Rebirth – Chapitre 569

Rebirth - Chapitre 568
Rebirth - Chapitre 570

Bonjour à tous ! Voici votre dernier chapitre de la semaine. J’essaierais de travailler sur le chapitre bonus restant quand j’aurais un peu de temps, mais comme j’ai passé la barre de 50h de travail cette semaine et que j’ai pas encore commencé cette dernière journée, j’ai pas trop eu le temps de le faire^^

Allez, bonne lecture.

Expression du jour : « Si vous ne connaissez pas la différence entre une fille et une main… Alors vous êtes prêt pour le célibat. »

Chapitre 569 – Un Club Pour les Gouverner Tous…

 

Nie Yan avait alors démarré les machines qui allaient l’aider à tester sa forme générale. Cela incluait les squats, la puissance de frappe à la fois des bras et des jambes, la force de traction et ainsi de suite.

Après s’être approché de la machine de frappe pour les jambes, il s’était mis en position et avait respiré profondément. Puis, avec un cri libérateur, il avait lancé un coup de pied impitoyable contre le sac de sable. Un bruit explosif s’était ensuivi et le sac de sable s’était violemment plié en deux tout en remontant dans son mouvement pendulaire, montant quasiment à 90° de son point d’origine alors que la chaîne qui le retenait semblait souffrir sous le choc.

La valeur sur le moniteur avait alors rapidement fluctué avant de s’arrêter sur la valeur 721.35kg.

En voyant ça, une expression de choc s’était dessinée sur le visage du jeune homme. Durant l’examen d’entrée à l’académie, il n’avait atteint qu’un score de 563.23kg ! Il avait pris plus de 150kg de puissance en si peu de temps sans s’entraîner ! C’était juste incroyable !

Se pouvait-il que ce soit une erreur ? En y réfléchissant, Nie Yan avait rejeté cette idée. Une erreur apparaissait sur la première machine qu’il utilisait dans un établissement aussi sérieux que l’Académie Militaire ? Les probabilités que cela soit vrai étaient plus mince que celles de voir Cao Xu entrer dans la salle en tutu pour lui offrir un thé ! L’académie avait les meilleurs équipements dont la précision montée jusqu’au centième ! C’était juste impossible qu’il y ait une erreur de l’ordre de 150kg !

Il avait secoué un peu sa jambe en réalisant ça. Le fait que sa puissance de frappe ait augmenté n’était pas une mauvaise chose. Cela voulait dire que lors de son prochain examen, il aurait de meilleurs résultats.

Il avait alors continué à se tester.

Squats : 915.28kg

Tractions : 622.81kg

Dans tous les tests, il avait vu d’énormes progrès. En voyant ça, il avait l’impression de déborder de force brute.

Enfin, le dernier test était celui de la puissance de frappe des bras.

Il s’était tenu en face de la machine et avait commencé à se chauffer l’épaule et les bras avant de fermement planter ses pieds dans le sol. Puis, avec le, maintenant habituel, cri d’effort, il avait lancé son poing en avant.

{Bang !}

Le sac de sable, qui était plus léger que celui pour la puissance de frappe des jambes, s’était redressé complètement jusqu’au plafond.

569.12kg

Il était passé de 511 à 569 !

Tout le monde avait une limite de puissance physique. Plus une personne s’approchait de cette limite et plus il était difficile de progresser. Dans des circonstances normales, un combattant qui gagnerait 10kg de puissance de frappe en un mois aurait soit une vitesse d’amélioration incroyable, soit il serait encore loin de sa puissance maximale. Et pourtant, Nie Yan n’avait pas augmenté de 10kg mais bien de 50 ! Si les autres le découvraient, ils le traiteraient de monstre !

Ces stats étaient vraiment incroyable. Avec un corps aussi puissance, il allait devenir plus facile de s’entraîner à des techniques de combat plus avancées.

En termes de valeurs, il ne devait pas être très loin des meilleurs combattants de la scène pro.

Après s’être entrainé dans la salle de gym pendant trois heures, il avait fini par contacter Xie Yao. Il lui avait dit qu’il la rejoindrait d’ici 15 minutes et avait commencé à ranger ses affaires lorsqu’il avait soudain stoppé ses pas pour se tourner vers la machine de calcul de puissance de frappe des bras.

