Rebirth – Chapitre 594

Rebirth - Chapitre 593
Rebirth - Chapitre 595

Fatigué, des cernes sous les yeux, un sommeil de merde, mais toujours d’attaque ! Tenez, voici votre chapitre ! Et surtout amusez-vous bien ! 🙂

Expression du jour :  » Pas étonnant que les ecclésiastiques aiment la sodomie, c’est même dans leur nom : Cul Raie ! »

 

Chapitre 594 – Deux Surprises de Taille !

 

L’énorme silhouette de Brannigan bloquait complètement le cadre de la porte, empêchant quiconque d’entrer ou de sortir, incluant les trois Guerriers Squelettes. Dans la petite salle, il était quasiment impossible de lancer un sort et ils étaient facilement interruptibles. Il avait donc été réduit à frapper ses ennemis avec son sceptre.

En passant Archimage, un Mage gagnait la capacité d’améliorer ses attaques de mêlée avec de la magie, mais cela ne représentait qu’à peine un dixième de la puissance de ses sorts.

Cela pouvait paraître ridicule, mais il était important pour un Mage de pouvoir faire ça, car s’il se retrouvait sans mana ou sous silence alors qu’un ennemi n’avait plus qu’une infime quantité de points de vie, cela pouvait lui sauver la vie que de brandir son bâton pour autre chose que de la magie.

Le problème était que ce n’était pas un joueur qui prenait tout le cadre de la porte mais bien un Seigneur de haut niveau, et les capacités de Brannigan au corps à corps s’étaient avérées des plus violentes. Tout particulièrement avec son immense sceptre.

{KLAAAAANG !}

Le coup avait enfin porté et Lafus avait pris ledit sceptre en pleine poitrine, l’envoyant voler en arrière.

Voyant que la situation devenait des plus mauvaises, Nie Yan s’était alors jeté sur Brannigan. Ce dernier, en revanche, avait décidé d’enfin utiliser ses sorts et avait commencé à invoquer un météore pour le balancer sur notre Voleur.

Pas de Bourrasque !

Nie Yan avait rapidement esquivé l’attaque et avait frappé en direction de la tête de Brannigan alors qu’il entendait une explosion énorme derrière lui.

Ses sorts de contrôle de zone étaient assez puissants, ce qui voulait dire que s’il réussissait à en poser un, il pourrait beaucoup plus facilement terminer ce combat.

Mais Brannigan avait jeté un regard dédaigneux à l’insecte devant lui avant de faire un geste rapide de son sceptre, créant une force de répulsion autour de lui.

Nie Yan était entre deux appuis lorsqu’il avait été frappé par la vague et il avait été immédiatement repoussé en arrière avec violence.

« Ce Repousser est trop puissant ! »

La plupart des Repousser de Mages renvoyaient les joueurs en arrière de cinq mètre au maximum, mais il était clair que celui de Brannigan était d’un tout autre niveau.

Second Souffle !

Après avoir utilisé l’un des sorts de sa Médaille de Grand Voleur, il était devenu immunisé aux sorts de contrôle et avait gagné 10% de vitesse de déplacement pendant 2 secondes. Comme la force de répulsion de Brannigan ne s’appliquait plus sur lui, il avait récupéré son équilibre et avait pu atterrir en toute sécurité.

Il avait ensuite employé les Pas Illusoires pour laisser une foule d’images résiduelles de lui.

Brannigan était enragé et avait continuait à frapper avec son sceptre, comme pour écraser une mouche agaçante.

{BANG ! BANG ! BANG !}

Des gravats volaient dans les airs et des fissures se créaient dans le sol, mais aucune de ses attaques ne semblait pouvoir atterrir sur notre Voleur.

Et pendant ce temps, la Brillance Radiante Sacrée continuait à frapper, réduisant toujours plus les points de vie du boss. Il était déjà passé en-dessous des 3% de points de vie.

Bien que Nie Yan ait échoué dans sa tentative de contrôle, il avait tout de même réussi à gagner suffisamment de temps. P’tit doré et Lafus s’étaient remis sur pied pendant ce court laps de temps et ce dernier avait levé son épée pour qu’une lumière blanche l’enveloppe ainsi que P’tit Doré. Après quoi, ils s’étaient tous les deux mis à charger Brannigan.

Maintenant qu’il s’était échappé de la petite pièce, il était devenu beaucoup plus puissant. Sa puissance de feu était bien plus importante, et sans les soins continus de Lafus, le combat n’aurait jamais duré aussi longtemps.

Nie Yan avait commencé à froncer les sourcils. Brannigan était bien trop fort. Il allait bientôt devoir faire quelque chose où la situation allait finir par dégénérer.

