SW Chapitre 114

SW Chapitre 113
SW Chapitre 115

Et voilà le SW d’hier ! Bonne lecture !

Chapitre 114 — La demande de Ling Chen

La Ville du Dragon Azur que Ling Chen avait quitté était complètement différente de celle qu’il avait rejointe. Lors de son départ, la ville était paisible et seulement peuplée par des PNJs, mais à présent, elle débordait presque de joueurs. Lorsqu’il réapparut au Centre de Résurrection (NdT aussi le point d’arrivée de téléportation), il fut choqué par la foule qui s’y trouvait.

Il y avait énormément de joueurs en Chine, près de cent millions selon les estimations. Apparemment, un nombre record de joueurs avait quitté le Village de Débutants pour rejoindre la ville, ce qui était logique vu que le niveau moyen des joueurs tournait autour du niveau 10. Le jeune homme eut l’impression d’être coincé dans un marché bondé et bruyant, où certains demandaient où se trouvait le Hall de Changement de Classe, d’autres formaient des groupes, certains vendaient des objets, d’autres encore draguaient, sans oublier les engueulades et les chamailleries… Il eut l’impression que ses tympans allaient éclater et se glissa rapidement à travers la foule pour rejoindre le manoir du maire.

La plupart des joueurs se rendaient vers le quartier commercial ou le hall de changement de classes, aussi rencontra‐t‐il de moins en moins de gens au fur et à mesure de sa progression. Après tout, la résidence du maire était une zone interdite pour la plupart… Une fois devant le manoir majestueux, l’aventurier ne put s’empêcher de pousser un soupir émerveillé. En général, il fallait un long moment pour accéder à ce genre d’endroits dans les jeux de RV, et c’était bien la première fois qu’il pouvait s’y rendre si tôt dans le jeu.

« Yun Feng devrait avoir changé de classe à présent ; je me demande comment sa sœur et sa guilde se portent…» Pensa‐t‐il en déambulant dans les rues. Il n’avait absolument pas oublié la raison qui l’avait poussé à jouer à ce jeu. Shuiruo allait déjà mieux et son plus grand souhait avait été réalisé ; il allait donc tout faire pour tenir la promesse qu’il avait faite et remercier Yun Feng et Mengxin pour leur gentillesse. Il avait fait de son mieux depuis son entrée dans Lune Divine, juste pour cette demoiselle du nom de Yun Mengxin.

Il allait devoir obtenir une réputation et une fortune pouvant rivaliser avec celles de la corporation de la famille Yun, la seconde plus grande corporation de Chine… Ce qui lui fit se demander quel genre de fille audacieuse était capable de faire ce genre de pari ridicule… Et essayerait sérieusement de le remporter.

Une fois à l’entrée de la résidence, les deux gardes le saluèrent et lui dirent poliment : « Bonjour, héros Ling Tian, êtes‐vous venu voir le Maire ? Le Maire nous a ordonné de vous laisser passer, et de vous demander de l’attendre dans la salle de réception. Nous allons immédiatement le prévenir de votre arrivée. »

Ling Chen opina du chef et se rendit directement dans ladite salle.

Peu après qu’il y soit entré, il entendit des pas résolus et réguliers approcher de la pièce. Le maire entra et lui sourit : « Ah, vous voilà, Ling Tian. Où en sont les préparatifs de votre expédition vers la Crête des Âmes Muettes ? Si vous avez la moindre question à son sujet ou avez besoin d’aide en quoi que ce soit, n’hésitez pas à me le faire savoir. »

Il n’était pas étonnant que le maire pense qu’il soit venu pour lui demander assistance car après tout, il était encore de très bas niveau et la Crête était une zone extrêmement dangereuse.

Le jeune homme secoua la tête, approcha du maire et lui dit franchement : « Monsieur le Maire, j’ai répondu à vos attentes et vous ai ramené de l’herbe noire ardente. »

« Hmm ?» Le maire réagit avec un flegme anormal. Il plongea son petit doigt dans son oreille, l’air parfaitement dubitatif, et regarda son jeune interlocuteur. « Qu’avez-vous dit ? Je ne crois pas vous avoir entendu clairement… Vous vouliez me demander où trouver l’herbe noire ardente, c’est ça ?»

