SSN Chapitre 169

SSN Chapitre 168
SSN Chapitre 170

Chapitre 169 : Conversion 2/2

 

L’expert nain se mit immédiatement au travail, ponctuant chaque coup d’œil d’un borborygme de satisfaction.

« C’est de la belle ouvrage ! La Terre a de très grands ingénieurs. » s’exprima Nosam, après un moment.

« Ah. Il peut voler, ou pas ? » en vint directement au fait Vivie.

« Non, c’est un navire. Il a été conçu pour flotter. »

« Donc, on pourra pas le faire voler ? »

Son ton n’eut beau rien avoir de réprobateur, Nosam s’inclina par réflexe. La démone était, en terme de rang pur, la seconde, juste après le seigneur dimensionnel.

« Je vais faire tout mon possible. » décida-t-il.

« C’est mieux ! Dépêche-toi de le réparer. Je crois que s’il peut pas voler c’est parce qu’il est cassé. » répondit Vivie cette fois sur un ton légèrement autoritaire, comme si elle venait de réaliser qu’elle occupait le poste d’administrateur dimensionnel.

« Euh… »

« Quoi ? On ne peut pas le réparer ?! »

« Non, mais c’est… Si. Je vais le réparer, c’est exactement ce que je vais faire. »

« S’il faut quelque chose, tu me demandes. J’ai tout ce qu’il faut pour te régaler. »

« Bien… »

Nosam prit conscience qu’elle devait avoir accès à la réserve personnelle de points du seigneur. Il fallait absolument qu’il parvienne à entrer dans ses bonnes grâces.

« Vous aurez bientôt les plans. »

« Eh ben vivement ! »

Sur le point de partir, le nain tomba nez à nez avec un être manifestement tout aussi gêné que lui. Ils se saluèrent brièvement avant qu’il ne vienne trouver Vivie.

« Que sont ces bâtiments sur le pont principal ? Ils n’étaient pas là, avant. »

« D’après vous, Minchan ? Ils sont essentiels, voilà ce qu’ils sont ! » répondit-elle au nouvel arrivé.

En dehors d’eux, de nouveaux employés étaient arrivés sur le gigantesque chantier où transitaient toujours plus de réfugiés.

« Soit, reprit Jung Minchan, mais qu’allez-vous faire des avions ? »

« Ce n’est pas important. Le maître préfère utiliser les wyvernes, et Dolsae a pris les hélicoptères. » expliqua-t-elle sans hésitation aucune.

Et pour cause. Les wyvernes permettaient de répondre à un problème de taille et de praticité, étant capables de décoller même avec pas plus de place qu’ils en occupaient.  Pour le reste, Vivie semblait savoir ce qu’elle faisait et Minchan en fut rassuré. Il restait juste une question…

« Pourquoi construire un café et une pâtisserie ? Militairement parlant, je ne suis pas trop convaincu de leur utilité. »

« Ils sont très importants, c’est tout. » répondit-elle en fronçant légèrement les sourcils.

Blasé, Jung Minchan le fut plus encore en remarquant que le problème était bien plus grave qu’il ne l’avait de prime abord pensé. Il y avait en effet un cinéma, une espèce d’étrange musée et trois restaurants…

« Je… Laissez tomber. Une chose, toutefois, dame Vivienne. Les citoyens d’Alandal ne peuvent pas communiquer avec les résidents du domaine, il va falloir… »

« Ah oui, les pilules de langage. Je vais régler ça ! » le coupa Vivie.

Un peu dérouté par ses réactions, Jung Minchan eut la plus grande peine à se faire comprendre, mais il obtint le plus souvent gain de cause. Il suffisait de la connaître… Ils continuèrent ainsi à parlementer un bon moment durant, et Vivie laissa rapidement tomber le ton enfantin qu’elle employait en temps normal.

« Finalement, dites aux résidents d’acheter les pilules avec leurs pierres de sang. Ça nous évitera d’avoir à ponctionner dans les réserves. » dit-elle à son interlocuteur, jouissant cette fois pleinement de tous les droits octroyés par sa fonction.

Satisfait, Minchan hocha de la tête lorsqu’un nouveau portail apparut tout à coup. Il était d’une teinte légèrement différente de celui relié à la Terre…

« Le maître a établi une nouvelle colonie sur Alphène ! Enfin, elle est pas activée, mais… » remarqua Vivie.

