SSN Chapitre 46

SSN Chapitre 45
SSN Chapitre 47

Merci beaucoup à toi Mathias ! On se retrouve tout à l’heure pour un autre chapitre qu’on te doit aussi.

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 46 : Salve régénératrice 4/4

 

Le bruit du moteur était resté un moment le seul son qu’on put entendre dans le taxi. Woojin en eut assez et embraya à nouveau sur la discussion :

« Pourquoi tu ne me répondais pas ?»

« C’est…» murmura-t-elle.

« Je te mets mal à l’aise ?»

« Non non, c’est pas ça…»

Elle l’avait jusqu’à présent ignoré par crainte d’en tomber amoureuse, aussi était-elle terriblement nerveuse.

« Pourquoi es-tu venu me voir, sincèrement ?» demanda-t-elle.

« Y’a pas de raison particulière. J’avais quelque chose à te donner, mais comme on est là, autant profiter de notre rendez-vous.

« Notre rendez-vous ?!» s’étonna-t-elle.

« Ah, nous sommes arrivés. Merci monsieur !» fit Woojin en descendant.

Jiwon le suivit et réalisa qu’ils se trouvaient à Pyeongtaek 1)Pyeongtaek est une ville en Corée, dans la même région que Séoul.. Il y avait ici beaucoup de gens, aussi n’y avait-elle donc jamais mis les pieds.

« Il est encore un peu tôt pour aller manger. On va aller regarder un film, en attendant. » observa Woojin.

« Woojin… C’est un peu…» commença Jiwon.

« Quoi ? C’est la foule qui te dérange ?»

« Bah…»

« C’est le regard des gens qui t’inquiète ?»

Elle réajusta son chapeau. Comment pouvait-elle ne pas s’en inquiéter ? Woojin l’invita à aller s’asseoir sur un banc tandis qu’il alla à une petite échoppe au coin d’une rue, dont il revint quelques secondes plus tard.

« Tu préfères Iron Man ou Spider-Man ?» lui demanda-t-il en revenant à son niveau.

« Qu’est-ce que tu racontes ?» s’étonna-t-elle.

Woojin mit alors un masque Iron Man sur sa tête. Avec le costard, il avait presque l’air de Tony Stark… Quoiqu’à bien y regarder, il était surtout parfaitement ridicule.

« À ton tour…» dit-il avant de lui enlever son chapeau et de lui mettre un masque de Spider-Man. L’action l’avait tellement surprise qu’elle ne pensa pas une seule seconde à réagir.

« Je… Rends-moi mon chapeau, s’il-te-plaît. » lui demanda-t-elle.

Elle se sentait nue sans son chapeau, aussi Woojin l’invita-t-il à se regarder dans la glace d’une vitrine.

« Alors, qu’est-ce que t’en penses ?»

« Comment ça qu’est-ce que j’en pense…»

« Ça passe hein ?» demanda Woojin de façon rhétorique.

« Tu veux qu’on se balade dans cette tenue ?!» s’offusqua-t-elle.

« Il ne te convient pas ? Tu préfères Batman ? Je peux encore aller le changer. »

« Non !»

« Alors on y va. »

Woojin prit sa main et commença à marcher. Elle continuait à s’observer dans les vitrines…

Iron Man en costard et Spider-Man aux cheveux longs. La scène ne manqua pas d’attirer l’attention.

« Haha, c’est marrant. » fit un passant.

« C’est quoi ? Ils sont classes !» ajouta un autre.

« Ouah, tu crois que c’est des célébrités ?»

« C’est peut-être pour un spectacle…»

« Eh c’est terminé halloween !»

Les regards fusaient sur eux aussi vite que la rumeur. Elle était habituée à ça, mais cette fois, il y avait quelque chose de différent. Ni pitié, ni dégoût.

« Ouah, elle est super bien foutue. Je serais curieux de voir sa tête…»

« Mais t’as pété les plombs toi ?!»

Jiwon explosa de rire en entendant le couple commencer à se chamailler.

« C’est un peu inattendu quand même…» dit-elle à Woojin.

