Rebirth – Chapitre 602

Rebirth - Chapitre 601
Rebirth - Chapitre 603

Encore un chapitre court. Je ne sais pas trop pourquoi il y en a autant à ce moment de l’histoire, mais je vous promet que, malgré sa longueur discutable, vous ne vous ennuierez pas en le lisant 😉

Bonne lecture et bonne journée !

Expression du jour : « Peut-on dire d’un urophile scatophile qu’il est concupiscent ? (con cul pissant) »

Chapitre 602 – En Plein Dedans !

 

Une bénédiction pouvant au moins doubler les stats d’un joueur était généralement appelée une bénédiction divine. Si un Paladin ou un Prêtre apprenait un tel sort, sa valeur au sein d’une guilde pouvait se multiplier par cinq ou par six. Une telle bénédiction utilisée judicieusement au sein d’un donjon pouvait faire la différence entre la vie et la mort.

C’était pour cette raison que les Gardiens et les Archevêques étaient autant respectés dans la vie passée de Nie Yan. Leurs bénédictions divines avaient des impacts énormes lors de confrontations.

Paladin Lafus, quant à lui, possédait huit de ces sorts. En réalité, chacun de ses sorts de support était un sort ordinaire mais dont le rang était suffisamment élevé pour que le bonus procuré soit considéré comme divin.

Dark, Ardent et les autres Voleurs des Sanguinaires étaient, eux aussi, choqués par la vitesse à laquelle ils perdaient le contrôle de la situation.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? D’où est sorti ce Paladin ? Pourquoi est-ce qu’un PNJ est en train d’aider Splendid Temple ? » Avait marmonné Dark. Après avoir reçu ces bénédictions, les joueurs de Splendid Temple étaient devenus beaucoup plus coriaces. Dark était appréhensif en voyant que ses troupes étaient dans l’obligation de se retirer si elles souhaitaient survivre. Le changement soudain dans le rapport de force des deux armées était plus qu’évident, et on parlait d’un retournement de situation à 200 contre 3.000, soulignant la puissance de Lafus.

« Je ne sais pas. Ce PNJ est sorti de nulle part ! » Avait répondu Ardent avec une pointe d’anxiété dans la voix. Les PNJ n’aidaient généralement pas les joueurs à combattre, et encore moins à combattre d’autres joueurs. Cela ne laissait donc que quelques options si on prenait en compte les exceptions qu’il y avait eu jusqu’à présent. Se pouvait-il que Lafus soit une invocation ou un servant de Splendid Temple ? Bien sûr, cette possibilité avait rapidement été écartée par Ardent. Si c’était le cas, pourquoi Splendid Star aurait-il attendu aussi longtemps avant de faire appel à lui ?

La situation était en train de sortir de leur contrôle. Winter Darkness, Death Descent et Sky Siever étaient dans une position inconfortable. En plus de ça, la Princesse Fantôme Ina n’était toujours pas morte et continuait à massacrer les joueurs alentours. Mais comme les quatre guildes majeures présentes dans ce conflit avaient cessé de la frapper pour s’affronter les unes les autres, les dégâts globaux étaient devenus trop bas pour contrer la régénération naturelle d’Ina, lui permettant ainsi de récupérer. En plus de ça, la réduction du nombre de cibles du côté de Splendid Temple avait fait changer de cible Ina et maintenant, Winter Darkness, Death Descent et Sky Siever se retrouvaient entre l’enclume et le marteau, leurs pertes ne faisant qu’augmenter un peu plus à chaque seconde qui passait.

Et quelque part dans l’ombre, Nie Yan observait la Princesse Fantôme Ina se défouler au loin. Même si l’abattre allait se révéler difficile, cela restait de l’ordre du possible. Mais il allait devoir mettre ce plan de côté et s’occuper des Sanguinaires pour commencer. Le souci était qu’il n’avait pas la moindre idée d’où Dark, Ardent et les autres étaient partis.

Il s’était donc déplacé sur le lieu où il les avait aperçus pour la dernière fois.

Œil Révélateur !

Alors qu’il cherchait tout autour de lui, ses yeux rouges comme ceux d’un démon, il avait fini par repérer de nombreuses silhouettes pas très loin. Il s’agissait bien évidemment des Voleurs des Sanguinaires. Ils ne semblaient pas avoir l’intention de courir.

« Est-ce que je devrais en tuer quelques-uns moi-même… ? » S’était-il demandé avec un sourire féroce sur les lèvres.

Puis après avoir réfléchi un moment, il s’était tourné vers Lafus en comprenant que ce serait plus sage de laisser ce dernier s’occuper de ces brebis galeuses.

Après avoir reçu l’ordre de son contractant, Lafus s’était alors rapidement dirigé en direction des silhouettes. Il n’était plus qu’à 30 mètres d’elles.

« Ce PNJ vient vers nous. Est-ce qu’on part ? » Avait demandé Seal. Avec leur force actuelle, il n’était pas certain qu’ils puissent vaincre le Paladin survitaminé. Winter Darkness, Death Descent et Sky Siever étaient actuellement désavantagées, mais si toute la troupe des Sanguinaires se révélait au bon moment pour frapper Splendid Temple, la situation pourrait de nouveau faire un 180°.

