Rebirth – Chapitre 593

Rebirth - Chapitre 592
Rebirth - Chapitre 594

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. J’ai profité de mon week-end pour dormir et me reposer, aussi je n’ai pas pu m’occuper du chapitre bonus. J’essaierais de le sortir dans la semaine ou au plus tard le week-end prochain. Bonne lecture.

Expression du jour : « Le nom le plus répandu pour les bars à canards reste ‘Le Petit Coin' »

 

Chapitre 593 – Savoir Exploiter Son Environnement

 

Après avoir réfléchi un long moment, Nie Yan avait finalement pris sa décision.

« Et puis merde. Rien n’est gratuit dans la vie. Si je veux quelque chose, je vais devoir prendre des risques. Et puis j’ai solo des Seigneurs de niveau 100+ ! De quoi est-ce que je devrais avoir peur ? »

Il s’était alors dirigé vers la porte dorée et l’avait ouverte sans hésitation.

Cette dernière avait grincé alors qu’elle s’ouvrait et une salle bien plus grande que toutes les précédentes était apparue devant lui. Elle faisait six mètres sur six mètres environ, et au centre se trouvait un sarcophage doré. Il faisait cinq mètres de long et était couvert de gravures et d’ornements. Une chose était certaine, la personne enterrée ici était bien plus illustre que toutes les précédentes.

« Je me demande quel genre de trésor se trouve à l’intérieur… » Avait commencé à saliver notre Voleur en voyant tant de luxe. Son cœur ne pouvait s’empêcher de battre à tout va. Il s’était alors dirigé vers le sarcophage et avait pressé le bouton avant de reculer rapidement jusqu’à la porte avec courage… En vérité, il avait reculé jusqu’à la porte car celle-ci était bien moins large que le reste de la salle et permettait donc de facilement esquiver si jamais quelque chose arrivait.

Et il devait avouer que la malédiction et l’explosion précédentes étaient encore fraîches dans sa tête.

Le sarcophage avait commencé à s’ouvrir en grinçant et une radiance aveuglante avait commencé à en sortir. Il avait alors pu apercevoir une immense silhouette, ce qui n’avait pas aidé à baisser sa tension.

A l’intérieur du sarcophage se trouvait un corps de trois mètres de haut couvert des pieds à la tête d’or et dont l’expression était solennelle.

Nie Yan avait attendu avec patience pour voir si le moindre signe de mouvement pouvait être deviné. La dernière chose qu’il voulait était d’affronter une momie gigantesque aux pouvoirs inconnus.

Après quelques secondes d’immobilité totale, cependant, l’énorme silhouette avait ouvert les yeux et des rayons de lumière en étaient sortis. Elle s’était alors lentement mise en position assise.

« Merde ! C’est un monstre ! » S’était exclamé tout bas notre héros en utilisant Vision Transcendante.

Pharaon Brannigan (Seigneur) : Niveau 110 Archimage de la Mort

Santé : 3.000.000/3.000.000

« Et c’est un Archimage en plus de ça ! »

Si cela n’avait été qu’un Seigneur de niveau 110, il aurait quand même pu tenter sa chance. Après tout, il l’avait déjà fait. Mais c’était un Archimage de la Mort devant lui ! En termes de difficulté, c’était un cran au-dessus des Seigneurs du même niveau.

Dans ce genre de situation, s’enfuir était la pire chose à faire. Regardant aux alentours, Nie Yan avait rapidement décidé d’utiliser Lafus et P’tit Doré pour empêcher Brannigan de sortir de la pièce. Il ne pouvait pas être autorisé à mettre un orteil nécrosé en dehors de la salle ou il deviendrait impossible à tuer ! Même un Danseur de l’Ombre n’osait pas s’en prendre à un Archimage à terrain découvert une fois qu’il était repéré !

« Misérable impudent, tu as dérangé notre sommeil. Nous t’arracherons les membres un par un pour nous bercer de nouveau vers notre repos ! » Avait alors déclaré le Pharaon Brannigan sur un ton rageur.