« Quoi donc ?» demanda-t-il.

« Tout ça. C’est drôle et excitant. »

Woojin ne le voyait pas, mais elle souriait. Elle marchait de nouveau avec une allure assurée tandis qu’il la guidait de sa main à l’intérieur du cinéma.

« Désolé monsieur, il n’y a plus aucun ticket disponible pour la prochaine séance. » lui dit un employé quand ils arrivèrent au guichet.

« Ah, quel dommage…» déplora Woojin.

Jiwon attrapa son bras et dit d’une voix douce : « On s’en fiche du film. »

Woojin se tourna vers la sortie quand un homme portant un masque chirurgical s’interposa.

« Je devais aller voir le film avec une amie, mais un événement me contraint à annuler. Vous vouliez voir le film, non ?» lui demanda l’inconnu.

« Euh…» répondit Woojin hésitant.

« Bonne soirée monsieur. J’ai trop à faire. » ajouta l’homme en lui remettant deux tickets avant de rapidement sortir.

« C’est marrant, il me dit quelque chose…» pensa Woojin.

Il se tourna alors vers Jiwon et lui montra les deux précieux tickets.

« On a un coup de chance, hein ?»

« On dirait !» s’exclama Jiwon.

Ils entrèrent dans la salle de cinéma armés de deux sachets de pop-corn pour constater que la salle était entièrement vide.

Pendant ce temps, dans le hall d’entrée, l’inconnu se colla contre un mur et jeta un œil en direction du point d’accueil. Ils étaient partis, aussi s’avança-t-il vers la vendeuse en enlevant son masque avant de sortir une pile de tickets de sa poche intérieure.

« Bonjour, j’aimerais obtenir un remboursement s’il-vous-plaît. Sauf pour les tickets de la projection de la salle 4. »

« Eh mais, je vous reconnais. Vous aviez précisé que c’était pour des groupes…»

« Allez, s’il-vous-plaît. Il reste encore 20 minutes avant que ne commencent les autres films. »

Tandis qu’il négociait, les deux se demandaient pourquoi on avait refusé de leur vendre un ticket alors qu’ils étaient, de toute évidence, les seuls spectateurs.

Woojin réalisa soudain.

« Bon, peu importe. Profitons du moment, hein ?» dit-il à Jiwon en l’invitant à s’installer à ses côtés à la meilleure place possible.

« Si ça te donne trop chaud, tu peux enlever ton masque maintenant. » ajouta-t-il.

« Tu crois ? Bon…» assentit-elle avant de se tourner vers Woojin.

« Rends-moi mon chapeau. »

« Non. » répondit Woojin.

« Ça ne te dérange pas ?»

« Pourquoi ça me dérangerait ? Tu préfèrerais que je te regarde avec pitié ?»

« Je… Non, ce n’est pas ce que je veux dire…» répondit-elle sous le choc.

Woojin savait parfaitement où frapper. Aussi ajouta-t-il :

« Tu es belle. Ne complexe pas pour une bête cicatrice. »

En l’absence de réponse, il continua :

« Il y a des gens bien plus laids, cicatrices ou pas. Comme l’orc et le gobelin de tout à l’heure…»

« Comment ça, l’orc et le gobelin ?» s’étonna-t-elle.

« Les deux filles de tout à l’heure. J’ai cru pendant un moment que j’étais dans un donjon. » exagéra-t-il.

« Ah… Tu ne devrais quand même pas juger les gens sur leur simple apparence. »

« Ce n’était pas seulement ça. Il y avait quelque chose de laid en elles. »

« Quoi donc ?»

« Tu as une belle âme. Elle est blanche, et pure. » conclut-il.

Elle devint toute rouge et eut la chair de poule. Elle ne le connaissait pas très bien, mais elle avait l’impression que Woojin venait d’un tout autre monde. Il parvenait à regarder sans la moindre surprise celle que tous voyaient comme un monstre. Ses yeux ne trahissaient pas ce qu’il exprimait. Cette sincérité était comme une flèche en plein cœur.