« Je doute qu’il puisse nous découvrir. Attendons encore un peu. Ce n’est qu’un PNJ après tout, ce n’est pas comme s’il avait une grosse intelligence. » Avait répondu Dark. S’il avait appris une chose à force d’interagir avec des Seigneurs et des PNJ, c’était que leur IA était déplorable. Aussi longtemps qu’un joueur comprenait le schéma simpliste de pensée d’un tel adversaire, ce dernier devenait un simple agneau à l’abattoir.

Mais ce que Dark et ses confrères ignoraient était que Lafus n’était pas contrôlé par une IA mais bien par un joueur, et pas n’importe lequel ! Autant dire que ses capacités cognitives n’étaient pas inférieures à n’importe quel joueur et ses capacités martiales étaient inégalées !

Lafus avait continué à massacrer des joueurs de Sky Siever sur son chemin vers la troupe de Voleurs. Il semblait ignorer complètement leur existence. Bien sûr, les Voleurs d’élite avaient observé la situation avec attention, mais après avoir remarqué que leur camouflage semblait efficace, ils avaient continué à s’avancer de plus en plus près pour déterminer sa portée de détection.

Et pendant ce temps, Nie Yan observait la barre de sorts de Lafus avec intérêt. Avant tant de sorts ultra pétés, tuer un ou deux Voleurs ne devrait pas poser de problème. Et le mieux dans tout ça était qu’aucun des Sanguinaires n’avait remarqué qu’ils étaient tombés en plein dans le piège.

« La Perception de ce PNJ est vraiment basse. Dark, que dirais-tu qu’on tente de le tuer ? » Avait fini par dire Ardent qui devenait de plus en plus excité.

Ils avaient déterminé, de par leurs tests, que la portée de détection de Lafus n’était que de trois mètres. Autrement dit, il était facile de préparer une embuscade. A cinq Voleurs à si courte distance, il devenait alors possible d’enchaîner les contrôles indéfiniment et ainsi, la perspective de tuer le Paladin devenait très alléchante.

« Qui mène la danse ? » Avait demandé Dark.

« Je vais le faire. » Avait répondu Seal, le plus jeune de la troupe.

« Très bien, tu seras notre guide sur l’enchaînement des contrôles sur ce PNJ. Dès que tu l’auras assommé, on se jettera tous sur lui. » Avait déclaré Dark. A l’exception de ses bénédictions et de ses points de vie élevés, Lafus ne semblait pas avoir d’autres gros avantages.

Seal avait alors commencé à s’approcher de sa cible par derrière.

En voyant une silhouette s’approcher discrètement de Lafus, Nie Yan avait souri avec férocité. Le spectacle allait enfin pouvoir commencer.

Après être arrivé à trois mètres de Lafus, Seal s’était jeté dans le dos de ce dernier. Mais à ce moment précis, Lafus s’était protégé avec un Rite Sacré, un sort permettant d’être temporairement immunisé aux sorts de contrôle.

{CLANG !}

Le pommeau de Seal s’était écrasé dans le dos de Lafus, mais cela n’avait pas eu le moindre effet, choquant le pauvre Seal. Il ne s’était pas attendu à une telle vitesse de réaction, même de la part d’un PNJ. Il avait soudain eu un mauvais pressentiment.

Yeux Divins !

Les yeux de Lafus s’étaient alors éclairés d’une lumière dorée, lui donnant l’air d’un archange vengeur alors que son regard se posait sur Seal, Ardent, Dark et les autres.

Face à ces yeux d’or liquide, tous les Voleurs s’étaient vus révélés. Mais avant même que les pieds de Seal puissent toucher le sol, Lafus avait enchainé avec un Enchaînement Sacré, immobilisant tous ces roublards.

Coup Sacré !

La lame du Paladin, renforcée par la puissance de sa foi, avait alors traversé le jeune Voleur de part en part, le tuant instantanément.

« Merde ! Il nous a bien eu ! »

Les sens de Lafus étaient bien meilleurs que ce qu’ils avaient prévu au départ !

« Tout le monde, fuyez ! » Avait alors crié Dark avec anxiété alors même qu’il utilisait Pas de Bourrasque.

En voyant Dark et les autres s’enfuir, un éclat glacial avait traversé le regard de Nie Yan, toujours tapis dans l’ombre.

« Vous voulez vous enfuir ? Qui a dit que je vous y autorisais ? »

Volonté Indomptable !

La vitesse de déplacement de Lafus s’était soudain multipliée sous l’effet du sort de haut rang et il avait foncé dans le groupe de Voleurs comme une boule de bowling dans un tas de quilles.

Un Voleur avait généralement un avantage en termes de vitesse, surtout avec des sorts pour renforcer cette stat. Mais face à un Lafus béni par une Volonté Indomptable de Rang 11, même Nie Yan aurait eu du mal à le vaincre à la course.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 601
Rebirth - Chapitre 603

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 602

Répondre à Shirosuu Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com