SSN Chapitre 183

SSN Chapitre 182
SSN Chapitre 184

Chapitre 183 : L’héritage des dragons 1/2

 

La sensation qu’il ressentit à cet instant lui rappela soudain la sensation de brûlure. Mais celle-ci était telle que toute sa maîtrise de l’élément ne lui était d’aucun secours… le feu le consumait. Ses deux mains commencèrent à se désintégrer, à perdre jusqu’à leur silhouette pour ne plus devenir que du feu.

Je suis entrain de mourir ?

La crainte le gagna tout à coup. Contrairement à toutes ses suppositions, il ne pouvait dompter le terrible déferlement de puissance du dragon. Ses pieds, ses cheveux, et bientôt tout son corps commença à se confondre. Il ne vit plus que les flammes.

C’est la fin…

Il ne pouvait résister à ce coup du destin. Cette fois, même Graham ne lui serait plus d’aucun secours… son âme s’éteignait et les souvenirs de sa vie lui passèrent en mémoire.

« Sunggoo ! »

La voix lui semblait familière… Était-ce celle de sa mère ? Ou peut-être celle d’un ange qui l’accueillait ?

« Putain, Sunggoo ! »

Ou peut-être hallucinait-il simplement… mais quelle importance. Sa conscience s’effaça dans les flammes.

 


 

L’air était si brûlant que même les héros furent forcés d’évacuer les environs de l’arbre de vie.

« Cassez-vous de là ! » explosa une voix à faire dérailler un train.

C’était celle de la liche Jaenis, qui invoqua immédiatement une barrière magique afin de bloquer le souffle du dragon, lequel avait après la chute de Sunggoo repris sa course.

« Sunggoo ! » cria Woojin.

Il vit le corps de son ami étendu de tout son long à même le sol, carbonisé et pourtant toujours capable de respirer. Comment un être aussi bon pouvait-il prendre des risques aussi inconsidérés ? Quel imbécile… telle fut en tous cas la pensée de Woojin. Il porta alors le regard vers l’arbre de vie, toujours intact, puis sur les portails. Leur lueur lui sembla particulièrement étrange ce jour… presque désagréable.

« Sunggoo, tu m’entends ? »

Une forme intense de frustration, comparable à des sommets de peine et de haine, l’envahit soudain. Lui aussi avait vécu avec la peur de la mort sur Alphène. Quoiqu’ai put ressentir Sunggoo en cet instant, s’il y avait survécu, il était hors de question que lui y passe.

« Ne t’inquiète pas. Je suis avec toi. »

Il apposa une main sur son corps, essayant de dompter cette énergie dévastatrice. Il se sentait responsable du sort de son ami…

« Jaenis… Prends le contrôle de mon armée. »

« Entendu. Que souhaites-tu que je fasse ? » répondit Jaenis, lui aussi étrangement calme.

« Tue tous les seigneurs dimensionnels et leurs monstres. Tous, tu m’entends ? »

« Je m’en occupe. »

Enfin, l’occasion de sauver Alphène lui était offerte… mais l’ambiance n’était pas vraiment à la célébration, aussi se contenta-t-il de s’éloigner en silence.

« Hyung… »

« T’en fais pas, je vais le sortir de là. Tu devrais retourner sur Terre, Jaemin. »

« Comment veux-tu que je rentre sur Terre avec ce qu’il vient de se passer ? » s’offusqua l’intéressé, faisant presque disparaître l’inquiétude manifeste sur son visage.

« Justement. Je m’inquiète pour la Terre et pour la colonie. »

« Tu… tu veux que je les protège ? » balbutia Jaemin.

Jaemin s’était jusqu’à présent contenté de suivre Woojin. C’était pour lui une toute nouvelle expérience, tant sur le plan du combat que sur l’apprentissage des rouages de la société des vampires. Il avait été animé par l’excitation, et ne se sentait absolument pas les tripes à protéger la Terre comme le faisait Woojin. Pourtant…

« Il faut que tu protèges Sooah à tout prix. »

« Je… ok. C’est promis. » se décida-t-il.

« Bien. Je rentrerai bientôt, tâche de tenir jusque là. »

« Je devrais y arriver. »

Alors il s’enfonça dans le portail, où l’accueillit aussitôt Vivie.

Putain…

Son corps fut entièrement consumé, et il ne resta bientôt plus de ses restes que son âme. En dépit de cela, le feu continuait à brûler comme les flammes de l’enfer.