…” L’aventurier ne fut pas surpris par sa réaction. Il l’avait parfaitement entendu, mais il ne pouvait pas croire qu’il soit parvenu à obtenir l’herbe noire aussi vite, et c’est pourquoi il s’était inconsciemment persuadé de l’avoir mal entendu. Ling Chen hocha la tête et, au lieu de se répéter, demanda plutôt :«Je voulais vous demander : quelle récompense m’accorderez-vous si je parviens à vous ramener l’herbe que vous demandez ?»

…”

Le maire réfléchit un temps et répondit sincèrement : « La vie de mon fils dépend de cette herbe, donc soyez assuré que vous aurez ma reconnaissance éternelle. Je pourrais fermer les yeux sur d’éventuelles effractions en ville, jusqu’à un certain point, et si vous avez besoin d’aide pour quoi que ce soit dans le futur, vous pourrez venir me trouver et je vous assisterai autant que faire se peut. De plus, j’exaucerai n’importe lequel de vos souhaits tant que c’est en mon pouvoir… Que pensez‐vous de ça ?»

Aucune de ces récompenses n’était tangible, mais elles étaient néanmoins toutes de grande valeur, au point que son cœur battit de plus en plus force à leur énoncée. Ces récompenses dépassaient tout ce qu’il avait pu imaginer, et si le maire tenait parole… Alors sa vie à la Ville du Dragon Azur deviendrait d’une facilité déconcertante, à la limite de la triche !

Ces récompenses promises paraissaient peut‐être trop importantes, mais face à la difficulté impensable de cette quête, à la pénalité conséquente qu’il aurait subie en cas d’échec et au fait que sans Xi Ling, elle aurait été purement impossible… Les récompenses étaient assez raisonnables, en fait. L’aventurier ne perdit pas de temps, sortit les sept brins d’herbe noire ardente en sa possession et les montra au maire. « Monsieur le Maire, voici les herbes noires ardentes que vous avez demandé. N’oubliez pas les récompenses dont vous venez de parler. »

Ling Chen ignorait d’où venaient les brins qu’il tenait en main et qui ressemblaient, ensemble, à une flamme noire géante. Ces herbes naissaient de la fusion entre l’énergie de ténèbres et l’énergie de feu, puis de leur insertion dans une herbe normale sous des conditions particulières. Les premières herbes noires ardentes étaient apparues après la bataille entre les bêtes démoniaques du clan Démon et le Corbeau Dorée, mais elles disparurent toute peu après. Dès lors, plus aucune herbe noire ardente n’apparut dans la Crête des Âmes Muettes, et celles que notre héros tenait avaient été créées par Xi Ling elle‐même.

Le maire se figea devant les herbes noires ardentes entre ses mains. Son expression passa du choc à l’excitation, puis au bonheur et à l’incrédulité. Cette couleur, cette chaleur subtile, ce léger feu et cette aura de ténèbres…

Ces herbes correspondent en tout point aux herbes noires ardentes de mes souvenirs !

« Ce… Ce… sont de vraies herbes noires ardentes !!» S’écria de joie le maire en oubliant toute retenue. Les herbes dont il rêvait et pour lesquelles il avait perdu le sommeil et l’appétit apparaissaient enfin sous ses yeux. Il leva un regard fervent vers son interlocuteur : « Ling Tian ! Je n’ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens à présent ! Tu m’as donné la meilleure surprise de ma vie ! Je t’ai donné une tâche quasi impossible, et je dois avouer que je n’avais pas grand espoir que tu parviennes à l’accomplir… Cependant, tu y es effectivement arrivé et ce en l’espace de quelques jours seulement ! Ce n’est pas étonnant que tu sois le premier à avoir quitté le Village de Débutants et sois le successeur du Dieu de la Guerre ! Tu as accompli un véritable miracle !»

D’innombrables experts s’étaient rendu à la Crête des Âmes Muettes et n’en étaient jamais revenus. Ling Chen n’était qu’un joueur de niveau 10 et pourtant, il avait réussi à ramener les herbes noires ardentes en quelques jours… Le maire était ballotté entre la stupéfaction et une joie immense.

