Rebirth - Chapitre 591
Rebirth - Chapitre 593

Bonjour à tous et à toutes ! Certains l’auront peut-être remarqué, nous avons un chapitre bonus dans la boîte. Je m’en occupe normalement ce week-end, donc restez à l’affût !

Expression du jour : « Si je mords un zombie, est-ce que je suis un croque-mort ou un croque-monsieur ? »

 

Chapitre 592 – Un Duo de Choc

 

Nie Yan et P’tit Dorée avaient commencé à suivre le Paladin Lafus à la trace. Alors que P’tit Doré craché régulièrement des Souffles Draconiques, les Vierges Noires s’effondraient au sol.

Puis, une fanfare avait retenti !

Mais non, ce n’était pas Nie Yan qui était passé niveau 100 mais P’tit Doré qui était passé niveau 89.

Grâce à sa puissance naturelle, plus son niveau était élevé et plus il devenait fort. Sa force était presque exponentielle. Comme son ratio de croissance était supérieur à celui des autres compagnons animaux, chaque niveau qui l’éloignait de celui où il avait absorbé le Cristal d’Evolution creusait l’écart avec les autres Dragons Dorés qui n’en avaient pas absorbé. Et comme les Dragons Dorés étaient généralement meilleurs que les autres compagnons animaux, cela faisait de lui une véritable machine de guerre.

En voyant le sol couvert de cadavres, même Nie Yan était resté sans voix en regardant le dos de Lafus. Non seulement ce Paladin tankait tous les monstres, il les explosait aussi rapidement, et avec P’tit Doré qui le soutenait par derrière, notre Voleur n’avait rien à faire d’autre que de se pencher pour ramasser les objets au sol.

En plus de ça, son Aura Purificatrice lui permettait de purifier les cadavres des Vierges Noires quand il s’approchait d’elles. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il n’obtienne le Cœur d’Esprit Sacré qui lui permettrait de finalement briser les sceaux sur l’Épée de Zennarde.

Il s’agissait probablement de la quête la plus importante de son journal de quête, aussi il ne l’avait jamais oubliée. Et même s’il ne cherchait pas spécifiquement à la terminer activement, il avait déjà purifié plus de 110.000 créatures. C’était grâce à l’accumulation de ses chasses.

Lafus avait continué à charger en avant avec vigueur. Et du fait du massacre qu’il commettait, de plus en plus de Vierges Noires convergeaient vers lui pour l’arrêter. Lorsque plusieurs centaines de monstres avaient réussi à converger autour de lui, P’tit Doré avait alors incanté son météore, explosant tout dans un rayon de 30 mètres.

Et alors que les Vierges Noires s’écroulaient au sol en masse au milieu de leurs cris horribles d’agonies, une lumière blanche avant enveloppée Nie Yan. Mais encore une fois, ce n’était pas qu’il était passé niveau 100. Une sensation étrange avait envahi son bras, et alors qu’il regardait dans la direction de la sensation, une Empreinte de l’Esprit Sacré était apparue. On aurait dit un ancien totem tracé avec des symboles et des formes archaïques. La marque avait l’air très mystérieuse.

Vous avez obtenu l’Empreinte de l’Esprit Sacré.

Il ne savait pas exactement de quoi il s’agissait, mais il se doutait d’après le nom qu’il s’agissait de quelque chose lié à la quête du Cœur d’Esprit Sacré.

Il avait regardé sa fenêtre d’information pour découvrir que son titre de Tueur de Démon avait sauté le pas, passant de Junior à Intermédiaire.

Grâce à ça, il avait obtenu un nouveau sort nommé Radar Démoniaque, lui permettant de détecter les créatures démoniaques dans ses alentours immédiats ainsi que de doubler ses dégâts contre eux.

Beaucoup de ses sorts et de ses équipements étaient spécialisés contre ce genre de créatures. Cela voulait dire qu’il allait pouvoir devenir un véritable tueur de démons.

« Je devrais me concentrer sur ce genre de monstres plus tard. Ça me permettra de monter plus rapidement de niveau. »

Et naturellement, comme tout joueur de Conviction, à peine avait-il obtenu un nouveau sort qu’il se demandait déjà ce que donnerait son titre de Tueur de Démon s’il passait au rang suivant.

Mais bien sûr, cela était resté une pensée alors qu’il continuait à massacrer les Vierges Noires dont le nombre ne semblait pas vouloir baisser. Face à un tel océan de monstres, la majorité des joueurs se serait fait dessus, mais pour lui, cela représentait juste un énorme tas d’expérience ! C’était le lieu parfait pour gagner des niveaux !

