Rebirth - Chapitre 85
Rebirth - Chapitre 87

Et voici un chapitre de Rebirth pour vous, mes petits poulets đŸ˜‰

Bon, j’ai franchement la flemme de traduire le second aujourd’hui car j’ai pas mal de trucs Ă  faire (comme travailler mon allemand par exemple) et, je dois l’avouer, mes conditions de traduction pour le moment ne sont pas excellentes. Donc vous aurez le second chapitre dans la semaine, je ne sais pas trop quand. J’essayerais de faire de mon mieux pour vous đŸ˜‰

Bonne lecture

 

 

Rebirth – Chapitre 86 : Gemmes

 

Lorsque la tablette Ă©tait tombĂ©e et que le compartiment secret Ă©tait apparu, un arc-en-ciel de couleurs avait illuminĂ© le sombre passage aquatique. Nie Yan avait nagĂ© vers le compartiment afin de voir ce qu’il y avait Ă  l’intĂ©rieur et ses rĂ©tines avaient Ă©tĂ© tellement Ă©blouies qu’il lui avait fallu plusieurs secondes avant de voir ce qui se trouvait devant lui. L’intĂ©rieur n’était pas complĂštement plein, ce qui laissait entendre qu’une partie avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©e par des PNJ, mais il n’en restait pas moins d’incroyables objets devant lui, tous Ă©tant des gemmes prĂ©cieuses de qualitĂ© variable.

Nie Yan s’était bien entendu dĂ©pĂȘchĂ© de toutes les collecter en les triant au passage. Cinq d’entre-elles Ă©taient des Gemmes de Fortune(1) et les autres Ă©taient encore plus prĂ©cieuses : deux Gemmes de RĂ©silience(1)  et trois Gemmes de Vie(1). Bien que le (1) indique le niveau de qualitĂ© des gemmes, ce dernier Ă©tant le plus bas, elles restaient quand mĂȘme peu communes Ă  ce moment-lĂ  du jeu. Une seule Gemme de Fortune(1) pouvait se vendre environ 5 piĂšces d’argent. Quant aux deux autres types de gemmes, il Ă©tait plus difficile de dĂ©terminer leur prix puisqu’elles n’étaient pas encore apparues sur le marchĂ©. Ces gemmes permettaient Ă  un Joaillier de les enchĂąsser dans un Ă©quipement afin d’amĂ©liorer la stat correspondante de façon significative.

Les Ă©quipements n’avaient gĂ©nĂ©ralement pas de chĂąse, donc les joueurs devaient payer une commission de deux piĂšces d’argent pour qu’un Joaillier en crĂ©e une. Les Ă©quipements de rang Or pouvaient possĂ©der jusqu’à deux chĂąsses, ceux d’Or Sombre pouvaient aller jusqu’à trois et les Ă©quipements LĂ©gendaires jusqu’à cinq. Une fois qu’une ou plusieurs chĂąsses Ă©taient crĂ©Ă©es, pour trois piĂšces d’argent supplĂ©mentaire, un joueur pouvait demander au Joaillier d’insĂ©rer une gemme, et une fois cela fait, une Gemme de RĂ©silience(1), par exemple, pourrait augmenter la RĂ©silience de 5, et une Gemme de Vie(1) pourrait augmenter les points de vie de 50.

Du fait de ces effets, pratiquement toutes les guildes majeures se battaient pour obtenir ce genre de gemmes. Cependant, comme leur production Ă©tait difficile et les chances d’en trouver Ă©taient basses, elles n’étaient quasiment jamais en ventes. De plus, Ă  cause de leur raretĂ©, ce serait un gĂąchis de chĂąsse de les mettre dans autre chose qu’un objet de rang Or Sombre. Mais sous certaines conditions, certains objets de rang Or comme des boucliers, des anneaux ou des colliers pouvaient ĂȘtre de bons investissements.

J’ai vraiment eu du cul cette fois ! S’était exclamĂ© Nie Yan en son for intĂ©rieur. Sa collecte du jour Ă©tait vraiment incroyable. Peu importait ce qui se passerait par la suite, son voyage venait dĂ©jĂ  de se rentabiliser. S’il devait mettre ces gemmes en vente, il pourrait causer une Ă©meute Ă  l’hĂŽtel des ventes. Naturellement, il ne comptait absolument pas les vendre car avec ce nombre de gemmes, il pourrait grandement amĂ©liorer la qualitĂ© de son Ă©quipement ! Et mĂȘme s’il finissait par en vendre, il ne le ferait qu’aprĂšs avoir amĂ©liorer tout ce qui Ă©tait amĂ©liorable pour lui et ses amis.

Il ne pouvait s’empĂȘcher de se sentir heureux en pensant Ă  ces gemmes.

AprĂšs les avoir jeter dans son inventaire, il avait examinĂ© de nouveau la cachette pour s’assurer qu’il n’oubliait rien. Ce n’était qu’alors qu’il avait dĂ©cidĂ© de continuer Ă  s’enfoncer dans le passage aquatique, pour se rendre Ă  nouveau vers son objectif.

