SSN Chapitre 182

SSN Chapitre 181
SSN Chapitre 183

Chapitre 182 : Dragon d’os 2/2

 

Minotaure. La seule évocation de ce mot suffisait à exhaler la peur dans le cœur de leurs proies habituelles. Ici, pourtant, l’armée de minotaures eut tout juste le temps de la ressentir avant que le météore ne s’écrase. Leurs hurlements se transformèrent en complaintes, leurs chairs en cendres, et l’onde de choc tua jusqu’aux plus éloignés de la formation. Même son auteur sentit sa barrière faiblir grandement, aussi s’effondra-t-elle après un seul coup de pied du seigneur dimensionnel.

« Oula, pourquoi cet empressement ? » le singea aussitôt Woojin.

« Hmpf. J’ai gâché trop d’énergie dans cette entreprise. » avoua Unon.

« Tu ne vas pas tarder à regretter bien plus. »

Non content d’avoir perdu son armée, Unon venait surtout de ce fait d’offrir un magnifique avantage à son ennemi juré. Des milliers de squelettes s’élevèrent soudain des profondeurs de la Terre, lâchant un rire sinistre.

« … n’oublie pas que tu as toi aussi perdu ta force principale. »

« Ah ? Permets-moi d’avoir quelques doutes sur la question. » lui répondit Woojin, l’air amusé.

« Tu essaies de me déstabiliser ? Tu n’arriveras à rien de ce côté, Immortel. »

« Rien n’a changé ! Nous te vaincrons ! » hurla quant à elle la Reine harpie.

« Ce n’est pas moi, que vous allez combattre. »

Avant même qu’elle ne puisse envisager de lui répondre, une colonne vertébrale d’une longueur affolante apparut soudainement. Puis une tête, une queue… et bientôt des ailes. Entièrement fait d’os, le monstre poussa un cri assourdissant tandis que deux flammes écarlates prirent place dans ses orbites vides. Le plus problématique de tous les familiers de l’Immortel était enfin de retour.

« Vous m’avez invoqué ? Qui êtes-vous, et que voulez-vous ?! » souffla gutturalement le dragon décharné à son maître.

Le ton autant que la sonorité avaient tout de désagréable, mais ils étaient si familiers que Woojin ne put retenir un sourire. Du reste, lui réagissait encore de manière correcte. Vivie aurait quant à elle fait un tel tintamarre, cherchant à le couvrir de câlins et de baisers…

« Tue-les, et suis-moi. » lui ordonna-t-il alors.

« Si c’est là votre souhait… »

« Oui, voilà. À plus tard, Ryong. »

« Ryong ? »

Débarrassé du problème des deux seigneurs dimensionnels, il invoqua Shingshi et fila aussitôt en direction de la colonie, suivi de près par Jaenis, lui aussi capable de propulsion aérienne.

« Hahahaha ! Ce vieux sac d’os a complètement perdu la boule ! » s’amusa franchement la liche.

« Tant qu’il m’écoute… »

Ryong était, d’après les légendes d’Alphène, le tout premier dragon à avoir vu le jour. Il avait vécu si longtemps que la démence avait fini par le frapper, mais Woojin était content de le revoir, même si le bonheur ne semblait pas partagé.

Pendant ce temps, Shirao tenta de prendre son envol à la poursuite du cavalier, mais une griffe déchira l’une de ses ailes et la retint au sol.

« Où vas-tu, petit oiseau ? »

« Ouuuuuuh ! Lâche-moi, monstre ! » hurla-t-elle en essayant de se débattre.

Unon avait beau essayer de le frapper de toutes ses forces, il ne put empêcher le dragon de la déchiqueter des crocs qui lui restaient. Ryong se tourna alors vers lui, mais aucune de ses tentatives ne parvint à l’attraper. Il était bien trop entrainé pour ça.

« Grmpf… »

Après ce râle sourd, Ryong recouvrit tout son corps de ses ailes en se recroquevillant, comme s’il s’apprêtait à dormir.

