Rebirth – Chapitre 614

Rebirth - Chapitre 613
Rebirth - Chapitre 615

Tadaaaaa, un chapitre qui surgi hors de la nuit ! J’espère que vous l’apprécierez 🙂
Bonne lecture à tous et à toutes !

Expression du jour :  » Ne mange pas la neige jaune… Jamais ! »

 

Chapitre 614 – Comme Un Poisson Dans l’Eau

 

Lorsque Nie Yan avait enfin posé le pied au sol, il s’était enfoncé jusqu’au mollet dans la neige. Un froid glacial l’avait alors parcouru jusqu’à l’en faire trembler.

Il avait ensuite rappelé le Dragon Sombraile avant de commencer son exploration.

« Fiou… J’ai bien fait de monter ma Résistance au Froid, sinon je serais déjà mort. »

Sans sa volonté d’acier et le besoin de compléter l’Ombre de Sulgata, jamais il n’aurait pu continuer son avancée sans un doute dans un environnement aussi hostile.

Les monstres qui apparaissaient dans la zone étaient des Ours de Toundra de niveau 60. De temps à autre, certains d’entre eux repéraient l’odeur d’une nouvelle proie, mais après avoir senti la puissance de ladite proie, ils faisaient tous immédiatement demi-tour sans la moindre hésitation. C’était un aspect des plus convaincant de Conviction, la capacité d’un monstre à estimer si le combat était perdu d’avance ou non.

De son côté, notre Voleur ne voyait pas l’intérêt de les tuer étant donné le peu d’expérience qu’il obtiendrait en tuant des monstres 40 niveaux trop bas, aussi son périple se passait relativement tranquillement pour le moment.

De temps à autre, en plus des Ours des Toundra, Nie Yan pouvait apercevoir quelques Elémentalistes en train d’exp. L’un de leurs sorts spéciaux leur permettait d’ignorer certaines températures extrêmes. C’était pour cette raison que cette zone existait avec des monstres de niveau aussi bas alors que même au niveau 100 et en dépensant près de 200.000 pièces d’or, Nie Yan n’avait failli ne pas pouvoir venir.

Afin d’éviter tout problème, il avait tout de même décidé de se Camoufler pour éviter de se faire repérer.

Après 20 minutes de marche, il avait fini par arriver devant un lac au pied d’une montagne. L’eau était aussi limpide que du cristal et sans le moindre remous. Et malgré cela, elle était si profonde qu’il en était impossible de voir le fond.

Après avoir regardé les coordonnées, notre Voleur s’était exclamé :

« C’est ici ! »

Le lac glacial émettait une aura à en faire frissonner la Mort elle-même.

Dans sa vie précédente, la Plume de Sulgata avait été récupérer dans ce même lac.

Après avoir bu une Potion de Résistance au Froid de Maître, Nie Yan avait immédiatement plongé dans les eaux mystérieuses. L’étreinte frigide de l’eau l’avait immédiatement pris en étau, le faisant trembler instantanément.

Si sa Résistance au Froid avait été de 200 ou moins, il se serait immédiatement retrouvé congelé.

Il avait alors activé la capacité de sa Perle Aquaphobe et avait commencé à nager en direction du fond du lac. Dans les tréfonds aquatiques, seuls les ténèbres l’avaient accueilli. Mais grâce à sa haut Vision Nocturne, il arrivait tout de même à décerner certaines formes.

Autour de lui se trouvaient des plantes d’une dizaine de mètres de long, dansant paresseusement grâce aux courants sous-marins.

Après avoir traversé une foret d’algue, il avait pu voir un monde complètement étranger. De temps en temps, un banc de poisson ou d’autres éléments de faune et de flore se promenaient alors que les rares particules de lumières encore capable de voyager aussi profondément se reflétaient difficilement sur ces milliers d’écailles.

Et après 10 minutes d’immersion, il l’avait enfin trouvé ! Ce qu’il était venu chercher ici ! La Plume de Sulgata !

Il s’agissait d’une plume d’une quinzaine de centimètres, d’un blanc immaculé et émettant une douce lueur divine. Elle se trouvait au milieu d’un courant sous-marin intense sans pour autant bouger d’un millimètre.

Mais elle n’était pas seule. Aux alentours de l’artefact se trouvaient trois sirènes manipulant des tridents. Ces monstres humanoïdes avaient le torse de femmes à la beauté saisissante et la partie inférieur d’un poisson féroce. Les sirènes étaient des monstres dangereux car elles possédaient une intelligence humaine, une force physique extraordinaire, et dans l’eau, il était presque impossible de leur échapper.

Après s’être caché derrière un récif de corail, Nie Yan avait commencé à les inspecter.

Vile Démone des Mers (Super Elite) : Niveau 120

Santé : 2.850.000/2.850.000

Les Super Elites étaient juste un cran en-dessous du rang de Seigneur et il y en avait trois juste devant lui ! En plus de ça, elles ne semblaient pas vouloir perdre de vue la Plume de Sulgata, même pour une seconde.

