SW Chapitre 80

SW Chapitre 79
SW Chapitre 81

Et hop, voici la suite des aventures de Ling Chen ! Vous allez en apprendre un peu plus sur Gripoil…

Bonne lecture à tous~

Chapitre 80 - La légende de la bête de chance

Ling Chen comprenait parfaitement quelles questions Qi Yue pouvait se poser. Il lui dit : « Nous sommes dans une zone de test fermée au monde extérieur, où aucun être ne peut entrer généralement. C’est là que nous avons trouvé l’Orbe du Sagittaire, et je pense qu’il a pu survivre ici aussi longtemps parce que c’est un espace isolé. Cela dit, je ne suis pas responsable de sa découverte ; je la dois à Gripoil. »

« À Gripoil ?» La jeune femme révéla une expression perplexe. Elle suivit le regard de l’aventurier et vit le familier à côté de son pied. Il était si petit qu’elle ne l’avait pas remarqué du tout jusque là. Elle le fixa en écarquillant un peu les yeux, et en souriant de façon captivante… « Tu t’appelles Gripoil alors ? C’est un nom vraiment adorable. Je vais t’appeler Grigripoil, désormais, d’accord ?»

Qi Yue était la seconde personne vivante que le petit animal rencontrait depuis sa naissance, et il recula sous son regard pour se cacher derrière son maître nerveusement. Il la fixa timidement de ses yeux noirs avec prudence. Le jeune homme baissa la tête pour le regarder et lui dit doucement : « Ne t’inquiète pas, Gripoil, elle n’est pas méchante. »

Gripoil comprenait le langage humain… Ou le comprenait lui, à tout le moins. Ça, il avait pu le confirmer. Cela dit, il ne pouvait pas vraiment affirmer que la demoiselle était véritablement quelqu’un de bien… Au moins ne l’était-elle pas pour le moment, si ce n’était ses taquineries constantes.

La petite bête se détendit légèrement, un peu rassurée.

Qi Yue la fixa un long moment. Elle fut néanmoins incapable de déterminer à quelle espèce elle appartenait, aussi n’eut-elle d’autre choix que de relever légèrement la tête et de dire : « Peux-tu me laisser voir ses capacités, petit maître ? Ce doit être la petite créature que ce grand machin de Tao Tie t’a remise, mais je n’arrive pas à identifier son espèce. Laisse-moi voir les informations à son sujet, et peut-être que j’arriverais à tirer une conclusion. »

Ling Chen réfléchit à l’opportunité de présenter ou non les informations de Gripoil, car il avait lui aussi très envie de connaître sa véritable origine. L’oeuf que Tao Tie lui avait remis venait d’au moins dix mille ans de ça, tout comme Qi Yue… Du coup, il était fort probable qu’elle puisse résoudre cette énigme.

Le regard de la jeune envoûteuse parcourut les infos du familier. Son expression ne changea pas lorsqu’elle lut ses stats mais par contre, elle se figea plusieurs fois en tombant sur ses compétences. Ses yeux trahirent à maintes reprises sa surprise face à la puissance de ses aptitudes extraordinaires.

Lorsqu’elle eut terminé, le jeune homme ferma la feuille de personnage du petit animal et demanda aussitôt : « Que peux-tu en dire ?»

La demoiselle resta silencieuse un long moment, comme si elle pensait à quelque chose… Cependant, elle finit tout de même par secouer la tête : « Je n’ai aucune information à son sujet en mémoire. D’après ce que ce gros machin de Tao Tie a dit, il devrait avoir des origines impressionnantes, mais il a refusé de m’en parler. À mon avis, la bête qui lui a remis l’oeuf devait espérer que ses origines restent secrètes afin qu’il puisse vivre en paix. Tu devrais avoir à présent compris à quel point ses compétences sont choquantes, petit maître. T’es-tu imaginé ce qu’il adviendrait si ses capacités devaient être connues publiquement ?»

Ling Chen : “… !!”

