WDQK Chapitre 34

WDQK Chapitre 33
WDQK Chapitre 35

Chapitre traduit par les soins de Nostra lors de la « démission » du 1er avril 2018 ^^

 

Chapitre 34 : Lei Li

 

Un, puis deux, puis des dizaines de regards vinrent se poser sur Xie Ting, dont la joue commençait à rougir après la claque de Lin Dong. La foule silencieuse quelques instants durant finit inévitablement par se réanimer, sous l’influence de leur curiosité sidérée pour l’auteur de ce coup. Une pluie d’insultes se mit à se déverser de la bouche de Xie Ting, mais il ne se laissa pas décontenancer par cette beauté.

« Il est fier et déterminé ! » s’écria une des personnes de la foule, révélant bien la mentalité de ce dernier.

À l’évidence, les méthodes de cette étoile montante de la famille Lin différaient. Pour cause, même Lin Xie, entre autres, était abasourdie. Tandis qu’ils regardaient sa victime se caresser la joue, un profond sentiment d’excitation se saisit d’eux. Cette garce qui les avait toujours méprisés recevait enfin ce qui lui était dû !

Lin Dong se servit cette fois de son autre bras pour éviter un projectile, à sa surprise un caillou, qui s’avéra bien insuffisant pour lui faire ne serait‐ce que trembler le bras.

« Tu as osé me frapper ! » s’offusqua de plus belle Xie Ting.

Tout son corps se mit à trembler, par la douleur autant que l’humiliation. Elle lui lança un regard impérieux, faisant oublier jusqu’au souvenir de sa première réaction apeurée.

« Ça t’apprendra à parler sans réfléchir. » lui répondit indifféremment Lin Dong.

« Pour qui est‐ce que tu te prends, pour avoir osé me frapper ?! »

Son visage se troubla un instant. Jamais personne n’avait osé lever la main sur elle, et lui réagissait avec un tel calme… C’en était trop. Elle tenta de le frapper.

En réaction, Lin Dong leva l’avant-bras afin de stopper le sien. Il s’apprêta alors à la repousser, quand l’écho d’un cri puissant les interrompit.

« Ça suffit ! »

Le pouvoir Yuan chargé dans le creux de sa main perdit graduellement de son intensité, concentré qu’était Lin Dong à regarder une jeune femme vêtue d’un manteau de fourrure de renard s’approcher d’eux. Elle dégageait ce quelque chose d’élégant qu’il avait perçu aussi chez Xie Ting, mais à mille lieux de l’impression mauvaise qui en transpirait. Cette jeune femme était si avenante qu’il en fronça les sourcils, comme craintif.

« Sœur ! » lui cria Xie Ting, les yeux injectés de sang.

Xie Yingying…

Il put enfin en déterminer l’identité. Elle était, de ses jeunes membres, la plus proéminente de la famille Xie.

« Vous devez être Lin Dong ? Vous avez fait une erreur. S’emporter de telle manière peut jeter l’opprobre sur tout votre clan, et provoquer l’ire des autres… » l’avertit Xie Yingying, qui en dépit de son regard doux comme les paysages d’automne avait une voix glaciale.

« J’en ai autant à votre service. Qu’avez-vous à dire sur les brutalités dont ont été victimes la famille Lin ? » lui demanda‐t‐il.

Xie Yingying haussa les sourcils, manifestement surprise. Elle s’apprêta à lui répondre, mais il ne lui en laissa pas le temps.

« Épargnez‐moi ces conneries. Au final, c’est le règne du plus fort qui l’emporte toujours. Depuis toujours, le clan Xie entretient des griefs contre ma famille. Si vous en aviez les capacités, vous nous auriez déjà chassés de Qingyang. Si nous avons survécu, c’est parce que vous êtes faibles. Quand bien même vous auriez eu la force de nous repousser, le tribut à payer aurait été si lourd que vous n’auriez rien pu faire. Si j’ai frappé, c’est uniquement en réponse à vos actions. Vous voulez envenimer le conflit davantage ? Faites, mais par pitié, épargnez‐moi la moraline ! » aboya‐t‐il encore.

À ces mots, la foule réagit avec assentiment, allant jusqu’à hocher de la tête. Son verbe était acerbe, mais il n’en restait pas moins juste. La famille Lin, malgré son développement rapide depuis quelques années, n’avait jamais encore croisé le fer avec les clans Lei et Xie, ni même cherché à le faire. La plupart des gens savaient pourtant qu’en pareil cas, elle l’aurait emporté.

