SSN Chapitre 73

SSN Chapitre 72
SSN Chapitre 74

Bonjour ! Merci encore à toi Thibaut, ton soutien me fait chaud au coeur, ainsi qu’à tous les lecteurs je suppose. 😀 Bonne lecture !

 

 

Chapitre 73 : Terroriste 2/2

 

Woojin ne perdit pas une seule seconde et courut vers la fenêtre, avant de bondir dans les airs. Il y avait trop de gens pour laisser une roquette exploser dans l’hôtel, et surtout, il y avait Minchan. Ne se préoccupant même pas des bris de verre de la baie vitrée qu’il venait d’exploser, il vint le heurter d’un puissant coup de poing. L’idéal eut été bien sûr d’en dévier la direction, mais peu lui importait le résultat.

La roquette explosa aussitôt mais son Armure Spirituelle absorba le choc, ne laissant transparaître qu’une flamme qui ne heurta pas Woojin le moins du monde. Toutes les âmes s’étaient affairées à le protéger.

C’était un problème. Il était haut. Très haut… Sa vitesse de chute augmentait bien plus vite que l’impulsion qu’il ne s’était donné pour parvenir jusque là. Tentant désespérément d’éviter la collision avec les bâtiments, il parvint bientôt à un poteau qu’il heurta avant de tomber à même le sol.

Le choc fut tellement puissant qu’un cratère se forma en plein milieu de la route et les alarmes de toutes les voitures alentours se mirent à retentir. Au milieu des gravats et malgré le fait qu’il avait essuyé le choc sans la moindre protection, il se releva soudain.

« Oh… Putain… Ils ont osé…»

Il cracha une gerbe de sang et ressentit très vite des difficultés à respirer. Il avait bien dû se casser quelques côtes dans sa chute.

« Argh…»

Il ne put même pas absorber d’âmes, et il n’était pas question de prendre celles des passants. L’Immortel n’aurait sans doute pas eu autant de considération, mais Woojin Kang avait bien d’autres possibilités. Il ouvrit aussitôt le Magasin des Succès et acheta une potion.

Il la but d’un trait, aussi la douleur commença-t-elle enfin à diminuer. Il s’appuya contre un mur et commença à rassembler ses pensées.

« Une attaque sur le sol des États-Unis… Il fallait oser…»

Ce ne pouvait certainement pas être la guilde Titan. La seule chose dont il était certain, c’est qu’elle constituait une déclaration de guerre à son encontre… Et que son Armure Spirituelle venait de lui sauver la vie pour la deuxième fois.

« Pourquoi est-ce qu’on m’attaque continuellement…»

Woojin se sentit attristé. Certes, il ne s’était jamais trop encombré des usages de bonne conduite en société et s’était ainsi fait plusieurs ennemis. Il n’avait cependant jamais cherché directement à le faire et ne pouvait qu’en subir les conséquences.

En tous les cas, cela prouvait bien une chose, l’humanité n’était pas prête à s’unifier pour résister à Trahnet. Sans doute d’ailleurs ne le serait-elle jamais.

« Il va falloir que je m’adapte. »

Qui prendrait les rênes de la résistance ? L’une des superpuissances capitalistes ? L’armée ? Les Éveillés ? L’appel du pouvoir ne manquerait pas de faire ressortir en eux tout ce que l’humanité avait de plus vil à offrir. C’était d’ailleurs bien ce qu’attendait Trahnet.

L’humanité divisée, il attaquerait avec son armée à l’effectif innombrable, détruisant les nations les unes après les autres avant qu’enfin ne commence à émerger un début de coalition. C’était ce qu’il s’était passé sur Alphène.

À l’arrivée de Woojin sur la planète, les forces alliées et celles de Trahnet se menaient déjà une guerre féroce qui avait fait quantité de victime et profondément meurtri l’environnement. Woojin s’était créé sa propre force, à partir des ruines du conflit.

Devait-il attendre et en faire de même sur Terre ? Fallait-il réellement répéter les erreurs du passé ?

« Si seulement ils avaient au moins la décence d’être honnêtes…»

Peu lui importait d’être pris pour cible, il se servirait des commanditaires comme d’exemples exposés à la vue de tous. Les gens apprendraient à le craindre. Ce qu’il n’aimait pas, c’était qu’on l’attaque dans le dos.