Après avoir tué environ 900 Vierges Noires, Lafus avait commencé à manquer de mana. Nie Yan l’avait alors mis en arrière ligne, transférant P’tit Doré à sa place.

Étonnamment, P’tit Doré tenait bien mieux l’aggro qu’il ne l’aurait pensé. Comme il était constamment entouré de monstres, ses Contres Explosifs ne cessaient de se déclencher, massacrant les Vierges Noires autour de lui. Et comme Lafus n’avait plus à lancer de sorts offensifs, il pouvait se concentrer uniquement sur le lancement de soins sur P’tit Doré entre deux régénérations.

Les Paladins étaient vraiment incroyables. Ils pouvaient tanker, soigner et même bénir les autres. Bien qu’ils n’excellent pas dans ces aspects par rapport à d’autres classes spécialisées, leur flexibilité était parmi les meilleures dans toutes les classes de Conviction.

Après une heure de farm à 20.000 pièces d’or, Nie Yan avait tout de même pris 10% de son niveau, le faisant passer à 72% du niveau 99.

En plus de ça, les Vierges Noires n’avaient pas été radines et avaient laissé tomber plusieurs dizaines de Gemmes rares et pas loin de 20.000 pièces d’or d’équipement. Autrement dit, c’était plus que rentable !

Alors que Nie Yan s’enfonçait toujours plus dans le tombeau, le nombre de Vierges Noires avait cependant commencé à diminuer. Puis finalement, après avoir passé un long couloir, il était arrivé face à deux portes. Et il ne savait pas laquelle prendre.

Laissant Lafus et P’tit Doré continuer leur cirque avec les gentilles dames du coin, il s’était approché d’une des portes. Dès qu’il l’avait poussée, il avait alors entendu quelque chose siffler dans sa direction. Il avait alors immédiatement activé Pas de Bourrasque par réflexe avant de faire une roulade de côté.

{Put ! Put ! Put !}

Plusieurs dizaines de flèches s’étaient alors écrasées au sol là où il s’était tenu quelques secondes auparavant. Elles étaient entièrement composées de métal et un liquide vert et à moitié transparent couvrait leur pointe.

Les Voleurs devaient naturellement s’occuper des pièges dans les donjons. C’était pourquoi, quel que soit le lieu, leur temps de réaction devait être rapide s’ils ne voulaient pas finir en shish kebab. Plus la stat de Réflexe était élevée et plus les chances de survie d’un Voleur augmentaient. Mais même en sachant cela, des milliers de Voleurs mourraient tous les jours face à des pièces trop élaborés pour eux.

Mais fort heureusement pour notre Voleur, son temps de réaction avait toujours été bon. Il avait rapidement rejeté un frisson qui lui avait parcouru l’échine en pensant à ce qu’il aurait pris s’il était resté sur place et s’était alors relevé pour observer l’intérieur de la salle piégée.

Il s’agissait d’une pièce de trois mètres par trois mètres avec un sarcophage au centre. Et à part ça, il n’y avait rien d’autre.

En plus de ça, le sarcophage était rectangulaire et sans trop de décoration, ne correspondant pas du tout à la grandeur du tombeau.

A côté de de la tombe se trouvait un bouton. Il s’agissait probablement du mécanisme permettant d’ouvrir le sarcophage.

En règle général, dans Conviction, contrairement à la vraie vie, un sarcophage pouvait contenir plusieurs choses. Parfois il s’agissait d’un trésor précieux. Et parfois, il s’agissait d’un monstre effroyable ou bien d’une malédiction terrifiante.

Nie Yan avait hésité un moment avant de s’avancer et de presser le bouton. Il n’était pas venu jusque-là pour enfiler des perles ! La pièce avait alors commencé à trembler et le couvercle du sarcophage s’était ouvert.

Bien sûr, appuyer sur le bouton de façon aussi téméraire ne voulait pas dire qu’il allait rester à côté du sarcophage à attendre qu’une momie l’embrasse goulument ! Il avait donc reculé tout en dégainant son arme, prêt à affronter tout ce qui pourrait sortir.

Mais même une fois le couvercle complètement ouvert, rien ne s’était passé. La salle était restée tranquille.

Nie Yan s’était alors approché du sarcophage et avait vu un corps féminin momifié à l’intérieur. Sa peau et ses os avaient déjà commencé à disparaître, indiquant qu’elle devait être là depuis très longtemps. A côté d’elle se trouvaient trois gemmes bleues.

Notre Voleur, faisant honneur à sa classe, avait alors tendu la main pour collecter les objets brillants.