« Ah, ça y’est, ça commence !» fit Woojin en se jetant sur son pop-corn.

Jiwon, elle, n’avait d’yeux que pour lui.

 


 

« Haha, c’était drôle. » lâcha Woojin en sortant.

« C’est vrai. Je n’avais plus été au cinéma depuis au moins cinq ans…» lui dit Jiwon.

« Moi ça devait faire 20 ans…»

« Tant que ça ?» lui demanda-t-elle en se mettant à rire.

Elle avait eu beau remettre son masque, il lui apparaissait comme évident qu’elle passait un bon moment.

« Tu vois, ça fait du bien de rire un coup !» s’exclama Woojin.

« C’est vrai…»

« Je reviens, je vais aux toilettes. » annonça-t-il.

Elle se plaça les mains sur les joues.

« Qu’est-ce que je vais faire ?» se dit-elle.

Son cœur battait la chamade.

« Qu’est-ce que je dois seulement faire ?»

Woojin, dans les toilettes, sentit son téléphone vibrer.

« J’ai réservé une table à votre nom au restaurant Xixu. Allez-y en marchant. »

Le message était de Soonghoon.

« Qu’est-ce qu’il lui prend à cet imbécile…» se demanda Woojin.

Woojin, après s’être lavé les mains, sortit en compagnie de Jiwon et entreprit de chercher l’adresse du restaurant avec la fonction GPS de son téléphone. C’était proche et même s’ils devaient traverser la foule, ça importait peu. Jiwon s’était habituée au masque.

« Eh oh, les super-amoureux ! Faites tourner la roulette, à tous les coups on gagne !» leur lança un homme.

Une grande roulette était en effet placée devant ce qui semblait être un événement publicitaire. Jiwon et Woojin attendirent leur tour après cette invitation, et quelques secondes plus tard vint leur moment.

Jiwon lança la roulette en joignant ses mains en signe de prière, qui n’eut d’ailleurs aucun effet puisqu’elle perdit.

« Je suis nulle à ces trucs…» déplora-t-elle.

« Ha, quel dommage mademoiselle ! Iron Man veut peut-être essayer ?» lui dit l’homme.

Woojin accepta la proposition et abaissa d’un seul coup la poignée. Il fallut un certain temps avant que l’aiguille ne commence à ralentir et c’est pleine d’anticipation que Jiwon regardait le masque du super héros.

L’aiguille semblait sur le point de s’arrêter sur une case perdante quand elle repartit de façon à peine perceptible.

L’homme avait donné un léger coup dans le piédestal, et Woojin gagna un prix.

« Oh ! On dirait bien que vous avez gagné notre prix spécial ! Félicitations !» s’écria l’homme en costume.

On lui remit un petit sac, là où tous les autres avaient gagné au mieux une bouteille d’eau.

« Hmpf. Allons-y. » fit Woojin en s’éloignant un peu.

Il tourna alors discrètement la tête et lança un regard suspicieux à l’homme toujours devant la roulette, qui lui répondit par un clin d’œil. C’était Woo Soonghoon.

Les deux marchaient tranquillement en regardant les vitrines et en discutant de tout et de rien, sans plus prêter la moindre attention à celle qui leur était portée. C’était un tout nouveau monde qui s’ouvrait à nouveau à elle.

« Si c’est un rêve, je ne veux pas m’en réveiller…» pensa-t-elle.

C’était pour l’essentiel dû au port des masques, mais sans Woojin, elle ne s’y serait jamais risquée. Ils arrivèrent bientôt au restaurant Xixu et surélevèrent juste un peu ceux-ci de sorte à pouvoir manger. Après quoi, ils allèrent s’installer dans un parc proche toujours fréquenté à cette heure.

Il s’y trouvait quelques familles, des couples et quelques étudiants. Woojin et Jiwo vinrent alors s’installer sur un banc encore libre après une marche dans le silence.

« C’est vraiment hilarant…» dit-elle.

« De quoi donc ?» s’étonna Woojin.

