SW Chapitre 110

SW Chapitre 109
SW Chapitre 111

Et hop, voilà le dernier chapitre de la semaine ! :p

Bon week-end à tous et bonne lec­ture !

Chapitre 110 — Furie des 9 soleils (3)

Qi Yue se retour­na et regar­da son jeune maître stupé­fait : « Je n’aurais jamais pen­sé que sa forme humaine soit celle d’une si jolie petite fille. Son apparence nous dit égale­ment qu’elle est encore une enfant, et ce doit être pour ça que sa force vitale est aus­si faible… Mais ça veut égale­ment dire qu’une fois adulte, elle sur­passera large­ment toutes les autres bêtes dieu mys­térieux, et peut-être même le clan des Dieux Lunaires !» Elle perdit son regard au loin et ajou­ta : « Et une bête aus­si puis­sante s’est sac­ri­fiée pour te sauver… Pour te remerci­er de lui avoir ren­du sa lib­erté. »

Ling Chen fixa l’océan de flammes dorées qui cou­vrait la Crête des Âmes Muettes, le regard dans le vide.

À dix kilo­mètres de là, dans la ville de Sécu­rité

« Regardez ! Regardez ! Il y a des flammes dorées là-bas !»

« La Crête est cou­verte de flammes ! Que se passe-t-il ?»

« J’ai vécu une longue vie, mais je n’ai jamais vu de flammes dorées aupar­a­vant… Les légen­des ne dis­ent-elles pas que seule la bête légendaire pos­sède ce type de feu ?»

……………………

« Est-ce un signe des cieux ? Est-ce que les Dieux Lunaires ont enfin décidé de punir la Crête pour toutes les âmes qu’elle a prise ?»

Les rési­dents de Sécu­rité déboulèrent de leurs maisons et se réu­nirent dehors pour observ­er, bouche bée, la Crête à l’est brûler sous des flammes dorées. C’était comme s’ils assis­taient à un mir­a­cle.

« Pfiou, je t’ai enfin rat­trapé, grand-frère !»

« Je m’appelle Xi Ling, mais tu peux m’appeler Ling Ling !»

« Je serai chez moi partout où tu iras, grand-frère !»

« Laisse-moi te suiv­re et emmène-moi partout où tu vas, d’accord ?»

« Parce que je t’aime bien !»

« Tu dois tenir parole, grand-frère ! Si je peux te rap­porter des herbes noires ardentes, tu devras me laiss­er te suiv­re ! Et tu ne dois pas revenir sur ta parole !»

Herbe Noire Ardente : un genre de plante mys­térieux qui com­bi­en des élé­ments feu et ténèbres et qui ne pousse pas naturelle­ment. Ses orig­ines sont incon­nues. L’élément ténèbres qu’il con­tient absorbe la plu­part des poi­sons, et l’élément feu peut facile­ment neu­tralis­er les autres. Cette herbe peut être util­isée pour purg­er n’importe quel poi­son.

L’aventurier regar­da silen­cieuse­ment les sept brins dans sa main. Il avait accom­pli la quête du Maire de la Ville du Drag­on Azure mais à ce moment, il n’en tirait aucune joie. Il regar­da l’océan de feu à l’est d’un air absent et deman­da d’un air hébété : « C’est vrai ce qu’à dit la bête démo­ni­aque de la guerre ? Qu’elle allait mourir si elle util­i­sait ses 9 soleils… ?»

Les flammes dorées léchant le ciel con­tin­uèrent de brûler et de faire crier la bête démo­ni­aque de façon pathé­tique. Cepen­dant, ses cris dev­in­rent de plus en plus faibles ; elle souf­frait atro­ce­ment au sein des flammes dorées, et son corps, son énergie et son âme étaient lente­ment réduits en cen­dres.