Une idée étrange lui avait soudain traversé l’esprit. Après avoir réfléchi un moment, il avait changé de direction pour se mettre en face de la machine.

Il y avait quelque chose qu’il voulait réellement tester !

Après s’être mis en position, il avait commencé à accélérer en avant, transférant toute sa puissance depuis ses hanches jusque dans son bras droit. A chaque instant, son esprit était concentré afin de ne pas faire de faux mouvement, corrigeant sa position et sa puissance minutieusement.

Enfin, alors que son bras s’élancé en avant, il avait ressenti comme une augmentation de puissance dans son bras, comme si toute son énergie se concentrait en un seul point.

Mais ce n’était pas suffisant ! Ses mouvements étaient encore trop raides !

Avec un son détonant, il avait frappé le sac de sable, sentant clairement que son coup de poing était bien plus puissance que tous ceux qu’il avait pu faire dans sa vie jusqu’à présent.

Le moniteur avait alors rapidement affiché une série de chiffres avant de s’arrêter sur la valeur 821.28kg.

En voyant ça, Nie Yan avait inspiré violemment entre ses dents. Il s’était attendu à obtenir un meilleur résultat, mais pas à ce point ! S’il pouvait faire ça de manière constante et naturelle, il pourrait même se faire un nom sur la scène internationale !

Cette technique est en fait basée sur la réalité ?!

Toutes sortes de doutes l’avaient soudain envahi. Mais il n’allait probablement pas obtenir de réponse dans l’immédiat. Il avait entendu parler du faire que les casque VR et les capsules de jeu pouvaient améliorer les conditions physiques de leurs utilisateurs en stimulant leurs muscles. Mais il y avait une différence entre stimuler et développer de manière plus rapide et efficace qu’un entraînement spartiate ! En tout cas, à la vue de ces résultats, il n’était pas étonnant que l’invention de cette technologie de VR ait été considérée comme la plus grande invention de ce siècle !

Une chose était certaine, il était devenu plus fort ! Et c’était maintenant un fait avéré !

Ses mouvements, juste avant, étaient un peu raides, probablement du fait que c’était la première fois qu’il les réalisait dans la vie réelle et qu’il n’était pas certain que cela fonctionnerait. Et malgré ça, il avait réussi à déployer une puissance supérieure à 8000 Newtons ! S’il affinait ses mouvements, il n’arrivait même pas à imaginer la puissance qu’il pourrait déployer ! (NdT : petite échelle trouvée rapidement sur internet pour vous donner une idée. De nos jours, un boxeur de haut niveau est considéré, en moyenne, comme capable de déployer une frappe à environ 4000 Newtons)

Après avoir découvert ça, il avait lancé encore quelques coups avant de finalement maîtriser suffisamment le mouvement pour qu’il semble naturel. En prenant une posture étrange vue de l’extérieure, il avait senti toutes les cellules de son corps semblant sur le point d’exploser en même temps pour délivrer leur puissance dans son poing. Avec un bruit explosif, il avait alors de nouveau frappé le sac, affichant la valeur la plus élevée qu’il avait atteint jusqu’alors : 1021.35kg !

Bien qu’il se soit préparé mentalement, il n’avait pas pu s’empêcher d’être excité. Il estimait que même un boxer professionnel de niveau mondial n’était pas très loin de ce résultat, voir en-dessous ! Bien sûr, le champion du monde était probablement capable de déployer une telle force.

Après avoir vu ça, il avait fait de son mieux pour se calmer.

A l’entrée de l’Académie Militaire, Xie Yao était en train d’attendre Nie Yan. Il lui avait envoyé un message lui disant qu’il allait en avoir pour 15 minutes de plus.

Elle s’était alors posée dans un jardin floral. Vêtu d’un blouson léger et de sa robe violette avec son sac à main couleur café, elle semblait dégager encore plus de charme que d’habitude avec toutes ces fleurs en fond de paysage. Beaucoup d’étudiants qui passaient dans le coin ne pouvaient s’empêcher de laisser traîner leurs regards dans sa direction. Certains étaient même curieux au point de se demander qui elle attendait.

Quelques étudiants masculins avaient même rassemblé suffisamment de courage pour l’approcher, mais elle avait maintenu une distance polie à tout instant, indiquant clairement qu’elle n’était pas intéressée.

