SSN Chapitre 181

SSN Chapitre 180
SSN Chapitre 182

Chapitre 181 : Dragon d’os 1/2

 

« Si j’ai bien compris, tu souhaites que je devienne un dieu ? » l’interrogea Woojin.

Celrak eut un moment d’hésitation. L’Immortel n’était pourtant pas connu pour être particulièrement prompt à changer d’avis… mais autant profiter de l’occasion.

« Oui, oui, c’est bien ça, se reprit‐il. Ne laisse personne te voler ton monde, protège‐le. Deviens un dieu ! »

« Je vois tout à fait pourquoi tu t’imagines que vous êtes des dieux. »

« Oui ? Donc, tu vas arrêter cette guerre inutile ou pas ? »

« Ha ha ha. Tu es vraiment le roi des cons, Celrak. »

« Que… »

« Allez, amène‐toi trouduc. » le coupa aussitôt Woojin.

« Co… Comment… OSES…TU ?! » se mit à hurler l’intéressé.

Le corps tout entier du seigneur dimensionnel se mit à trembler sous l’effet de la colère. L’une de ses épaules se disloqua tout à coup, arrachant les chairs qui ne tardèrent pas à révéler une aile, puis l’autre épaule en fit autant, révélant à son tour la deuxième aile. Prenant son envol tandis que son corps continuait à se transformer, Celrak atteignit bientôt une taille par trois fois plus grande que celle de Woojin.

« Tu vas regretter ton impudence, Immortel ! »

Ses ailes étaient si grandes que chaque impulsion faisait trembler le sol en soulevant de grands nuages de poussière. Il était fin prêt à attaquer, tout comme son armée.

« Tu perds ton temps ! Ton règne n’aura jamais lieu, tu m’entends ?! Jamais ! Le dieu de la destruction est mort ! »

Le terme divin prit cette fois tout son sens, phénomène encore augmenté par la lance chargée d’électricité qu’il tenait entre ses mains. Il balaya sans le moindre effort la lance d’os envoyée par Woojin et se propulsa en avant, repliant ses ailes. Aussi grand qu’un titan et aussi rapide qu’un elfe, Celrak était connu parmi les plus grands seigneurs de Trahnet pour exceller en combat singulier. L’Immortel et lui s’étaient même déjà affrontés par trois fois, sans qu’aucun d’entre eux ne soit jamais parvenu à prendre l’ascendant. Ici, pourtant, Celrak était confiant. Accompagné de plus de 10 000 monstres qui occuperaient les morts, il n’avait plus qu’à tuer le nécromancien de ses propres mains.

« Tu vas enfin goûter à ma véritable puissance ! N’essaie même pas de fuir ! » aboya‐t‐il à nouveau.

« Pourquoi tu cries ? Je suis juste là. » lui répondit très calmement Woojin, effectivement juste à côté de lui.

« Ooor… dure ! »

Celrak eut cette fois plus de difficultés à parer le coup d’épée que lui envoya l’Immortel, et s’électrocuta avec sa propre arme.

« Argh ! Chien ! »

Il fit volte‐face à une vitesse hallucinante pour l’attaquer, mais le choc qu’il venait de subir l’empêcha de réagir suffisamment vite pour éviter un nouveau coup, cette fois en direction de sa jambe. Pendant qu’en contrebas, les morts commençaient à se relever… et à se diriger vers lui, attrapant ses deux mollets avant de le jeter à terre.

« Lâchez‐moi, saloperies ! »

Celrak reprit immédiatement son envol et tenta de se débarrasser de ses assaillants, mais avant même qu’il ne puisse en dégager un seul, les corps explosèrent à l’unisson.

« Aaaaaaaaaaaah !!! »

Le hurlement déchirant poussé en réaction à la perte de ses jambes couvrit alors jusqu’au son de la flèche qui se dirigeait en direction de son aile droite, qui le fit bientôt retomber violemment au sol. Si seulement il avait eu en sa possession le code suprême d’Alphène… de telles blessures ne l’auraient même pas ralenti. La réalité elle‐même se serait pliée à sa volonté. Pour l’heure, la seule chose qu’il allait trouver était la mort.

« Je suis de bonne humeur, alors je vais te donner un petit conseil, moi aussi. Retiens ta respiration, parce que ça va faire très mal. » lui lança Woojin, un sourire affreux plaqué au visage.

« Tu as bien caché ton… »

La fin de sa réplique s’effondra dans un silence aux relents funestes, tandis que se dessina sur sa nuque l’empreinte d’une hache appartenant à l’Immortel… Il ne restait plus désormais à s’occuper de ses fidèles, qui comme un seul vinrent venger leur maître.

