DNC Chapitre 233

DNC Chapitre 232
DNC Chapitre 234

Chapitre 233 - Cet échec est bien mérité !

Ils avaient marché pendant vingt jours sans s’arrêter pour traverser le territoire du Nuage de Fer et, après des efforts éprouvants, ils avaient atteint la frontière du Grand Zhao. Ils avaient alors immédiatement envoyé un Cavalier Doré de la branche locale prévenir Diwu Qingrou de leur arrivée…

On ne pouvait qualifier le résultat de leur mission que de tragédie !

Le Hall des Cavaliers Dorés tout entier était abasourdi !

Dans le manoir du Premier Ministre, Diwu Qingrou et Han Buchu regardaient Cheng Yunhe qui avait visiblement perdu beaucoup de poids, et ils ne purent s’empêcher d’éprouver une terreur momentanée en le voyant.

Leur réunion était plus grande que d’habitude ; deux autres personnes étaient présentes, Jing Mengun et Yin Wutian, les deux chefs de niveau Roi restants du Hall des Cavaliers Dorés !

Les cinq hommes étaient assis en demi-cercle devant le Premier Ministre, et tous avaient l’air démoralisé.

« Tout s’est passé ainsi…» Cheng Yunhe termina enfin son histoire avec difficulté. Il avait les joues profondément creusées, les pommettes saillantes et le regard vide.

Il n’était même pas parvenu à leur raconter à quel point leur voyage avait été véritablement difficile…

Han Buchu et Goa Sheng avaient le souffle coupé par son récit. Leur camarade était parti au Nuage de Fer pour prendre en main la situation, mais au final, il s’était avéré essentiellement inutile. On pouvait admettre avec réluctance que certes, il était arrivé à ramener le reste de leurs forces au pays durant une période très dangereuse, mais… Il ne restait plus grand-chose de leurs forces !

Cependant, on ne pouvait pas le lui reprocher ! Tout était de la faute de Kong Shangxin, qui avait accumulé les erreurs jusqu’à provoquer un fiasco irrécupérable ! Mais il était déjà mort…

Par conséquent, personne ne pouvait être tenu pour responsable, ce qui agaçait beaucoup Diwu Qingrou.

Celui-ci dit lentement d’un air sombre : « Deux Rois martiaux, trois Vénérables de neuvième rang et plus de trente Vénérables ont été tués au Nuage de Fer ! Et ils ont tous été tués par des gens qui n’étaient même pas dignes d’être leurs adversaires ! Ha ha ha…»

« Lorsque des choses aussi bizarres arrivent, elles doivent devenir des mystères légendaires !» Il paraissait calme, mais son ton oppressant causa la chair de poule à son auditoire.

Han Buchu prit la parole : « Calmez-vous s’il vous plaît, Premier Ministre. On ne peut pas vraiment reprocher ce désastre aux Rois Martiaux, pas plus que frère Cheng. C’est ce Roi des Enfers Chu qui est trop rusé !»

« Le Roi des Enfers Chu est trop rusé…» Diwu Qingrou ferma les yeux et dit : « Il y a trois mille ans, il y avait dans la Nation Céleste un stratège du nom de Dongfang Qingtian. Sa sagesse était alors inégalée, et ses stratégies sans la moindre faille ! Il était acclamé à travers les Neuf Cieux comme étant le plus grand sage ! Il a assisté le jeune dirigeant de la Nation Céleste et l’a aidé à étendre son territoire !»

Han Buchu et les autres ne comprenaient pas pourquoi le premier ministre leur racontait une vieille histoire, mais ils écoutèrent silencieusement, car il devait avoir une raison de la narrer.

« Par conséquent, la Nation Céleste devint rapidement plus puissante, et tous les pays alentours commencèrent à craindre pour leur sécurité. La Nation Céleste stagna alors ; son premier ministre, Cheng Ping, étouffa toutes les luttes internes pour donner une ère de prospérité à son pays…»

« À son apogée, la Nation Céleste était aussi grande que le Grand Zhao et le Nuage de Fer réunis ! Mais à partir de là, ce pays commença sa chute ; il perdit bataille après bataille, et toutes les petites nations environnantes en profitèrent pour l’attaquer et tenter de renverser cette énorme bête !»