Il avait un corps incroyablement solide, une capacité de soutien inégalée… Engloutissement de l’âme et un raffinage si incroyable qu’il en laisserait les gens incrédules… Sans oublier son habilité à trouver des trésors de haut rang ! Si les habitants du Continent Oublié devaient apprendre son existence, alors rêveraient tous follement de mettre la main dessus ! Les artistes martiaux cherchant à atteindre une puissance absolue verraient leur force grandement augmenter en obtenant Gripoil, et leurs techniques impossibles à améliorer de base se verraient facilement améliorées. Grâce à l’engloutissement de l’âme et sa capacité à raffiner les cadavres des monstres, un expert normal verrait sa puissance grimper explosivement ! Quant à ceux que seule la richesse importe, ils pourraient facilement trouver toutes sortes de trésors rares dont ils ne pouvaient que rêver auparavant…

Et tout ça grâce aux seules capacités innées du familier à sa naissance. On ne pouvait presque pas s’imaginer sa puissance une fois adulte…

Si l’existence de Gripoil et de ses capacités venaient à être révélées au public, alors… Il était certain que d’innombrables personnes cupides viendraient le lui voler !

« Tu comprends, à présent ?» Qi Yue, attentive à son expression, dit lentement : « C’est pour ça que la bête a confié son oeuf à Tao Tie, dans l’espoir que son existence ne serait connue que de peu. Autrement, sa vie sera un enfer, et il pourrait même perdre la vie dans un combat pour sa possession. Ainsi, la lignée de son clan s’éteindrait complètement. »

L’apprenti guerrier resta silencieux un temps, puis il opina du chef : « Ce doit effectivement être le cas. »

« Cela dit…» La demoiselle plissa légèrement les yeux, et ses joues s’empourprèrent d’un rouge extrêmement attirant. « Une partie de ses capacités me font penser que son espèce s’est déjà éteinte il y a bien longtemps…»

« Comment ça ?»

« C’est une Bête de Chance. »

« Une Bête de Chance… ?»

« Les Bêtes de Chance sont des créatures très particulières : elles n’ont aucune capacité offensive, mais la légende dit que quiconque parvient à obtenir la compagnie attirera la chance, que ce soit pour de petites choses ou de gros évènements… Et ne trouves-tu pas, petit maître, que trouver l’Orbe du Sagittaire aussi rapidement est justement un coup de chance absolument incroyable ?»

Ling Chen : «.…..»

« Tout le monde voulait posséder une bête avec de pareilles capacités, aussi les gens allaient jusqu’à utiliser des moyens peu scrupuleux pour en posséder un… Ils étaient prêts à voler, à tuer pour en avoir un et parfois, un conflit autour d’une Bête de Chance pouvait entraîner une guerre énorme. Il n’était d’ailleurs pas rare qu’il en éclate. »

« Plus tard, les déesses du clan des Dieux Lunaires apparurent suite à une guerre tragique provoquée par le vol d’une Bête de Chance. Elles décrétèrent alors que bien que ces créatures portent chance, elles apportaient surtout avec elle mort et désolation. Elles dirent qu’il ne fallait pas les appelées Bêtes de Chance, mais Bêtes Maudites… Ensuite, elles les exterminèrent avec la puissance de la Lune. La race des Bêtes de Chance s’éteignit ce jour-là…» (NdT  les deux derniers paragraphes n’existent pas dans la VA parce que le traducteur les a sauté, purement et simplement.)

Ling Chen : “……”

« Ce sont les êtres humains qui sont mauvais. C’est leur cupidité qui sème la mort et la désolation, ça n’a rien à voir avec des créatures dépourvues de toute capacité offensive et portant chance. » Dit-il en fronçant les sourcils.

« Très bien dit, petit maître. » Qi Yue se pinça légèrement les lèvres et hocha un peu la tête. « Mais leur extinction est un fait inchangeable. En tant que messagers des dieux, la parole des oracles des dieux lunaires est tenue en vérité absolue ; comment les humains pourraient aller à l’encontre de la volonté des dieux ? S’ils affirment que les Bêtes de Chance sont mauvaises, alors elles ne peuvent que l’être et s’ils veulent les voir disparaître, alors toute leur race s’éteindra. C’est aussi simple que ça… Voilà comment est le grand clan des Dieux Lunaires. »

Elle se mit à rire, mais une terrible froideur scintilla au fond de ses yeux.

