SW Chapitre 101

SW Chapitre 100
SW Chapitre 102

Chapitre 101 - Xi Ling

[Carte du Continent Oublié] Qian Gunggun a traversé le Continent Oublié d’innombrables fois, et il a dessiné cette carte lui-même. Elle couvre le Continent Oublié tout entier ainsi que les environs ; les informations annotées sont détaillées, exhaustives et comprennent même certaines zones cachées que les gens ordinaires ignorent. Certaines zones importantes ou spéciales ont des annotations supplémentaires. Chaque région où les monstres sont localisés comporte le niveau qui leur est associé, et est coloriée en fonction du danger : plus la couleur est sombre, plus la région est dangereuse. Les zones noires sont considérées comme interdites. Prix : 50,000po. Stock : 1.

Ling Cheng fut surpris par le premier objet de la liste de Qian Gungun. Le prix pouvait paraître prohibitif, mais il savait qu’une carte pareille n’avait aucun prix pour les joueurs comme lui. Le continent était extrêmement vaste, et les joueurs n’en connaissaient rien et devaient l’explorer pour en apprendre quoi que ce soit. Ses déplacements à travers le continent allaient être bien plus commodes avec cet article en sa possession d’autant qu’il grouillait de détails et de secrets.

[Spatule cassée] Qian Gungun a acheté ces spatules à des habitants des enfers pour 5 pièces d’argent l’unité. Contaminées par le Souffle de la Mort, ces spatules peuvent facilement enlever les minerais du sol. Effets : 100% de chance de réussir à miner n’importe quel minerai. Une spatule redeviendra normale après utilisation. Prix : 20,000po. Stock : 59.

Ling Chen : (⊙o⊙)!!

Bien qu’on ne puisse s’en servir qu’une seule fois et que ça soit des spatules cassées vendu 20,000 pièce, leur effet était extraordinaire ! S’il venait à en acheter, il pourrait miner n’importe quoi indépendamment de son niveau, même sans avoir les compétences ! Y compris celui qu’il avait trouvé précédemment, le mystérieux or crépusculaire dont il ne pouvait rien faire !

Par contre, le jeune homme grinça vraiment des dents en repensant au fait que le marchand revendait à ces spatules à un prix 40,000 fois supérieur à leur prix d’achat ! Il se faisait un profit absolument intolérable dessus !

[Pierre de Vidage] Cailloux des enfers que Qian Gungun a ramassés par terre, contenant une légère force spatiale. Une fois dans un sac, elles augmentent sa capacité de stockage de 300. Prix : 30,000po. Stock : 3.

À ce moment, les joueurs pouvaient augmenter leur espace de stockage à 200 tout au plus dans la Cité du Dragon Azur. Cet espace total suffisait pour le moment aux joueurs, mais ils allaient rapidement devoir entreposer nombre de choses dans leur sac… Divers équipements, cristaux, objets, potions ou parchemins… Autant dire que ces 200 places allaient être rapidement occupées. C’était plus particulièrement le cas pour les joueurs comme l’aventurier, qui achetait ses objets en gros. Avec la pierre dans son sac, il allait pouvoir monter à 500 places ! De plus, elles n’étaient pas trop chères… Mais Qian Gungun les avait ramassés à terre, lui…

[Cristal Supernaturel] Type : cristal d’énergie. Rang : Super. Attribut : lumière. Effets : gain d’expérience +10%. Prix : 300,000po. Stock : 1.

N’importe quel joueur désirerait ce genre d’objet miraculeux et l’achèterait quel qu’en soit le prix. Cela dit, il n’intéressait pas le jeune homme qui continua donc son shopping.

[Étrange haricot noir puant] Qian Gungun ne se souvient pas non plus où il a pu les ramasser. Il ressemble à une crotte de bique et dégage une odeur horrible. Une fois consommé, -100HP, +100PC. Prix : 5000po. Stock : 300.

Cette fois, Ling Chen fut surpris par ce haricot augmentant énormément les points de compétence, et il ne put s’empêcher de regarder le marchand maigrichon. Qi Yue lui avait dit qu’il vendait des objets rares, et ce n’était pas peu de le dire ! Ils avaient des effets extraordinaires et ce qu’il avait sous les yeux, ça n’était que ses articles les plus abordables ! Il comprenait mieux pourquoi autant de gens sur le continent voulaient le rencontrer !

[Parchemin de Compétence — Second Saut] Critères d’utilisation : agilité supérieure ou égale à 100,  perception supérieure ou égale à 8. Après utilisation, l’utilisateur obtient un « second saut », qui peut être utilisé après un saut dans n’importe quelle direction. Niveau maximum : 5. Arrive au niveau max quand la perception arrive à 12 et l’agilité à 360. Peut être amélioré en ‘triple saut’. Prix : 500,000po. Stock : 1.

[Parchemin volant] Critères d’utilisation : aucun. Après utilisation, permets à son utilisateur d’augmenter le niveau de n’importe quelle technique qui n’est pas au maximum. Prix : 500,000po. Stock : 3.

Dès qu’il vit ces deux articles, l’aventurier vérifia combien il lui restait en poche et eut tout à coup envie de pleurer de déception. À ce moment, il comprit totalement l’expression ‘l’argent n’est pas tout, mais on a besoin d’argent pour tout’.

S’il pouvait mettre la main sur ce parchemin alors avec son agilité, il pourrait obtenir des résultats incroyables ! Il pourrait augmenter ses capacités offensives et défensives, et ça lui permettait également d’esquiver et fuir plus facilement. S’il le pouvait, il l’achèterait sur-le-champ ! D’autant plus qu’avec ses stats, le niveau de la technique aurait directement augmenté de 1. Peut-être que la technique n’allait pas faire une différence extraordinaire en début de jeu, mais à la fin, lorsqu’il est extrêmement difficile d’augmenter leur niveau ? Son amélioration en fonction de ses stats s’avérerait extrêmement précieuse.

