Rebirth - Chapitre 447
Rebirth - Chapitre 449

Et le dernier chapitre de la semaine qui débarque, si ce n’est pas merveilleux !

Expression du jour : « Vivamus semper massa vel eros pretium. Ça ne veut rien dire, mais ça sonne bien. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 448 – Dos au Mur

 

Après un long silence, une multitude de clameurs étaient apparues au sein de la salle de conférence. Tout le monde avait commencé à discuter avec excitation. Même s’ils avaient toujours su que War God Tribe et Asskickers United avaient de bonnes relations, prouvant qu’elles s’étaient alliées aux balbutiements de cette première, ils avaient eu peur que cette collaboration ne s’effondre à cause de la situation avec la Tuoba Family. Si Asskickers United refusait de prêter main forte à son alliée, ils ne pourraient rien faire pour sortir de cette situation épineuse. C’était pourquoi beaucoup avaient commencé à voir le futur de War God Tribe avec un regard sombre.

Mais ce genre de doutes avaient disparus dès l’instant que Nirvana Flame avait révélé être Nie Yan, le fils du directeur de World Bloc et le cousin du maître de War God Tribe, Ah Chen.

Nirvana Flame l’Indomptable était un nom qui avait fait trembler tout l’Empire Viridian depuis qu’il était apparu ! Il était le dieu de Calore !

Après le siège de Cripps, Asskickers United avait réussi à se débarrasser de toute compétition directe dans son voisinage. Bien que la guilde soit encore de niveau 5, soit encore loin d’Alliance of Mages et Divine Protectors et leur niveau 7, il était certain qu’avec l’intégralité de Calore comme vivier, elle ne pouvait que surpasser ces deux rivales avec le temps.

Et comme elle avait soutenu War God Tribe depuis sa création, beaucoup avaient cru que World Bloc avait négocié un accord avec elle, probablement avec de l’argent réel, pour s’assurer son aide. Mais personne n’avait envisagé la possibilité qu’Asskickers United soit en fait une partie de World Bloc !

Certains avaient même vu World Bloc comme un gamin impulsif qui s’était jeté dans l’industrie du jeu vidéo sur un coup de tête parce que ‘les grands faisaient pareils’. Ils pensaient que l’entreprise avait beaucoup d’argent mais peu d’expérience et était donc condamnée à échouer. Et bien qu’ils se soient ralliés à sa cause, c’était essentiellement pour profiter de son ascension rapide avant le déclin inévitable.

Après tout, une tique s’accroche à tout animal du moment qu’il y a du sang à boire, même si l’animal est sur le point de mourir.

Mais l’annonce qui venait d’être faite changeait complètement la donne. Nirvana Flame était quelqu’un qui avait réussi à développer Asskickers United jusqu’à sa position actuelle en ne se reposant que sur ses facultés et son jugement. Cela voulait dire que s’il pouvait utiliser ne serait-ce que la moitié de ses capacités pour aider War God Tribe à se développer, cette dernière finirait par complètement absorber Nisode ! Et si cela venait à arriver ? Cela signifierait qu’un seul groupe nommé World Bloc contrôlerait les deux plus grandes villes de l’Empire Viridian dans Conviction ! Et ça uniquement si Nirvana Flame ne souhaitait pas de développer plus ! Qui pouvait alors continuer à considérer que World Bloc était une cause perdue ?

Pour parler avec des chiffres, si War God Tribe réussissait à remporter la victoire face à la Tuoba Family, World Bloc se retrouverait alors à contrôler 30 forteresses, les deux plus grosses villes et 22% de la population de l’Empire Viridian. Ce genre d’influence ne serait alors pas du genre à craindre grand monde !

Les yeux des personnes présentent étaient maintenant emplis de respect et d’admiration pour le jeune homme sur la scène. Bien qu’il n’était pas encore clair si ses exploits étaient entièrement dû à ses capacités ou à l’aide cachée de World Bloc, le nom de Nirvana Flame était tout de même suffisant pour forcer ces sentiments.