Il portait une attention particuliĂšre aux murs autour de lui afin de ne s’assurer de ne pas manquer la moindre dĂ©couverte.

Une dizaine de minutes plus tard, alors qu’il nageait toujours avec un air concentrĂ©, il avait aperçu une lueur miroiter un peu plus haut.  En la suivant, il avait fini par atteindre la surface des eaux, se faisant accueillir par une Ă©norme salle de pierre pouvant accueillir facilement une centaine de personnes. Au centre de la salle se trouvait un sarcophage en or. Il faisait cinq mĂštres de long, deux mĂštres de large et deux mĂštres de haut, et sa surface Ă©tait couverte de dĂ©licates gravures, la plupart Ă©voquant des dragons.

A l’exception du sarcophage, la salle ne contenait rien d’autre.

On dirait qu’il n’y a pas de monstres ici. Avait-il pensĂ© en sortant de l’eau pour atterrir sur le sol sec. Il s’était alors dirigĂ© vers le sarcophage. Juste derriĂšre lui, une gerbe d’eau avait jailli, faisant apparaĂźtre Gladiateur Sombre, qui s’était empressĂ© d’emboiter le pas Ă  son maĂźtre.

L’Ombre de Sulgata Ă©tait un objet de Voleur lĂ©gendaire et possĂ©dait sa propre histoire. Il avait Ă©tĂ© rapportĂ© que le Seigneur de Sulgata, Seres Thoth, l’avait portĂ© durant son rĂšgne Ă  l’époque de l’Ère Sombre. Cependant, lorsqu’un conflit avait Ă©clatĂ©, l’objet avec Ă©tĂ© sĂ©parĂ© en trois fragments. Maintenant, chaque morceau ne faisait qu’attendre le jour oĂč ils ne seraient plus qu’un Ă  nouveau. Avec les trois fragments rĂ©cupĂ©rĂ©s, le puissant artefact pourrait finalement refaire surface dans ce monde.

Chaque fragment Ă©tait plus ou moins inutile. C’est pourquoi il ne pouvait qu’attendre le jour oĂč il aurait les trois fragments pour avoir un rĂ©el impact. Mais plus important encore, Nie Yan connaissant l’emplacement des deux autres fragments. Le second se trouvait dans une zone de niveau 30 et l’autre dans une zone de niveau 60. Bien que les niveaux 30 et surtout 60 semblaient bien loin, il avait au moins un objectif dĂ©fini pour le futur.

Les Ă©quipements de rang LĂ©gendaire Ă©taient le rĂȘve d’innombrables joueurs, mais il Ă©tait quasiment impossible d’en obtenir. Comme il avait l’opportunitĂ© d’en obtenir un grĂące Ă  ses connaissances, jamais il n’oserait passer Ă  cĂŽtĂ© de ça. Il saisirait ce fragment en premier et ensuite, il attendrait que son niveau soit plus appropriĂ© pour rĂ©cupĂ©rer les deux autres parties. Bien que les profits ne seraient pas immĂ©diats, ils constitueraient les pavĂ©s menant vers son avenir.

Alors qu’il se rapprochait de plus en plus du sarcophage, il avait dĂ©couvert des lignes de caractĂšres gravĂ©es dans la roche au-dessus de ce dernier. Comme les marquages totĂ©miques qu’il avait vu avant, les caractĂšres Ă©taient aussi en langue draconique.

[TOMBE DU SEIGNEUR SERES THOTH]

[QUICONQUE DERANGE SON REPOS SERA MAUDIT !]

L’objet tant convoitĂ© se trouvait ici, dans le sarcophage, donc il Ă©tait obligatoire qu’il ouvre le sarcophage ! Le fragment de l’Ombre de Sulgata Ă©tait Ă  sa portĂ©e !

Cependant, au mĂȘme moment oĂč il avait aperçu ces mots, Gladiateur Sombre avait fait un bond en avant pour se placer aux cĂŽtĂ©s de Nie Yan. Les flammes dans ses orbites dansaient violemment alors qu’il regardait le sarcophage d’or. Bien qu’il ne soit qu’une simple coquille vide sans intelligence ni sentiment de peur, son instinct semblait intact et il le poussait Ă  protĂ©ger son maĂźtre.

En voyant ça, Nie Yan avait observĂ© les informations dans la fenĂȘtre d’interface de Gladiateur Sombre. Il semblait avoir subi un effet de statut en entrant dans la tombe.

Sombre Oppression : Toutes les stats sont rĂ©duites de 20%.