« Qu’est-ce qu’il lui prend, à ce con… » lâcha Unon, un peu sidéré.

Le dragon semblant avoir perdu toute volonté de combattre, ayant même éteint ce qui lui servait à voir, à défaut de pouvoir fermer les yeux, Unon détourna l’espace d’un instant son propre regard de lui afin de voir quelle distance avait déjà pris l’Immortel. Il paya immédiatement son erreur… ne disait-on pas qu’un dragon ne dormait que d’un œil ? Même mort, l’adage semblait perdurer. Le seigneur dimensionnel eut le réflexe de baisser la tête pour voir ce qui venait de l’atteindre, et vit en lieu et place de ses tripes une griffe en forme de crochet.

« Rahaha ! »

Ryong réserva alors le même traitement à l’humain qu’à la harpie, déchirant son corps de ses crocs sans que jamais il ne puisse même envisager de se libérer de son étreinte.

« Mission accomplie… »

Après quoi se mit-il à courir en direction de son maître… En l’absence de chairs, Ryong avait perdu depuis bien longtemps la capacité de voler. D’aucuns l’auraient d’ailleurs trouvé pathétique, mais il était de par sa taille bien trop terrifiant pour arracher un rire à quiconque.

 


 

À la différence de Rajakoi, parmi d’autres seigneurs dimensionnels draconiques, Ligra et Farso étaient les seuls à posséder des codes. Ils avaient pris goût à leur règne, même s’ils n’excellaient pas autant dans ce domaine que dans celui de ce combat.

Gehen… se répéta Woojin.

Chaque personne qu’il croisait lui martelait ce nom comme une mantra. Dire que tous les seigneurs dimensionnels s’étaient enfin unifiés dans le seul but de le vaincre… Déjà, la liche et lui-même virent se dessiner la pointe de la montagne Sauros, vers laquelle volaient aussi les deux dragons.

« Hmpf, quelle perte de temps ! » se renfrogna Jaenis.

Les dragons laissaient habituellement derrière eux de fantastiques trophées, mais dans ce cas précis, il ne gagnerait rien à les tuer.

« Ça ne change rien, on va de toute façon les tuer. » lui répondit froidement Woojin.

« Une seconde… Je sens quelque chose. »

Woojin ordonna à Shingshi d’aller plus vite encore, et se rendit compte de lui-même de la perturbation magique qu’avait ressenti la liche. Arqués comme s’ils allaient muer, les deux dragons avaient le ventre gonflé.

« Merde, ils vont souffler. Téléporte-nous au dessus d’eux ! »

« Excellente idée. » apprécia Jaenis tandis qu’il se saisit de la main de Woojin.

« Qu’est-ce que tu attends ? Dépêche-toi ! » s’impatienta soudain Woojin, en même temps qu’il fit repartir Shingshi.

« Je suis trop loin… »

Il avait le meilleur mage à ses côtés, mais aussi le pire… Les dragons continuaient quant à eux d’inspirer l’air et l’énergie.

« C’est bon, là ?! »

« Bientôt… »

Ligra, le dragon rouge, fut le premier à cracher. Son souffle, comme un laser gigantesque, se dirigea droit vers la colonie, et plus précisément l’arbre de vie.

« Magne-toi ! » explosa Woojin, la voix empreinte de menace.

Jaenis puisa alors dans toutes ses ressources pour le satisfaire. Enfin, il parvint à les téléporter, mais…

« Bloque le souffle ! » hurla-t-il encore, tandis qu’il invoqua son arme de guerrier, sous la forme d’une hache.

« Je regrette, mais c’est trop tard… » avoua Jaenis, la voix étrangement faible.

Si son sort de téléport avait fonctionné in extremis, il avait ce faisant vidé toutes ses réserves en énergie. Il s’efforça alors, quitte à y perdre une nouvelle fois la vie, de boire tout le mana contenu dans l’air. Qu’est-ce que valait cette vie s’il décevait celui en qui il avait fondé tous ses espoirs ?