Cependant, si les deux familles venaient à s’allier… Oui, sans doute pourraient‐elles vaincre le clan Lin. Enfin, le Dojo de l’épée Furieuse n’aurait de toute façon pas laissé faire. Pour cause, si les Lin tombaient, ils auraient assurément été la prochaine cible. C’est donc ainsi que subsistait un équilibre sensible entre les quatre principales factions. Parler plus longtemps de qui écraserait qui était vain.

Ce fut donc sans grande surprise que Xie Yingying ne sut trop quoi répondre, détail qui la fit grimacer. Elle dut admettre sa défaite.

« Oui, vous avez raison. Le plus fort règnera… »

Soudain, tous entendirent le bruit de deux pieds se poser au sol après un saut. Son auteur s’étira, et les plus jeunes ressentirent une certaine pression.

« Lei Li ! » s’écria Xie Ting, qui le remarqua la première.

L’expression de Lin Xia et de ses pairs se teinta soudainement d’inquiétude en voyant le jeune homme.

« Oncle Lei Li ! » s’écrièrent à leur tour les autres membres de la famille Xie, soulagés et ravis.

Lei Li… Le fiancé de Xie Yingying et le soidisant numéro 1 de la nouvelle génération de Qingyang.

Lin Dong fronça des sourcils en le regardant. Il devait avoir dans les 17–18 ans, était grand et avait une large carrure. Il était de plus assez beau, aidé de son large sourire, et avait ce quelque chose de très charismatique qui manquait encore aux plus jeunes.

« Yingying, laisse‐moi gérer la suite. » lui dit Lei Li, en lui adressant un regard des plus doux.

« D’accord ! » lui répondit‐elle sans la moindre hésitation.

Elle lui fit un sourire et commença à s’éloigner, avant de se retourner et de regarder Lin Dong d’un air provocateur.

« J’imagine que c’est toi, Lin Dong ? Ha ha… Je dois reconnaître que je suis entièrement d’accord avec toi. Toutefois, j’aimerais qu’on mette un point au clair : sans le soutien du Dojo de l’épée Furieuse, le clan Lin aurait été évincé plus rapidement que des chiens errants, et vous auriez fui la queue entre les jambes. » lui lâcha Lei Li en riant.

« Et toi, tu n’oserais pas l’ouvrir si les familles Lei et Xie n’étaient pas alliées. Tu ne fais que des suppositions. » lui répondit Lin Dong, souriant à son tour.

« Bien… Je dois au moins te reconnaître que tu sais parler. »

Lei Li se fit craquer les doigts d’un air menaçant. Il ajouta : « Je le redis, mais je suis entièrement d’accord avec ce que tu as dit plus tôt. Le plus fort finira par l’emporter… mais jugeons dès maintenant de ça. Je dois te rendre la monnaie de ta pièce pour avoir osé giffler Ting. »

Lin Xia et ses alliés prirent un air terrifié. Si la rumeur disait vrai, Lei Li avait depuis bien longtemps atteint la neuvième couche de Corps Trempé, quand Lin Dong n’en était qu’à la huitième. Il serait incapable de le vaincre…

Lei Li, d’ailleurs, n’avait aucune intention de le laisser réfléchir. Il fonça droit sur lui et sur son poing apparut une lueur épaisse, qui fit blêmir Lin Xia.

« Lâche‐moi ! » cria Lin Dong, qui n’eut même pas le temps de le repousser.

Il fut projeté contre le mur, vers son clan. Peu après, de petits coups se firent entendre.

[Pa pa pa pa…] (NdWaz : OMAE WA MO SHINDEIRU !)

« Le neuvième écho du Poing Pénétrant ! » s’exclama un homme dans la foule.

Comme lui, d’autres personnes dans la foule en reconnurent la trace. Ils regardèrent Lin Dong avec admiration, ayant peine à croire qu’il soit parvenu à maîtriser le Poing Pénétrant à son âge. C’était toutefois encore trop faible pour stopper l’attaque de Lei Li…

[Pa !]

Comme s’il les avait entendus penser, un nouveau son, imperceptible, sortit de son corps. Sous le regard apeuré de la foule, les deux hommes commencèrent à échanger de puissants coups qui produisirent une onde de choc.

Angel-vieur

Angel-vieur

Simple étudiant en histoire venu mettre son grain de sel dans le monde du LN ^^
N'hésitez pas à venir nous rendre visite à la KumaStudio où je check ^^
Angel-vieur

Les derniers articles par Angel‐vieur (tout voir)

WDQK Chapitre 33
WDQK Chapitre 35

4 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci

    Répondre
  2. Shauni951

    Merci pour le chapitre et bon courage pour la suite ! :3

    Répondre
  3. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com