Mais en voyant les stats des Vile Démone des Mers, Nie Yan avait froncé les sourcils.

« Étrange… Pourquoi est-ce qu’il y a des Super Elites de niveau 120 juste ici ? Je n’ai jamais entendu parler de monstres gardant la Plume de Sulgata. Il me semble que le Danseur de l’Ombre qui l’avait trouvé avait juste nagé jusqu’ici et l’avait ramassé. »

Bien sûr, les informations qu’il avait récupéré à l’époque ne provenaient pas directement de la source et il ne l’avait pas confirmé lui-même. C’était donc normal qu’il y ait des différences entre ce qu’il avait entendu et la réalité. En général, les histoires concernant comment les gens avaient obtenu certains objets incroyables changeaient tellement avec le temps qu’à la fin, elles finissaient par être complètement différentes. Le fait que la Plume de Sulgata soit sous ses yeux à l’endroit où elle aurait dû être était déjà un fait incroyable.

« Mais fait chier ! Comment je suis supposé passer outre trois Super Elites de niveau 120 ? Jamais je ne vais pouvoir les passer, et surtout pas sous l’eau et avec toutes ces restrictions du courant… »

En observant les environs, il avait considéré ses options. C’était alors qu’il avait découvert qu’il ne pouvait même pas utiliser d’objets de téléportation. Cela ne faisait qu’augmenter encore plus la difficulté. Même s’il décidait de foncer dans le tas pour tenter sa chance et obtenir l’artefact, il ne pourrait même pas s’échapper avec un Parchemin de Transfert Inconnu.

Il était donc resté là un bon moment, flottant au milieu des algues et du corail sans réussir à trouver une solution. Le souci était qu’il ne lui restait pas beaucoup de temps. La Perle Aquaphobe ne permettait de respirer sous l’eau que 30 minutes et s’il l’a combiné avec une Pilule de Respiration Aquatique, une heure sous l’eau était sa limite. En plus de ça, il avait déjà perdu 20 minutes entre la nage et la réflexion. Cela signifiait que, plume ou pas plume, d’ici 40 minutes, il serait forcé de sortir de la zone de restriction de téléportation et de rentrer en ville pour ne pas se noyer.

« Tsk… Mais si je retourne à Calore les mains vides, tout ce voyage aura été inutile. »

Après avoir étudié toutes les options, il avait commencé à se poser la question.

« Est-ce que je ne pourrais pas juste me glisser à côté de la plume et la piquer sans me faire prendre ? »

Les créatures aquatiques avaient généralement une perception extrêmement basse.

Disparition !

Après s’être fondu dans le décor, il avait lentement commencé à se rapprocher.

Finalement, arrivé à six mètres de la Plume de Sulgata, les Viles Démones des Mers avaient commencé à sentir quelque chose. Elles avaient tourné leurs têtes dans sa direction avant de commencer à nager par-là pour mieux inspecter la situation.

N’osant pas les mettre en état d’alerte absolu, Nie Yan n’avait donc pu que reculer. Il s’était alors caché derrière un récif de corail à environ 10 mètres de la Plume de Sulgata.

Après avoir fouillé les alentours avec minutie, les trois monstres avaient fini par reprendre leur état de passivité.

« Si proche et pourtant si loin… » N’avait pas pu s’empêcher de se dire notre Voleur sur un ton déprimé. Les courants sous-marins étaient trop forts. S’il essayait d’utiliser l’Anneau Fileur, le fil ne pourrait que se faire emporter avant d’atteindre son but.

« Fil de soie… Courants sous-marins… » Ces mots titillaient quelque chose au fond de sa tête. Il savait qu’il y avait une idée dans un coin de sa tête, mais elle ne s’était pas encore bien dessinée.

« Il y a nécessairement une solution… » S’était-il dit, persuadé d’avoir raison. Mais pour la trouver, il devait réfléchir calmement, et l’environnement ici était trop distrayant. Il avait donc décidé d’explorer les environs afin de stimuler son cerveau, et pourquoi pas trouver un autre trésor en plus de la Plume de Sulgata.

Après avoir explorer les environs pendant 10 minutes, la Perle Aquaphobe avait fini de faire effet et il avait alors pris une Pilule de Respiration Aquatique.

« Est-ce que je devrais repartir… ? » Avait-il pensé un moment avant de secouer la tête.  Il voulait d’abord tester quelque chose. L’idéal serait pour lui de récupérer l’artefact. Mais s’il ne pouvait pas, il pourrait toujours retenter sa chance plus tard. Ce qu’il lui fallait avant tout était une meilleure compréhension de la situation.

Après avoir exploré encore un peu, il s’était soudain senti attirer par un courant puissant. Fort heureusement, sa Force et son Endurance étaient élevées ou il aurait été incapable de s’en sortir juste en nageant.