Ligra ne se rendit même pas compte de la présence de l’Immortel alors que sa hache vint trancher son crâne en deux, sans même qu’il ne parvienne à pousser le moindre cri. Alors qu’il retombait au sol, il porta un regard désespéré sur l’arbre de vie. Son seul espoir de rentrer sur Terre allait être détruit lorsqu’il ferma les yeux.

« Immortel ! » l’appela Jaenis.

« Hmm ? Tu as réussi à bloquer le sort ?! » se sidéra-t-il tout à coup.

« … Non. C’est eux. » répondit-il en désignant les héros d’Alphène.

« Ouf… Renvoie Farso dans sa niche. »

« À tes ordres ! »

 


 

L’onde de choc du météore fut telle que même les monstres assaillant la colonie s’interrompirent un moment.

« Jaenis ! Vous allez enfin pouvoir rencontrer mon professeur, monsieur Graham ! » réalisa aussitôt Sunggoo.

« Ne venez-vous pas d’affirmer qu’il est mort ? » tint à s’assurer Graham, l’air circonspect.

« Si, mais il n’en est pas moins tout à fait vivant. »

Jaemin lâcha un rire relativement sonore. L’ambiance si oppressante des derniers jours venait, du simple fait de la proximité de l’Immortel, de s’effondrer.

« C’est une liche. » expliqua alors Jaemin.

Graham eut un sourire exagéré tandis que son regard se mit à vaciller.

« Une liche. » répéta-t-il.

« Oui, c’est ça. » confirma Sunggoo.

« Li… li… li… liche… LICHE ?! »

L’archimage devint soudain aussi pâle que ne l’avait été le prétendu esprit de feu quelques instants auparavant.

« Votre professeur… c’est… c’est… ce n’est pas le Prince Cataclysmique, rassurez-moi ? » tenta-t-il alors de se reprendre.

Sunggoo n’eut même pas besoin de lui répondre. Quelle autre liche suivait l’Immortel ?

« Que les dieux nous viennent en aide… »

« Héhé. Il est connu ici, je vois. Je vous le présenterai. » s’amusa Sunggoo.

Je dois m’enfuir. Vite. prit-il comme décision.

Car si la liche était connue sur Alphène, c’était en tant que catastrophe… Sunggoo vit enfin de dessiner à l’horizon la silhouette de Shingshi, sur lequel se tenait celui qui tous pourrait les sauver.

« Allez, il ne reste plus beaucoup à tenir. On s’y remet ! » cria Jaemin.

La colonie étant encore debout, remettre sur pieds les bâtiments détruits lui prendrait tout au plus quelques secondes. Il pourrait en outre faire venir de nouvelles troupes, aussi les monstres seraient-ils rapidement tous tués, fussent-ils des dragons. Les dragons, justement…

« IL A CRACHÉ ! » hurla Graham de toutes ses forces, reprenant cette fois véritablement le contrôle de lui-même.

Dans un réflexe désespéré, il invoqua une barrière magique sur la tracée du souffle qui fut hélas immédiatement brisée. Sunggoo s’élança alors à corps perdue vers le souffle.

Je ne veux pas perdre la Terre. Je ne sais pas si c’est possible, mais… il faut que j’y arrive.

Il déchaina toute sa puissance magique dans ses flammes, parvenant enfin à doubler de taille de façon stable. Le souffle du dragon s’apprêtait à l’atteindre lorsqu’il ouvrit grand les bras, comme pour l’accueillir…

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 181
SSN Chapitre 183

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chapitre!! Bon le Dragon d’os il peu pas volé, il a Alzheimer, mais bon c’est pas une raison pour se moquer de lui apparemment vu comment il défonce les seigneurs dimensionnel XD

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Je t’avoue que ça m’a fait bien marrer. 😀

      Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    Ps : Ne vous moquez pas des aîné, y’en à un bon paquait qui peuvent vous botter les fesses même en chaise roulante…

    Répondre
  7. hollowrebel

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  8. Kyora

    Bon une invocation qui os des seigneur dimmensionnel tout va bien et merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com