Il avait alors commencé à mettre une main sur un des bords du sarcophage pour l’enjamber et après s’être redressé, un long sceptre était apparu dans sa main.

Nie Yan avait regardé avec attention Brannigan. Il ressemblait à une statue d’or et son corps entier émettait une radiance presque radioactive. Son sceptre de deux mètres de long semblait avoir été forgé dans un mystérieux métal et le bout était serti d’un énorme saphir qui émettait une lueur bleuâtre.

La situation ne semblait pourtant pas aussi délicate que précédemment pensé. Le sarcophage prenait une grande partie de la salle et, de par sa taille, il ne pouvait pas se déplacer librement dans un espace aussi restreint.

Nie Yan avait immédiatement remarqué ces détails et avait déjà demandé à P’tit Doré de bloquer la porte. Peu importait le coût, il ne pouvait pas permettre à Brannigan de sortir de la pièce.

« Nous appartenons à la plus ancienne race. Tous ceux qui osent se mettre en travers de notre chemin seront réduit à l’état de poussière ! Disparaît, bête immonde ! » Avait déclaré Brannigan en effectuant un mouvement de son sceptre en direction de P’tit Doré.

Nie Yan avait immédiatement ordonné à son dragon d’esquiver et lorsque le sceptre était entré en collision avec le chambranle de la porte, un bruit assourdissant avait retenti tandis que la salle entière s’était mise à trembler. En revanche, le chambranle avait tenu bon. Après tout, une porte forgée dans un métal solide n’allait pas s’effondrer pour si peu.

Cette salle était bien trop petite et Brannigan n’avait pas la place d’attaquer efficacement. Il avait tenté de passer le pas de la porte, mais P’tit Doré était là pour l’en empêcher. Avec son Souffle Draconique, il avait envoyé un torrent de flamme en plein sur Brannigan, le forçant à faire un pas en arrière alors qu’une valeur de 5.000 flottait au-dessus de sa tête.

Les dégâts de P’tit Doré étaient plus qu’acceptables. Après tout, Brannigan était un ‘tissu’, comme on le disait dans le jargon, et donc sa défense n’était pas haute pour son niveau.

Cela dit, sa défense était basse mais son niveau de rage était à l’opposé complet. Il avait levé de nouveau son sceptre pour envoyer, cette fois-ci, un trait de foudre directement sur le dragon.

{ZAP !}

Un trait de plasma zigzaguant avait alors traversé le corps de P’tit Doré.

-61.641

Ce dernier avait immédiatement perdu un tiers de ses points de vie, juste comme ça.

Cela avait immédiatement effrayé Nie Yan. Si cela avait été un joueur, un Combattant n’aurait pas pu supporter ce genre de dégâts. Il aurait fallu au minimum un Champion pour résister.

Lafus avait rapidement soigné P’tit Doré pour éviter tout débordement.

Dans ce petit espace, Brannigan ne pouvait pas utiliser plus d’un tiers de sa puissance, chaque mur ainsi que son sarcophage étaient des obstacles l’empêchant de faire tous les mouvements nécessaires avec son sceptre. Parfois même, en levant son sceptre, ce dernier se cognait au plafond, interrompant le sort.

« Pas trop mal comme situation en fait… » Avait commencé à réaliser Nie Yan avec un sourire féroce. Il avait alors sorti sa fidèle Arbalète de Cavalerie Dullahan et avait débuté sa partie de ‘Duck Hunt’, un jeu antique de ses ancêtres.

Chaque salve comprenait cinq carreaux qui infligeaient chacun plusieurs centaines de dégâts. C’était largement suffisant pour pouvoir tuer ce boss de loin, car il n’osait pas entrer dans la salle où un éclair magique pour surgir à n’importe quel moment pour le griller instantanément.

Bien sûr, Brannigan n’était pas particulièrement enchanté par cette situation. Mais il n’avait pas la moindre possibilité d’en sortir.