Qi Yue le regar­da et hocha légère­ment la tête : « Les flammes des 9 soleils sont des flammes uniques qu’elle seule pos­sède. Ce ne sont pas des flammes qu’elle peut utilis­er à la légère, même en pleine forme. Avec sa puis­sance au niveau fin des cieux, elle n’avait pas la force d’embraser les neuf soleils… Et c’est pour ça qu’elle a util­isé sa pro­pre force vitale pour y arriv­er, et qu’elle va en mourir. Elle aura facile­ment pu fuir après que tu l’aies libéré, mais elle était prête à sac­ri­fi­er sa vie pour te sauver mal­gré ses nobles orig­ines. »

Ling Chen : «…»

La Bête ces­sa enfin de hurler. Elle avait été com­plète­ment inc­inérée par les flammes des neuf soleils, sans rien laiss­er de plus der­rière elle que des cen­dres. Une des dix bêtes antiques démo­ni­aques avait été tué par la créa­ture qu’elle craig­nait le plus…

Les flammes à l’est com­mencèrent à s’éteindre égale­ment.

Ling Chen leva la tête et soupi­ra douce­ment. La voix et le vis­age de Xi Ling con­tin­u­aient d’apparaître dans son esprit. La bête divine capa­ble de se chang­er en humain était d’une beauté excep­tion­nelle et avait un cœur d’une pureté cristalline. Sa puis­sance et ses nobles orig­ines étaient iné­gal­ables et pour­tant, elle s’était sac­ri­fiée par recon­nais­sance pour sauver la vie d’un sim­ple humain… Si des bêtes pou­vaient être aus­si bonnes, pourquoi pas les humains ? Les gens ne devraient pas être aus­si égoïstes et devraient faire atten­tion à leur prochain. Par­fois, un peu de gen­til­lesse pou­vait avoir de grands effets ; ça pou­vait sauver la vie voire même la chang­er à jamais.

Qi Yue obser­va l’expression abattue de son jeune maître avec des yeux bril­lants et sourit : « Ton cœur saigne de ne pou­voir la sauver, petit maître ?»

Ce dernier con­tin­ua de fix­er l’est où les flammes mour­raient lente­ment. Elles étaient plus petites et leur couleur dorée se ternis­sait peu à peu égale­ment. Il soupi­ra et dit : « Je ferais n’importe quoi pour la sauver, mais je suis trop faible pour le moment et ne peut rien y faire…»

« Ce n’est pas for­cé­ment vrai. » répon­dit la ten­ta­trice en souri­ant. Elle changea de posi­tion pour mieux révéler les courbes atti­rantes de ses seins mag­nifiques, que moulait fer­me­ment sa robe noire. Un obser­va­teur pour­rait crain­dre que sa poitrine ne déchire le tis­su à tout moment…

Ling Chen la fixa pen­dant une sec­onde d’un air aba­sour­di avant de détourn­er le regard et de lui deman­der pré­cipi­ta­m­ment : « Tu veux dire… Qu’il est pos­si­ble de la sauver ?»

« Oui, mais tu es le seul à pou­voir y arriv­er !» dit la demoi­selle en riant.

« Com­ment dois-je m’y pren­dre ?»

« C’est très sim­ple. Xi Ling a embrasé les 9 soleils en se ser­vant de sa force vitale, et celle-ci s’éteindra avec les flammes qu’elle a créées. Cepen­dant, si on peut ranimer sa force vitale avant que les flammes ne dis­parais­sent, elle ne mour­ra pas. » lui expli­qua-t-elle.

« Chaque être vivant a une force vitale dif­férente, et ils meurent tous quand leur force s’épuise. Com­ment peut-on ranimer la force vitale de quelqu’un ?» mur­mu­ra le jeune homme.

