Rebirth – Chapitre 615

Rebirth - Chapitre 614
Rebirth - Chapitre 616

Bonjour à vous ! Encore un chapitre d’une longueur attristante, mais au moins on avance, et je peux vous promettre que là, maintenant, ça va commencer à donner des trucs bien sympa 🙂

Sur ce, je vous laisse à votre courte lecture 😉

Expression du jour :  » Les plus courtes ne sont pas toujours les meilleures, mais au moins elles durent le moins longtemps. »

 

Chapitre 615 – Un Spectacle de Toute Bottée

 

Nie Yan avait alors tendu sa main dans le courant.

Il avait alors pris son Anneau Fileur et avait alors relâché le fil de soie petit à petit, la laissant flotter au gré du courant. Telle une plante, la ligne flottait en tout liberté.

Bien sûr, plus sa longueur augmentait et plus il était difficile de la contrôler, mais malgré ça, avec une infini précision, notre Voleur avait commencé à la guider en avant, faisant attention au moindre mouvement.

One mètre, deux mètres, trois mètres… Le courant était suffisamment fort pour que la ligne se tende plus qu’elle ne gigote et en peu de temps, elle avait fait 6 mètres de long. Le bout du fil se rapprochait dangereusement près de la Plume de Sulgata !

Juste avant qu’il ne soit sur le point de réussir, les trois Viles Démones des Mers avaient senti que quelque chose clochait et avaient tourné la tête en direction de leur trésor.

Nie Yan avait immédiatement retenu son souffle tout en se figeant complètement.

Le regard des trois monstres s’était prolongé dans la direction de notre Voleur et de la Plume de Sulgata, mais l’intellect limité des trois poissons ne semblait pas leur permettre de comprendre la signification de cette algue fine étrange et blanche qui flottait au gré du courant. Et lorsque l’idée leur était passé qu’il s’agissait d’un énorme asticot ou d’autre chose d’inintéressant, elles avaient repris leur garde passive.

En voyant les trois coquilles vides aux yeux vides d’intelligence se retourner, notre Voleur avait soupiré de soulagement.

Heureusement qu’elles ne se sont pas mise à nager par ici.

Il avait alors continué à dérouler son fil doucement jusqu’à ce qu’il fasse 10 mètres de long, soit suffisamment long pour toucher l’artefact.

Bien sûr, atteindre la Plume de Sulgata était une chose et contrôler le fil de soie pour qu’il l’attrape en était une toute autre. C’était pourquoi il avait commencé à se tortiller dans différentes directions tout en donnant des petits coups secs de poignet afin d’essayer d’enrouler le fil autour de la plume.

Plusieurs fois, un contact avait été créé entre les deux objets, mais cela n’avait fait que légèrement faire tourner la Plume de Sulgata sur elle-même.

Après plusieurs tentatives ratées, notre Voleur avait commencé à s’inquiéter. Il n’allait pouvoir rester sous l’eau que pendant 10 minutes de plus au maximum. Et même si cela pouvait paraître long, il ne fallait pas oublier qu’il aurait probablement à fuir les trois Viles Démones des Mers pour s’échapper, et rien n’indiquait que ce n’étaient pas elles qui empêchaient la téléportation plutôt que le lieu. C’était pourquoi il devait absolument réussir le plus vite possible !

Je ne peux pas perdre plus de temps ! S’était-il dit en serrant les dents. Après avoir pris une grande inspiration, il avait alors concentré son esprit. Après avoir porté toute son attention sur les courants et leurs mouvements, il avait alors libéré une nouvelle fois la toile de l’Anneau Fileur, la contrôlant tel un véritable marionnettiste.

Après avoir parcouru la distance la séparant de la Plume de Sulgata, la toile s’était, cette fois-ci, directement collée au Calamus. En voyant ça, Nie Yan avait immédiatement tiré la toile en arrière, ramenant l’artefact tant désiré avec lui.

Mais bien sûr, un tel mouvement avait rapidement alerté les trois Viles Démones des Mers. Elles avaient alors laissé échapper des cris perçants qui avaient immédiatement causés des dommages violents aux tympans de notre héros.

Esprit Impénétrable !

Fort heureusement, les réflexes de toute une vie pouvaient s’avérer plus qu’utiles, et en effet, il s’était bien agit d’une attaque mentale. Heureusement qu’Esprit Impénétrable permettait de contrer les effets mentaux ainsi que de dissiper ceux déjà présents, sans quoi, la situation serait devenue bien plus compliquée.

Alors que la toile se rétractée de plus en plus, revenant dans l’Anneau Fileur, Nie Yan allait finir par enfin pouvoir prendre la Plume de Sulgata entre ses mains. Bien sûr, s’il ne se faisait pas tuer avant.

Pendant ce temps, l’une des Vile Démone des Mers s’était mise à le charger tout en essayant de le frapper au visage avec son trident.