Mais il ne pouvait pas se permettre d’acheter ne serait-ce qu’un seul de ces deux parchemins…

Et dire que c’était les moins bons articles de Qian Gungun…

Ce dernier remarqua qu’il avait fini de lire la liste et plissa les yeux : « Un prix raisonnable pour une transaction équitable, pas de marchandages. Je n’ai que des articles rares ! Mêmes règles qu’avant, tu vois quelque chose qui te plaît, tu paies d’abord. » Dit le marchand. Il n’avait montré que les articles sous les 500,000, puisque c’était la somme qu’il estimait que son client avait sur lui.

Ling Chen, avec beaucoup de mal, finit par avouer : « Je veux tout acheter, mais je n’ai pas assez… Existe-t-il une façon de vous retrouver plus tard dans le futur ?»

Qian Gungun le fixa et secoua la tête : « Non non non ! Beaucoup de gens veulent m’acheter mes marchandises ; comment pourrais-je vivre en paix si on pouvait me trouver facilement ? Les transactions que j’effectue sont dictées par le destin ! Tu veux m’acheter d’autres articles ? Alors tu n’as qu’a attendre jusqu’à notre prochaine rencontre, mais je ne suis jamais vendu mes marchandises deux fois au même client de toute ma vie. Il m’est très très rare de ne serait-ce que revoir deux fois la même personne. »

Déjà démoralisé, le jeune homme se sentit alors complètement impuissant. Il réfléchit un temps puis sortit 80,000po et les remit au marchand. « Je veux acheter une carte du continent et une Pierre de Vidage. »

Gian Gungun encaissa l’argent tandis que ses yeux se changèrent en pièces d’or : « Très bien !» Ensuite, il sortit  très rapidement une carte et un caillou ressemblant à une bille à son client. « Tu as bon goût, gamin. J’ai passé des centaines d’années à dessiner cette carte. À 50,000po, c’est un prix d’or !»

Il restait alors encore 340,000po à l’aventurier après cet achat. Il ne pouvait se permettre d’acheter ni les parchemins ni le cristal supernaturel… Il trouvait que c’était un véritable gâchis. Il pensa un moment à acheter les deux haricots, mais après réflexion, il trouva que le coût était trop élevé pour les effets qu’ils proposaient. Par conséquent, au lieu de les acheter, il sortit 340,000po… Et les remit à Qian Gungun : « Je veux 17 spatules. »

Peut-être que pour un joueur ordinaire, ces spatules n’avaient pas grand intérêt malgré leur effet particulier, car les minerais de haut niveau étaient difficiles à trouver. Cependant, Ling Chen avait Gripoil à ses côtés, aussi ce problème ne se posait pas. Du coup, après une brève seconde de réflexion, il décida de dépenser tout le reste de son argent dans ces spatules.

« Très bien !» S’exclama Qian Gungun, les pièces entre les doigts. Il sortit 17 spatules et les remit à son client. Le marchand avait les yeux brillants de satisfaction. Et une autre vente ! « Que veux-tu d’autre ? Paie-moi et tu l’auras immédiatement !» Dit-il en souriant.

Ling Chen sortit 5000 des 7583 pièces qu’il lui restait et dit : « Je veux un haricot noir. »

Un haricot noir à l’odeur particulière fut posé entre ses mains. Comme ses 2583po restantes ne pouvaient pas lui permettre d’acheter quoi que ce soit de plus, malgré que la fortune que ça représentait pour un joueur, il finit par dire avec impuissance : « Je ne vais rien acheter d’autre. »

Du coup, le marchand rangea tous ses articles plus puissants les uns que les autres. Une carte reproduisible à l’infini, des cailloux ramassables à volonté, des spatules brisées et des haricots ressemblant à des crottes de bouc lui avaient fait dépenser plus de quatre-cent milles pièces d’or… Qian Gungun dit alors en souriant : « Dans ce cas, je vais filer, à la prochaine. Oh, et je vais te dire quelque chose gratuitement en cadeau pour toutes nos transactions. Tu te tiens devant moi en vie juste parce que le salopard qui vit devant la Crête des Âmes Muettes n’est pas là. Il ne part qu’un jour ou deux chaque année, jamais plus normalement. Il semble garder quelque chose… Mieux vaut que tu files rapidement ; tu vas crever s’il revient. Bon, salut. »

Le marchand semblait avoir perdu tout intérêt pour son client à présent qu’il lui avait soutiré tout son argent. Il se pencha, tordit son corps et s’en alla en clopinant, courant comme un singe poursuivi par un loup. Le jeune homme sentit son coeur tressaillir devant ce spectacle grotesque… Il resta immobile à réfléchir à ce que Qian Gungun lui avait dit, puis ses yeux s’illuminèrent subitement… D’après lui, un salopard extrêmement puissant vivait à l’entrée de la crête, et il était l’assassin de tous ceux qui étaient venus ici précédemment. Par chance, ce ‘terrifiant salopard’ était parti, et c’était ce qui lui avait permis d’arriver jusqu’ici en un seul morceau…

Autrement dit, c’était le moment parfait pour passer !

Est-ce que toute cette chance était due à Gripoil ? Quoi qu’il en soit l’aventurier n’hésita pas plus longtemps. Il laissa tomber toute précaution et fonça comme une flèche droit vers l’entrée de la Crête des Âmes Muettes.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 100
SW Chapitre 102

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    Merci pour le chapitre
    Je mise 10 balle quil vas entrée dans la tanière du big boss et lui volé ses trésors (peux étre une gemme du zodiac qui c’est !

    Répondre
  9. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com