Qi Yue hocha douce­ment la tête : « Tu aurais eu rai­son à pro­pos de n’importe quel autre être, mais… As-tu déjà enten­du par­ler de la légende du phénix, petit maître ? Le phénix peut utilis­er le pou­voir des flammes pour renaître de ses cen­dres et se réin­car­n­er. Cette petite fille a des flammes bien plus puis­santes et pures que celles d’un phénix, alors pourquoi ne pour­rait-elle pas se réin­car­n­er ? Non seule­ment on va pou­voir la ranimer, mais elle devrait avoir un pou­voir de résur­rec­tion plus puis­sant que celui d’un phénix. Un phénix, une fois sa force vitale épuisée, n’a aucune garantie de ressus­citer, juste une chance ! Et ce n’est pas une véri­ta­ble résur­rec­tion parce que même s’il parvient à ranimer sa force vitale, il peut ne pas récupér­er sa puis­sance… Non seule­ment nous pou­vons ranimer Xi Ling, mais elle peut devenir encore plus puis­sante après. Cela étant… On ne peut ranimer sa force vitale qu’une fois dans sa vie… Et de plus, ce genre de réan­i­ma­tion doit être fait en la liant à un autre être vivant, qui la guidera et la sou­tien­dra. Sa vie sera alors liée à celle de l’être qui la ranime : s’il vit, elle vit ; s’il meurt, elle meurt. De plus, elle ne pour­ra pas ignor­er ses ordres ; en d’autres ter­mes, elle sera son esclave et ne pour­ra jamais le trahir ou se rebeller, quelle que soit sa puis­sance. »

Ling Chen : «…»

La ten­ta­trice se tour­na vers l’est et vit que les flammes dorées s’étaient réduites de moitié par rap­port à avant, au point que le ciel ne soit plus teint de leurs couleurs. Elle se tour­na vers son jeune maître et dit douce­ment : « As-tu com­pris ce que je t’ai dit, jeune maître ? Les flammes des neuf soleils ont com­mencé à s’éteindre ; il ne reste à présent que des brais­es et si elles venaient à s’éteindre, alors tu n’aurais plus aucune chance de sauver cette petite sœur !»

« Allons-y !» Sans hési­tant, l’aventurier appela la jument marche-nuage et galopa vers la Crête en flammes aus­si vite que pos­si­ble.

Ce n’est peut-être pas très juste envers toi… Mais je ne peux vrai­ment pas te laiss­er mourir.

Il se rap­procha peu à peu de la Crête des Âmes Muettes et croisa sur la route de nom­breux zom­bis vautrés à terre en trem­blant. De par leur nature, ils craig­naient les flammes alors celles des 9 Soleils les ter­ri­fi­aient totale­ment… Pris par l’urgence de la sit­u­a­tion, Ling Chen eut l’impression que le temps ralen­tit et craig­nit de ne pas arriv­er à temps. Après ce qui lui sem­bla être une éter­nité, il arri­va enfin à l’entrée de la Crête… Et reçut un des plus gros chocs de sa vie. Toutes les mon­tagnes avaient dis­paru ! Il ne restait plus à leur place qu’un énorme cratère recou­vert de flammes légère­ment rouges ! L’entrée était à présent à 3 mètres sous le niveau de la mer !

Au milieu de sa stu­peur, le jeune homme s’aperçut que non seule­ment les flammes dorées avaient pul­vérisé les mon­tagnes, mais elles avaient égale­ment réduite une grande par­tie de la zone en pous­sière.

Quelles flammes ter­ri­fi­antes !

« Tu es stupé­fait, n’est-ce pas petit maître ? Ce que tu vois est le pro­duit de Xi Ling, avec sa seule force de fin des cieux. Si elle avait été à pleine puis­sance, tout ce qui se trou­vait ici aurait dis­paru instan­ta­né­ment. De plus, j’ai enten­du dire que les 9 Soleils n’étaient pas ses flammes les plus puis­santes et qu’elle en pos­sé­dait d’autres com­pa­ra­bles au noy­au du soleil ! De telles flammes pour­raient tout détru­ire instan­ta­né­ment, même des bêtes divines. Cela dit, ça n’est qu’une rumeur. »

Une vague de chaleur vint frap­per l’aventurier, et il tour­na son regard vers la source de cette vague en écoutant Qi Yue. Il ser­ra les dents de déter­mi­na­tion et s’enfonça à toutes jambes dans la Crête cal­cinée. Il endura la chaleur tor­ride et cou­rut hâtive­ment à la recherche de la petite.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 109
SW Chapitre 111

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Mer­ci pour le chapitre.

    Répondre
  3. grenvious

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  4. DarkspoartDarkspoart

    mer­ci pour le chap

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  6. Higanbana

    Mer­ci pour ce chapitre

    My the­o­rie turn la route.

    Répondre
  7. kvkv

    Mer­ci pour ce chapitre

    Répondre
  8. hollowrebel

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com