SW Chapitre 109

SW Chapitre 108
SW Chapitre 110

Dans le chapitre d’aujourd’hui, Ling Chen va avoir aus­si chaud que moi dans mon appart’.

Bonne lec­ture à tous ! :p

EDIT : Nous ne savons pas pourquoi, mais le chapitre était pro­gram­mé pour 17h30 mais le site ne l’a pas pub­lié…

Chapitre 109 — Furie des neuf soleils (2)

Les neuf anneaux de lumière dorée per­cèrent l’âme de la bête démo­ni­aque de la guerre comme des couteaux. La bête se mit aus­sitôt à trem­bler et éprou­va une immense ter­reur tan­dis que l’énergie de ténèbres qu’elle cul­ti­vait se mit à rapi­de­ment s’échapper de lui. Alors que la lumière dorée et l’énergie ter­ri­fi­ante envelop­pèrent les envi­rons, elle se mit à trem­bler et perdit toutes ses forces. La lumière dorée le fai­sait cauchemarder depuis des années… Ce n’était pas éton­nant vu que même l’Empereur Démon en avait peur.

Les neuf halos de lumière flot­tèrent dans les airs, si bril­lants qu’on aurait cru voir 9 soleils. Leur lumière illu­mi­nait les moin­dres recoins de la Crête, et même le brouil­lard dense ne lui résista pas et se dis­si­pa.

Ling Chen leva la tête et regar­da ces neuf soleils flot­ter d’un air aba­sour­di. Il pou­vait sen­tir que chaque halo était d’une puis­sance ter­ri­fi­ante, sur­pas­sant large­ment tout ce qu’il n’avait jamais con­nu ou imag­iné… Mais leur aura était chaleureuse et belle.

En voy­ant ces ’neuf soleils’, Qi Yue dit d’une voix trem­blante : « Neuf soleils… Cette fille est… Est…» C’était la pre­mière fois que le jeune homme l’entendait s’exprimer avec autant d’émotion. La mys­térieuse sor­cière ayant vécu 10,000 ans était émer­veil­lée par la puis­sance de la petite fille.

« Im… Impos­si­ble ! Tu n’es qu’au rang fin des cieux alors com­ment peux-tu utilis­er les 9 soleils… C’est juste impos­si­ble ! Ce doit être des faux ! Des faux !»

La bête démo­ni­aque avait entière­ment per­du son énergie de ténèbres, main­tenant que la lumière dorée l’avait entière­ment dévorée. Cepen­dant, elle ne le remar­qua pas, tant le dés­espoir et la ter­reur occu­paient toutes ses pen­sées. Il ne voy­ait plus que la lumière dorée, la plus effrayante de toutes les lumières du monde… Il avait bien ten­té de s’échapper avec l’énergie du dés­espoir, mais il s’aperçut qu’il était absol­u­ment inca­pable d’échapper aux soleils.

Xi Ling était envelop­pée par une superbe flamme dorée. Les yeux clos, elle dit lente­ment : « Bien que ma puis­sance ne soit qu’au rang de fin des cieux actuelle­ment, je peux utilis­er les 9 soleils une fois au prix de mon énergie vitale… C’est la seule façon pour moi de te tuer… Main­tenant, deviens pous­sière devant la furie divine des neuf soleils !» Elle s’adressait au mon­stre d’une voix si déli­cieuse­ment adorable qu’on aurait cru qu’elle lui mur­mu­rait à l’oreille.
La bête démo­ni­aque blan­chit comme un linge et se mit à crier mis­érable­ment : « Mais tu vas mourir si tu fais ça… T’es dingue ou quoi ? Arrête ! ARRÊTE !!»

La jeune fille lui adres­sa un petit sourire d’abandon : « C’est… Trop tard. »

La créa­ture affligée pous­sa un cri qui fit trem­bler la Crête. Ce cri lui per­mit de se libér­er momen­tané­ment des entrav­es de la lumière des 9 soleils, et il se mit à fuir éper­du­ment en hurlant à gorge déployée. Cepen­dant, à peine eut-il fait dix mètres que son corps tout entier se raid­it et il s’effondra à terre. La pres­sion acca­blante l’écrasa con­tre le sol et l’entrava à nou­veau. La bête démo­ni­aque de rang dieu mys­térieux était inca­pable de bouger, comme si elle était écrasée par le poids de mil­liers de mon­tagne. Elle écar­quil­la les yeux face à la mort… Elle ne la craig­nait pas ; elle était la bête démo­ni­aque de la guerre, san­guinaire et assoif­fée de pou­voir.