A ce moment, Qin Han était passé par là et s’était approché d’elle. Etait-ce une coïncidence ou à dessein qu’il soit passé par là à ce moment ? Seul lui pouvait être au courant. En tout cas, il s’était approché sans hésitation tout en la saluant avec un sourire, agissant tel un véritable gentleman.

« Bonjour. » Avait répondu Xie Yao avant de jeter un coup d’œil en direction de l’école. Qu’est-ce qui pouvait prendre autant de temps à Nie Yan ?

« Quel étrange coup du destin que de se rencontrer ainsi ici. Nous sommes d’anciens camarades de classe. Que dirais-tu d’un café pour discuter autour ? » Avait demandé Qin Han avec un sourire. Il était poli et donnait une impression des plus agréable.

« Désolé, je suis occupée. » Avait répondu Xie Yao en secouant la tête, déclinant l’invitation sur un ton poli. Elle n’avait pas le moindre intérêt pour Qin Han. Elle avait déjà croisé bon nombre de personnes aussi bien éduquées que lui, mais de ce qu’elle avait pu observer à leur sujet, elles avaient toutes finies par être des hypocrites.

« Tu es peut-être en train d’attendre quelqu’un, je suppose ? » Avait alors demandé Qin Han en remarquant que Xie Yao ne cessait de jeter des coups d’œil en direction de l’entrée de l’académie, cela lui causant des aigreurs d’estomac.

« En effet. » Avait courtoisement répondu Xie Yao, s’éloignant légèrement de Qin Han. Elle ne voulait en aucun cas être associée à cette personne. Elle savait qu’il était entré dans Conviction et qu’il avait causé beaucoup de problèmes à Nie Yan. Pour elle, le mieux était de ne pas avoir le moindre contact avec lui.

« Très bien, dans ce cas, je te laisse à ton attente. » Avait-il fini par dire. Il comprenait bien qu’imposer sa présence ne ferait qu’énerver la jeune fille. Cependant, lorsqu’il s’était retourné, son regard n’avait plus rien d’amical et ressemblait à celui d’un oiseau de proie.

Après s’être suffisamment éloigné, il avait disparu parmi les autres étudiants. Seulement alors Xie Yao avait pu se détendre légèrement.

Il ne s’était complètement décontractée que cinq minutes plus tard, cependant, lorsque Nie Yan était enfin apparu, le souffle court.

« Désolé de t’avoir fait attendre. » Avait-il dit sur un ton réellement désolé.

En le voyant dans cet état, un voile de sueur sur le front, la jeune fille avait secoué la tête avec un léger sourire en disant :

« Ce n’est pas grave. Allons-y. »

Les étudiants alentours qui étaient restés, curieux de voir qui était la personne que la jeune déesse attendait, avaient été frappé par la beauté de son sourire. Il fallait savoir qu’avant de rencontrer Nie Yan, elle ne souriait que très peu. Tous les étudiants qui avaient vu ce sourire avaient soudain eu une envie pressante d’éclater le jeune homme au souffle court qui avait provoqué ce sourire.

Les deux tourtereaux, ignorant complètement tout cela, étaient alors partis ensembles.

« C’est quoi ce bordel ? Ce mec ne ressemblait à rien ! Je suis aussi bien que lui ! Comment est-ce que je peux faire pour trouver une copine aussi bonne ?! »

« Je crois qu’il s’agit de Xie Yao, de la Faculté de Management. Mais je n’ai pas la moindre idée de l’identité du mec. »

« Il est dans la Faculté de Commandement. Son nom est Nie Yan. Il était camarade de lycée avec Xie Yao. Ils sont entrés dans l’Académie Militaire ensembles. J’ai entendu dire qu’il s’était classé en première position de l’examen d’entrée. »

En entendant cette révélation, que ce mec qui ne payait pas de mine était en fait le numéro un de l’examen d’entrée et qu’il était dans la Faculté de Commandement, beaucoup de personnes avaient cessé de se plaindre. La Faculté de Commandement était l’une des sections des As de l’Académie Militaire. Tous les étudiants qui en sortaient et entraient dans l’armée étaient destinés à devenir des commandants de bataillons ou plus haut dès leur intégration et étaient destinés à monter bien plus haut dans les grades. Et même sans considérer cela, il s’était classé en première place de toutes les premières années. Autrement dit, il ne vivait pas dans le même monde qu’eux.