Avec les portails de Jaku et du domaine dimensionnel, le porte-avions possédait désormais quatre portes. Vivie comprit enfin le sens du porte… Sans savoir qu’elle se trompait totalement.

« Il m’est donc possible d’aller sur Alphène en empruntant ce portail ? » s’interrogea Minchan.

« Ouaip. Mais je pense pas que le maître voudra. » le prévint-elle.

« Le Roi a donc réussi à construire sa colonie… »

« Vous en doutiez ? »

« Ha ha. Je vais dire aux autres de se préparer. » s’amusa-t-il.

Car à l’évidence, c’était véritablement Vivie, la plus proche de cet homme. Elle avait été la première à le suivre, et la seule capable d’apaiser ses tourments. Puis, toute joyeuse, Vivie commença à décorer l’endroit… vidant ainsi les réserves.

 


 

Au sommet de la montagne Sauros, un arbre gigantesque avait déjà pris racine.

« Co… Comment avez-vous fait pour obtenir un arbre de vie ? » se sidéra Latasha.

Cet arbre était source de vie. Comment un nécromancien avait-il pu interagir avec le grand arbre du monde… ? Enfin, à la vérité, cet arbre ne représentait pour Woojin qu’un symbole.

« À quoi ressemblait le symbole de la coalition ? » demanda-t-il.

« Vous… Vous… » balbutia Graham.

« Il vous faut un drapeau si vous voulez que vos gens se rassemblent. Ils ne rejoindront certainement pas ma bannière, et je ne connais pas la vôtre. Donc ? »

« Il a raison. Nous devons faire savoir que la coalition est bien vivante. » consentit à dire Raul.

Oui, bien sûr, il avait raison. La surprise était en fait causée par lui-même. Voir l’Immortel si rationnel et mesuré était tout simplement aberrant pour les héros d’Alphène.

« Vous devriez aussi mettre le drapeau d’Alphène. » lâcha soudain Melody.

« Hein ? Mais, les gens vont éviter l’endroit si je fais ça. » s’étonna Woojin.

Melody devint rouge de honte. La crainte avait chez elle fini par laisser place à une admiration telle qu’elle était devenue bien incapable de mesurer le poids de ses paroles dans un contexte pourtant si peu adepte des méthodes de l’Immortel.

J’ai mis très longtemps à le réaliser… À voir par dessus sa carapace. Mais je crois que Kang Woojin est quelqu’un de profondément vertueux.

Il n’en restait pas moins dangereux et colérique, rien qu’à en juger par l’expression que prirent ses amis. Toutefois, il n’était véritablement pas ce Roi des Morts infernal, digne du plus affreux champion du Malin, que d’aucuns avaient pu se représenter. Il avait de bons côtés, d’autres beaucoup moins. Ni blanc, ni noir, il était fait de nuances de gris comme chaque être humain.

« Bon, et puis, si tu veux. » trancha-t-il.

Le chef orc Kruger prit une mine dégoûtée. Le symbole d’Alandal était un chat ?!

« Le haut-prêtre de Lécia est encore en vie ? » ajouta Woojin.

« Il est mort en essayant de résister à l’armée des morts. » fit sèchement Kontz.

« Haha ! Hmm. Oups ? Bon, il a bien un successeur, non ? »

« Il y en a un, plus au nord. Dans la ville de Litan. » expliqua Latasha.

« Mais c’est parfait ça. Je te suis. »

« Pourquoi vous… »

« Merde. Contente-toi de me guider. »

L’idée lui déplut, mais tellement de choses dépendaient maintenant du bon vouloir de l’Immortel qu’elle fut bien forcée de s’exécuter.

« La colonie sera terminée d’ici une journée. Protégez-la de votre vie. Sans elle, tout est perdu. Compris ? » demanda Woojin.

« Ça va sans dire. » répondit Raul.

Pour l’heure, il lui était encore impossible d’établir une ville. Alors autant rentabiliser ce temps en allant chercher ce dont il avait besoin… Latasha jeta un dernier coup d’œil à cet arbre qui représentait tant pour elle avant de commencer à léviter, comme portée par les vents.

« Alors, suivez-moi. » dit-elle.

Woojin invoqua Shingshi et partit à toute vitesse, comme s’il la traquait.

« C’est vraiment le seul symbole d’Alandal ? » revint à la charge Kruger.

« On va se foutre de nous des lieues à la ronde… » se plaignit à son tour le roi nain.