« Reste avec moi, Sunggoo… »

Comment tu veux que je sauve la planète si je suis même pas foutu de le sauver lui ?

Il s’aperçut soudainement que les esprits mauvais qui le harcelaient habituellement, compagnie dont il se serait du reste bien passé, tourmentaient maintenant l’âme de Sunggoo, cherchant à la briser. Il se concentra alors comme jamais il ne l’avait fait, cherchant à les repousser grâce à ses talents de nécromancien. Il pouvait au moins l’aider là-dessus.

Pendant ce temps, Jaenis s’approchait dangereusement du dragon Farso, qui enragé par la perte de son frère souhaitait continuer seul le siège. La liche invoqua les chevaliers noirs tandis que les héros d’Alphène, cédant à l’influence terrifiante du monstre, furent forcés de battre en retraite.

« Votre Roi ordonne la mort des seigneurs dimensionnels ! » aboya-t-il.

« Bien, Jaenis. Vous avez entendu, vous autres ?! » grogna à son tour Ramson.

« Regardez, par là-bas ! C’est Ryong, non ?! » s’excita Rakto.

« Enfin un combat digne de ce nom ! » se satisfit quant à lui Ghazi Al Sid.

« Commençons par descendre ce dragon ! » reprit Jaenis.

Il invoqua plusieurs milliers de mages squelettes, et les chevaliers noirs appelèrent leurs soldats des profondeurs de la terre. Les sorts des tas d’ossements ne purent blesser Farso, protégé par une puissante barrière magique. En revanche, ce n’était pas pour ça que la liche leur avait ordonné de tirer. Les sorts rebondirent dans toutes les directions, tuant quantité de monstres.

« Raaaaaaaaaaaaah ! Tu vas me le payer, Immortel ! »

Même un seigneur dimensionnel aussi vieux et aussi puissant qu’Unon avait déjà fait l’expérience de la mort plusieurs dizaines de fois. Les humains étaient faibles, et ils n’avaient d’autre choix que d’apprendre à la dure. En revanche, Ligra et Farso étaient des dragons qui n’avaient tout au plus subi la mort qu’une paire de fois. Farso, enragé, se gorgea à son tour d’air et d’énergie. S’il ne pouvait tuer l’Immortel, il escomptait tout au moins embarquer son armée. Sans s’interrompre, il tourna toutefois légèrement la tête en voyant la terre trembler.

« Grmpf… Dans mes bras, cousin ! »

Ryong se jeta de tout son long contre lui, le propulsant au sol et interrompant de ce fait le terrible souffle draconique. Il appuya alors sa patte le long de sa nuque, l’empêchant totalement de bouger.

« Que désires-tu ? » lui demanda-t-il.

« L’ancien… c’est… » commença Farso, s’efforçant de respirer.

« Qu’est-ce que tu veux ? » reprit Ryong.

« Libère-moi… »

« Soit. »

La pression exercée sur sa nuque à cet instant devint telle que ses yeux commencèrent à sortir de leurs orbites, et ce fut la dernière vision grotesque de cet être avant que sa tête n’explose. L’énergie du souffle se libéra tout à coup en Ryong, qui se souleva très légèrement du sol avant de se tourner vers le reste des monstres.

« À nous ! »

« La chasse commence ! » hurla Ramson en réponse au dragon d’os.

 


 

« Ils sont partis, les méchants monstres ? » demanda d’une voix affaiblie une petite fille.

« Oui, ma petite. Ils sont partis. » répondit Tauric.

Cette seule question eut l’effet d’un onguent sur les âmes et les corps endoloris des survivants d’Alphène. Tout était enfin terminé… les grognements de monstres n’étaient plus qu’épars, et tous cherchaient à fuir l’armée des morts.

« Bon, ne restez pas plantés là ! Allez chercher les blessés dans les ruines ! » ajouta Tauric.

« Au final, nous avons réussi à protéger l’arbre… » se soulagea enfin Latasha.

« Non, nous n’avons rien protégé. C’est à lui seul que nous devons notre réussite. » s’opposa-t-il.

« Hmm… Vous pensez que l’esprit de feu va survivre ? »

« Je ne sais pas trop… »

La torche humaine était de plus en plus petite, tremblante… les signes annonciateurs de son extinction se faisaient de plus en plus nombreux.

Il est peut-être déjà mort…

Pourtant l’Immortel continuait de lutter. Les deux s’efforcèrent alors de chasser ces pensées.

« La sainte vierge est-elle revenue ? » demanda Latasha.