Dans un coin distant, une paire d’yeux froids observaient Nie Yan et Xie Yao partir. Il s’agissait, bien évidemment, de Qin Han.

Que ce soit en termes d’autorité ou de ressources, il était infiniment supérieur à Nie Yan. Il avait aussi été le premier à faire la cour à Xie Yao et de ce fait, considérait que Nie Yan lui avait dérobé ! Cela lui laissait un goût amer dans la bouche.

Déjà de mauvais humeur, il avait alors commencé à se marmonner à lui-même :

« J’ai attendu toute la journée. Pourquoi est-ce qu’Heavenly Kings ne m’a toujours pas contacté ? »

Soudain, son téléphone avait sonné. Il avait reçu un message d’un numéro inconnu.

[Entre toi et Nie Yan de la Faculté de Commandement, nous n’en choisirons qu’un cette année. Nous n’avons pas besoin de perdants.

– Heavenly Kings – ]

L’expression de Qin Han s’était encore plus refroidi en lisant ça et il avait commencé à serrer son téléphone avec rage, non loin de le briser. Encore ce bâtard !

Il avait toujours rêvé d’intégrer Heavenly Kings. S’il pouvait y entrer, avec ses ressources et ses connexions, il pourrait facilement écraser tous ses rivaux et assurer la puissance de sa famille.

Il comprenait parfaitement de quel genre d’organisation il s’agissait. Composée de 26 membres en tout, six hauts officiels dans la fédération, cinq au gouvernement Chinois et le reste avec des énormes puissances financières et politiques dans tout le pays.

Dès l’instant où il avait été accepté dans l’Académie Militaire, il avait tout mis en œuvre pour contacter un membre d’Heavenly Kings et se placer dans ses petits papiers. Il avait alors été persuadé que son acceptation dans le club n’allait être qu’une formalité. Il ne s’était absolument pas attendu à rencontrer un obstacle sur sa route.

Nie Yan et Xie Yao étaient retournés dans leur villa. Après avoir mangé, Nie Yan avait appelé ses parents.

Le sujet de la conversation avait rapidement dérivé sur l’Académie Militaire et son père avait alors dit sur un ton solennel :

« Si ces personnes d’Heavenly Kings te contactent et te demandent de les rejoindre, soit poli et accepte rapidement. »

« Quel genre d’organisation est Heavenly Kings exactement ? » Avait demandé Nie Yan avec curiosité. Jusqu’à ce jour, il n’en avait jamais entendu parlé, et voilà qu’il entendait deux fois ce nom dans la même journée. La première fois, il n’y avait pas attaché beaucoup d’importance, mais avec son père mentionnant ce nom sur un ton des plus sérieux, il avait réalisé que ce n’était pas un simple club.

« Tu n’as pas besoin de savoir ça pour le moment. Comprends juste que chaque personne au sein d’Heavenly Kings est une existence intouchable. Si tu es capable de les rejoindre, tu le deviendras aussi naturellement. Cependant, d’après mes propres estimations, tu n’es pas encore qualifié. Il va juste falloir espérer que les cieux soient de notre côté. » Avait répondu son père avant de l’informer un peu plus sur les origines du club.

En entendant les paroles de son père, Nie Yan avait commencé à avoir une compréhension assez basique de ce club des Rois Célestes, comme l’avait appelé Xu Yan. En fait, chaque université prestigieuse avait une organisation similaire en son sein. Au fur et à mesure des années, les élites les plus prestigieuses de chaque école se rassemblaient pour créer ces clubs étudiants exclusifs. Chacun partageait alors ses ressources et connexions avec les autres, permettant ainsi aux puissants de le devenir encore plus. Les clubs ordinaires n’avaient probablement pas réellement d’influence à l’extérieur des murs de leur école, possiblement quelques bonnes relations entre alumni, mais sans plus. Et c’était encore plus vrai dans les universités et académies ordinaires. Mais Nie Yan était dans l’Académie Militaire ! Elle avait plusieurs centaines d’années d’histoire et chaque alumnus était quelqu’un avec une grande influence. Et si on mentionnait l’élite de l’élite de l’élite, les membres d’Heavenly Kings, il était alors facile d’imaginer l’influence extérieure que pouvait avoir ce club.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 568
Rebirth - Chapitre 570

Related Posts

11 thoughts on “Rebirth – Chapitre 569

Répondre à georgesjungle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com