Alors que Nie Yan commençait Ă  se demander quel genre d’entitĂ© de tassait dans les profondeurs du sarcophage avec la capacitĂ© de rĂ©duire de 20% les stats d’un monstre Sous-Elite, l’hĂ©sitation avait commencĂ© Ă  monter dans sa poitrine. S’il Ă©tait incapable de rĂ©cupĂ©rer l’Ombre de Sulgata et qu’en plus il venait Ă  mourir ici, il serait dans une situation similaire au dicton populaire : « A essayer d’attraper un poulet, on finit par perdre le riz qui servait d’appĂąt. Â»

En ce qui concernait la pyramide, toutes les informations qu’il possĂ©dait venaient des on-dit, aussi il n’avait pas de connaissances prĂ©cises sur qui ou quoi se trouvait dans le sarcophage.

Serais-je capable d’utiliser un Parchemin de Retour ?

En pensant ça, il avait sorti un de ceux-ci pour l’essayer. Il Ă©tait capable de l’activer sans problĂšme ! AprĂšs avoir confirmĂ© qu’il pouvait toujours s’échapper ainsi, sa tension s’était rĂ©duite significativement. Dans le pire des cas, il pourrait donc juste attraper l’objet et ensuite activer son parchemin pour s’échapper. De plus, peu importait Ă  quel point Gladiateur Sombre devenait inutile puisqu’il perdrait bientĂŽt la main sur lui. Il aurait donc au moins l’occasion de l’utiliser comme bouclier.

Les risques et les rĂ©compenses Ă©taient gĂ©nĂ©ralement les deux cĂŽtĂ©s d’une mĂȘme piĂšce. S’il ne prenait aucun risque, comment serait-il capable de rĂ©colter une rĂ©compense ?

AprĂšs avoir fait son choix, il avait fini de s’approcher du sarcophage. En tĂątonnant un peu, il avait fini par trouver un bouton mĂ©tallique sur le cĂŽtĂ©. C’était le mĂ©canisme pour ouvrir la tombe ! AprĂšs avoir pressĂ© le bouton, il avait vite reculĂ© pour se mettre derriĂšre Gladiateur Sombre. Si quelque chose de dangereux Ă©mergĂ©, il aurait au moins le temps de rĂ©agir ainsi.

Des bruits mĂ©caniques avaient commencĂ© Ă  se faire entendre alors que le haut du sarcophage se mettait en mouvement. Le couvercle avait alors lentement glissĂ©, Ă©mettant un bruit de mĂ©tal contre mĂ©tal assez strident pour rendre quelqu’un fou.

AprĂšs son ouverture complĂšte, un corps momifiĂ© portant un set d’armure lourde Ă©tait apparu sous les yeux de Nie Yan. Il avait complĂštement pourri et ce qui restait Ă©tait un tas d’os avec de la chair putrĂ©fiĂ©e dessus. Le cadavre portait une couronne dorĂ©e sur sa tĂȘte. Ses bras Ă©taient pliĂ©s sur son estomac alors que les deux paumes se reposaient sur le pommeau d’une Ă©pĂ©e en or pointĂ©e vers le haut. Il Ă©tait clair qu’au moment de l’enterrement, la personne Ă©tait morte avec une expression digne et solennelle.

Du Crusadium, du Cristal de Luminoir
 En voyant les matĂ©riaux en quoi Ă©tait faite l’armure, le cƓur de Nie Yan s’était emballĂ© comme cent chevaux sur une plaine. Ces objets avaient une valeur inestimable !

HĂ©las, les Ă©quipements sur le cadavre n’étaient pas du genre qu’il pouvait utiliser. Ils Ă©taient incroyablement lourds et dans son Ă©tat actuel, mĂȘme en utilisant toute sa force, il ne serait pas capable de les faire bouger d’un millimĂštre.

D’un seul coup d’Ɠil, il avait parcouru le contenu du sarcophage du regard et avait trouvĂ© une caisse en bois qui semblait incroyablement ordinaire. Pour qu’elle se trouve dans un sarcophage aussi luxueux, elle devait contenir un objet vraiment extraordinaire. En rĂ©alitĂ©, elle contenait exactement ce qu’il Ă©tait venu chercher.

A ce moment, Nie Yan avait eu l’impression que son cƓur dĂ©jĂ  en train de battre la chamade allait sortir de sa poitrine tellement il Ă©tait heureux.

L’Ombre de Sulgata : un objet qui provoquerait la jalousie ultime d’innombrables Voleurs par le passĂ© et dans le futur, se tenait juste devant lui, ou du moins un fragment ! Il se trouvait juste Ă  portĂ©e de bras et totalement accessible ! Ce genre de situation Ă©tait le genre qui projeter quelqu’un au septiĂšme ciel !

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 85
Rebirth - Chapitre 87

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 86

  1. Merci encore !
    Sinon :
    – « Ă©mergeait Â» au lieu de « Ă©mergĂ© Â» dans « Si quelque chose de dangereux Ă©mergĂ© Â»
    – « projetait Â» au lieu de « projeter Â» dans « qui projeter quelqu’un au septiĂšme ciel ! Â»

Répondre à Higanbana Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com