Diwu Qingrou demanda à son auditoire lentement : « Savez-vous pourquoi est-ce arrivé ?»

Han Buchu et les autres demandèrent perplexe : « Est-ce parce que Dongfang Qingtian est mort entre-temps ?»

Le ministre répondit : « Il n’est pas mort ! Il est même resté au pouvoir. »

Son public en resta confus : « Comment est-ce arrivé alors… ?» Comment une nation à l’apogée de sa puissance, dotée d’un stratégiste hors pair, pouvait être vaincue par un groupe de petits pays ?

« Lorsque la Nation Céleste étendit ses frontières, Dongfang Qingtian se rendit sur le front pour diriger chaque bataille lui-même. On peut dire qu’il a gagné toutes les batailles à un millier de kilomètres à la ronde depuis son weiwo. Savez-vous ce qu’est un weiwo ?» leur demanda Diwu Qingrou.

« Une tente militaire de commandement !»

« C’est exact… Et c’est là la clef !» Le Premier Ministre soupira. « Après que le pays ait prospéré, le grand tacticien ne pouvait évidemment plus rester au front ! Il se retrouva coincé à la cour impériale à assister l’empereur ! Alors ses stratégies, aussi efficaces, brillantes et complètes qu’elles soient, n’arrivèrent pas au front à temps… De plus, si les ennemis modifiaient leurs stratégies même un peu, les armées au front ne savaient plus comment réagir. »

« Il était capable de donner des ordres précis, mais ses subalternes ne purent les mettre en pratique ! Tout le monde n’avait pas son génie, après tout. » dit lentement le ministre. « Au final, Dongfang Qingtian dut quitter la cour et retourner au front pour mener les troupes lui-même. Cependant, la situation avait alors changé : d’un côté, il y avait une armée vaincue et de l’autre, des armées prêtes à reconquérir le monde. Elles étaient complètement à l’opposée !»

« Même si elles étaient plus faibles, ces armées étaient motivées, elles obtiendraient richesses et territoires en gagnant ! Par contre, les forces armées de la Nation Céleste et ses officiers en particulier n’étaient plus comme ça. Elles avaient déjà la richesse, et elles voulaient juste rester en vie !»

« Les forces armées du pays parvinrent à rétablir la situation sur la ligne de front grâce aux stratégies inégalées de Dongfang Qingtian, mais elles se battaient sur quatre fronts simultanément ! Le stratège ne pouvait contrôler qu’un front à la fois alors au fur et à mesure, la Nation Céleste essuya de plus en plus de revers. D’une certaine manière, Dongfang Qingtian a été vaincu par son propre pays ! C’est ainsi que la Nation Céleste s’écroula ! Le stratège leva la tête vers le ciel, soupira trois fois et se suicida avec sa propre arme !»

Han Buchu demanda hâtivement : « Pourquoi a-t-il soupiré ?»

« À ce moment, il a dit : ‘j’ai beau avoir réussi à facilement conquérir le monde, je n’ai pas réussi à prévenir la dégénérescence qui vient avec la prospérité ! Certes, j’ai réussi à gagner des batailles à mille kilomètres à la ronde grâce à mes stratégies, mais a-t-on jamais entendu parler de quelqu’un capable de gagner des batailles depuis le palais ? J’ai échoué à cause du pouvoir ! J’ai échoué à cause de la prospérité !’ » termina Diwu Qingrou.

Tout le monde resta alors silencieux et réfléchit à cette histoire.

« Je suis très loin d’égaler Dongfang Qingtian !» dit le ministre. « Cependant, je peux éviter de reproduire ses erreurs ! Je ne quitte pas mon manoir pour vous permettre de gagner de l’expérience et de démontrer vos talents. Je n’ai pas peur que vous échouiez ; tant que ce n’est pas très grave, vous pouvez toujours vous rattraper avec moi à vos côtés !»

« Parce que même si vous échouez, ce sera votre échec et non pas à cause d’une mauvaise décision de ma part. Lorsque vous perdez une bataille, vous pouvez changer cet échec en victoire grâce à mes directions. Vous pouvez même en venir à réaliser vos lacunes sans que j’ai besoin de dire quoi que ce soit, et ainsi progresser petit à petit. » Diwu Qingrou sourit amèrement. « La plupart d’entre vous sont à présent capables de gérer leurs propres territoires. Vous êtes mes plus grands atouts dans ma quête pour la domination mondiale ! Vous comprenez ?»

