Rebirth - Chapitre 543
Rebirth - Chapitre 545

Et bonjour à tous et à toutes ! J’espère que vous allez bien !

Je suis enfin revenu de voyage (pour être tout à fait honnête je suis rentré samedi mais j’ai enchainé avec une soirée d’anniversaire et je n’ai pu réellement me poser que hier soir à 20h, donc une semaine bien chargée).

Bref, on s’en fout de moi, voici la suite des aventures de Nie Yan le timbré ! Et comme certains ont pu le remarquer, il y a un chapitre bonus dans les tuyaux. Je pense le publier mercredi, donc on est sur une semaine à cinq chapitres ! Mais en attendant, je vous souhaite une bonne lecture avec le 544 🙂

Expression du jour : « Quand on mange indien, on pleure toujours deux fois : une fois à l’entrée et une fois à la sortie. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Chapitre 544 – Combat Aérien

 

Nie Yan s’était rapproché encore et encore. Et juste après que le Griffon à Crinière Blanche allait changer de cap, il avait activé l’Anneau Rampant et s’était collé au dos de la bête comme un lézard sur un mur.

Les autres cavaliers avaient tous eu la bouche bée en voyant cette prouesse acrobatique juste exceptionnelle. Ils en avaient même oublié un instant qu’ils étaient en plein combat et que c’était leur adversaire qui venait de réaliser cet exploit.

Comment c’est même possible de faire ça ?!

Cela pouvait sembler long à expliquer, mais depuis le dos du Sombraile jusqu’au dos du Griffon, Nie Yan n’avait pris que quelques instants.

« Ghostvale, attention ! »

« Ghostvale ! Derrière toi ! »

Reprenant leurs esprits, les joueurs avaient tenté de prévenir leur compagnon, mais il était trop tard.

Nie Yan ne comptait pas offrir la moindre opportunité à Ghostvale de réagir ! Et ce dernier était loin d’imaginer que son adversaire se trouvait à moins de deux mètres de lui !

C’était juste impensable ! Et pourtant, Nie Yan l’avait fait !

Ghostvale était confus. Il avait clairement évité l’attaque du Dragon Sombraile, alors pourquoi ses alliés lui criaient de faire attention ?

Nie Yan s’était alors jeté sur Ghostvale avec l’Épée de Zennarde en main.

Ce dernier avait soudain senti quelque chose derrière lui, et en se retournant, il avait été accueilli par une flamme noire féroce. Ses deux mains étaient fermement resserrées sur le dos de son Griffon. Il était trop tard pour esquiver ou attraper son arme ! Et comme le Griffon était toujours en train de prendre de l’altitude, s’il lâchait sa prise, il tomberait indubitablement !

Fais chier ! Je suis foutu ! S’était-il dit alors que ses pupilles se contractées et que toute couleur quittait son visage. S’il mourait ici, son Griffon mourrait aussi ! Mais il était déjà trop tard pour réagir.

La lame de Nie Yan avait alors tracé un sillon profond dans le dos de Ghostvale, faisant jaillir une énorme gerbe de sang. C’était une mort instantanée ! Le corps du joueur de Direwolf s’était alors ramolli et il avait commencé à chuter, spiralant lugubrement vers le sol sans le moindre signe de vie.

{Skriiiiiih !}

Le Griffon à Crinière Blanche avait alors fait demi-tour pour pourchasser le corps de son maître.

Si le cavalier mourait, la monture volante retournerait automatiquement dans l’espace pour monture volante de son maître dans les 20 secondes. Mais Nie Yan ne comptait pas lui laisser cette opportunité.

Continuant à remonter le long de la croupe de la bête, il avait alors planté l’Épée de Zennarde dans le crâne du pigeon sous stéroïde.

Alors que le Griffon criait misérablement d’agonie, une ombre s’était alors étirée sur lui Le Dragon Sombraile était revenu chercher son maître, et il était affamé. Une de ses serres s’étaient alors mise autour de la tête du Griffon et avec une simple pression, cette dernière avait explosé comme un melon trop mûr.

Le Dragon Sombraile avait alors enfoui son museau à l’intérieur du crâne éclaté et en avait extrait la Pierre de Vie avant de l’avaler tout rond. Après quoi, il avait fait une manœuvre élégante pour récupérer son maître sur son dos.

Le Griffon et son maître s’étaient alors eux-aussi retrouvés, mais dans la mort alors qu’ils s’écrasaient au sol.

La situation n’avait pas duré plus de 10 secondes et la Libellule Achlys et le Serpent des Vents n’avaient même pas eu l’occasion d’aider leur camarade.

Nie Yan avait alors repris son équilibre sur le dos de sa monture en jetant un regard glacial aux deux joueurs qui étaient encore bouche bée.

En voyant ça, ils n’avaient pas pu s’empêcher de ressentir un frisson polaire dans leur dos, comme un être démoniaque avait posé son regard cupide sur eux.