« Eh bien… » commença Tauric avant de s’interrompre.

L’Immortel étant rentré seul, il était terriblement inquiet pour elle. Cependant, oser aller interroger son partenaire en pareille occasion aurait été comme supplier sa propre mort.

 


 

Ton temps n’est pas encore venu. Éveille-toi.

Il lui sembla cette fois que le son était bien réel. Alors, les derniers fragments de sa conscience s’assemblèrent en un ultime effort.

« Tu es enfin revenu ? » lui demanda Woojin aussitôt, l’air inquiet.

« Hyung… » parvint-il à peine à articuler, la fin du mot se confondant même en un râle douloureux.

« Je suis là. Ça va aller, maintenant. »

« Je… je dois… me lever… »

« Hors de question. Reste allongé pour l’instant, mais essaie de garder les yeux ouverts. »

Leurs deux regards se croisèrent, perlés de larmes.

« Hyung… je suis encore vivant ? »

« Pour le moment, mais tu es en train de mourir. » lui avoua Woojin à contrecœur.

Sunggoo fut pris d’une quinte de toux violente, expectorant d’épais crachats chargés de sang.

« Bon, plus le choix. On va te mettre un petit plan d’assurance décès en place ! » lança alors Woojin, s’arrachant à lui-même un sourire maladroit.

〈Nouveau chevalier : Hong Sunggoo.〉

« Je… je suis vraiment d’Alandal, maintenant… Ha… ha… »

« Oui. Mais essaie de tenir bon. »

Car s’il pouvait désormais revenir à la vie grâce à l’utilisation de points, rien ne garantissait qu’il serait encore l’être qu’il avait été. Il perdrait de toute manière son propre code, celui qui faisait de lui un terrien. Sans cet élément, Sunggoo serait rangé au rang des extra-terrestres et des monstres, comme Lee Sahngho en avait douloureusement fait l’expérience.

« Sunggoo, écoute-moi bien. Je peux t’aider, mais il n’y a que deux choix qui s’offrent à toi. »

« Oui… »

« Garde les yeux ouverts, bordel ! Bon, soit je peux faire de toi une liche avant que ton âme ne soit vidée de sa substance… »

« Hmm… L’autre ? »

« Tu peux essayer de combattre. Ton corps et ton âme ne doivent plus faire qu’un, tu dois réussir à dompter la puissance du dragon et sa malédiction. » lui expliqua Woojin, l’air morose.

« Quoi… ? Tu fais… une drôle de tête. »

« C’est que… les chances de succès sont très faibles, et tu risques de beaucoup souffrir. La douleur va être de pire en pire. Tu comprends ? »

La vie le mettait décidément face à des choix draconiens…

« Hyung, je dois t’avouer… quelque chose. Je n’ai jamais eu de copine. »

Woojin eut cette fois un franc sourire. Si Sunggoo était de nouveau capable de plaisanter, c’était qu’il avait déjà réussi une partie du combat.

« L’avantage si tu deviens une liche, c’est que tu ne perdras pas ton code. Tu pourras continuer d’exister en tant que terrien. »

« Non. Non ! Je réussirai ! »

« Mais… » tenta de s’opposer Woojin face à l’étrange regain d’énergie de son ami.

« Je refuse de mourir avant d’avoir eu une amoureuse… qui voudra d’un squelette ? »

L’expression de Woojin se fit alors plus sérieuse. Sunggoo ne plaisantait pas.

« Bon, je comprends. Ce n’est qu’une malédiction draconique, tu vas pouvoir y arriver. » trancha alors Woojin.

Il s’installa alors plus confortablement et sortit de son emplacement dimensionnel le cœur de dragon récupéré plus tôt dans le laboratoire de Mivich. Cet objet pouvait lui aussi les aider à combattre.

« Concentre-toi. »

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 182
SSN Chapitre 184

10 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Ohhhhh cool encore un SSN !!!

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Yeah!!! Merci bcp pour le bonus!!
    Bon c’est confirmé le Dragon squelette faut pas se foutre de sa gueule.… :’) Quand au reste de l’équipe… Bah il sont quand même bien barré, l’influence de Woojin et Jaenis ne fait pas que du bien… XD

    Répondre
  3. drak

    sa commence à sentir la transformation badass tous sa

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Raka

    « Ce n’est qu’une malédiction draconique »

    Bien sur, après tout, un dragon c’est tout pourri hein ?

    Ce mec mdr

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Sunggoo deviendra t’il un demi dragon ?
    La suite au prochain episode.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com