« Venez vous sacrifier ! » les appela‐t‐il, sans changer d’expression.

 


 

Après un tel déferlement de magie, Sunggoo chancela en dehors de la plate‐forme d’amplification magique, forçant Jaemin à venir le soutenir sous peine de s’effondrer.

« Ça va aller ?! » lui lança son ami, le regard plein d’inquiétude.

« Ouais… T’en fais pas… » tenta‐t‐il en vain de le rassurer.

« Vous êtes pâle comme la mort ! Reprenez‐vous, dominez votre énergie magique ou on court droit à la catastrophe ! » s’affola quant à lui Graham.

« Quoi… ? »

« Vous allez exploser, c’est plus clair comme ça ?! Comte, aidez‐moi à l’installer à terre. » s’énerva l’archimage.

Obtenant gain de cause, Graham lança un sort de stabilisation magique et l’aida tant bien que mal à calmer la tempête qui grondait en lui.

« Tss… Je sais que vous n’êtes pas un esprit de feu. Qui vous a appris la magie ? » se permit‐il de lui lâcher, une fois Jaemin éloigné.

Que dois‐je lui répondre ? Est‐ce que c’est Woojin ? Les livres de compétences ? Ou est‐ce… lui ? pensa Sunggoo, osant à peine invoquer le nom de Jaenis en pareille circonstance, et ce même en pensée.

« Vous ne voulez pas me répondre ? Ce n’est pas par curiosité que je vous demande ça, mais par inquiétude. La personne qui vous a enseigné ne devrait même pas porter le titre de mage ! Si vous continuez à vous focaliser dans la seule voie du feu, vous allez finir en cendres. Je vous apprendrai peut‐être à harmoniser vos flux énergétiques, si le cœur vous en dit. » ajouta alors Graham, d’abord sur un ton colérique, puis plus conciliant.

« Euh… » hésita Sunggoo.

Devait‐il rejeter la faute sur lui‐même, ou bien sur la liche ? Ses doutes le forcèrent en tous les cas à se terrer une fois encore dans le silence.

« Ça commence à se calmer. Essayez de vous reposer un peu. »

« Ah… Merci, monsieur Graham. »

Lequel secoua la tête de dépit… Comment était‐il possible qu’il ait la puissance d’un archimage, et qu’il ne soit pour autant capable de se servir que du feu ? C’eût été comme imaginer un cuisinier seulement capable de cuire au barbecue1)Yu Ilhan ! !

« Bon, puis‐je escompter une réponse avant l’année prochaine ? Qui est votre professeur ? Tous les terriens sont comme vous ? » insista Graham.

« Hmm… Mon professeur est d’Alphène. » avoua à contrecœur Sunggoo.

« Vraiment ?! Il faut que j’aille lui parler dans l’instant ! Son nom ? »

« Haha… Il s’appelle Jaenis, mais il est mort. »

« Hmpf… Je… je vous prie d’accepter mes plus sincères excuses. J’ai dans mon emportement manqué de respect aux âmes perdues. » répondit Graham, l’air profondément désolé.

« Ne vous en faites pas, vous le rencontrerez bientôt. » le rassura aussitôt Sunggoo, esquissant un sourire.

Ne sachant trop s’il s’agissait d’une plaisanterie ou d’une menace de mort, le visage de l’archimage au long catogan se troubla de manière manifeste. Du reste, que devait‐il faire de lui ? Il s’en sentait à présent responsable…

« Oh ! Hyung‐nim arrive ! » cria soudain Jaemin, sortant les deux mages de leur torpeur.

« Il est où ?! » s’excita à son tour Sunggoo, se trouvant de nouvelles forces au point de se relever d’un seul bond.

« Il a dit qu’il serait là dans quelques minutes ! »

« Ah… On va enfin voir la fin de cet assaut ! »

Graham, quant à lui, était loin de partager leur optimisme.

« C’est la fin. » lâcha‐t‐il d’une voix morne.

« Eh ouais ! » répondit Sunggoo d’un air fier.

« Non. C’est la fin de nous, et de la colonie. »

« Hein ? »

« Regardez, là‐bas… »

Sunggoo suivit la direction pointée par Graham et vit deux gigantesques dragons. L’un était rouge comme le sang, l’autre d’un jaune chaud comme le feu…

« Vous pouvez renforcer votre barrière magique ? » lui demanda Jaemin.