Ling Chen resta coi un long moment, ne sachant pas quoi dire. Il avait toujours eu la légère impression qu’elle concevait une haine profonde à l’égard du clan des Dieux Lunaires et à priori, cette haine n’est pas simplement due au Fléau Lunaire…

« Cela étant, il n’a pas non plus la même apparence que ces Bêtes de Chance, et un certain nombre de ses capacités diffèrent de celles qu’elles possédaient. Cela dit, si Grigripoil possède bel et bien leurs aptitudes, alors tu as obtenu un trésor incroyable petit maître, hihi. Tu auras constamment de la chance, et tu n’auras peut-être même pas besoin de chercher les orbes du Fléau Lunaires pour qu’ils apparaissent d’eux-mêmes sous ton nez. » La jeune femme plissait doucement les yeux et quand elle parlait, un doux parfum de jasmin et d’orchidées caressait le visage de l’aventurier, ce qui engourdissait incontrôlablement tout son corps. Il avait constamment envie de déchirer sa robe noire.

« On dirait que ce gros machin t’a vraiment fait un gros cadeau, petit maître. Hmmm…» Elle étira ses bras paresseusement, faisant ainsi remonter ses seins en les secouant de haut en bas. Cette vision couplée à celle de sa taille fine et délicate, de ses fesses blanches, rondes et tendres, de son ventre lisse et doux, de ses belles jambes gracieuses et proportionnées, formaient ensemble une silhouette rebondie qui faisait exploser la pression sanguine de tout homme.… Et avec son visage si beau qu’il en faisait pâlir le jour, avec la séduction qu’exerçaient ses moindres mouvements, elle captivait intégralement toute l’attention…

Le regard du jeune homme atterrit incontrôlablement sur sa poitrine rebondie, tandis que dans son esprit repassait en permanence le souvenir de ces seins entre ses mains… Les deux monts de la demoiselle étaient non seulement rebondis et blancs comme du jade, ils étaient aussi parfaitement ronds et de toute beauté. C’était comme si deux lunes pleines parfaites s’étaient perchées sur sa poitrine, offrant une forme si belle qu’on ne pouvait pleinement la contempler en une fois. Et sa petite taille pouvait être enserrée d’un bras, sa délicatesse et sa douceur donnaient envie de l’enlacer et de tendrement prendre soin d’elle…

Son regard éperdu fit naître un sourire taquin sur les lèvres de Qi Yue. « Petit maître, tu es en train de fixer mes seins… Veux-tu les toucher à nouveau ?» Elle fit un pas en avant, et lui dit d’une voix aussi envoûtante que celle d’une succube : « Tu es mon petit maître, alors tu as le droit…»

L’aventurier détourna peu à peu son regard avec difficulté, puis il ferma les yeux et dit d’une voix froide : « Retourne dans le Fléau Lunaire, tu n’as plus rien à faire ici. »

Le sourire de la jeune femme devint plus mystérieux alors qu’il ne pouvait le voir. Il se pinça les lèvres, et dit d’un ton de reproche comme une petite fille adorable et grognonne : « Petit maître me chasse à nouveau… Je suis son esclave, alors je vais obéir à ses ordres. Je vais retourner dormir, à présent… N’oublie pas de penser à moi. »

Elle n’en rajouta pas plus, puisqu’elle ne pouvait pas apparaître plus de dix minutes par jour dans le monde extérieur.

Chacune de ses apparitions était un grand test mental pour l’apprenti guerrier aussi une fois qu’elle fut partie, il mit un certain temps avant de se ressaisir entièrement. Il tint ensuite le parchemin de téléportation, le brisa doucement et disparut avec Gripoil dans un éclair de lumière blanche.

Lorsqu’il réapparut à nouveau, il fut entouré d’une masse grise. C’était la salle de pierre noire dans laquelle il était apparu à son entrée dans la zone de test.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 79
SW Chapitre 81

11 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  2. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. bipbip

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Tazam

    Merci.

    Répondre
  10. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  11. Taiga6

    Merci !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com