Ce jeune homme venait d’un monde différent, mais il ne faisait aucun doute que ses exploits futurs seraient extraordinaires. Rien que le fait qu’il ait obtenu l’héritage du Dieu de la Guerre et ait réussi là où même de grands experts avaient échoué prouvait que son destin l’emporterait à des hauteurs inégalées… Le maire croyait même qu’il pourrait atteindre le niveau du Dieu de la Guerre lui‐même.

Étant donné le futur qui l’attendait, il devait absolument éviter de l’offenser. Il allait même l’aider autant que possible pour tenter de l’embaucher un jour.

« Voici sept véritables herbes noires ardentes que j’ai obtenu la Crête des Âmes Muettes. J’espère que vous aurez la bonté de ne pas me demander où je les ai trouvés, car je ne peux vous le dire et je n’ai pas non plus envie de vous mentir. Maintenant, pour ce qui est de la récompense…»

« Tant que vous me remettez ces herbes, je tiendrai absolument parole !» Dit résolument le maire de la Ville du Dragon Azure.

« Puis‐je vous demander n’importe quoi, en ce cas ?» Demanda l’aventurier.

Le maire hocha la tête et ajouta : « Mais il faut que ça soit en mon pouvoir, au risque de vous décevoir. Je ne peux non plus accepter toute requête malfaisante ou immorale ; je préférerais encore perdre mon fils que de m’abaisser à ce niveau. »

Ling Chen rit : « Ne vous inquiétez pas, ma requête est très simple et n’a rien d’immoral. Vous pouvez l’exaucer très facilement avec quelques mots. »

Le maire poussa alors un soupir de soulagement : « Dites‐moi ce que vous voulez, dans ce cas. » Il craignait que le jeune homme lui présente une demande extravagante, ce qui l’aurait plongé dans une situation extrêmement embarrassante.

« C’est très simple. » L’aventurier glissa la main tenant les brins d’herbe dans son dos, sourit et dit : « Il y a encore dix héritages dans le Hall des Âmes Héroïques, et tous ont reconnu mes qualités et voulaient m’accepter. Je vous demanderai donc juste de pouvoir retourner au Hall et de prendre cinq des dix héritages restants.

Le Hall des Âmes Héroïques avait encore dix piliers, piliers qui contenaient tous un parchemin chacun… Logiquement, ces parchemins devaient contenir l’héritage de leur pilier respectif. On pouvait utiliser ces parchemins pour passer à la classe qu’ils contenaient, mais on pouvait aussi les conserver pour plus tard et les donner à quelqu’un d’autre… Le challenger devait convaincre le pilier de sa valeur, pas le parchemin.

Les dix piliers restaient avaient tous reconnu Ling Chen, et s’étaient même battus pour obtenir son attention. S’il venait à recevoir la permission du maire, il pourrait donc récupérer les parchemins et les donner à qui il voulait.

Une classe puissante était bien plus précieuse que de l’équipement ou de l’argent, car elle pourrait aider le joueur qui l’obtenait jusqu’à la fin du jeu, alors que l’équipement devenait inutile et remplaçable au bout d’un moment.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 113
SW Chapitre 115

14 Commentaires

  1. Gilgamesh

    Thanks

    Répondre
  2. 4Help

    Ah ouais il veut crée sa propre classe (du genre Mage‐guerrier‐archer‐…) mais il va etre encore plus broken.
    Mrc du chapitre.

    Répondre
    1. kptenbear

      non je pense qu’il veux les classe pour les filez a ces compagnon

      Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Keul

    Nan il va les donner aux membres de sa guilde et à sa soeur

    Répondre
  5. Keul

    En tout cas merci énormément pour le chapitre et pour le travail

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    il va faire partie du guilde cheater avec 6 membres avec une classe héroïque

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je vois d’ici le topo : la guilde uniquement composé de personnes avec une classe légende.

    Répondre
  11. TheCrow_4

    Mais… Du coup il a pas loot la bête démoniaque de la guerre ?

    Répondre
  12. tang san

    merci pour le chapitre, ça guilde vas étre pas mal avec des classes cheater

    Répondre
  13. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com