DMS : Chapitre 49

DMS : Chapitre 48
DMS : Chapitre 50

Chapitre 49 – En route vers le camp des géants (2)

 

Wayne et Khetsun étaient vraiment forts. J’étais presque persuadée qu’ils étaient les seuls à pouvoir terminer mon donjon dans son état actuel ; d’ailleurs, ma supposition était appuyée par le fait qu’ils étaient les seuls à y entrer. Lorsque j’avais créé des donjons plus faibles et plus aisés à conquérir, je voyais défiler des débutants, plusieurs foiss par jour même. Maintenant qu’Izdasa était maîtresse des lieux, plus personne n’osait s’y frotter, plus personne à part eux.

Et ils avaient réussi à terminer mon donjon, quoi qu’on en dise. Ils avaient essayé à plusieurs reprises, s’étaient préparés et avaient tué le boss et tous ses sbires. Le donjon était à eux et le coffre était à leur entière disposition.

J’eus presque pitié pour eux.

Ils avaient terminé le donjon à la dure, à la force d’efforts et de préparatifs ; et ils étaient là, agonisant après avoir surmonté un défi de taille. Qui aurait pu s’attendre à ce qu’il y ait un autre boss dans la salle ? Évidemment, s’il s’était simplement agi d’un slime, ils lui auraient fait un sort rapide. Mais contre toutes les prédictions imaginables, ils étaient en train d’étouffer, impuissants. Il s’était contenté d’approcher et malgré leur résistance, les avait happés avec une gueule déformée et trop grande pour être naturelle, avant de maintenir fermement leur tête afin qu’ils ne puissent plus respirer. Et ils avaient beau se débattre et tenter de le frapper, il avait toujours cette fameuse peau de pierre typique du slime rocheux et leur position inconfortable conjuguée à leur absence de souffle ne leur donnait pas assez de marge de manœuvre pour lui faire quoi que ce fut.

Bientôt, ils cessèrent de bouger pour de bon et disparurent, telle une volée de cendres dans le vent.

Seulement alors le slime à la forme de varan se détendit-il et inspecta-t-il les environs à la recherche de l’œuf, qu’il goba sans pitié tandis que le donjon se réinitialisait autour de lui.

Je glissai le long de l’arbre contre lequel je m’étais adossée, perplexe.

— Merde… Friderik ? Tu as, tu es… l’œuf ?

Je ne parvenais même pas à articuler ma pensée correctement tant le choc avait été soudain et important. Continuant à observer quelques minutes de plus, je vis qu’il tournait déjà en rond dans le donjon remis à zéro.

Izdasa n’avait pas pondu de nouvel œuf et ne semblait pas en avoir l’intention dans l’immédiat. Friderik s’approcha d’elle et se mit à siffler d’une voix rauque, ce qui attira son attention l’espace d’une seconde. Elle s’en alla vers son nid et y déposa l’œuf tant attendu, que Friderik se dépêcha de gober. Cela ne sembla pas gêner sa mère le moins du monde. Cela dit, mon slime adoré fit une grimace et sembla déçu.

— Hah, ça ne fonctionne plus ? réalisai-je alors. Il avait déjà avalé son œuf, et recommencer ne lui donnerait pas d’autres améliorations ?

J’étais toujours sidérée, cependant. J’avais bien compris qu’il avait changé de forme en avalant l’œuf d’Izdasa la première fois. Ah, que n’aurais-je pas donné pour pouvoir observer ses statistiques à cet instant ! En le regardant de plus près, je me rendis compte qu’il avait la forme générale d’un varan, une taille très correcte et une apparence translucide de slime, mais… il ressemblait plus à un axolotl, maintenant que je le voyais bien.

Il fit alors une chose à laquelle je ne m’attendais absolument pas.

Il se tourna vers Izdasa et l’étouffa de la même manière qu’il avait mis fin aux jours des explorateurs. Elle ne tenta pas de se défendre, comme si elle acceptait son sort de la même manière que si je l’avais moi-même… Ah, mais… Friderik était lié à moi. Elle s’en rendait sans doute compte et le considérait comme une partie de moi.