Des sorts avaient commencé à bombarder P’tit Doré qui se dressait fermement sur ses pattes arrières. Mais si un sort n’était pas capable de le tuer instantanément, il était alors inutile, car Lafus veillait au grain derrière avec ses soins de bâtard. Cette combinaison était, certes, inédite dans Conviction, mais d’une efficacité redoutable !

Si un Archimage n’avait pas la liberté de se téléporter un peu partout et de lancer ses sorts les plus puissants, il ne devenait alors qu’un Mage avec un peu plus de stats.

En voyant cette stratégie fonctionner, Nie Yan avait autorisé Lafus à s’asseoir pour récupérer un peu. Il avait pour ordre de ne soigner P’tit Doré que lorsque le prochain sort devait le tuer afin que Lafus n’arrive pas à cours de mana avant la mort de Brannigan. Et même s’il n’avait pas de raisons d’en avoir, n’ayant pas de mana lui-même, Nie Yan s’en voulait un peu de ne pas avoir emmené des Potions de Mana de Maître avec lui pour les donner à Lafus. (NdT : petit détail pour nos amis anglophones. Dans la version anglaise, Nie Yan est parti de Calore avec des Potions de Vie ET de Mana de Maître, mais j’avais décidé de ne pas les inclure car je ne trouvais pas ça logique. Et il se trouve que j’avais bien raison :p )

Grâce à la vitesse de récupération de Lafus et à la quantité de mana qu’il avait de base, cela n’allait pas poser de problème pour le moment.

Contre Explosif !

Contre Explosif !

Bien sûr, Nie Yan n’était pas le seul à infliger des dégâts au bouddha enragé. Après avoir enchaîné plusieurs Contres Explosifs d’affilé, P’tit Doré lui avait retiré plus de 200.000 points de vie en peu de temps. Bien sûr, ce n’était pas une source de dégâts constant puisqu’il n’y avait qu’une chance que le sort passif se déclenche en se faisant frapper. Avec un peu de chance, il pouvait se passer ce qu’il venait d’arriver et plusieurs contres pouvaient être déclenchés à la suite. Mais il était aussi possible que pas un seul ne se déclenche pendant tout un combat.

Brannigan était de plus en plus furieux alors qu’il balançait son sceptre à droite, à gauche. Plusieurs de ses sorts avaient été interrompus par ce dragon inférieur ou par sa cage mortuaire et l’insecte ridicule qui l’avait réveillé était en train de l’attaquer de loin.

P’tit Doré avait alors soudain convoqué une boule de flammes immense qui avait rapidement transformé la salle en un véritable enfer.

Au bout de 15 minutes de ce cirque incroyable, les points de vie de Brannigan étaient tombés à 20%.

« C’est tellement facile ! » S’était exclamé Nie Yan avec une joie d’enfant. Il avait tout d’abord pensé que Brannigan allait se révéler être un adversaire trop puissant pour lui. Mais fort heureusement, l’avantage de sa position avait rendu la chose possible ! Parfois, un gravier bien placé pouvait faire une grande différence.

Mais avec ses points de vie atteignant ce seuil bien connu des boss, Brannigan avait commencé à perdre son sang-froid, quoi qu’il ne l’ait jamais réellement eu depuis le début du combat, et avait levé son sceptre.

{FWOOOOSH !}

Une vague de froid avait alors balayé la salle, frappant P’tit Doré de plein fouet et le couvrant d’une épaisse couche de glace.

Le boss s’était alors précipité sur son ennemi congelé et l’avait enchaîné d’attaques, le forçant à reculer petit à petit. Le lion était sur le point de sortir de sa cage !

En voyant la situation se détériorer, Nie Yan avait ordonné à Lafus de prendre la relève.

Volonté Indomptable !

Barrière Radieuse !