Alors qu’il passait ces ordres à P’tit Doré, ce dernier avait chargé sur le boss. Brannigan avait alors fait un mouvement de son bâton et un torrent de boules de feu s’étaient envolées vers le dragon.

{BANG ! Bang !}

P’tit Doré avait immédiatement perdu plus de la moitié de sa vie, ce à quoi Lafus avait répondu avec un soin restaurant tous ses points de vie. Même si la situation ne semblait pas si différente de précédemment, cela voulait tout de même dire que P’tit Doré s’était maintenant rapproché de Brannigan. Et avec un coup de griffe bien placé, il avait interrompu le boss en plein milieu d’une incantation.

Souffle Draconique !

{BOOM !}

Repoussé par les flammes torrentielles, Brannigan avait titubé de plusieurs pas en arrière.

« Bête infâme ! » Avait-il alors rugit avec véhémence à l’égard du Dragon Doré.

Et pendant ce temps, notre Voleur ne s’était pas tourné les pouces. Il avait activé Disparition et s’était glissé derrière le boss, un pas à la fois.

P’tit Doré avait réussi à complètement attirer l’attention de Brannigan et maintenant, il était temps pour l’assassin de prendre les choses en main.

Une énergie glaciale avait commencé à se rassembler à la pointe du sceptre du boss alors qu’il le levait au plafond, faisant onduler les particules magiques dans l’atmosphère et chuter la température de la salle.

P’tit Doré s’était de nouveau jeté sur le boss avec un Déchirement.

-4.857

Brannigan avait de nouveau reculé de deux pas tout en arrêtant son incantation avant de la reprendre. Cela n’avait fait que repousser l’incantation plutôt que de l’interrompre. Mais alors que les syllabes sortaient de sa bouche dorée, Nie Yan s’était enfin jeté sur sa proie.

Embuscade Tempétueuse ! Brise-Vertèbres !

Sa vitesse avait augmenté de manière explosive pendant un court laps de temps et il avait plongé l’Épée de Zennarde dans la colonne vertébrale de Brannigan alors que celui-ci, en plein milieu d’un sort, n’était pas dans une situation lui permettant d’esquiver.

{CRAAAC !}

Un son d’os qui se brisaient avait retenti, indiquant bien que l’attaque avait été réussie. La magie glaciale dans les airs s’était dissipée et Brannigan s’était retrouvé bloqué pendant huit secondes !

C’était plus que suffisant !

P’tit Doré et Lafus s’étaient alors complètement lâchés, utiliser leurs plus gros sorts de dégâts tandis que Nie Yan en faisait de même. Et comme l’Extinction Apocalyptique ne pouvait pas fonctionner sur Brannigan, il avait même décidé d’utiliser ce sort très caractériel !

Exécution Infernale !

L’Epée de Zennarde avait émis une lumière cramoisie alors qu’elle passait par le dos de sa victime, son fil creusant facilement un sillon dans la chair et les os du boss. Et avec un bruit sourd, le grand pharaon avait fini par s’effondrer au sol, ses points de vie ayant enfin atteint le chiffre zéro !

{♫Tatatata-ta-ta-ta-tata !} (Ndt : cadeau pour les fans de FF)

Une fanfare avait alors retenti et une lueur blanche avait enveloppée notre héros. Le niveau 100 tant attendu ! Il l’avait enfin atteint ! Brannigan lui avait donné tellement d’expérience que ça avait été suffisant pour passer son niveau !

« Après avoir obtenu l’équipement du set du Tyran Abak, je vais directement aller passer ma quête de passage en Danseur de Lumière ! »

P’tit Doré avait aussi pris un niveau, le faisant passer niveau 90. Il avait même appris un nouveau sort de zone qui s’appelait Tempête Infernale.

En lisant la description de Tempête Infernale, Nie Yan avait été choqué.

« C’est plus que puissant ce truc ! Il me tarde de pouvoir l’essayer. »

Par contre, en fouillant autour du cadavre de Brannigan, il n’avait rien trouvé. Il était alors retourné dans la petite chambre mortuaire, mais là aussi, il n’avait rien trouvé.

« Mais… MAIS… MAIS QUEL RADIN CE BOSS ! Comment il peut être aussi casse-burne à buter et ne rien laisser ?! »

Il était rare de voir notre Voleur s’énerver, mais là, c’était une occasion particulière. Après un combat aussi intense, pas même une petite babiole ?!

Il était retourné dans l’antichambre, mi-dépité mi-énervé lorsqu’il avait remarqué que le cadavre de Brannigan était devenu un tas de poussière. Mais alors qu’il s’approchait, une poussière de lumière blanche s’était élevée du tas de cendre et s’était envolée jusqu’à son Empreinte d’Esprit Sacré sur sa main.