Melody, qui le connaissait pourtant, ne put s’empêcher d’éclater de rire. Le chat avait un quelque chose d’hirsute et bâillait à s’en rompre la mâchoire…

« Bon, on le pend ou pas ? » demanda Graham.

« À ce sujet… Il faut qu’on prévienne les autres de l’alliance avec Alandal. » lâcha Tauric.

Les deux drapeaux furent finalement installés côte à côte, avant qu’une nouvelle et pressante interrogation ne naisse cette fois dans l’esprit de Kontz.

« Pourquoi est-ce qu’il cherche le haut prêtre ? »

« C’est… » commença Melody avant de s’interrompre.

De par le passé, combien de fois l’Immortel avait-il saccagé, pillé et assassiné ? Une chose était certaine, lui n’avait pas la grâce des dieux.

« Je suis sûr qu’il essaie de voler encore une fois les reliques sacrées. » trancha Kontz.

Le visage de Tauric se troubla d’une profonde colère. Il se souvenait encore de sa rencontre avec l’Immortel, des années plus tôt, qui lui avait volé ses bottes après l’avoir rossé.

« Vous avez certainement raison, Kontz. » dit-il.

Il avait brisé une branche de l’arbre du monde, volé quantité de reliques sacrées, et ce sans que personne ne comprenne jamais pourquoi. Toujours était-il que c’était précisément pour son penchant cleptomane que l’armée de l’Immortel avait posé tant de problèmes.

Or donc, Tauric possédait une de ces reliques. Les bottes de Skia lui permettaient de courir pendant des kilomètres sans jamais se fatiguer. Cette paire-là, d’ailleurs, avait été créée par la déesse des aventuriers après le vol de la première.

« Pourquoi est-ce qu’il ne les a pas prises… ? » reprit Tauric, absorbé dans ses pensées.

« C’est vrai que c’est pour le moins étrange… » répondit sur le même ton Graham.

Maintenant qu’ils étaient alliés, peut-être l’Immortel avait-il changé de façon de procéder ?

« Bon, je vais aller sécuriser les environs. Il doit encore rester des monstres. » dit soudain Sunggoo, qui avait silencieusement écouté la conversation.

 


 

« C’est le lac Litan ? » demanda Woojin.

« Oui. » répondit simplement Latasha.

« Il y a une ville ? »

« Oui, la seule de la coalition encore debout. Seule une poignée d’élus est autorisée à y pénétrer. »

« C’est une figure de style, ou… ? »

« Des dragons d’eau en protègent l’accès. »

Ceci constituait l’unique raison pour laquelle la ville avait tenu malgré les assauts des seigneurs dimensionnels. Elle était en outre la seule source d’approvisionnement de toute la coalition.

« Je ne suis moi-même pas en capacité d’y entrer, ajouta Latasha. Les sentinelles ont déjà dû remarquer notre présence. Quelqu’un viendra bientôt nous aborder. »

« On doit attendre aussi longtemps ? » fit Woojin agacé.

« C’est le seul et unique moyen de rencontrer le haut-prêtre. »

Loin de se satisfaire de la réponse, Woojin attrapa soudain l’elfe par le col.

« Qu’est-ce que vous faites ?! »

« Dans mon monde à moi, il y a toujours une autre solution. »

« Mais les dragons vont nous attaquer ! »

Peu importait ses complaintes, Shingshi avait déjà commencé à prendre en allure. Et ce fut près d’une vingtaine de dragons qui sortirent en tourbillonnant de l’eau, prêts à cracher leur souffle.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 168
SSN Chapitre 170

13 Commentaires

  1. Cèlen

    C’est ce que je préfère avec Woojin, son style tout en finesse ^^

    Répondre
  2. hollowrebel

    merci pour le chapitre ^^
    j’aime bien la comparaison entre l’invincible, la cruel et la terrifiante armée de l’immortel à une armé de cleptomanes xD

    Répondre
  3. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Newkan

    Haaa woojin…quel coquin

    Répondre
  6. Raka

    C’est ce que je me disais aussi.
    Quand j’ai lu ça, je pouvais pas m’empêcher de rire en imaginant des squelettes en mode je rafle tout ce qui brille pour le foutre sous ma chemise déchirée, en riant comme des débiles.

    Ça avait quelque chose de ridicule et d’attachant à la fois…

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour les clepto…le chapitre 🙂

    Répondre
  10. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  13. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com