Je regardai Friderik et ses caractéristiques particulières d’axolotl tandis que le boss mourrait sous son étreinte et que le donjon se réinitialisait déjà.

— Elle avait pondu un œuf qui allait donner naissance à cette créature, peut-être ? supposai-je, dans le doute. Et toi, tu fais quoi, là ? Tu veux la dévorer pour changer de forme, car l’œuf, ça ne fonctionne plus ?

Cela dit, manger le boss ne donnait pas plus de résultats. Friderik avait une mine déconfite et se contenta de se diriger vers la dalle afin de quitter les lieux, la tête baissée. Il semblait que pour évoluer, il devait consommer des œufs, ou des bébés monstres ? J’allais devoir approfondir tout ça. Si je pouvais lui donner une forme exceptionnelle, il deviendrait un allié exceptionnel.

Et j’aurais adoré continuer à me reposer là et observer Friderik vivre sa nouvelle vie de lézard, mais un son me fit tourner la tête.

— Hein ?

Sans m’en rendre compte, je m’étais faite encercler par une demi-douzaine de serpents géants. Ils m’avaient suivie jusque-là ? À l’odeur ? Alertés par les cris de celui que j’avais tué quelques centaines de mètres plus loin ? Ou m’avaient-ils simplement écouté courir pendant que je fuyais ?

Je n’avais plus vraiment le loisir de me poser la question. Je tentai de ne plus faire de bruit, espérant ultimement qu’ils ne m’avaient pas repérée, mais leurs narines géantes de serpents géants s’élargissaient et se rétrécissaient tandis qu’ils humaient l’air, la tête relevée.

Et leurs regards aveugles se tournèrent dans ma direction. Toutes ces langues qui sortaient et sifflaient en silence me donnaient l’impression de ne vouloir que lécher ces innombrables babines reptiliennes.

Je n’eus pas tellement le temps de réfléchir ou d’essayer de les esquiver.

— Entrave ! Entrave ! Entr…ARRH !

Prise au piège, je parvins à en bloquer deux, mais d’autres gueules m’avaient déjà atteinte. Je bénéficiai encore de la puissance infinie liée à la mort d’Izdasa quelques secondes avant, mais là… Il était trop tard. J’avais trop attendu et j’étais redevenue une architecte sans défense.

Je savais que j’allais mourir, et je ne pouvais que maudire le mauvais sort et mon éternelle habitude à me laisser distraire aux pires moments et dans les endroits les plus dangereux. Je remerciai cependant ma rare chance ; j’étais en train de me faire déchirer vivante par des monstres qui se partageraient bientôt cette maigre pitance. C’était douloureux mais rapide et je sombrais déjà dans les ténèbres de l’oubli. N’en aurais-je rencontré qu’un seul, j’aurais sans doute finie étouffée dans son estomac, mort lente et horrible s’il en est – un peu ce qu’avaient subi Wayne et Khetsun. Je ne souhaitais ça pour rien au monde.

 

**

 

J’ouvris les yeux et vis ma petite boule de gelée grise endormie sur la couverture, à mes pieds. Friderik avait repris sa forme normale et pionçait comme un bienheureux.

— Eh… Eh ! m’écriai-je dans sa direction.

Il s’éveilla calmement et me regarda d’un air étonné :

— Oh ? Je croyais que tu partais pour la semaine, au minimum ? Te revoilà déjà ?

Me regardant d’un air plus sérieux, il ajouta :

— Je… Je te manquais déjà, c’est ça ?!

— …Je suis morte, idiot, dis-je calmement.

— Morte ? s’exclama-t-il. Déjà ?

Je me laissai retomber sur le dos dans un agréable « pouf » et lui expliquai :

— Tu n’imagines pas comme le chemin est dangereux. Je suis morte en une journée à peine, dans l’endroit qui n’est même pas le pire que j’aurai à traverser. Je me suis battue jusqu’au bout, mais…

Je n’allais pas lui dire que j’avais fait l’idiote. J’étais morte courageusement et parce que l’endroit était effroyable, oui. Par contre, je pouvais lui parler de ce que j’avais vu.