Cepen­dant, elle pour­rait bien mourir même des dizaines de mil­liers de fois, elle serait tou­jours ter­ri­fiée par les flammes des neuf soleils. Ces flammes pou­vaient dés­in­té­gr­er son corps, sa puis­sance et son âme en lui faisant éprou­ver une douleur inde­scriptible, pire que l’enfer même…

Les 9 soleils flot­taient dans le ciel, pleine­ment for­més, et cou­vraient la Crête des Âmes Muettes tout entière d’un éclat doré-pour­pre. Alors que l’heure de sa mort approchait de plus en plus, la bête démo­ni­aque paralysée par la ter­reur ten­ta de s’en aller en ram­pant, les yeux écar­quil­lés au point de presque sor­tir de leurs orbites. Elle se mit à crier sauvage­ment : « Non ! Arrête… Par pitié, arrête ! Épargne-moi… Je regrette sincère­ment ce que j’ai fait… Je vous enver­rai loin d’ici, toi et cet humain… Je ne tuerai plus jamais d’humains… Je serais ton esclave pour l’éternité… Je suis la bête démo­ni­aque de la guerre, ma puis­sance pour­rait t’être très utile… Laisse-moi par­tir… S’il te plaît, arrête… S’il te plaît… Laisse-moi par­tir…»

L’air devint suf­fo­quant sous l’énorme pres­sion, et Ling Chen ne parvint plus à respir­er. La sit­u­a­tion était si improb­a­ble qu’il avait l’impression de rêver. La bête démo­ni­aque à la puis­sance incom­pa­ra­ble se com­por­tait de façon humiliante… Ce n’était pas sur­prenant qu’elle craigne de mourir, mais elle ne devrait pas être lâche au point de sup­pli­er pour sa vie… L’énergie dorée de la petite enfant avait réduit la puis­sance bête démo­ni­aque dans cet état…

XI Ling ouvrit soudaine­ment les yeux et fixa la bête recro­quevil­lée à terre. Elle leva légère­ment la tête et com­mença à s’envoler douce­ment. Tan­dis qu’il mon­tait, une paire d’ailes rouge flamme apparut dans son dos : « Repends-toi en enfer !»

Croa~~~~

Un cri perçant et majestueux tra­ver­sa toute la Crête. Ce n’était plus une petite fille qui se tenait devant l’aventurier, mais plutôt un oiseau doré géant. Il fai­sait dix mètres d’envergure, avait une tête de phénix et, en lieu de plumes, des amas de flammes cou­vraient ses ailes et bril­laient d’une lueur dorée.

Elle ressem­blait exacte­ment à l’oiseau rouge qu’il avait vu aupar­a­vant, mais en bien plus gros.

Se… Se pou­vait-il que Li Xing soit l’oiseau qu’il avait libéré ?

L’oiseau gigan­tesque mon­ta de plus en plus haut dans le ciel, appa­rais­sant doré sous la lueur des 9 soleils. Ling Chen le suiv­it du regard, la bouche légère­ment bée ; l’oiseau flot­ta sur place et croisa son regard de ses yeux pour­pre-or en bat­tant douce­ment des ailes.

Whoosh…

Une rafale de vent douce, chaleureuse mais irré­sistible les soule­va dans les airs, Gripoil et lui. Ils ne purent que se laiss­er emporter par la bour­rasque de Li Xing, inca­pables de résis­ter.

La bour­rasque les emme­na du cen­tre de la Crête au cen­tre des ter­res sin­istres, où une mul­ti­tude de zom­bies avait déjà réap­paru. Les morts vivants sen­tirent l’odeur de la vie, et avancèrent lente­ment vers eux en bal­ançant les bras.