L’enjeu était pour l’humanité bien plus important que des conflits d’autorité. Il en allait de sa survie. Lui seul pourrait en assurer le commandement.

« L’ennui… C’est que tout va beaucoup trop vite. »

L’humanité n’était de toute façon pas encore prête, ni en terme d’idéaux, ni en terme de puissance de frappe. Il fallait attendre qu’elle s’y prépare davantage, ce qui viendrait avec l’arrivée de Trahnet.

Mais alors, s’il n’avait pas commencé à chercher à s’illustrer comme un leader naturel, qui avait bien pu l’attaquer ?

Il entendit soudain un grand bruit. Levant les yeux, il vit un hélicoptère.

« Vivie, suis-le !»

Elle lui fit un clin d’œil et dans un nuage de fumée noire, se mut au travers des airs jusqu’à atteindre son atterrisseur 1)L’atterrisseur, c’est la partie basse de l’hélicoptère, les deux pieds, en quelque sorte. et reprenant sa forme féline, s’y agrippa fermement.

« Je me demande à quoi ces connards ressemble… Gaebo, chope le tireur. »

En un quart de seconde, il sut aussitôt où allait l’hélicoptère.

 


 

« Sainte Vierge, monsieur Woojin Kang, président de la guilde Alandal, vient d’atterrir. »

Pour seule réponse, Melody écarquilla les yeux.

« Pourquoi est-ce que ce nom la rend si nerveuse…» pensa mademoiselle Hamilton.

Après un moment, Melody s’exprima enfin.

« Vous êtes certaine que tout a été mis en œuvre pour ne pas le froisser ?»

« Oui. La guilde Titan l’accompagne en ce moment même jusqu’à une suite luxueuse dans un grand hôtel. »

Elle eut un nouveau tremblement. Il était inévitable qu’ils finiraient par se rencontrer, aussi la simple idée suffisait-elle à la plonger dans une profonde angoisse. Il était déjà au courant de son existence, elle en était persuadée.

Au final, malgré toute sa crainte, plus vite elle le verrait, plus vite elle serait débarrassée. Sans doute faudrait-il, d’ailleurs, qu’elle aille le voir elle-même ? Avec sa personnalité, c’était sans doute mieux. Elle se leva tout à coup.

« Où se trouve-t-il, exactement ?»

« Comment ?» s’étonna plus encore mademoiselle Hamilton.

Qui était donc ce Woojin Kang ? Valait-il réellement la peine que la grande prêtresse d’Aria ne se déplace ? Telle fut sa réflexion.

« Je dois aller le voir. »

« Je… Bien. Je vais dire aux Chevaliers du Saint Ordre de se préparer. »

Ses protecteurs étaient de très fiers guerriers, dont le rang moyen oscillait entre A et B. Le groupe d’élite arriva bientôt à ses côtés et se mirent en rang. Elle en choisit dix d’entre eux, qui avaient juré de sacrifier leur vie en son nom.

Le cortège fut composé par trois véhicules. À ses côtés était son plus fidèle serviteur, un puissant Éveillé de rang A qui avait quitté la guilde Titan après que Melody eut guéri sa fille, victime d’une maladie incurable. James, de son véritable nom, était le chef du Saint Ordre.

« Quelque chose vous tracasse, Sainte Vierge…»

« Ce n’est rien. »

Il n’avait pas l’habitude de la voir dans cet état, ce qui le perturba grandement. Elle qui avait toujours l’air si sereine et était descendue sur Terre comme un ange, autant de par sa beauté que de par l’aura divine qu’elle dégageait.

« Je vous dis que tout va bien. Ne vous inquiétez pas pour moi. » reprit-elle en voyant son air.

« Bien, Sainte Vierge…»

Trente secondes après leur départ, la voiture s’arrêta soudainement.

« Que se passe-t-il ?»

James se saisit alors de son talkie-walkie et passa un appel.

« James, vous me recevez ? Pourquoi nous sommes-nous arrêtés ?»