Saphir d’Onde Aqueuse : Enchâssable

Propriétés : Réduit de niveau requis pour porter un équipement de 10.

Une gemme réduisant les prérequis de 10 était extrêmement rare ! Et il en avait trouvé trois d’un coup !

« Oh le cul de malade ! » S’était exclamé Nie Yan en faisant une petite danse du postérieur avant de ranger son butin dans son inventaire. Puis, après avoir confirmé qu’il ne restait plus que les restes desséchés de cette femme inconnue, il avait quitté la pièce.

Il s’était alors rendu à l’autre porte et l’avait ouverte avec précaution. Mais cette fois-ci, aucun piège ne l’avait accueilli. La salle, en revanche, était complètement identique à la précédente. Même l’emplacement du sarcophage était similaire.

Le problème était que lorsque Nie Yan s’était approché du bouton pour appuyer dessus, le sarcophage avait commencé à s’ouvrir de lui-même et une forte odeur de poudre à canon avait envahi l’atmosphère.

« Eh merde ! » Avait crié notre héros en fuyant avec courage hors de la pièce après avoir activé Danse de l’Ombre.

Avec un son assourdissant, la salle avait donc explosé, faisant trembler la pièce et une grosse partie du tombeau tout en envoyant Nie Yan voler.

Après avoir volé six mètres dans les airs, il s’était écrasé au sol et avait toussé du sang alors que la valeur de 6.000 flottait au-dessus de sa tête. Si ses points de vie et sa Défense n’étaient pas plus élevés que ceux d’un Voleur lambda, il serait maintenant une tâche sur le plafond d’un tombeau.

Se remettant sur ses pieds avec un peu de difficulté, il s’était alors tourné en direction de la pièce et son visage avait perdu toutes ses couleurs. L’explosion avait été tellement violente que la salle et le sarcophage n’étaient maintenant plus que des gravats sur le sol.

Heureusement qu’il avait réagi à temps, sans quoi, la pièce serait devenu un crumble au Voleur.

Une fois que la poussière et la fumée s’étaient déposées au sol, tout était redevenu calme.

Il s’était alors assis dans un coin pour récupérer ses points de vie. Bien que ces deux portes aient été les plus proches, il en restait encore plusieurs dizaines un peu plus loin. Mais étrangement, il avait beaucoup moins envie de les visiter d’un coup.

Mais après un instant de réflexion, il s’était dit que ce serait du gâchis de laisser tous ces trésors à quelqu’un d’autre. Après tout, il était Voleur, oui ou non ?!

« Qui ne tente rien n’a rien… » Avait-il fini par dire en serrant les dents.

Il avait alors continué à ouvrir les portes une à une. Lorsqu’il était chanceux, il obtenait des gemmes, des parchemins ou encore des objets rares. Et quand il n’était pas chanceux, disons que les choses n’étaient pas des plus agréables. Il avait même failli se faire démonter par une malédiction. Mais heureusement, Lafus avait réussi à le purifier avant qu’il ne soit trop tard. Et à part cela, il avait aussi croisé la route d’une Vierge Noire Élite. Mais en vérité, à l’exception du butin meilleur que celui des autres monstres, il n’avait pas réellement vu la différence étant donné qu’elle s’était faite trousser par le combo Paladin Dragon.

On pouvait donc dire que malgré les dangers, il s’en était plutôt bien sorti.

En continuant toujours plus loin, il avait fini par arriver devant deux portes dorées, une à sa gauche et l’autre à sa droite. Ces portes étaient bien plus luxueuses que toutes celles qu’il avait vu jusqu’alors. Leur manufacture était excellente et toutes sortes de gravures étaient délicatement ciselées dessus.

Il y avait très probablement des sarcophages derrières elles aussi. Mais soudain, une certaine hésitation avait saisi notre héros.

« J’entre ? Ou pas ? »

Il supposait que les trésors derrières ces portes étaient incroyables, mais les dangers devaient l’être tout autant. Et les souvenirs récents de cette malédiction et de cette explosion servaient de bons rappels.

Au final, il devait admettre qu’il n’avait pas le niveau qu’il devrait avoir pour explorer tout ce tombeau. Un faux pas pourrait signifier sa mort, et il ne pouvait pas se le permettre.

« Je vais y réfléchir encore un peu. Collectons les autres pièces d’abord et purifions quelques cadavres avant ça. » S’était-il marmonné en prenant la sage décision. Il était alors parti rejoindre le duo massacreur.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 591
Rebirth - Chapitre 593

Related Posts

8 thoughts on “Rebirth – Chapitre 592

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com