— Je t’ai vu, dans le donjon. Tu avais changé de forme, lui expliquai-je. Je ne m’attendais pas à ce que tu redeviennes cette petite boule grise. Je pensais que c’était définitif.

Il réalisa ce que je voulais dire et y répondit aussitôt, ne cachant rien de ce qu’il avait sur le cœur :

— Ah, ça ? Oui. J’ai avalé l’œuf, la première fois, parce qu’il était fendu et qu’il serait perdu de toute façon lors de la réinitialisation. Ma quête passive m’a immédiatement accordé une compétence de transformation, mais non ! Ce n’est pas définitif ! Je peux simplement prendre cette forme à volonté, désormais.

— Je vois, murmurai-je. C’est bien. D’ailleurs, puis-je voir tes statistiques ?!

J’en avais rêvé et il était maintenant là, devant moi. Il fallait que je voie ça de mes yeux, et il ne se fit pas prier, fier de ce qu’il était devenu.

 

[Créature – Elémental]

[Force – 45]
[Constitution – 80] [Points de vie – 480]
[Dextérité – 35]
[Vivacité – 25]
[Piété – 10]
[Intelligence – 30] [Mana – 120]
[Charisme – 25]

[Compétences]

[Peau de pierre] [Camouflage partiel] [Régénération] [Maîtrise de l’épée] [Pillage] [Morphose]

— Ouah ! C’est un sacré bond en avant ! Et, morphose ? demandai-je pour m’en assurer. C’est ta nouvelle compétence ?

Il hocha la tête – ou le visage, plutôt – en répondant :

— Oui. J’ai d’ailleurs l’intuition que grâce à elle, même si je ne peux devenir qu’un lézard pour le moment, je devrais pouvoir obtenir d’autres formes si j’avale des monstres. J’ai bien essayé de bouffer Izdasa, mais…

— J’ai vu, le coupai-je. Tu avais l’air déçu.

— En effet. Il ne s’est rien passé. De la même manière, j’ai mangé son œuf deux fois de plus et je n’ai pas gagné de statistiques ou de nouvelles compétences. Je pense qu’il me faut d’autres choses, de la nouveauté.

— Je le crois aussi, affirmai-je, soutenant son idée. Mais sur une autre note, j’ai obtenu un serpent géant de la plaine des serpents. Peut-être que plus tard, je pourrai le faire pondre, avec de la chance… J’ai l’impression que pour obtenir des formes de monstres, il faut que tu en avales les œufs, pour une raison qui m’échappe.

— C’est ce que je me suis dit également, conclut-il.

— Par contre, j’ai dans l’idée que lors de mon prochain voyage, je vais parvenir à destination. Je ne me laisserai plus distr… tuer et j’arriverai chez les géants en temps et en heure. Crois-moi ! lui affirmai-je énergiquement.

— Huu… Si tu le dis… répondit-il sans trop savoir où je voulais en venir.

— Je me suis rendue compte que je pouvais aisément tuer une créature de niveau 70 ! D’un seul coup de poing ! Je crois que FeiLong avait raison, lorsque le boss meurt, on peut vraiment tuer n’importe quoi en un seul coup de poing ! Et je vais me servir de cette caractéristique pour tuer un géant… Nous allons définir une date et une heure, et tu exécuteras Izdasa pour moi.

— Ooh… soupira-t-il. Il venait de réaliser quel était mon plan.

— Oui ! Je vais faire comme ça pour tuer un géant. Et lui voler une compétence au passage ! Je suis sans doute la seule au monde à pouvoir le faire, moi qui possède un adorable slime capable de rentrer dans mon donjon et de tuer mon boss au moment de mon choix, hahaha…

Je me mis à ricaner tout bas, comme un de ces grands génies du mal dans les séries télé, au moment où ils élaborent un plan supposé être parfait pour détruire le monde. De la même manière, je me surpris à me frotter les mains d’un air des plus machiavéliques. J’avais trouvé un moyen de retourner le système contre lui-même, de profiter de son fonctionnement – même si je comptais me servir d’un bug – pour lui faire comprendre qui était Qian Wuying une bonne fois pour toutes.