Nie Yan avait parcouru rapidement l’assemblée du regard avant de reporter son attention sur le chauve. Ses yeux étincelaient d’une lueur glaciale.

« World Bloc a dépensé de l’argent pour vous inviter ici afin que vous aidiez à résoudre la situation de War God Tribe et que vous l’aidiez à se développer. Si Asskickers United vient aider à chaque bosse sur la rouge, quel est alors l’intérêt de vous payer ? Vous recevez un salaire de la part de World Bloc tous les jours et maintenant, vous demandez à ce que quelqu’un d’autre fasse le travail pour lequel vous êtes payés ? Vous avez la chance de pouvoir vous cacher derrière les murs de vos forteresses et vous vous plaigniez de ne pas pouvoir tenir ? Et pendant ce temps, vous refusez de faire le moindre effort pour mériter ce pour quoi vous êtes rémunérés ? Face à une telle situation, je ne peux que penser que World Bloc a perdu de l’argent en engageant un tas de gamins inutiles. » Avait-il déclaré sur un ton froid, avant de hausser le ton, comme pour faire comprendre à tout le monde que ce n’était pas juste Rubble mais tous ceux dans le même état d’esprit qui recevraient la même sentence.

« Vous refusez de travailler et vous vous plaignez en plus ? Dans ce cas, dégagez ! Vous ne servez à rien ! World Bloc a toujours Asskickers United ! Sérieusement, se plaindre de la difficulté en faisant face à des broutilles comme la Tuoba Family. Je ne veux même pas imaginer la tête que vous ferez quand vous aurez à affronter de véritables adversaires comme Alliance of Mages, Divine Protectors ou encore Angel Corps ! Rentrez-chez vous dans les jupes de maman ! World Bloc n’a pas besoin de déchets dans votre genre ! »

Le speech de Nie Yan avait grandement humilié Rubble ainsi que tous ceux qui avaient pris son parti un peu plus tôt. Ce dernier avait été particulièrement enragé par la dernière phrase, mais il devait avouer qu’il n’avait pas d’argument pour contrer ce qui venait d’être dit, se forçant alors à serrer les dents pour endurer.

« Hey ! Tu ne vas pas un peu trop loin ?! »

« Ouais ! La Tuoba Family a six fois plus de troupes que nous ! C’est évident qu’on ne peut pas résister ! »

Toutes les personnes de la pièce avaient commencé à rétorquer face aux paroles brutales de Nie Yan.

« Dans les débuts d’Asskickers United, alors qu’elle venait juste d’être fondée, Victorious Return avait dix fois plus de joueurs que nous. Et quelle est la situation maintenant ? Alors arrêtez avec vos excuses pathétiques ! N’importe quel membre d’Asskickers United a plus de couilles de vous tous combinés, bande de lâches ! » Avait répondu Nie Yan en haussant la voix.

En entendant son ton dégoûté et la rage sous-jacente, ceux qui s’étaient plaints juste avant avaient immédiatement cessé de parler. Personne ne savait quoi répondre à une telle affirmation. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils acceptaient la situation pour autant.

Ces paroles provocantes avaient immédiatement instillé une colère grondante chez les personnes présentes, incluant ceux qui avaient pris la défense de War God Tribe auparavant, comme Frozen Prose et Annihilation. Même un saint avait un seuil à ne pas franchir et en entendant ça, ils avaient alors commencé à jurer.

« Bah ! En quoi tu es si incroyable, hein ? Monsieur Nirvana Flame ! Tu n’es rien de plus qu’un gamin arrogant ! »

Arrivé à ce point, la question n’était plus de savoir si la situation de War God Tribe était tenable ou non et les remarques étaient maintenant personnelles. Tant qu’ils pouvaient éviter le sujet de la guerre avec la Tuoba Family, ils savaient qu’ils pourraient toujours argumenter. Au fond, ils étaient obligés d’admettre qu’ils étaient inférieurs à Asskickers United. C’était un fait irréfutable. C’était pourquoi ils avaient décidé de changer le sujet de leurs complaintes.