Et pour couronner le tout, la carcasse ensanglantée du Griffon avait saturé l’atmosphère d’une odeur de fer et d’hémoglobine, rajoutant une touche encore plus bestiale et effrayante à Nirvana Flame.

Les joueurs au sol avaient tout d’abord esquivé le cadavre de Ghostvale puis du Griffon, mais ils n’avaient rien pu faire contre la pluie de sang qui s’était doucement déposée sur eux.

Un dragon magistral et son maître se dressant sur dos telle la Mort incarnée, son épée de flammes noires dans la main alors qu’une pluie de sang s’abattait silencieusement sur le champ de bataille.

Le regard de Crazy Magic était vide alors qu’il était dirigé vers le ciel. Le Griffon à Crinière Blanche était mort ! Certes, il restait cinq autres montures volantes, mais sans le Griffon, leurs espoirs de victoires s’étaient envolés. Le Serpent des Ventes s’était avéré incapable d’infliger des dégâts au dragon et même l’Achlys avait du mal à représenter une menace.

« Le chef a tué une des montures ennemies ! On ne peut pas le laisser tout faire tout seul !  Chargez ! »

Le cri de bataille d’Asskickers United avait de nouveau retenti à travers le champ de bataille. On aurait presque dit sur les troupes d’Alliance of Mages s’étaient faites prendre par un tsunami !

Le Dragon Sombraile avait rugi violemment avant de foncer vers l’Albatros de Natural Fiend. Nie Yan devait rapidement secourir son subordonné car l’Albatros était grièvement blessé, il n’allait pas pouvoir durer longtemps.

Le Faucon Embrasé était en pleine poursuite de l’Albatros. Le Papillon Démoniaque et le Serpent des Vents se rapprochaient aussi, prêts à lancer une attaque en tenaille.

« Ghostvale est mort ! »

« Comment c’est possible ? »

Le Mage Arcanique qui chevauchait le Faucon avait haussé les épaules. En réfléchissant logiquement, aussi longtemps que rien d’étonnant n’était arrivé, Ghostvale n’aurait pas dû mourir aussi facilement. La situation était vraiment devenue hors de contrôle.

En plus de ça, le Sombraile se rapprochait rapidement d’eux.

« Nirvana Flame est là ! »

« Ne paniquez pas ! Tuez d’abord l’Albatros ! » Avait crié le Marge Arcanique. Mais alors même qu’il disait ça, il s’était moqué de lui-même intérieurement. Comment les autres ne pouvaient-ils pas paniquer dans cette situation ?

En voyant le Dragon Sombraile devenir de plus en plus proche, Natural Fiend avait renforcé sa résolution. Alors que ses adversaires étaient en train d’hésiter entre l’attaque et la retraite, ses lèvres s’étaient étirées en un sourire. Après avoir été pourchassé aussi longtemps et avoir subit un combat aussi injuste, il avait enfin l’opportunité de riposter !

Métastase !

Les plumes de l’Albatros avaient commencé à émettre une radiance, ressemblant à une fleur en pleine éclosion. Ses blessures avaient commencé à se refermer visiblement à l’œil nu.

En vérité, l’Albatros Ailazur était une monture faible pour son rang, à peine plus fort qu’une monture de Rang 2. Cependant, il avait une capacité spéciale qui lui permettait de soigner ses blessures ultra rapidement. Et étant donné la difficulté pour soigner une monture volante en règle générale, cette seule capacité lui permettait d’affronter des adversaires bien plus puissants.

En voyant ça, les joueurs d’Alliance of Mages avaient eu un regard choqué.

A ce moment, Natural Fiend avait verrouillé son regard sur le joueur juché sur le Papillon Démoniaque et avait lancé Choc Mental.

Ce joueur était en train de foncer sur Natural Fiend à toute vitesse. Et sans le moindre avertissement, il avait été frappé de plein fouet par l’attaque mentale, lui faisant perdre le contrôle de son corps momentanément. Bien sûr, le Papillon Démoniaque avait continué sa course, gardant les derniers ordres en tête.

L’Albatros avait alors fait demi-tour et chargé l’insecte volant géant, les deux bêtes se rentrant l’une dans l’autre avec violence et fracas avant de plonger vers le sol.

« Je n’arrive pas à les distinguer l’un de l’autre ! » Avait crié le joueur sur le Serpent des Vents.

Le Mage Arcanique sur le Faucon ne s’était pas attendu à ce que la situation devienne aussi grave. Le fait que les deux créatures plongent ensemble en spirale, l’une dans les ailes de l’autre, empêchait de cibler l’Albatros et donc de le tuer. Leur seul espoir de tuer l’oiseau géant était que le Papillon Démoniaque puisse s’en débarrasser seul. C’était possible étant donné qu’il pouvait utiliser des illusions.

A ce moment, Nie Yan était arrivé sur place. Son Sombraile avait rugi avant de charger avec toute sa puissance en direction du Serpent des Vents.

« Attention ! »

« Tu veux m’attraper ?! Hmph, va falloir faire mieux que ça ! » Avait renâclé le cavalier du Serpent en commençant à contrôler sa monture pour esquiver l’attaque.