Nous entreprîmes alors de mettre au point un plan d’action implacable. Il me fallait normalement huit jours pour arriver jusqu’au camp des géants si je faisais attention à suivre la carte et que je ne me laissais pas distraire. Donc dans exactement neuf jours, Friderik allait exécuter Izdasa ; moi, je regarderais régulièrement dans le donjon tout en restant cachée quelque part. Lorsque je le verrais à l’œuvre, j’attaquerais un géant, le forcerais à utiliser une de ses super compétences et l’exécuterais grâce à l’infini pouvoir.

Le plan était parfait, du début à la fin.

J’allais revenir avec un monstre de malade pour mon donjon, du vin, une compétence extra-fumée au feu de bois et non seulement j’allais obtenir le sort que je désirais – enfin – mais j’allais également couvrir ma secte de gloire si je parvenais à tuer un géant seule et sans aide. J’étais persuadée que pas un architecte dans tout Imperos ne possédait un géant vigneron dans son donjon.

Sur ces belles pensées et le sourire aux lèvres, je serrai Friderik dans mes bras, heureuse au moins autant que lui, avant de reprendre la route. Je n’avais plus de temps à perdre.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

DMS : Chapitre 48
DMS : Chapitre 50

21 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. sieter

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. JikanJikan

    Oula tt se met en place!!! Hâte d’être à la semaine prochaine !!! (Si long…)

    J’espère que notre architecte va changer de donjon après car nos pauvres débutants… Un serpent lv70

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Le niveau du monstre invoqué s’adapte tout de même au sien comme pour les gobelins.

      Répondre
      1. JikanJikan

        Ah mais oui c vrai !!

        Répondre
    2. JikanJikan

      Fausse manip…

      Plus un géant avec sans doute un niveau étoilé… Une fois ttes les ressources en sa possession elle pourra sans doute ouvrir son donjon solitude en mode osef, “hein quoi je suis pas niveau 10 et j’ai déjà un serpent, un géant, un monde Minecraft pour moi tte seule… Ouais je vois pas le pb c juste toi qui est nul,fei long de mes deux (t’avais qu’à m’accompagner… Traître)… 😉 )

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Donc elle va acheter un donjon Solitude, foutre un géant dedans et en perdre le contrôle ? Hmm, pourquoi pas ? 😀

        Si c’est déjà dans le scénario alors oui. Sinon, non. Haha.

        Répondre
  4. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. TheCrow_4

    Je sais pas pourquoi mais je sens que ce plan parfait en tous points va foirer au pire moment …

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Tu as déjà vu ses plans foirer, toi ?!
      Mauvaise langue !!

      Répondre
    2. Gunts92Gunts92

      Nan il a raison plan trop parfait elle va se planter…
      Ou pas après tout il faut bien qu’elle devienne cheate à un moment

      parce que c’est le héros quoi lol

      Répondre
  6. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    J’ai comme l’intuition que tout ne va pas se passer comme prévu !

    Répondre
  7. sai1905

    lorsque frederik a mangé son boss, elle a pas reçu de boost non ? sinon elle aurait pu buter les 10 serpent(vu les dégâts de ses coup de point.) donc son plan ne marchera probablement pas ? (peut-être qu’elle passe en mode berserk que si c’est un aventurier le tueur.)

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      C’est un peu plus compliqué que ça, en réalité.

      Répondre
      1. sai1905

        c’est a dire ?
        la t’en a trop dit, ou pas assez

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          Si je t’en dis plus je vais te spoiler la suite de l’histoire, loin dans l’avenir (enfin, dans 20 ou 30 chapitres quoi mdr)

          Répondre
  8. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Elle va se louper, obligé.

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com