Un homme et un dragon avait alors travaillé de concert, mettant leurs corps en travers de la route d’un pharaon pour l’empêcher de pénétrer son antichambre mortuaire. Et le pharaon, en réponse, avait balancé un coup de sceptre si puissant que le Paladin avait fait plusieurs pas en arrière tout en perdant un tiers de sa vie. Pas mal pour un coup physique porté par un Mage ! Cependant, la Barrière Radieuse, bien qu’aillant perdu de son éclat, n’avait pas éclaté. Après tout, une Barrière Radieuse de Rang 11 était plus que résistante.

Lafus avait alors lancé Chaleur Sacrée sur P’tit Doré pour faire fondre la couche de glace qui le couvrait, et une fois que notre dragon préféré avait pu se libérer complètement de cette armure gelée, il avait de nouveau forcé Brannigan à être puni au fond de sa chambre.

Après avoir titubé de plusieurs pas en arrière, Brannigan s’était retrouvé à son point initial, et il avait alors prouvé pourquoi il était un Archimage de Mort en invoquant trois Guerriers Squelettes. Mais ce n’étaient pas des Guerriers Squelettes ordinaires. Ils faisaient chacun trois mètres de haut et étaient vêtus d’armures métalliques épaisses tout en manipulant de lourdes haches à deux-mains. Il était facile de voir au premier coup d’œil qu’ils ne s’agissaient pas de majorettes et que chacun pouvait devenir un formidable adversaire. Mais apparemment, le grand et glorieux Pharaon Brannigan n’avait pas dû briller par son intelligence dans sa vie passée, car la salle déjà trop petite pour lui était soudain devenu aussi pleine qu’une couche de nouveau-né !

Même s’il s’agissait d’un Seigneur humanoïde et d’un Archimage, qui plus est, Brannigan avait quand même une Sagesse limitée par le jeu. Il était incapable de penser stratégiquement et son algorithme lui dictant d’invoquer ses Guerriers Squelettes ne pouvait pas prendre en compte le fait qu’il était dans une pièce minuscule. Et ainsi, une situation où la porte était bloquée par P’tit Doré avec Brannigan, le Mage, en première ligne et ses trois Guerriers Squelettes en arrière et incapable d’atteindre P’tit Doré s’était produite.

Lorsque ses points de vie avaient atteint les 5%, Brannigan avait alors commencé à devenir berserk, son corps devenant rouge alors que des crânes noirs se mettaient à flotter autour de lui.

Cette fois-ci par contre, Nie Yan avait commencé à être inquiet. C’était probablement le sort ultime du boss !

Lafus avait battu en retraite tout en commençant une incantation.

Brillance Radiante Sacrée !

Un puissant pilier de lumière sacrée avait alors frappé Brannigan de plein fouet, provoquant des crépitements et des sifflements sur l’intégralité de son corps alors qu’une épaisse fumée grise émanait de lui. Il avait alors hurlé à la mort tandis qu’il se faisait lentement exorciser.

Brillance Radiante Sacrée avait une chance d’instantanément purifier toute créature dans un rayon de 15 mètres, et si la créature ne pouvait pas être purifiée, elle prenait alors une tonne de dégâts !

« AAAAAARRRGH ! » Avait soudain hurlé Brannigan en bravant la tempête lumineuse qui le rongeait et en chargeant droit dans P’tit Doré à pleine vitesse.

Vengeance Ténébreuse !

{BANG !}

Une immense onde de choc avait alors frappé P’tit Doré, l’envoyant voler directement hors de la pièce et s’écraser contre le mur d’en face.

Brannigan avait alors passé sa tête par le chambranle de la porte avant de complètement sortir de sa prison.

« Ignoble Paladin. Nous sacrifierons ton âme à notre dieu et utiliserons ton corps pour renforcer notre armée mort-vivante ! » Avait-il alors déclaré sur un ton grave et lugubre alors qu’il frappait de son sceptre en direction de la tête de Lafus.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 592
Rebirth - Chapitre 594

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 593

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com