« Certainement pas au point de pouvoir bloquer un souffle draconique, non. » fut forcé d’admettre Graham.

« Haha… » fit quant à lui Sunggoo, désabusé.

 


 

« Pourquoi vous vous pointez un par un ? Je veux dire, ce serait pas plus simple pour vous de tous m’attaquer en même temps ? » demanda Woojin.

« Euh… Je ne sais pas. » répondit Unon, pas trop bien sûr de lui.

Woojin avait un peu de peine à tout à fait le haïr. Unon, n’en déplaise à son statut d’extra-terrestre, était un homme aux traits asiatiques. Plus précisément, il semblait coréen, au point de légèrement lui ressembler…

« Bon, peu importe. En garde ! » lui lança Woojin en même temps qu’il invoqua son épée.

« Oula, pourquoi cet empressement ? Tu t’inquiètes pour tes amis ? »

Woojin lui adressa un regard noir lourd de sens. Son attitude relaxée l’agaçait au plus haut point, mais c’était aussi ce point précis qui le forçait à agir à la va‐vite. La colonie était toute proche.

« Ça me manque, tu sais… J’ai vécu si longtemps que je ne ressens plus rien pour personne. Au fait, Farso et Ligra se dirigent déjà vers ta colonie. » ajouta alors Unon.

« Comme par hasard, des lézards ! » s’amusa Woojin.

Les maîtres du sixième et du neuvième trône… Si les dragons étaient incomparablement plus puissants que n’importe quel être humain, et même quantité de monstres, ils étaient de piètres seigneurs dimensionnels. Leur race aimait à détruire et à terrifier toute forme de vie, aussi la plupart des maîtres des marches étaient‐ils humains. À chacun son métier… mais justement, dans ce cas précis, la force des dragons pouvait bien briller.

« Même si tu pars maintenant, il va te falloir au moins 10 minutes pour atteindre ta colonie. Tu es fini, Immortel. »  lui lâcha Unon, tandis qu’il fit signe à la Reine harpie de le rejoindre.

« Combien de temps va‐t‐il vous falloir pour nous vaincre ?! » hurla alors Shirao.

S’il avait vaincu Celrak, Unon constituait pour Woojin un défi bien plus important. Ce n’était pas simplement un guerrier, mais un véritable expert des arts martiaux, ayant travaillé des siècles à raffiner chaque mouvement et à travailler chaque muscle de son corps. Sans compter qu’il était loin d’être seul…

« Tu vois, ça ne marchera pas. » fit Unon avant de lâcher un rire triomphant.

« Ah, vous êtes vraiment tous les mêmes tocards. Ça devrait suffire. » répondit froidement Woojin.

« Qu’est-ce qui devrait suffire ? Tu n’auras pas le… »

« Il me manque 5%, à peu près. Tu vas voir, ça va être formidable. » l’interrompit-il.

Unon marqua un silence, dévisageant l’Immortel afin de comprendre le sens de ses propos. N’en trouvant aucun, il comprit fort heureusement de lui‐même ce dont il s’agissait, lorsqu’un vrombissement dans l’air lui fit lever les yeux. C’était un météore.

« Trop tard, nécromancien. Beaucoup trop tard. » s’amusa le seigneur dimensionnel.

« Tu crois ? Si je suis si pressé, pourquoi est‐ce que je prends le temps de te causer, d’après toi ? »

Cette fois, Unon céda à la colère. Il avait fait tous ses préparatifs, et pourtant c’était lui‐même qui semblait être tombé dans un piège.

« Ça ne changera rien ! Ton foutu météore va décimer ton armée aussi, et Shirao et moi ne craignons rien ! »

Ils avaient suffisamment combattu main dans la main pour le ralentir assez longtemps. Bientôt, l’Immortel serait coincé sur Alphène, ou en tous cas était‐ce ce qu’il espérait ardemment.

« Le dernier des sacrifices avant son retour ! » explosa une voix à s’en percer les tympans.

Jaenis, soudainement apparu aux côtés de Woojin, invoqua une barrière magique juste avant l’impact du météore, laissant à Woojin tout le loisir de renvoyer ses familiers en lieu sûr. Ainsi fut décimée l’armée de minotaures.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 180
SSN Chapitre 182

References   [ + ]

1. Yu Ilhan !

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. flo

    merci pour le chapitre
    le retour du dragon 😀 enfin

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Ça va chier pour les maitres des marches et leurs sbires.

    Répondre
  7. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. essitamessitam

    Merci pour le chapitre
    PS:DRAGON ! DRAGON ! DRAGON !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com