Ling Chen n’avait pas le temps de se souci­er d’eux. Dès qu’il eut les pieds à terre, il leva immé­di­ate­ment la tête vers l’est et vit les neuf soleils encore briller de mille feux. Il avait beau être à présent à une cer­taine dis­tance, ils bril­laient d’un tel éclat qu’il osait à peine les regarder. Quelques sec­on­des plus tard, ces soleils explosèrent dans une explo­sion mas­sive et il dut pré­cipi­ta­m­ment pliss­er les yeux. De gross­es boules de feu doré plurent alen­tour…

Une vague de chaleur acca­blante bal­aya la région et fit s’effondrer dans un cri les zom­bies qui s’approchaient du jeune homme. Ces mal­heureux êtres prostrés à terre trem­blèrent en se ten­ant la tête entre les mains… La Crête des Âmes Muettes, sous l’explosion des 9 soleils, n’était plus qu’une mer de flammes qui dévorèrent les nuages noirs, le brouil­lard et qui col­orèrent même le ciel d’or.

Comme la lumière va plus vite que le son, un cri mis­érable sem­blant venir tout droit des enfers réson­na au moment où la Crète ne fut plus qu’un océan de feu. « Aaaaaaaaaarghh !!!» C’était évidem­ment la bête démo­ni­aque de la guerre, dont il avait par­faite­ment dis­tin­gué le cri mal­gré la dis­tance. Il était dif­fi­cile d’imaginer à quel point ce rugisse­ment avait dû être assour­dis­sant à prox­im­ité, ou même la douleur que pou­vait éprou­ver la bête pour hurler pareille­ment.

Per­son­ne ne pou­vait imag­in­er la souf­france qu’elle éprou­vait sous les flammes des neuf soleils.

Argh­h­hh !!!”
“Ahh­hh…”

ARGHHHHHHHH!!!”

Les cris venant de la crête dev­in­rent de plus en plus fort, au point que le jeune homme ne put presque plus les sup­port­er davan­tage. Même l’air ambiant sem­blait trem­bler sous les cris pitoy­ables, alors que la région était bal­ayée par des vagues de chaleur…

Un ray­on de lumière noire bril­la et Qi Yue apparut à côté de son jeune maître. Elle était com­plète­ment dif­férente de d’habitude ; elle ne dégageait aucun charme et fix­ait juste la Crête des Âmes Muettes en flammes d’un air loin­tain. « Les Flammes des Neuf Soleils sont la ter­reur du clan des bêtes démo­ni­aques, au point qu’elles trem­blent incon­sciem­ment rien qu’à la men­tion de leur nom. Du coup, même une bête démon à la puis­sance extra­or­di­naire se recro­quevillerait de ter­reur face aux neuf soleils… Au point d’être aus­si impuis­sant qu’une four­mi. Aucun autre clan ne pour­rait com­pren­dre la ter­reur qu’ils éprou­vent face aux flammes des 9 soleils. »

Elle fit une petite pose et dit solen­nelle­ment : « Je crois que tu devrais être capa­ble de devin­er qui est réelle­ment Xi Ling à présent, pas vrai petit maître ?»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 108
SW Chapitre 110

13 Commentaires

  1. Alexisempereur

    Mer­ci pour ce chapitre
    je me suis mis à lire SW hier et ça m’a telle­ment plut que g déjà fini et je tiens à dire que j’adore ton boulot que ce soit sur SW TDG et BTTH.

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Mer­ci énor­mé­ment Alex­is ! 🙂

      Répondre
      1. Alexisempereur

        De rien

        Répondre
  2. kvkv

    Mer­ci pour ce chapitre

    Répondre
  3. DarkspoartDarkspoart

    mer­ci pour le chap que va t’il se pass­er dans le chapitre suiv­ant j’attends avec impa­tience la suite

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Mer­ci pour ce chapitre

    Répondre
  6. sai1905

    le meilleur sce­nario pour ling, la bête meurt et le phénix aus­si, ils drop tout les 2 du stuff fin des dieux et le phénix renait bas lev­el et se fait apprivois­er par ling chen

    Répondre
  7. hollowrebel

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  10. Khultima

    Mer­ci pour le chapitre.

    Répondre
  11. gutsguts

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com