festivités. Ce qui était triste était le fait que, malgré un nombre aussi important d’Alchimistes Avancés, pas un seul Maître Alchimiste n’avait encore vu le jour.

En voyant ces chiffres, Nie Yan avait confirmé sa décision. Après être revenu à Calore, il allait définitivement aider un Alchimiste à devenir Maître. C’était plus que crucial pour le bien de son établissement.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 438
Rebirth - Chapitre 440

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 439

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com