Han Buchu dit d’un air ému : « Nous avons tous honte devant tant de sollicitude de votre part !»

« Kong Shangxin a été victime de ses propres lacunes cette fois !» Le Premier Ministre secoua doucement la tête. « C’est le plus gros échec que notre groupe a connu depuis sa création !»

« Et cet échec ne vient pas de la ruse du Roi des Enfers Chu, mais bien parce que nous nous la sommes coulée douce ces dernières années. Nous n’avons pas eu à nous battre !»

Jing Menghun soupira tristement.

Yin Wutian répliqua : « Quoi qu’il en soit, ce Roi des Enfers Chu est tout de même très malin !»

Diwu Qingrou demanda lentement : « Pas vraiment ! Chef de niveau Roi Yin, laissez-moi vous demander : si le Hall des Cavaliers Dorés venait juste d’être créé et que Kong Shangxing avait été envoyé mener une telle mission, aurait-il agi aussi imprudemment ? Aurait-il osé ?»

Yin Wutian hoqueta et baissa enfin la tête : « Non monsieur !»

« Exactement ! Il n’aurait pas osé ! Mais là, il a osé et non seulement il a osé, mais il a même entraîné ses subordonnés avec lui en prenant cet énorme risque !»

« Pourquoi ? Parce qu’il est devenu arrogant ! Parce qu’il pensait que le Hall des Cavaliers Dorés était puissant et qu’ils ne craindraient rien ! Alors il a osé et il l’a payé de sa vie !»

« Le jugement de Kong Shangxin était à mille lieues de celui de Dongfang Qingtian, et il avait également bien moins de pouvoir !» dit majestueusement le ministre. « C’est pourquoi il a mérité sa mort ! Face à un adversaire comme le Roi des Enfers Chu, il est mort au moment même où il a pris cette décision irréfléchie !»

« Cette défaite était bien méritée ! Vous autres du Hall des Cavaliers Dorés ne devriez pas connaître de défaite pareille !» dit-il. « Si le Hall des Cavaliers Dorés reste aussi arrogant à penser qu’il est invincible comme Kong Shangxin et Yin Wufa l’ont cru, alors je ne serai pas surpris que le Roi des Enfers Chu le détruise un jour !»

Jing Menghun et Yin Wutian étaient trempés de sueur froide ! Jusque-là, ils avaient eu l’intention d’envoyer des experts venger leurs frères, mais sans rien faire pour les arrêter, Diwu Qingrou leur avait fait oublier toute idée de se venger grâce à son discours. Ils réalisèrent enfin à quel point la situation était grave !

Les propos du ministre avaient été très durs, et c’est même la première fois qu’il avait parlé de la sorte depuis toutes ses années !

Pendant un moment, même un Roi Martial de neuvième rang comme Jing Menghun sentit un frisson lui parcourir l’échine !

« Votre défaite est similaire à celle de Dongfang QIngtian jadis. Et je suis comme Dongfang Qintian : si vous n’obéissez pas aux ordres que je vous donne, seule la défaite vous attend !»

Il continua d’un ton glacial en marquant ses mots : « J’espère que le Hall des Cavaliers Dorés ne va pas me transformer en un autre Dongfang Qingtian ! Si ça devait arriver, alors son existence deviendrait superflue !»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 232
DNC Chapitre 234

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. hollowrebel

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    Ps : Moral ; Ils sous-estimeront encore Chu.

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre, une bonne dose de DNC
    Mais si je peux me permettre :
    « Kong Shangxin a été victime de ses propres lacunes cette fois !» Le Premier Ministre secoua doucement la tête. « C’est le plus gros échec que notre groupe a connu depuis sa créature !»
    Le mot c’est pas création, a la place de créature ??

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. TouSen

    Merci pour ce chapitre , je vais vous faire un petit dons pour pour ce roman plus qu’excellent au début j’étais a fond sur TDG puis je me suis laisser aller en lisant BTTH mais wow DNC est de loin mon préféré 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com