C’était le signe que l’empreinte avait collecté les âmes purifiées des monstres alentours, aussi il n’y avait pas prêté plus d’attention sur ça.

Maintenant que le corps du boss avait été purifié, Nie Yan avait jeté un coup d’œil à son titre de Tueur de Démons Intermédiaire. Il était à 35% de complétion. Mais cela n’avait pas empêché notre Voleur boudeur d’être déçu de n’avoir reçu que de l’expérience.

Il s’était alors assis pour manger un peu de pain, histoire de récupérer quelques points de vie tandis que Lafus et P’tit Doré se reposaient aussi.

« Hmmm… Est-ce que je devrais ouvrir la seconde porte dorée ? » S’était alors demandé Nie Yan.

Il s’était dit que, dans le pire des cas, si un autre pharaon apparaissait, il pourrait s’occuper de lui comme il s’était occupé de Brannigan.

Décidé, il s’était dirigé vers la seconde porte et l’avait ouverte sans hésitation. Elle était complètement identique à la salle précédente, avec un immense sarcophage doré en plein milieu. Il avait alors appuyé sur le bouton maintenant si familier.

Il s’était aussi, bien évidemment, mis en position de combat. Maintenant qu’il avait goûté à Brannigan, il s’attendait à tomber sur un autre gros porc radin. Mais à sa grande surprise, le sarcophage était quasiment vide. Il n’y avait pas de cadavre à l’intérieur, mais juste un petit coffre doré.

« C’est un coffre Sous-Légendaire ! » S’était-il alors exclamé avec joie. S’il avait décidé d’être un froussard, il n’aurait jamais vu ce coffre !

Depuis le début, pourtant le modèle avait semblé identique dans tout le tombeau. Deux portes, l’une avec une récompense et l’autre avec une punition. S’il avait ouvert cette porte en premier, il aurait pu ne pas affronter Brannigan et quand même repartir avec le trésor. Et sans l’aide de P’tit Doré et Lafus, il n’aurait certainement pas survécu à l’épreuve. Sans un Champion et un Prêtre au mana illimité, personne n’aurait pu survivre à cette rencontre avant le niveau 120+.

Et même si une expédition avait réussi à vaincre Brannigan, tout ce qu’elle aurait gagné aurait été de l’expérience. Et suite à une expérience aussi traumatisante, il y avait fort à parier que l’expédition n’aurait même pas osé ouvrir la seconde porte.

Nie Yan était vraiment une anomalie dans le système. Même après avoir rencontré une plaie comme Brannigan, il n’avait même pas hésité avant de se jeter à corps perdu sur la seconde porte.

Il s’était alors penché au-dessus du coffre et avait commencé à le déverrouiller. Et une fois qu’il s’était ouvert, il avait pu en sortir un livre de sort.

Mais contrairement aux livres de sorts qu’il avait vu jusqu’à présent, ce dernier avait une apparence étrange. Il était aussi épais qu’un doigt et était fait dans un matériaux étrange. Les bords étaient cousus de soie dorée et l’artisanat était délicat et précautionneux. Chaque ornement était parfait, sans le moindre défaut.

En se basant sur son apparence seule, il semblait bien plus précieux que tous les livres de sorts que Nie Yan avait possédé jusqu’à présent.

« C’est un Livre de Sort de Maître ! » S’était-il alors écrié avec choc en réalisant la réalité de la situation. Si ce livre était pour Voleur, ce serait alors le pompon !

Il l’avait rapidement ouvert comme un gamin devant un cadeau de Noël. Les mots étaient en Ancienne Langue Commune, mais les premiers mots avaient rapidement attiré son attention.

Sort de Danseur de l’Ombre – Mode : Libération.

C’était bien un Livre de Sort pour Danseur de l’Ombre !

En réalisant ça, son cœur avait commencé à battre à une vitesse affolante. C’était un sort qu’il ne pourrait apprendre qu’une fois devenu Danseur de l’Ombre, mais le truc était que, dans ses deux vies, il n’avait entendu parlé de livre de Danseur de l’Ombre que très rarement, et il n’en avait jamais vu un seul !

Les sorts de Danseur de l’Ombre étaient d’une rareté absolue. La majorité des Danseurs de l’Ombre n’en avaient même pas un. Mais par contre, ceux qui en avaient et qui avaient réussi à les maîtriser à la perfection devenaient de véritables machines à tuer !

« Voyons voir ce que fait celui-ci… » Avait fini par marmonner Nie Yan après avoir réussi à faire un peu baisser son rythme cardiaque.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 593
Rebirth - Chapitre 595

Related Posts

8 thoughts on “Rebirth – Chapitre 594

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com