« Ouais, bordel ! Il pense qu’il est au-dessus de nous parce qu’il est bon dans un jeu ! »

La conférence semblait sur le point de partir en sucette. Ah Chen n’aurait jamais cru que Nie Yan oserait prononcer des paroles aussi provocantes. Il avait fait signe à son cousin d’arrêter de jeter de l’huile sur le feu avec anxiété, mais Nie Yan avait fait la sourde oreille.

Ne sachant quoi faire d’autre, Ah Chen s’était alors tourné vers le père de Nie Yan, mais ce dernier avait juste souri en lui faisant signe de ne rien faire. Depuis quelques temps, à force de voir miracle sur miracle, il avait appris à faire confiance à son fils. Il ne semblait jamais faire quoi que ce soit sur un coup de tête, et il montrait enfin des signes de maturité dans sa façon de gérer les affaires. Bien qu’il ne soit parfaitement d’accord avec sa manière de faire les choses, trouvant que les mesures qu’il était en train de prendre étaient un peu trop extrêmes, il devait tout de même admettre que c’était aussi une bonne façon de résoudre le problème. Et il commençait aussi à perdre patience avec ces personnes dans la pièce.

« Vous contestez mes paroles ? Très bien ! Que ceux qui pensent qu’ils ne sont pas des déchets le prouvent par leurs actions, pas par leurs paroles ! Asskickers United ne fournira pas la moindre aide à War God Tribe durant cette guerre avec la Tuoba Family ! Si malgré ça vous gagnez, alors je vous présenterai mes excuses personnellement ! Si par contre vous n’arrivez pas à tenir et que mon Asskickers United n’a d’autre choix que d’entrer en action pour sauver vos culs, il ne vous restera que vos yeux pour pleurer ! Il n’y a pas de lâches au sein de ma guilde ! Que ce soit Victorious Return ou Bloodlust Blades, malgré leur supériorité numérique, on les a fait pleurer comme des fillettes ! Et la Tuoba Family ? Même si elle a cinq fois ou dix fois notre nombre, ses troupes n’auront d’autre choix que de se pisser dessus quand on viendra les exterminer ! Une parole de ma part et tous les membres d’Asskickers United se mettront sur le pas de guerre ! Pas un seul ne manquera à l’appel ! Vous savez pourquoi ? Parce qu’on n’est pas une bande de merde qui abandonnons avant d’avoir combattu ! » Avait déclaré Nie Yan avec dédain.

Beaucoup des joueurs présents dans la salle de conférence n’étaient venus que parce que World Bloc avait rempli un bon gros chèque pour les inviter. Il s’agissait d’experts avec un égo surdimensionné et Nie Yan de chier sur ce dernier. Il n’avait même pas essayé de cacher son dédain pour eux.

Le respect qu’il avaient eu pour Nirvana Flame s’était soudain transformé en colère, mais le fait était qu’ils étaient obligés de reconnaître qu’il n’avait rien dit de faux.

Frozen Prose s’était alors levé pour s’adresser à Nie Yan.

« Bien que nous ne soyons pas aussi forts qu’Asskickers United et que nous n’avons pas eu à affronter autant d’obstacles que toi, je peux déclarer solennellement que nous ne sommes définitivement pas des déchets ! »

« Oh ? Vraiment ? Je pensais avoir dit que je voulais des actes plutôt que des paroles pour prouver ce fait non ? Je vais simplifier les choses pour vous. Asskickers United est arrivée à sa position actuelle par ma seule force. Bien que je sois le fils du directeur de World Bloc, Asskickers United n’a jamais reçu le moindre crédit ni la moindre pièce de cuivre de la part de World Bloc. Et pour être brutalement honnête, ma guilde ne changera pas ses plans, que War God Tribe existe ou non. Certes, j’ai aidé War God Tribe à se développer, mais c’est vous qui la faites évoluer. Autrement dit, ce n’est pas à Asskickers United de prouver qu’elle peut aider War God Tribe. C’est à War God Tribe de prouver qu’elle mérite d’être alliée à Asskickers United ! Car, soyez en sûrs, lorsque le moment viendra, Asskickers United ne prendra sous son aile que ceux qui pourront l’aider à atteindre de nouveaux sommets, pas ceux qui la tireront vers le bas. »

Tous les dirigeants de War God Tribe présents étaient maintenant devenus comme des bêtes enragés. Même s’ils comprenaient que Nie Yan ne faisait que les provoquer volontairement pour les pousser à donner 200%de leurs capacités, ils ne pouvaient pas repousser toute la colère qu’il venait de faire naître. Après tout, qui pouvait rester tranquille après s’être fait traiter de déchet ?