« Central, il y a eu une explosion. »

« Bien reçu. Merci central. »

James s’avança alors du côté avant de la voiture afin d’observer par le pare-brise, et remarqua en effet de gros nuages de fumée au dessus d’un coin de la ville. Il avait bien l’impression d’avoir ressenti une secousse…

« Sainte Vierge, il y a eu une attaque terroriste. Je vous escorte en sécurité. »

Elle eut un nouveau tremblement.

« Que se passe-t-il ? Je dois savoir !»

« Je vous expliquerai tout. Pour l’heure, je dois vous ramener. »

Il passa un nouvel appel.

« James à Nick, tu me reçois ?»

« Cinq sur Cinq. Je t’écoute. »

« Envoie quelques hommes afin de savoir ce qu’il se passe. »

« Roger. »

« Roger. »

« Arrête de m’appeler Roger. Ok Roger. »

« Roger !»

L’atmosphère à peine plus détendue, deux des voitures firent demi-tour pour retourner vers leur point de départ tandis que la troisième se dirigea vers la source de la fumée.

« On dirait qu’un météore est tombé là…» dit Nick, face à un gros cratère à même le béton.

Toutefois, aucun bâtiment n’ayant subi de réels dégâts, l’hypothèse semblait peu plausible. Seules quelques voitures semblaient abimées, et un poteau effondré.

« Vous n’allez pas le croire, mais… C’est un type qui a causé tout ça. Il est tombé du ciel, selon plusieurs témoins. »

« Où est le corps ?» demanda Nick.

« En fait, il est encore en vie. Selon les témoins il s’est relevé et a continué son chemin. »

« Jimmy, je ne suis pas d’humeur à plaisanter. Personne ne peut résister à un tel impact, on n’est pas dans Terminator. »

« Non, en effet. Par contre un Éveillé aux compétences physiques…»

« Hmm… C’est pas faux. »

Jimmy voulut ajouter quelque chose mais se retint, esquissant à peine un sourire stupide. Une balle tuerait n’importe quel Éveillé de type magique, mais ceux de type physique étaient connus pour avoir une peau aussi résistante que le métal.

Oui, sans le moindre doute, même un Guerrier de Rang B pourrait y résister. Ceci n’expliquait pourtant absolument pas la cause d’une telle chute. Il vit alors les hélicoptères des journalistes, qui commençaient à filmer.

« On rentre. »

« Comme ça ? Sans même faire d’enquête ?»

« Les journalistes nous préviendront. »

« Hmpf. Bien. »

 


 

« Putain, c’est pas possible…»

Minchan Jung trépignait. Il avait entendu une explosion alors qu’il prenait sa douche en même temps qu’il ressentit qu’une légère secousse, aussi la seule personne qui lui vint en tête était Woojin Kang. Sa porte étant fermée à clé, il avait été demander assistance au réceptionniste qui s’affairait à lui ouvrir la suite.

« Pas encore…»

La lumière était éteinte, aussi sembla-t-il se jeter sur l’interrupteur. Il vit alors les rideaux se balancer au vent, et des bris de verre éparpillés un peu partout. Il eut l’air dévasté.

« Président… Pourquoi…»

Woojin était introuvable. Les yeux au dessus du vide, il regardait le cratère et la fumée qui s’engouffrait entre les bâtiments. Il ressentit soudain une profonde colère. Son hypothèse était donc la bonne.

« Woojin… Pourquoi me faire ça… Tu m’avais promis de te tenir à carreau…»

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 72
SSN Chapitre 74

References   [ + ]

1. L’atterrisseur, c’est la partie basse de l’hélicoptère, les deux pieds, en quelque sorte.

13 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. eVoXeVoX

    Merci au donateur^^

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. NaosNaos

    merci pour le chap ^^ et merci au donateur ^^

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Kur

    Merci pour le chapitre, aller encore quelques chapitres :D.

    Répondre
  8. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!
    Pour une fois que ce n’est pas de sa faute^^

    Répondre
  10. sai1905sai1905

    je me demande la hauteur de l’immeuble pour faire cracher du sang au « grand » immortel^^

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Pour qu’ils aient des suites privées, ce doit être un hôtel assez haut. ^^

      Répondre
      1. sai1905sai1905

        pas forcement, il y a des suite aussi dans les petit immeuble.
        mais bon, il est au states et vu le cratère, ça doit être assez haut^^

        Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com