« Toute cette situation. On a même mangé avec nos masques ! Les gens ont dû trouver ça étrange. »

« Qu’est-ce que ça peut faire ?»

«… Tu as raison. »

Elle souriait encore, et ajouta :

« Je… ne suis pas une fille très courageuse. Pour moi, ce qu’on vient d’accomplir, c’est comme un rêve. On a pu marcher dans la rue, aller au cinéma et manger au restaurant. »

Woojin garda le silence. Même si l’instant ne durerait pour elle que le temps d’une soirée, elle ne pourrait en endurer davantage.

Comment pouvait-elle espérer atteindre un homme comme Woojin ? Elle n’était qu’un crapaud… Même avec tout le courage du monde, c’eût été trop difficile.

« Merci, Woojin. Je te dois tellement… C’était un véritable rêve, en fait. Je n’avais pas osé défier le regard des autres depuis des années. Je n’ai pas eu peur. Pour ça, je dois te remercier. » continua-t-elle.

Woojin ne disait toujours rien, se contentant de l’écouter. Il savait à quel point elle avait apprécié l’instant, ses paroles importaient en fait peu même s’il les appréciait. Il attendait quelque chose.

Jiwon était en effet devenu l’un des personnages de ses romans, mais la vie n’était pas faite de ces belles histoires. Il était temps de se réveiller.

« Spider-Man doit maintenant laisser place à Hulk…» conclut-elle en ôtant son masque. Elle avait les yeux fermés.

« Pour ton courage, j’ai un cadeau à t’offrir. » dit Woojin en souriant.

Il se saisit d’une petite fiole dans l’une de ses poches mais fut interrompu par de multiples explosions et des flashs lumineux de toutes les couleurs.

Tous les occupants du parc s’avancèrent soudain vers eux, une rose à la main.

« Félicitations !»

« Bravo à vous !»

Toutefois, l’assemblée eut un mouvement de recul et se calma d’un coup en voyant le visage de Jiwon.

« Oh putain, c’est quoi ce bordel ?»

« Son visage est… Oh…»

« Il doit vraiment l’aimer…»

Woojin se prit les tempes entre les mains.

« Soonghoon… Woo Soonghoon … Espèce de…» pensa-t-il en fulminant.

Jiwon était sur le point de fondre en larmes. Elle se mit à respirer très rapidement et à commencer de suffoquer.

Woojin se leva d’un seul coup du banc et invoqua un gigantesque mur d’os pour tenter de contenir la crise d’angoisse qu’elle commençait.

Les deux se trouvaient à présent sous un chapiteau d’os, les protégeant aussi bien des regards que du son du feu d’artifice. Woojin enleva enfin son propre masque.

« Woo… Woojin…» balbutia Jiwon en essayant de respirer plus calmement tandis qu’elle s’affairait à sécher ses larmes.

« Ton masque t’étouffe, hein ?» dit Woojin, la fiole en main.

« Quel masque… ?» s’étonna-t-elle.

« Ferme les yeux. »

« Quoi ?»

« Tu vas enfin sortir du domaine du rêve. »

Les yeux fermés, elle se mit à trembler comme une feuille mort en sentant la main de Woojin courir le long de sa cicatrice.

« Ton cauchemar est terminé. »

Elle avait dû énormément souffrir. Woojin comprenait mieux cette douleur que qui que ce soit. Il était temps que s’arrête cette mascarade.

Il commença à murmurer quelque chose en massant son crâne. La salve régénératrice pénétrait dans la cicatrice.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 45
SSN Chapitre 47

References   [ + ]

1. Pyeongtaek est une ville en Corée, dans la même région que Séoul.

9 Commentaires

  1. ULmadMS

    Merci :3

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Riri

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci j’attends le prochain chap avec impatiente

    Répondre
  5. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. bhaz

    merci,j’étais impatient de lire ce chapitre,ah lala maintenant j’suis impatient de lire le prochain c’est normal docteur

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres.

    Répondre
  9. newkan

    Elle me fais de la peine pour le coup la jiwon ‚et soonghoon à vraiment déconner la

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com