Et dans une telle situation, ils n’avaient plus qu’une seule solution et c’était de vaincre la Tuoba Family pour effacer cette disgrâce. S’ils venaient à perdre ou à tourner les talons, ils ne feraient que donner raison à Nie Yan. Et avec son influence, s’il venait à déclarer que telle personne ou telle organisation était une petite fiotte ayant fui la queue entre les jambes, leur réputation finirait au fond des égouts dans Conviction. Ils n’avaient donc plus d’autre choix que d’aller là où il voulait.

« Un jour, on te fera présenter tes excuses à toutes les personnes présentes ! » Avait hurlé Annihilation, qui était resté silencieux tout ce temps. Il avait décidé de se jeter dans ce buisson de ronce à corps entier. Si tout le monde donnait tout ce qu’il avait, il refusait de croire qu’ils ne pourraient pas vaincre la Tuoba Family ! Et même si les nombres n’étaient pas en leur faveur, une supériorité numérique ne faisait pas tout ! Asskickers United était, en effet, un bel exemple de cette affirmation. Et la situation de War God Tribe était bien meilleure que celle d’Asskickers United à ses débuts. Si d’autres pouvaient le faire et qu’ils ne pouvaient pas, ils ne pourraient plus continuer à dire qu’ils n’étaient pas des déchets !

« J’attendrais le temps qu’il faudra ! » Avait répondu Nie Yan en réponse. Parfois, la rage pouvait être un type de pouvoir. Plutôt que le désespoir et le manque de volonté, il préférait voir des gens le haïr mais donner leur maximum pour lui prouver qu’il avait tort. Et maintenant qu’il les avait coincés dans une impasse, il espérait de tout cœur qu’ils pourraient le faire s’excuser, car cela voudrait alors dire qu’il aurait accompli son objectif.

Et puis, pour avoir déjà un orteil dans les affaires de War God Tribe, il savait parfaitement que les personnes présentes n’étaient pas le moins du moins inférieures à celles de la Tuoba Family. Tout ce qu’il leur manquait était la volonté de se battre jusqu’au bout.

Maintenant qu’il avait dit ce qu’il avait à dire, Nie Yan savait qu’il n’aurait plus à s’inquiéter concernant le conflit entre War God Tribe et la Tuoba Family. Et si la situation devenait vraiment désespérée, il interviendrait pour régler la situation, sachant que tous les gens devant lui avaient fait de leur mieux. Il savait que ses paroles avaient été un peu extrêmes et c’était pourquoi il acceptait le fait de devoir présenter des excuses si War God Tribe réussissait à s’en sortir toute seule.

Il était alors parti avec Bayonet sur ses talons.

Une fois sortis de la salle, ce dernier lui avait dit.

« Tu es vraiment fourbe ! Tu ne leur a rien promis autre que des excuses et ils sont maintenant à se jeter corps et âmes au cœur de la bataille pour ta cause. S’ils perdent, tu n’auras qu’à ramasser les miettes en balayant les forces épuisées de la Tuoba Family. Et s’ils gagnent, c’est encore mieux. Tu n’auras qu’à prononcer quelques paroles, sachant qu’au bout du compte, tu deviendras quand même le maître de Nisode ! Je savais que tu étais rusé, mais là, c’est un tout autre niveau ! »

Nie Yan avait rigolé en entendant ça. Parfois, il était nécessaire d’utiliser des moyens draconiens pour atteindre son but.

 

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 447
Rebirth - Chapitre 449

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 448

Répondre à Scorpio Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com