Mais à ce moment, le Dragon Sombraile avait grogné quelque chose en langage draconique. Une puissante aura draconique avait alors écrasé les alentours, provoquant une peur panique chez les créatures de rang bas !

Et bien sûr, le Serpent des Vents en faisait partie. Il s’était fait frapper de plein fouet par cette aura de frayeur et son corps s’était figé soudainement.

Après quoi, il s’était fait ramasser par un torrent de Souffle Draconique, l’envoyant bouler au loin avec le corps couvert de brûlures.

Le Sombraile s’était alors approché et avait attrapé le crâne du Serpent, l’écrasant comme il avait écrasé celle du Griffon et avalant rapidement la Pierre de Vie qui s’y trouvait.

Nie Yan avait été rapide comme l’éclair. En un clin d’œil, il avait réussi à tuer une autre monture volante ! La force du Dragon Sombraile avait largement dépassé les prédictions de ses adversaires. A ce moment, le Mage Arcanique avait paniqué et avait ordonné à son Faucon de faire demi-tour. Hélas pour lui, l’Indomptable était sur ses talons, et son dragon avait la dalle !

Sentant le Sombraile se rapprocher, le Mage Arcanique s’était accroché à son Faucon Embrasé de toutes ses forces. Il se préparait à exécuter une manœuvre de haute voltige dans l’espoir que ça l’aide à éviter la confrontation.

Mais ironiquement, tel un rapace face à un rat des champs, le Dragon Sombraile avait frappé.

Alors que ses serres étaient sur le point de s’enfoncer dans la chair tendre de l’oiseau de proie, ce dernier avait fait un tonneau dans les airs, esquivant sur le côté.

« Tu veux t’enfuir ? Essaye encore ! » Avait dit Nie Yan avec un sourire carnassier. Il avait alors activé l’Anneau de Saut et avait effectué un salto impressionnant vers le Faucon.

Le vent sifflait à ses oreilles et à côté des deux monstrueuses montures, il ne semblait pas plus gros qu’une souris.

En voyant Nirvana Flame sauter vers lui, le Mage Arcanique avait souillé les plumes de son Faucon à travers son caleçon. L’Indomptable était soit fou, soit assuré de sa réussite. N’était-il pas effrayé à l’idée de se rater et de s’écraser en contrebas ?

Dans une situation aussi extrême, il n’était jamais arrivé à ce Mage de penser que Nie Yan avait un objet avec l’effet de Chuteplume. La seule chose qu’il avait en tête était que s’il tombait, il mourrait !

Et juste alors que l’acrobate improvisé était sur le point d’atterrir sur la croupe de son gros pioupiou, le Mage avait activé Repousser !

Un puissant champ de force avait alors commencé à pousser Nie Yan, l’expulsant de la monture, droit vers le sol. Et alors que la distance grandissait entre le Voleur et le Mage, ce dernier avait dit avec un reniflement de dédain :

« A plus tard, imbécile ! »

Il était plus que satisfait de lui-même. L’invincible Nirvana Flame l’Indomptable allait s’écraser au sol comme une merde, et il était le responsable de cet exploit !

Cependant, l’action suivante de Nie Yan lui avait fait ravaler ses paroles amèrement. Avant qu’il ne soit trop tard, Nie Yan avait tendu la main et un fil avait été projetée de sa main gauche, s’attachant au Faucon Embrasé. Et alors que le fil atteignait sa longueur limite, il s’était tendu et avait propulsé notre Voleur en avant.

« Meurs, bordel ! » Avait hurlé le Mage Arcanique en lançant une Boule de Feu sur le fil d’araignée qui s’était accroché à son Faucon. Le lien avait cédé et le fil avait commencé à partir en arrière sous l’effet du vent, mais il était trop tard. Les effets de l’Anneau Rampant étaient encore actifs et les deux mains de notre Voleur étaient fermement collée au plumage du poulet géant. Il s’était alors propulsé vers le haut, atterrissant agilement sur le dos de la bête.

Choc Mental !

Le Mage Arcanique avait alors pointé son bâton à Nie Yan en lui lançant une puissante attaque mentale.

Mais lorsqu’il avait été sur le point de se faire frapper par le sort, il avait activé Esprit Impénétrable avant de se jeter sur le Mage ennemi.

Raté !

En voyant que son Choc Mental avait été inefficace, le Mage Arcanique avait été choqué. Et l’instant d’après, une lame s’était précipitée vers sa poitrine comme un éclair alors que ses pupilles se contractaient de peur.

« Merde ! » Avait à peine eu le temps de dire le futur Cadavre Arcanique. Le dos du Faucon Embrasé était trop petit et il n’avait nulle part où esquiver.

 

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 543
Rebirth - Chapitre 545

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 544

  1. Merci pour le chapitre !
    Quand tu traduis, j’ai du mal à savoir si c’est l’humour de Mad Snail qui est génial ou bien si c’est le tien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com