Mais cette distraction lui avait permis de soudain apercevoir un éclat bien familier un peu plus loin.

« Un coffre ? »

Sans hésitation, il avait alors emprunté la force du courant pour se rapprocher de l’éclat attractif.

Après avoir nagé une trentaine de mètres, il avait alors découvert un coffre d’un blanc argenté coincé entre deux rochers. Il semblait avoir appartenu à l’Ere Sombre, mais l’érosion avait rendu les gravures presque lisses, ce qui le rendait quand même difficile à identifier.

« C’est vraiment un coffre ! Mais on dirait que la serrure est cassée… »

Comme le coffre était coincé entre deux rochers et la serrure cassé, il ne pouvait pas le sortir de sa fissure. Après avoir réfléchi un instant, il avait alors dégainé l’Epée de Zennarde en se disant qu’il allait pouvoir l’utiliser comme un pied de biche.

Après avoir inséré la lame entre le couvercle et le côté du coffre, il avait donné un coup ferme sur la garde de l’épée et le coffre s’était ouvert avec un déclic, libérant des bulles vers la surface. A l’intérieur du coffre se trouvait un ancien livre. Ce qui était surprenant était qu’il semblait encore intact malgré avoir passé tout ce temps sous l’eau. Sa couverture était épaisse et il semblait particulièrement lourd. Quant au cuir gris qui le recouvrait, il semblait appartenir à un animal inconnu. Des caractères dorés formant des mots en Langue Draconique étaient gravés sur la couverture.

« Le Livre de l’Histoire Oubliée… » Avait marmonné notre Voleur en passant ses doigts par-dessus les caractères en les décodant.

Alors qu’il se demandait quel genre d’objet ce Livre de l’Histoire Oublié pouvait bien être, une notification avait résonné à ses oreilles.

Vous avez découvert le Livre de l’Histoire Oubliée perdu au fond d’un lac glacial dans la toundra au nord de l’Empire Viridian. Derrière ces pages usées se trouvent une longue et ancienne histoire. Souhaitez-vous retracer le passer ? Souhaitez-vous découvrir cette histoire oubliée ?

« On dirait un début de quête… Bah, il n’y a pas de mal à commencer une nouvelle quête. Je la finirai quand je pourrais. » Avait-il pensé avant de presser le bouton de confirmation.

A ce moment, le livre avait commencé à émettre une lueur aveuglante qui avait complètement enveloppé notre Voleur alors qu’un puissant pouvoir ténébreux entrait dans son corps. Dans l’espace de monture volante, le Dragon Sombraile avait commencé à bouger nerveusement. Après avoir réussi à calmer sa monture, Nie Yan s’était enfin exclamé.

« Quelle puissance ténébreuse incroyable ! »

Le Livre de l’Histoire Oubliée s’était alors ouvert à la première page qui contenait une histoire.

Premier Chapitre – La Lame Maléfique

Description : Un héros solitaire errait dans les terres ingrates ténébreuses, cherchant la Lame Maléfique afin de pouvoir la détruire. Mais lorsqu’il trouva l’arme en question, sa résolution vacilla et il fut finalement possédé par elle. Une paire d’ailes noires poussa alors de son dos et il se transforma en démon.

Objectif :

  • Tuez le Démon Jessup
  • Détruisez la Lame Maléfique avec le Livre de l’Histoire Oubliée
  • Collectez la Plume du Démon

 

« J’avais raison, c’est le début d’une quête. Dommage que je n’ai pas le temps de la faire pour le moment. Bah, ça n’a pas l’air particulièrement important pour le moment. Je m’en occuperai plus tard. » Avait fini par dire notre Voleur en rangeant le bouquin étrange dans son inventaire. Il n’était pas venu ici pour tuer un démon mais pour finir ses grôles, non mais !

Il s’était alors remis à nager en direction de là où se trouvait la Plume de Sulgata tout en observant les plantes aquatiques aux alentours. Elles dansaient au grès des courants.

« C’est vraiment un truc de fou ici. Il faut toujours faire attention à ne pas se faire choper par un courant inverse pour se rendre quelque part. »

Et soudain, cela l’avait frappé.

« Mais oui ! Mais oui bon sang ! Je vais pouvoir récupérer la Plume de Sulgata comme ça ! »

Son idée l’avait rendu particulièrement excité et il voulait immédiatement tester si son idée pouvait fonctionner. Il s’était donc mis à nager vers un récif de corail proche et avait continué sa route en longeant le récif jusqu’à apercevoir de nouveau les trois Viles Démones des Mers.

Après s’être Camouflé et avoir réussi à s’approcher à sept mètres de la Plume de Sulgata, il avait estimé que la Vile Démone des Mers la plus proche était à six mètres de lui. Et lorsque les trois avaient retiré leurs regards de la Plume de Sulgata, il était entré en action.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 613
Rebirth - Chapitre 615

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 614

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com