Mais juste alors que l’attaque était sur le point de porter, Nie Yan avait activé son Anneau Pygmée, réduisant sa taille de deux tiers de l’originale.

Le trident avait alors raté sa cible et avait frappé le récif de corail non loin, le faisant exploser en milliers de morceaux dans une explosion subaquatique impressionnante.

En voyant ça, notre Voleur avait senti qu’il était à deux doigts de réchauffer l’eau autour de son bassin. Si une seule attaque normale était aussi terrifiante, il ne valait mieux pas imaginer comment se passerait un combat complet face à trois furies de ce genre !

Et donc, avec le plus grand des courages et sans même prendre le temps de ranger la Plume de Sulgata dans son inventaire, il s’était mis à s’enfuir aussi vite que possible, se faufilant entre les coraux.

C’était un dangereux jeu du chat et de la souris avec trois chats enragés derrière une souris agile. Les récifs de coraux étaient cependant suffisamment denses pour que notre souris puisse s’y cacher suffisamment. Après tout, trouver quelque chose de quelques centimètres de haut au milieu des algues et des coraux n’était pas chose facile, même pour trois Viles Démones des Mers.

Alors qu’il fuyait, Nie Yan avait regardé sa fenêtre d’infos. Il ne lui restait plus que six minutes sous l’eau. Et avec les trois donzelles aux trousses, il se devait de fuir plus vite que ça !

Il avait alors activé Danse de l’Ombre et d’autres sorts afin d’accélérer et sa silhouette était soudain devenue floue et presque invisible.

Les trois sirènes avaient essayé de le trouver pendant un temps, mais au final, elles s’étaient rendues compte que leur cible avait juste disparue complètement. Et après avoir cherché un certain temps, elles avaient été obligés de se résoudre à abandonner leurs recherches.

Cinq minutes plus tard, un peu plus loin, vers la sortie du récif de corail, un Voleur était alors apparu, essoufflé mais satisfait. Il venait enfin de sortir de la zone de restriction de téléportation et il avait réussi à obtenir ce pour quoi il était venu. Alors que les effets de la Pilule de Respiration Aquatique étaient sur le point de s’estomper, il avait joyeusement écrasé un Parchemin de Retour en Ville et le séduisant temps d’incantation de 20 secondes s’était alors déclenché.

Une seconde, deux secondes, trois sec…

Soudain, Nie Yan avait commencé à sentir qu’il devenait de plus en plus difficile de respirer. Il avait essayé de retenir sa respiration et une puissante pression s’était alors abattue sur son corps. Il s’agissait de la pression naturelle de l’eau du lac. Alors qu’il commençait à être à court d’air, sa vision avait commencé à se troubler.

Putain… Me dis pas que je vais crever ici comme ça… ? Pire qu’un chien.

Sa vision se troublait de plus en plus, au point que tout ne soit plus qu’un long tunnel noir avec une lumière blanche au bout. Puis la lumière avait commencé à se rapprocher jusqu’à ce qu’enfin…

{Flash !}

Une lumière éblouissante l’avait aveuglé, le forçant à se protéger les yeux. Et lorsqu’il s’était enfin habitué à la luminosité, il avait alors reconnu le point de transfert de Calore. Son Parchemin de Retour en Ville l’avait ramené in extremis !

Après s’être reposé un petit peu pour récupérer de cette expérience des plus désagréables, il avait enfin pu jeter un œil à l’objet qui était maintenant accroché depuis plusieurs minutes au bout de son Anneau Fileur. Il l’avait délicatement dégagé de son entrave arachnéenne et l’avait examiné avec une joie non dissimulée.

Plume de Sulgata (Fragment Légendaire)

Description : Un fragment de l’Ombre de Sulgata. Cette plume regorge d’une puissance magique mystérieuse.

Propriétés : Force +80, Dextérité +120

Notre Voleur avait alors rangé la Plume de Sulgata dans son inventaire et avait retiré ses propres bottes, un autre fragment de l’objet légendaire, pour les placer à côté.

Maintenant que toutes les pièces étaient rassemblées, elles avaient commencé à s’attirer mutuellement dans l’inventaire, émettant une lumière incroyable, quasi-divine.

Enfin, de la fusion de ces fragments était apparue une paire de bottes exquises. Elles étaient complètement noires aux broderies de soie délicates et avec une allure aérodynamique et élégante. Les rebords des bottes étaient couverts de mystérieuses runes, typiques du style de l’Ere Sombre. Ces runes représentaient une histoire ancienne et probablement oubliée.

J’ai enfin complété l’Ombre de Sulgata !

Il devait l’admettre, il était particulièrement ému. Il s’agissait du premier fragment de Légendaire qu’il avait jamais possédé dans cette vie comme dans l’autre, et il avait enfin réussi à le complété pour obtenir les bottes qui lui serviraient jusqu’au niveau 180 !

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 614
Rebirth - Chapitre 616

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 615

Répondre à georgesjungle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com